Doc du juriste

Consultez tous nos documents en illimité !

à partir de <span>9.95 €</span> sans engagement de durée

à partir de 9.95 € sans engagement de durée

Voir les offres

Enarques, Avocats, la question des formations communes avec les magistrats

Aujourd'hui, la formation des élèves de l'ENA, des magistrats et encore des avocats fait l'objet de débat. Il a été question de formation commune entre les élèves de l'ENA et ceux de l'ENM d'un côté, quand la suppression de ces deux écoles était soulevée, et la formation commune des avocats et des magistrats d'un autre côté.

Ecole Nationale Magistrature

Ecole Nationale Magistrature

Une formation commune de l'ENA et de l'ENM

Ecoles de formations supérieures, l'Ecole nationale de l'administration et l'Ecole nationale de la magistrature ont fait l'objet de débat quant à leur suppression. Il serait question de les remplacer par une formation commune au sein d'une nouvelle structure qui serait une Ecole des services publics.

Alors que cela fait plusieurs années déjà que l'on parle de la suppression de l'ENA, en ce qui concerne l'ENM, cette question a surtout été portée par le Grand Débat national de 2019. Ces suppressions viseraient à faire disparaître le caractère élitiste qu'elles ont acquis depuis leurs créations.

Alors qu'en 1945, l'ENA est créée pour démocratiser l'accès à la haute fonction publique grâce à des concours, il en est de même pour l'ENM en 1958, également ouverte par le biais de concours et qui vise à moderniser la profession de magistrat, loin de la vision ancienne que l'on pouvait en avoir, ainsi que par la création de son programme égalité des chances en 2008.

En tout état de cause, la question de la suppression de l'ENM n'a pas été résolue par une confirmation ou une infirmation claire. Cependant, il a tout de même été question d'une formation commune entre les Ecoles comportant un tronc commun de 12 mois de cours, contre 8 actuellement à l'ENM dans le cadre d'une formation de 31 mois, contre 12 mois de cours à l'ENA dans un cursus de 24 mois.

Rien n'étant concrétisé, il faudra attendre ou non un projet de réforme proposée par le gouvernement pour être au fait de l'avenir de ces Ecoles et formations.


Une formation commune entre les avocats et les magistrats

La question de la formation commune entre magistrats et avocats est également débattue. Alors que la formation initiale des avocats est critiquée en raison du doublon fait avec l'université, alors que pour l'ENM, il est constaté une excellente qualité de cette formation.

Des qualités communes sont avancées pour ces professions, tant de la technicité juridique, que l'aisance et la qualité des expressions orale et écrite.

Bien d'autres sont évoquées, du travail en équipe, à la pensée claire accompagnée de l'écoute. De plus, pour mieux comprendre l'autre côté du tribunal et acquérir de l'expérience, chacune de ces formations oblige à effectuer un stage auprès des magistrats pour les avocats et réciproquement.

Alors que des matières sont communes aux deux formations et pourrait justifier une mise en commun, ces deux professions restent séparées par leurs enjeux. Le magistrat se doit d'être indépendant et impartial, alors que l'avocat se doit de défendre son client et débattre en son sens.

En conclusion, si un projet de réforme de la haute fonction publique est en cours de construction. Son résultat et les évolutions possibles entre l'ENA et l'ENM est incertaine. Il en est de même entre les avocats et les magistrats, les premiers souhaitant une réforme de la formation d'avocats.


Sources :

https://www.dalloz-actualite.fr/node/pour-une-formation-commune-avocats-et-magistrats#.XTAJlGm-gwA

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2019/05/24/les-magistrats-volent-au-secours-de-leur-ecole_5466470_1653578.html

https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/ena-enm-vers-un-tronc-commun.html

https://etudiant.lefigaro.fr/article/l-ena-supprimee-serait-remplacee-par-une-nouvelle-structure_0759e4b6-605e-11e9-8734-715cc24237b7/

https://www.village-justice.com/articles/Juges-Avocats-valeurs-communes,13355.html