Consultez
tous nos documents
en illimité !

ABONNEZ-VOUS

à partir de
9.95 €
sans engagement
de durée

Voir les offres

Le Premier Ministre anglais

Le nom officiel du Royaume Uni est le Royaume Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord. Le premier ministre est le chef du gouvernement et possède à ce titre des rôles et des fonctions bien définies. Il est à la tête du pouvoir exécutif.

Le Premier Ministre Britannique

Credit Photo : leparisien.fr

Actuellement, et ce depuis Juillet 2019, c’est Boris Johnson qui occupe cette place. Il fait partie des conservateurs. La forme de gouvernement en Angleterre est une monarchie constitutionnelle avec deux chambres législatives, celle des Lords et celle des Communes.

 

Premier Ministre (Prime Minister of the United Kingdom): historique de la fonction

La notion ou du moins le terme de Premier Ministre arrive en Angleterre au 18e siècle. Le premier homme à occuper officiellement cette fonction est Sir Robert Walpole, en 1721. Néanmoins, à cette époque, la fonction n’avait pas grand-chose à voir avec celle d’aujourd’hui, le premier ministre était surtout le coordinateur des autres ministres présents. Le terme de premier ministre était déjà présent au 17e siècle en France, et c’est Richelieu qui portait cette appellation à l’époque.

Notons qu’il faudra attendre 1837 pour que la fonction de premier ministre gagne vraiment en importance et commence à se rapprocher de ce qu’il est aujourd’hui. Il est alors plus proche du roi et de la reine, à l’époque, l’Angleterre vivait sous le règne de Victoria.

C’est enfin au début du 20e siècle que le premier ministre devient plus véritablement le chef du gouvernement tel que nous le connaissons aujourd’hui. Il détient alors le pouvoir exécutif. Finalement, c’est en 1905 que Henry Campbell-Bannerman devient le premier « Premier Ministre » officiel. Le Premier ministre habite au 10, Downing Street, il s’agit de la résidence officielle. Cette rue est située au cœur de la ville de Londres et cette résidence avait été offerte à Robert Walpole en remerciement de ses bons et loyaux services. Depuis, c’est la même résidence qui passe de main en main au fur et à mesure des nominations des ministres.

 

La nomination du Premier ministre

La fonction ne fait pas partie d’une convention précise, elle existe en effet depuis plusieurs générations et proviennent de ce fait d’une évolution qui se veut historique. Les relations entre les principaux acteurs du gouvernement sont définies surtout de manière non écrites. C’est la Reine qui choisit le Premier ministre, et lorsque celui-ci quitte son poste, il doit aller remettre sa démission à la Reine, le Premier ministre suivant fera la même chose pour commencer à former son nouveau gouvernement.

D’une manière essentiellement traditionnelle, c’est la Reine qui reste chef de l’Etat Britannique, même si ce sont ses ministres qui gèrent tout le pouvoir, ou en tous cas une très grande majorité d’entre eux. Elle agit souvent sur le conseil avisé de son Premier ministre.

  

Le rôle et les fonctions du Premier ministre au sein du gouvernement

Aujourd’hui, le Premier ministre se situe au centre du système. Il est légitime grâce au suffrage universel, les électeurs doivent avoir une grande confiance en ses capacités de jugements et en sa manière de « gouverner » aux côtés de la Reine. Il est certes le chef du gouvernement parlementaire, mais il exerce également les pouvoirs liés au domaine royal.

L’un des principaux pouvoirs du Premier ministre est la formation de l’intégralité du gouvernement. Ce dernier est composé d’un cabinet avec plus d’une vingtaine de ministres. Il y a également des ministres d’Etat et des sous secrétaires d’Etat, soit plus de 150 personnes au total. La liberté d’actions du Premier ministre dépend de la majorité parlementaire, l’objectif étant de conserver l’unité de son parti.

Un autre pouvoir est la présidence du cabinet, il contrôle et dirige l’ordre du jour, préparé par le secrétaire du cabinet (chef de la fonction publique). Il doit également présider un grand nombre de réunions, car ce sont dans les comités des cabinets que sont prises les décisions gouvernementales.

Enfin, il a le droit de dissolution. Il peut décider seul. Il s’agit d’une arme contre l’opposition. Il représente une influence et une supériorité en matière exécutive et législative.

 

Les limites de son pouvoir

Le pouvoir et l’influence du Premier ministre sont limités par l’opposition. Il existe ce que l’on appelle l’opposition officielle de sa Majesté, qui possède un statut particulier. En effet, cette opposition est composée de membres qui peuvent bénéficier d’informations et de consultation par le monarque. Le leader de cette opposition est celui qui pourra devenir à son tour Premier ministre en cas de démission ou de changement de majorité. Il forme le « cabinet fantôme ».

Notons que si le Premier ministre en place perd la confiance de la Chambre des communes peu importe la raison, elle peut le renverser grâce à une motion de censure, en rejetant par exemple le budget en place.

 


Le Gouvernement de Sa Majesté est par conséquent dirigé par le Premier ministre, actuellement Boris Johnson (parti conservateur), qui siège au cabinet, avec les autres ministres les plus importants. Très proche de la Reine, il prend l’essentiel des décisions et si la reine doit décider quelque chose, elle prend conseil auprès de son Premier ministre. Ce dernier possède un grand nombre de prérogatives, qui ont augmenté au fil des ans, mais son pouvoir peut aussi être limité par l’influence de l’opposition.

 

REFERENCES


https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/boris-johnson_1785481.html

https://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-le-systeme-politique/3-le-centre-du-systeme-le-premier-ministre/