Doc du juriste

Base documentaire juridique en ligne

à partir de 9.95 € sans engagement de durée

à partir de
9.95 €
Contrats, commentaires d'arrêt, dissertations, cours

Voir les offres

Le rôle du Premier ministre sous la Ve République

Alors que le Premier ministre a changé début juillet 2020, ce changement est l'occasion pour nous de nous intéresser au rôle qu'il détient sous la Ve République.

Premier ministre Jean Castex

Changement de Premier ministre Jean Castex - BestImage S Lemouton

Outre son rôle de dirigeant de la politique française, le Premier ministre dispose également d'un rôle fondamental au regard de la vie institutionnelle mais aussi de la vie politique en général. C'est sur ce dernier point que nous développerons notre sujet.


Le Premier ministre, un dirigeant réellement institutionnel ?

Il est toujours vrai que le Premier ministre est un dirigeant institutionnel peu importe que l'on se trouve en période de concordance des majorités ou bien en période de cohabitation. Toutefois dans le premier cas, en période de concordance des majorités, celui-ci détient un rôle quelque peu inférieur en ce qu'il constitue une extension des conceptions et considérations du Chef de l'Etat.

Le Premier ministre se trouve à la tête du gouvernement ; il en dirige l'action au sens des dispositions de l'article 21 de la Constitution. Il nommera les ministres de concert avec le Chef de l'Etat et pourra participer, le cas échéant, à la démission d'un ou de plusieurs ministres. Aussi celui-ci va procéder à la cohésion politique de toute l'équipe gouvernementale, à sa cohérence mais aussi à la solidarité de cette même équipe du fait du principe de solidarité du gouvernement. Il va également permettre la cohérence entre les orientations du gouvernement et le ou les différents partis potentiels qui composent la majorité parlementaire et qui le soutient directement dans son action.

Aussi le Premier ministre est le chef de l'Administration ; il exerce ainsi le pouvoir réglementaire et assure l'exécution des lois. On le voit donc, le Premier ministre dispose d'un pouvoir étendu dans la pratique institutionnelle et politique. Il mène alors différentes politiques, qu'il s'agisse du budget ou encore des matières sociales ou économiques. Aussi ce rôle majeur, primordial détenu par le Premier ministre se démontre à l'occasion de certaines réformes qui peuvent apparaitre sur le plan politique somme toute critiques, difficiles. En ce cas particulier, le Chef de l'Etat se mettra d'une certaine manière en retrait en laissant une marge de manoeuvre à son Premier ministre afin que ce dernier en assume toute la procédure, la mise en place et les inévitables critiques. C'est ce que fit le Chef de l'Etat actuel, Emmanuel Macron, à l'occasion de la réforme des retraites avec Edouard Philippe puis Jean Castex, son nouveau Premier ministre.

Dans tous les cas, le Premier ministre revêt la figure d'un dirigeant de la vie politique en général en ce qu'il dirige la majorité parlementaire.


Le Premier ministre, le dirigeant de la majorité parlementaire

En période de concordance des majorités, donc lorsque la majorité parlementaire et présidentielle sont du même bord politique, il revient au Premier ministre de réaliser le programme du Chef de l'Etat. Pour ce faire, le Premier ministre participe à la mise en oeuvre des différents projets présidentiels qu'il reprendra. Il mettra donc en mouvement les différents ministres responsables de ces projets et autres réformes en veillant à ce qu'ils préparent les projets de loi organisés et mis en oeuvre à cet effet. Le Premier ministre, en tant que leader de la majorité parlementaire, va également s'assurer que le Parlement adopte et vote ces projets et réformes pour la mise en oeuvre de la politique présidentielle.

Si intervient des difficultés auprès du Parlement relativement à un tel projet de loi, alors il est possible pour le Premier ministre d'user d'outils importants. Il peut alors décider d'appliquer les dispositions de l'article 44, alinéa troisième, de la Constitution, relativement au vote bloqué ou bien encore l'article 49, alinéa troisième, de la Constitution en décidant d'engager la responsabilité du gouvernement au regard d'un seul vote sur un projet particulier.

Il est aussi vrai que le Premier ministre constitue le garant d'une cohésion près la majorité au Parlement. C'est d'ailleurs cette majorité qui permet à tout l'équipe gouvernementale d'être stable et de s'installer dans le temps. Il s'agit ici véritablement d'une mission personnelle exercée par le Chef du gouvernement français.

On le voit donc, pour clore, que la figure même du Premier ministre est détentrice de pouvoirs étendus et forts et joue un certain rôle de tampon entre le Chef de l'Etat d'une part, la majorité parlementaire d'autre part.


---
Sources :
- https://actu.dalloz-etudiant.fr/le-saviez-vous/article/quest-ce-que-le-vote-bloque/h/3c91b854601b70ee3266578976d4f132.html#:~:text=%E2%96%A0%20Article%2044%20de%20la,d%C3%A9termin%C3%A9%20par%20une%20loi%20organique
- http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/role-et-pouvoirs-de-l-assemblee-nationale/les-institutions-francaises-generalites/le-gouvernement#:~:text=Le%20Premier%20ministre%20d%C3%A9tient%20le%20pouvoir%20r%C3%A9glementaire%20et%20nomme%20aux,article%2021%20de%20la%20Constitution)
- https://www.gouvernement.fr/le-premier-ministre
- https://www.conseil-constitutionnel.fr/la-constitution/quel-partage-des-pouvoirs-entre-le-president-et-le-premier-ministre