Doc du juriste

Consultez plus de 41531 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Société en participation

Société en participation

  
Société en participation

Nos documents

.doc
16 Janv. 2021

La société en participation et la société créée de fait - publié le 16/01/2021

Cours de 2 pages - Droit des affaires

Les associés décident de ne pas s'immatriculer et donc de ne pas conférer la personnalité morale à leur société. Pendant longtemps cette société a été une société occulte, dissimulée, la loi du 4 janvier 1978 en ayant voulu ainsi. Cette loi institutionnalisa la société...

.doc
18 juil. 2016

La SP (Société en Participation) - Fonctionnement et dissolution

Fiche de 3 pages - Droit des affaires

Elle est régie par les articles 1871 à 1873 du Code civil, c’est une société de personnes qui présente la caractéristique originale d’être dénuée de la personnalité morale et de ne pas faire l’objet d’une immatriculation au RCS. L’autre particularité c’est que...

.doc
27 févr. 2015

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 3 avril 2012 : Société en participation et société créée de fait

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Si la vie en couple peut parfois être proche de la relation liant les associés d’une société en ce qu’elle constitue une mise en commun de ressources. Il ne faut pas pour autant faire en sorte qu’un des concubins puisse, lors du terme de son idylle, se prévaloir du droit des...

.doc
22 Oct. 2001

Société en participation et société de fait

Fiche de 2 pages - Droit des affaires

C'est une société que les associés sont convenus de ne pas immatriculer. Elle n'est pas une personne juridique; elle n'a d'effet qu'entre les parties contractantes. Pas d'exigence de forme ni de publicité. Les dispositions de l'art 1871 c.civ. ne lui sont applicables que dans le silence...

.doc
02 avril 2015

Droit des sociétés - La société en participation

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

La société en participation est une société que les parties laissent volontairement en l’état contractuel, sans l’immatriculer. La société en participation a en effet plusieurs avantages : la simplicité, la rapidité, la souplesse (car elle échappe à...

.pdf
18 Sept. 2013

Société en participation et société créée de fait

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L’octroi par le droit d’une personnalité juridique aux sociétés semble être un progrès bénéfique pour celles-ci qui obtiennent les mêmes droits qu’une personne physique. Malgré cela les professionnels sont parfois dérangés par le formalisme et la publicité nécessaires à...

.doc
15 févr. 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 22 février 2005 - société en participation et disparition de l'objet du contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Il arrive que des personnes ayant la volonté de s’associer, parfois souhaitent que la société qu’ils créent reste occulte. Mais il peut résulter des problèmes liés aux implications juridiques d’une telle situation ; un exemple est la situation dont a eu connaissance la...

.doc
16 Oct. 2009

Cas pratique sur la société en participation

Cas Pratique de 1 pages - Droit des affaires

M. Jeanmimi propose à son ami M. Rallant de participer ensemble au grand tirage du loto. M. Jeanmimi paie 70€ et M. Rallant met 30€, pour un pari total de 100€. Ainsi, une fois le somme complète, M. Jeanmimi se rend au bureau PMU pour remplir les grilles, les valider et les payer...

.doc
13 Mars 2009

La société en participation - publié le 13/03/2009

Dissertation de 2 pages - Droit des affaires

La société en participation n’est pas immatriculée au RCS, elle n’est pas soumise à la publicité, elle n’a pas la personnalité morale. Elle n’existe que dans les rapports entre associés. Elle n’a donc pas de patrimoine social, et, en principe, chaque...

.doc
14 déc. 2007

Société créée de fait, société en participation - Commentaire comparé d'arrêts: Com. 23 juin 2004/ Com. 23 juin 2004/ Com. 11 juillet 2006

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

Il est une notion très souvent utilisée pour pallier les conséquences patrimoniales nées de la dissolution d'une relation de concubinage: la société créée de fait, situation dans laquelle deux ou plusieurs personnes se sont comportées comme des associés mais sans entreprendre les...

.doc
28 déc. 2008

Société en participation et en indivision

Dissertation de 31 pages - Droit des affaires

Si l’on s’en tient à une lecture superficielle des définitions de la société en participation et de l’indivision, il peut paraître un peu surprenant que des liens puissent se nouer entre ces notions. La société en participation est définie comme un «...

.doc
13 déc. 2009

La société en participation

Cours de 15 pages - Droit des affaires

La loi du 4 janvier 1978 a inséré dans le Code civil (art. 1871 à 1873) un chapitre III « De la société en participation » au titre IX « De la société ». L’apport essentiel de ces textes est d’établir un lien nécessaire et exclusif entre la société en...

.doc
25 Nov. 2009

Chambre commerciale de la Cour de Cassation, 29 janvier 2008 - la société en participation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La société en participation est une société particulière, dans la mesure où, n'étant pas immatriculée, elle n'a pas de personnalité juridique. Elle n'est qu'un simple contrat de coopération résultant de la volonté des parties de créer une telle structure. Mais du fait de...

.doc
23 Nov. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 3 février 2004 - l'obligation de consulter le comité d'entreprise en cas de prise de participation lors de la création d'une société

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

L’arrêt du 3 février 2004 rendu par la chambre criminelle de la Cour de cassation aborde le thème de l'obligation de consulter le comité d'entreprise en cas de prise de participation lors de la création d’une société. En l’espèce, l’association pour la...

.doc
17 août 2010

Les prises de participation au sein d'une société

Cours de 6 pages - Droit des affaires

La cession de contrôle est la cession de parts ou actions par un ou plusieurs associés à un tiers, moyennant le versement d’un prix. Il faut que ce soit une cession d’un volume suffisant pour que le cessionnaire acquière le contrôle de l’entreprise. Le cessionnaire veut détenir un...

.doc
18 Oct. 2011

Cour de cassation, 2ème chambre civile, 22 mai 2008

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Si toute personne morale suppose un contrat originel, certaines sociétés restent purement contractuelles ; c’est le cas de la société participation qui s’achève avec la signature d’un contrat et de la société crée de fait qui s’induit par un...

.doc
17 févr. 2009

La suppression du commissaire à la fusion après la loi sur la modernisation de l'économie (LME)

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Le but de la loi nº 2008-649 du 3 juillet 2008 est de se conformer à la directive 2005/56/CE du 26 octobre 2005 sur les fusions transfrontalières de sociétés de capitaux qui créée la possibilité de ne pas recourir au commissaire à la fusion sur décision des associés des sociétés...

.doc
07 déc. 2010

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 27 février 1996 relatif au devoir de loyauté d'un dirigeant d'entreprise

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

Selon les auteurs Cozian, Viandier et Deboissy, « sans être un jeu de société, le contrat de société participe au jeu de hasard : on ne gagne pas à tous les coups, et il faut savoir perdre ». Une société est toujours soumise à ce qu'on pourrait appeler une part de hasard,...

.doc
21 Mars 2010

Conseil d'État, 18 décembre 1998 - le contrôle de la régularité de la procédure de ratification des traités internationaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit international

L’article 55 de la Constitution du 4 octobre 1958 pose le principe de la primauté des traités internationaux sur les lois. Toutefois, s’il consacre ce principe, c’est à la condition que les traités et conventions internationales fassent l’objet de formalités, afin d’être...

.doc
14 déc. 2009

La décentralisation a-t-elle constitué un progrès pour la démocratie ?

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

Selon la définition de l'Assemblée Nationale, la décentralisation se définit comme un processus qui « vise à donner aux collectivités territoriales des compétences propres, distinctes de celles de l’État, à faire élire leurs autorités par la population et à assurer ainsi un meilleur...

.doc
08 Sept. 2008

La démocratie participative : velléités ou réalité ?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Synthèse de Droit administratif sur la démocratie participative.

.doc
18 Oct. 2016

La démocratie participative en matière environnementale : quelles efficacité et limites ?

Dissertation de 8 pages - Droit de l'environnement

« J’ai demandé au gouvernement d’engager un chantier sur la démocratie participative » afin que « sur les grands projets (...) toutes les garanties» soient réunies et éviter les « formes inacceptables de violence », a affirmé le chef de l’État, F. Hollande, le 27 novembre 2014 lors...

.doc
01 avril 2018

La participation des citoyens à la prise de décisions politiques sous la Ve République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

L'effervescence médiatique provoquée par les récentes primaires et l'imminence des présidentielles soulignent l'importance des élections de représentants du peuple, et de la vie politique en général dans notre pays. Au regard du caractère démocratique représentatif de notre gouvernement, il...

.doc
27 mai 2018

La distinction entre coutume constitutionnelle et constitution coutumière

Dissertation de 5 pages - Histoire du droit

La distinction qui existe entre la coutume constitutionnelle et la constitution coutumière renvoie en réalité au constitutionnalisme constituant en un mouvement historique qui a permis l'élaboration de nombreuses constitutions en tant que paroi à toute possibilité d'arbitraire de la part des...

.pdf
07 mai 2007

Directive 2003/35/CE du 26 Mai 2003

Dissertation de 8 pages - Droit européen

Le droit à la participation du public, déjà énoncé par la Conférence de Rio en 1992, s’est vu précisé par la Convention d’Aarhus, traité international propre à la zone européenne de l’ONU, signé en 1998. Avec le droit à l’information et celui à l’accès à la...

.doc
13 juin 2007

Les nouveaux droits des administrés

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

Le souci de mieux protéger les droits individuels contre les pouvoirs de l'administration se retrouve depuis une trentaine d’années dans de nombreuses dispositions législatives et dans l'application qu'en a faite le Conseil d'Etat. Ainsi bien des lois et des décrets, pris après 1974 autour...

.doc
11 Oct. 2008

Décision du Conseil constitutionnel nº96-383 DC du 6 novembre 1996 - négociation collective et monopole syndical

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

Si la jurisprudence sociale de la Cour de cassation exerce une influence non négligeable sur l'évolution du droit du travail et singulièrement, son application, celle du Conseil constitutionnel tient également une place de choix en droit du travail, et ce en vertu du bloc de constitutionnalité,...

.pdf
28 févr. 2011

Participation et abstention aux votes: Qu'est-ce que l'abstention et la participation ? Quels sont les raisons de cet abstentionnisme et comment y remédier ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Durant ces 10 dernières années le taux d'abstentionnisme à subit une forte augmentation ce qui a provoqué une diminution du taux de participation. L'abstentionnisme devient un problème politique et requiert de plus en plus d'attention de la part du gouvernement pour y remédier.

.doc
12 août 2014

Le salarié, acteur des relations collectives de travail

Dissertation de 4 pages - Droit du travail

L’article L.2221-1 du Code du travail dispose que « le présent livre est relatif à la détermination des relations collectives entre employeurs et salariés. Il définit les règles suivant lesquelles s’exercent le droit des salariés à la négociation collective […] ». Ainsi, le Code du...

.pdf
03 juil. 2008

La législation française pour l'organisation de jeux concours sur Internet

Cours de 5 pages - Droit autres branches

Il existe en droit 2 catégories de jeux, les loteries et les concours avec des régimes juridiques très différents. Le concours fait appel aux connaissances, à l'habileté, à la sagacité des participants. Le gagnant est désigné par la valeur de sa prestation (exemple : site de vente de vins...