Doc du juriste

Consultez plus de 41231 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Protection des majeurs incapables

Protection des majeurs incapables

  
Protection des majeurs incapables

Nos documents

.doc
14 mai 2007

La loi du 5 mars 2007 relative à la protection des incapables

Dissertation de 7 pages - Droit civil

La réforme de la protection des incapables, et notamment des incapables majeurs étaient envisagée depuis 1998, année durant laquelle un rapport d’information parlementaire avait mis en évidence les lacunes et déviances apparues en la matière. Mais, il est évident...

.doc
17 Nov. 2018

La protection des majeurs incapables depuis la réforme du 5 mars 2007

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L'article 489 du Code civil stipule que pour accomplir un acte civil, il faut être capable. À l'inverse, le Code civil prévoit la nullité des actes accomplis par une personne dont les facultés mentales sont altérées. C'est dans cette optique que le statut juridique des majeurs...

.doc
30 Mars 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 8 décembre 1993 - le juge des tutelles et la protection d'un majeur incapable

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Les régimes de protection des majeurs incapables permettent des protections variées et adaptées aux situations concrètes. Monsieur Fernand X., 103 ans, aveugle, et atteint d'une surdité quasi totale, désigne son fils Gérard X. comme mandataire le 30 janvier 1991 afin...

.doc
06 Janv. 2010

Incapacité d'exercice et conclusion du contrat

Cours de 5 pages - Droit des obligations

En droit français, la notion d’incapacité revêt un double sens. L’incapacité est dite de jouissance lorsque la personne qui en est frappée est inapte à être titulaire d’un ou plusieurs droits, mais elle ne peut pas être générale, à la différence de l’incapacité d’exercice...

.doc
17 mai 2010

Le trouble mental en droit civil

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Par trouble mental, on entend l’altération de l’état de santé, ce qui altère également les facultés intellectuelles d’une personne. En d’autres termes, pour reprendre l’expression du Code civil, une personne atteinte de trouble mentale n’est pas « saine d’esprit...

.doc
18 août 2011

Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs

Dissertation de 34 pages - Droit civil

Un majeur est dit protégé quand il perd tout ou partie de son indépendance économique et que la plupart de ses décisions sont soumises à l'autorité d'un autre majeur, son tuteur. Baisse séculaire de la fécondité, chute de la natalité, baisse de la mortalité, allongement et compte...

.doc
19 juin 2008

Commentaire de l'article 415 du Code Civil : les mineurs et les majeurs protégés

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Une personne au cours de sa vie peut souffrir d’une altération plus ou moins importante, passagère ou continue de ses facultés physiques ou mentales. Que cette personne soit mineure ou majeure, la loi intervient depuis longtemps en instaurant une série de dispositions ayant pour objet...

.doc
15 mai 2007

Commentaire de la nouvelle rédaction de l'article 425 du code civil par le projet de loi de 2007, destiné à modifier les dispositions du code civil relatives au droit des incapables majeurs

Dissertation de 5 pages - Droit civil

« Toute personne dans l’impossibilité de pourvoir seule à ses intérêts en raison d’une altération, médicalement constatée, soit de ses facultés mentales, soit de ses facultés corporelles de nature à empêcher l’expression de sa volonté, peut bénéficier d’une mesure de...

.doc
11 déc. 2007

Le mineur en droit pénal

Cours de 9 pages - Droit pénal

On définit la minorité par rapport à la majorité. Les mineurs ne sont pas définis par leur caractéristique ou par une spécificité pénale ils sont définis simplement par les seuils juridiques d'âge. Le premier seuil juridique à prendre en considération est la naissance. Seule la naissance permet...

.doc
06 Nov. 2009

La réforme des tutelles

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Les lois relatives à la protection juridique des majeurs du 18 octobre 1966 (la tutelle aux prestations sociales pour les adultes) et du 3 janvier 1968 (la protection juridique des majeurs incapables) datent de 40 ans et sont aujourd’hui inadaptées, le...

.doc
21 déc. 2010

La protection juridique des personnes atteintes d'un trouble mental

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Les évolutions de la démographie marquées par le vieillissement de la population ont provoqué une hausse importante des mesures de protection juridique et notamment des mises sous tutelle. Le régime de « protection des majeurs incapables » était géré par une loi datant de 1968,...

.doc
01 avril 2018

La protection juridique des incapables majeurs en droit international privé

Dissertation de 5 pages - Droit international

Sur un plan sociologique, notre société a vu d'importantes évolutions se réaliser, notamment en ce qui concerne les personnes vulnérables, ou plus précisément les incapables. L'allongement de l'espérance de vie et le développement corrélatif des maladies dégénératives sur le plan...

.doc
18 Oct. 2009

La capacité des personnes physiques, cas des mineurs et des majeurs qui n'ont pas toutes leurs facultés mentales

Dissertation de 13 pages - Droit civil

Tous les êtres humains ont la personnalité juridique, mais les incapables n’en ont pas tous les attributs. Les droits d’une personne peuvent être limités par l’incapacité de jouissance ou par l’incapacité d’exercice. - L’incapacité de jouissance empêche la...

.doc
07 juil. 2010

Le droit des régimes matrimoniaux face à l'incapacité des époux

Dissertation de 6 pages - Droit de la famille

L’incapable est une personne souffrante d’incapacité. L’incapacité est l’État d’une personne privée par la loi de la jouissance et de l’exercice de certains droits. L’incapacité est d’exercice lorsque la personne qui en est frappée est inapte à mettre en...

.doc
02 mai 2013

Le fonctionnement de la représentation du faible d'esprit

Cours de 3 pages - Droit civil

En aucun cas, le tuteur ne peut prétendre commettre un acte commercial ou libéral au nom et pour le compte de l’incapable, car ces activités sont dangereuses pécuniairement (509-2). Un tuteur ne peut donc pas acheter un fonds de commerce pour l’incapable. Ainsi, si un incapable...

.doc
20 déc. 2007

Les comptes bancaires et la famille

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

Le régime des comptes bancaires ne se concilie pas toujours aisément avec les impératifs du droit de la famille. D'une part, la vulnérabilité de la personne peut conduire à la soumettre à un régime d'incapacité, la famille veillant naturellement à la protection de l'incapable. Les règles...

.doc
05 déc. 2007

Le majeur sous curatelle et la procédure pénale

Dissertation de 8 pages - Droit pénal

La condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l'homme dans l'arrêt X... du 30 janv. 2001 révèle une lacune du droit positif français dans la protection des incapables majeurs et constitue un argument supplémentaire pour ceux qui réclament une refonte...

.pdf
20 août 2012

Cours de Droit civil

Cours de 67 pages - Droit civil

[...] Le droit civil est la branche la plus étendue du droit privé. Elle englobait, d'ailleurs, au départ certaines matières qui, au fil du temps, ont pris une certaine autonomie et sont devenues des matières spécifiques. Il s'agit notamment du droit commercial, du droit du travail... Mais leur...

.doc
13 avril 2011

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 17 mars 2010 relatif à la nullité du contrat pour conflit d'intérêts

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit du travail

De la confrontation des thèses en présence, émanant du pourvoi en cassation et de la Cour de cassation, se pose la question de savoir si l'acte de souscription d'un contrat d'assurance-vie et l'acte de modification de la clause bénéficiaire d'un contrat au profit du curateur par le seul...

.doc
11 Nov. 2006

Représentation ad agendum et représentation ad litem - publié le 11/11/2006

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Deux représentations jouent au cours de l'instance : la représentation ad agendum puis la représentation ad litem que beaucoup confondent, pourtant ce n'est pas du tout de la même chose : la première est une représentation à l'action, n'intervenant que pour les mineurs, les majeurs...

.doc
02 août 2012

La théorie de l'instance - publié le 02/08/2012

Cours de 16 pages - Droit autres branches

[...]Lorsqu'une partie est incapable au sens juridique ou si elle a besoin d'aide technique, elle est susceptible de faire appel à un représentant. C'est la simple application du droit des obligations à la procédure mais il y a des spécificités et il faut distinguer la représentation dite...

.doc
12 Nov. 2009

Les âges du mineur non émancipé - différenciation de l'âge liée au discernement

Dissertation de 3 pages - Droit civil

« Tout français jouira des droits civils » énonce l’article 8 du Code civil. Pourtant le nouvel article 414 du Code civil précise « la majorité est fixée à l’âge de 18 ans. A cet âge chacun est capable d’exercer les droits dont il a la jouissance. » Autrement dit le mineur...

.doc
13 juil. 2010

La formation du consentement dans le contrat

Cours de 6 pages - Droit des obligations

La volonté contractuelle ne peut exister que si la personne est capable. Autrement dit, pour pouvoir contracter librement, il faut ne pas être atteint d'un trouble mental.Cette question est rapprochée à la question de la capacité à contracter qui concerne les mineurs et les majeurs...

.doc
20 avril 2007

Le consentement au mariage

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

C’est la doctrine consensualiste qui conduit à faire de la volonté des époux l’unique élément constitutif du mariage. Les fiançailles ne sont plus qu’une simple promesse et seules les paroles du présent ont une valeur. Elles expriment la véritable intention matrimoniale. A partir...

.doc
25 août 2011

Commentaire d'arrêt : Chambre de cassation, Assemblée plénière, 13 décembre 2002 : la responsabilité des père et mère du fait de leur enfant mineur

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Charles Péguy disait du père de famille qu'il était « l'aventurier du monde moderne ». Les évolutions sociales conduisent à inclure dans cette formule la mère de famille mais le fond de la pensée ne saurait être remis en question. Les enfants, de par leur imprudence et inexpérience naturelle sont...

.doc
02 Oct. 2006

L'indépendance professionnelle des époux

Dissertation de 8 pages - Droit civil

Il y a quarante ans que le droit personnel de la famille est entré dans un mouvement qu’on a pu croire pendant un temps être de simple modernisation mais qui se révèle progressivement être beaucoup plus profond et relever plutôt d’un bouleversement, peut-être même d’une véritable...

.doc
24 févr. 2011

Les effets du contrat - publié le 24/02/2011

Cours de 3 pages - Droit autres branches

I. Le « principe de la force obligatoire du contrat »D'après ce principe, le contrat s'impose aux contractants qui doivent l'exécuter dans toutes ses dispositions (art. 1134 du Cc).1) Les conditions d'application du principeLes contrats ont force obligatoire seulement si ils ont été conclus...

.doc
12 avril 2010

La notion de protection juridique de la personne vulnérable et l'incapacité du mineur

Cours de 34 pages - Droit civil

Le titre ne devrait pas soulever de difficultés si ce n’est que depuis une loi de mars 2007, ce titre est sans doute devenu obsolète, du moins, trop simple, car de qui aurait-il dû être question depuis cette loi du 5 mars 2007 ? Des personnes vulnérables ou des personnes protégées ?...

.doc
10 juil. 2010

Les incapacités en droit civil

Cours de 49 pages - Droit civil

En France, la règle est la liberté d'action : toute personne est libre de faire les actes qui lui conviennent. Cette liberté comporte trois sortes de limites. D'abord, celle qui tient à la condition économique de la personne : la « pleine » capacité juridique de celui qui n'a ni ressource ni...

.doc
30 avril 2009

La notion de personnes physiques selon le pouvoir juridique

Cours de 50 pages - Droit constitutionnel

Ce sont les sujets de droit et d’obligation. La personnalité juridique est l’aptitude à être sujet de droit et d’obligation. Ainsi, les animaux ne sont pas des sujets de droit. Ce sont donc des biens. Ils peuvent être l’objet de droit et en particulier l’objet de droit de...