Consultez plus de 50419 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Thème juridique : Révision pour imprévision

Révision pour imprévision

Nos documents

Filtrer par :

11 juin 2024

Que reste-t-il de la théorie de l'imprévision dans les marchés publics ?

Discours - 4 pages - Droit administratif

L'article 1134 du Code civil de 1804 énonçait que « les conventions légalement formées tiennent lieu de lois à ceux qui les ont faites ». Les nouvelles dispositions prévues à l'article 1103 du même Code, issues de l'ordonnance du 10 février 2016, n'ont pas modifié le texte quant à...

02 févr. 2024

Cour de cassation, chambre civile, 15 avril 1872, Veuve Foucauld et Coulombe contre Pringault ; 6 mars 1876, Canal de Craponne - Révision pour imprévision - Fiches d'arrêts

Commentaire d'arrêt - 2 pages - Droit des obligations

Une société accorde une prime discrétionnaire à ses employés méritants, stipulant dans un avis officiel que cette prime reste facultative. Un employé, éligible et ayant déjà bénéficié de cette prime, se voit refuser une nouvelle demande et par conséquent, conteste cette décision.

12 juin 2024

L'imprévision et les marchés publics

Dissertation - 4 pages - Droit administratif

L'article 1134 du Code civil de 1804 énonçait que « les conventions légalement formées tiennent lieu de lois à ceux qui les ont faites ». Les nouvelles dispositions prévues à l'article 1103 du même code, issues de l'ordonnance du 10 février 2016, n'ont pas modifié le texte quant à...

13 avril 2023

Article 1195 du Code Civil - Le procédé de révision d'un acte valablement formé sous l'égide de la consécration de la notion de théorie d'imprévision et les effets du désaccord entre les parties

Commentaire d'article - 5 pages - Droit des obligations

Si on se situe dans le temps, il est possible de mentionner le fait que le monde juridique était, au début, réticent s'agissant de la révision d'un contrat valablement formé. Cela s'explique par la volonté de sécuriser les transactions juridiques et d'imposer aux parties...

02 Mars 2023

Cour de cassation, chambre civile, 6 mars 1876 - La révision en imprévision peut-elle être accordée par le juge, en l'absence de clauses contractuelles prenant en compte une telle hypothèse ? - Plan détaillé

Commentaire d'arrêt - 2 pages - Droit des obligations

Le Code civil de 1804 est issu de la période révolutionnaire et traduit ainsi une défiance exprimée envers le juge, cette défiance pouvant être observée notamment dans le peu de contrôle, voire l'inexistence, que le juge possède pour apprécier un contrat. Un recours est porté devant le juge...

10 Mars 2023

Article 1195 du Code civil - La force obligatoire des contrats entre les parties (théorie de l'imprévision)

Commentaire d'article - 4 pages - Droit des obligations

La réforme de 2016 va changer l'état du droit. C'est un problème qui ne se pose que pour les contrats dont l'exécution s'étale dans le temps, pour les contrats notamment de longue durée. Si on est dans ce type de contrats, il y a des difficultés qui peuvent se poser toutes les...

13 Sept. 2023

Comment l'imprévision influence-t-elle la modification des contrats et l'indemnisation des charges imprévues ?

Dissertation - 5 pages - Droit administratif

Face à un contexte global où l'imprévisible semble rejaillir incessamment, l'opportunité de la théorie de l'imprévision paraît plus que certaine. Crise sanitaire, crise sociale, crise économique ou crise climatique, « qui aurait pu prédire » un tel regain d'intérêt pour...

10 Mars 2023

Articles 1103 et 1195 du Code civil - Force obligatoire des contrats et théorie de l'imprévision

Commentaire d'article - 4 pages - Droit des obligations

S'inspirant des principes énoncés par l'avocat du roi au présidial de Clermont, Jean Domat, le Code civil de 1804 pose le principe de la force obligatoire du contrat à l'alinéa 1er de son ancien article 1134 que « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les...

15 Nov. 2022

Cour de cassation, chambre commerciale, 29 juin 2010 - L'imprévision et l'obligation de renégocier le contrat - Fiche d'arrêt et plan détaillé

Commentaire d'arrêt - 3 pages - Droit des affaires

Dans un premier lieu, il est rapporté dans l'arrêt que le 24 décembre 1998, un contrat a été conclu entre la société d'Exploitation de chauffage (SEC) et la société Soffimat pour une durée de 12 ans, avec 43 488 heures portant sur la maintenance de moteurs. Dans un deuxième, il est admis...

18 Janv. 2022

Cas pratique corrigé en droit des contrats - L'imprévision dans le contrat cadre et l'absence du prix au jour de la formation du contrat

Cas Pratique - 2 pages - Droit civil

Un grand pâtissier a contracté un accord-cadre avec un fournisseur de sucre le 18 août 2018. Cependant, aucune clause n'a prévu de prix fixe pour déterminer la valeur du sucre, mais un prix variable selon l'évolution du coût des matières premières. Ainsi, après des années sans problème,...

13 Nov. 2022

Cour de cassation, chambre civile, arrêt Canal de Craponne, 6 mars 1876 - La naissance de la théorie de l'imprévision - Fiche d'arrêt et plan

Commentaire d'arrêt - 2 pages - Droit des obligations

Ce document contient une fiche d'arrêt et un plan portant sur l'arrêt rendu le 6 mars 1876 par la Cour de cassation, en sa chambre civile, intitulé Canal de Craponne. Cet arrêt est reconnu pour marquer la naissance de la théorie de l'imprévision en droit français.

29 Nov. 2021

Cour de cassation, chambre civile, 6 mars 1876 - La théorie de l'imprévision et la révision du contrat par les juges - Fiche d'arrêt et plan

Commentaire d'arrêt - 4 pages - Droit des obligations

Les faits reprochés en l'espèce semblent être le fait que plusieurs siècles après la conclusion des contrats, à savoir durant le 19e siècle, la contrepartie monétaire de la redevance d'arrosage était devenue désuète en comparaison des frais relatifs à l'exploitation et à...

15 mai 2018
doc

Cour de cassation, chambre commerciale, 3 novembre 1992, arrêt Huard - L'évolution jurisprudentielle au regard de la théorie de l'imprévision

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit des affaires

L'évolution jurisprudentielle et légale fut telle que tout d'abord et depuis une décision de la Cour de cassation, en date du 6 mars 1876, Canal de Craponne, la révision pour imprévision était inopérante. C'est alors en ce sens que la Cour de cassation refusait...

26 févr. 2018
doc

Cour de cassation, chambre civile, 6 mars 1876 - Arrêt Canal de Craponne : la théorie de l'imprévision

Commentaire d'arrêt - 8 pages - Droit civil

"L'imprévision ne se prévoit guère". C'est ainsi que de nombreux auteurs en droit des obligations, tels que le professeur Henri Mazeaud, précisent la définition dans leurs ouvrages. C'est en effet le coeur de l'arrêt commenté, rendu par la chambre civile de la Cour de...

21 déc. 2017
doc

Article 1195 nouveau du Code civil - La théorie de l'imprévision du contrat

Dissertation - 11 pages - Droit civil

Le présent article 1195 traite de la théorie de l'imprévision du contrat. Cette notion s'oppose à un principe essentiel du droit des contrats : "pacta sunt servanda". Il fonde la force obligatoire de l'engagement de volonté. Selon la doctrine cette théorie : "est utilisé [e]...

11 Janv. 2016
doc

Arrêt du 6 mars 1876, Canal de Craponne: l'imprévision

Commentaire d'arrêt - 4 pages - Droit des obligations

L'exercice concret de la citation latine rebus sic stantibus, est indéniablement nié en l'arrêt de principe de la chambre civile de la Cour de cassation du 6 Mars 1876. En effet la redevance d'arrosage initialement prévue aux conventions de 1560 et 1567, fit l'objet d'une augmentation tarifaire...

12 déc. 2016
doc

Les apports de l'ordonnance du 10 février 2016 à la révision du contrat pour cause d'imprévision

Dissertation - 2 pages - Droit des obligations

L'imprévision désigne une situation que les parties n'avaient pas prévu au moment de l'échange de consentements, un événement qui vient bouleverser l'équilibre du contrat. D'ores et déjà utilisée en droit administratif, la révision du contrat pour cause...

14 Janv. 2016
doc

Arrêt du 6 mars 1876 dit Canal de Craponne : l'imprévision

Commentaire d'arrêt - 3 pages - Droit des obligations

L'exercice concret de la citation latine rebus sic stantibus, est indéniablement nié en l'arrêt de principe de la chambre civile de la cour de cassation du 6 Mars 1876. En effet la redevance d'arrosage initialement prévue aux conventions de 1560 et 1567, fit l'objet d'une augmentation tarifaire...

23 févr. 2016
doc

L'imprévision - Article 1196 du projet de réforme du droit des contrats

Commentaire de texte - 5 pages - Droit des obligations

Le projet de réforme appréhende la question de l'imprévision à l'article 1196 alinéa 1 qui dispose que « Si un changement de circonstances imprévisible lors de la conclusion du contrat rend l'exécution excessivement onéreuse pour une partie qui n'avait pas accepté d'en assumer...

30 juil. 2015
doc

Le juge judiciaire doit-il accueillir la théorie de l'imprévision ?

Mémoire - 41 pages - Droit autres branches

« Peut-on encore aujourd'hui promettre un fait ou une abstention dans l'avenir, par définition non advenue ? » Hauriou, en 1910, dans la première édition de ses Principes de droit public, présente le contrat comme : « l'entreprise la plus hardie qui puisse se concevoir pour établir la...

01 Oct. 2013
doc

Commentaire d'arrêt de la Chambre civile de la Cour de cassation du 6 mars 1876 : la révision du contrat pour imprévision

Commentaire d'arrêt - 4 pages - Droit civil

Dans cet arrêt célèbre « Canal de Craponne », les juges ont refusé de consacrer la révision du contrat pour imprévision, au visa de l'article 1134 du Code civil. Ceci est d'autant plus étonnant que les conditions de l'imprévision étaient toutes présentes, qu'il s'agisse d'un...

30 mai 2010
doc

Conseil d'État, 14 juin 2000 - la théorie de l'imprévision

Commentaire d'arrêt - 2 pages - Droit administratif

Grâce au principe de liberté contractuelle, les parties peuvent fixer librement les modalités d'exécution de leur convention. Elles peuvent donc se mettre d'accord sur l'évolution du contrat en cas de fluctuation de l'économie. Cependant, elles se retrouvent parfois face à des imprévus. Nous...

06 août 2010
doc

L'obligation de renégocier le contrat et l'imprévision

Cours - 5 pages - Droit civil

Le sujet nous impose de réfléchir sur les problèmes liés à l'exécution du contrat pour l'une ou l'autre des parties du contrat. De plus, de cet énoncé, il faut entendre par contrat, ceux qui sont conclus à exécution successive où les parties ont pour but, à la conclusion du contrat,...

27 Mars 2010
doc

Conseil d'État, 30 mars 1916 - la théorie de l'imprévision

Commentaire d'arrêt - 3 pages - Droit administratif

Le Conseil d'État, confronté à un problème juridique dont la proportion conjoncturelle n'avait pas réellement de précédent (Première Guerre mondiale), va être dans le présent arrêt à l'origine d'une nouvelle théorie destinée à garantir la pérennité des contrats administratifs en...

20 avril 2010
doc

Fiche d'arrêt du Conseil d'Etat du 30 mars 1916 relatif à la théorie de l'imprévision

Cours - 1 pages - Droit administratif

Faits et procédures : la compagnie générale d'éclairage de Bordeaux demande à la ville de Bordeaux le relèvement du prix de son contrat de concession pour le gaz fourni par elle à cette ville et aux particuliers ainsi qu'une indemnité en raison d'une importante hausse du prix du...

28 avril 2010
doc

La révision pour imprévision

Dissertation - 4 pages - Droit des obligations

Cette question est intéressante du point de vue de la justice contractuelle et de la sécurité contractuelle. Une réponse positive à la révision pour imprévision favorisera la justice contractuelle alors qu'une réponse négative ira dans le sens d'un souci de sécurité contractuelle....

10 Nov. 2009
doc

L'imprévision en droit administratif

Dissertation - 2 pages - Droit administratif

Dans un arrêt Compagnie générale d'éclairage de Bordeaux du 30 mars 1916, le Conseil d'Etat a consacré la théorie de l'imprévision. Cette théorie consiste à prendre en considération les évolutions en cas de circonstances imprévisibles, circonstances qui rendent l'exécution du contrat très...

09 févr. 2009
doc

Faut-il revenir sur la prohibition de la révision des contrats pour imprévision ?

Dissertation - 5 pages - Droit des obligations

Le droit des contrats français repose sur le principe de l'autonomie de la volonté : seules les parties prenantes à un contrat peuvent le modifier. Il s'impose en effet, à la fois au législateur et au juge. La nouvelle loi votée n'a ainsi aucune incidence sur les contrats en cours, ni sur les...

21 Mars 2009
doc

Chambre Civile de la Cour de cassation, 6 mars 1876 - refus de la révision du contrat pour imprévision

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit des obligations

L'arrêt Canal de Craponne consacre clairement le principe de non-ingérence du juge dans la vie contractuelle, donc ainsi le refus de la théorie de l'imprévision. Cet arrêt a été rendu le 6 mars 1876 par la Chambre civile de la Cour de cassation. La Haute cour se voit être confrontée à...

18 déc. 2009
doc

Chambre Civile de la Cour de cassation, 6 mars 1876 - la révision du contrat pour imprévision

Commentaire d'arrêt - 5 pages - Droit des obligations

Par principe, le juge ne peut s'immiscer dans les relations contractuelles pour les conformer à ses propres conceptions de l'équité et de la justice économique. Le contrat s'impose au juge. Cependant, cette généralité prend un relief particulier concernant la théorie de « l'imprévision »....