Doc du juriste

Consultez plus de 40508 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Prix contractuel

Prix contractuel

  

Nos documents

.doc
22 Nov. 2009

Comparaison : 3e Chambre civile de la Cour de cassation, 23 mai 2007 et Chambre commerciale, 28 septembre 2004 - la cession de biens pour un prix symbolique

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

La vente de biens moyennant un prix symbolique, constitue-t-elle un contrat de vente valable ? Dans les deux arrêts étudiés, des cessionnaires ont acquis des biens de sociétés moyennant une somme symbolique. En effet dans l'arrêt de la 3e Chambre civile de la Cour de cassation, une...

.doc
27 déc. 2009

Première chambre civile de la cour de Cassation, 14 décembre 2004 - la détermination du prix dans les contrats spéciaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’existence d’un prix n’est pas toujours nécessaire à la validité des contrats, c’est ce qu’énonce J.-B. Racine en 1999. En effet, un prix ne saurait être fixé pour les contrats à titre gratuit, mais, il en va autrement pour les contrats onéreux caractérisés...

.doc
05 Janv. 2010

Troisième Chambre Civile de la Cour de cassation, 3 mars 1993 - la conformité du prix de vente

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

La société Cerinco a conclu un contrat de vente avec la société Chiaffi BTC comprenant donc la vente des locaux de l’entreprise ainsi que du matériel, pour le prix de 1.750.000 francs, et avec M. Chiaffi lui-même pour la vente du terrain sur lequel étaient bâtis les locaux pour le...

.doc
12 févr. 2013

Commentaire de l'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 26 juin 1973 : la qualification contractuelle

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Une étude comparative du droit des contrats spéciaux contenu dans le Code civil de 1804 et le Code civil actuel appelle un constat saisissant : 365 des 456 articles consacrés au droit des contrats spéciaux sont demeurés intacts depuis 1804 alors que la matière a été la proie de bouleversements...

.doc
13 déc. 2013

La détermination du prix dans un contrat

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Selon Monsieur L. Aynès, « La question de la détermination du prix est une question purement française. Ni les pays de common law ni les pays de droit civil ne la connaissent ». Le prix constitue la valeur de quelque chose exprimée en monnaie. Dans un contrat de vente, il constitue...

.doc
05 Nov. 2014

Etude de cas sur les contrats en droit des obligations : le déséquilibre contractuel, la clause litigieuse, la rupture du contrat d'exclusivité, la violation de la clause de destination

Étude de cas de 5 pages - Droit des obligations

Cas n 1 : Un contrat a été conclu entre un chef d'entreprise et un fournisseur pour une dizaine d'années. Par le biais de ce contrat, le fournisseur est engagé envers la société à approvisionner celle-ci en néroli, une essence naturelle indispensable pour la production de sa marchandise. En...

.doc
22 Nov. 2015

Assemblée plénière du 1er décembre 1995: l'indétermination du prix dans le contrat cadre

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

Les contrats cadre sont apparus à partir des années 1970 et sont « des conventions qui organisent sur le long terme une relation économique entre deux parties et qui prévoient au fur et à mesure de l'évolution de la relation, la conclusion de contrats ultérieurs ». Ces contrats ultérieurs sont...

.doc
25 juin 2007

La détermination du prix dans les contrats de fourniture

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Aucun texte ne pose l'exigence d'un prix en droit commun des contrats. Cette exigence est uniquement mentionnée pour certains contrats spéciaux (article 1709 pour le bail, article 1710 pour le contrat d'entreprise), et surtout il pose la nécessaire détermination du prix pour la...

.doc
22 Sept. 2008

Eviction et liberté contractuelle

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

La notion de consensualisme, qui gouverne largement le droit des contrats, est le produit de concepts philosophiques et économiques qui ont influencé les rédacteurs du Code Civil et le législateur. Parmi ces concepts, on peut évoquer l’indéniable ascendant qu’a eu la théorie de...

.doc
29 avril 2009

Trois cas pratiques de droit civil - les contrats : objet, prix et licéité

Dissertation de 7 pages - Droit des obligations

- Il s'agit de se pencher sur la licéité d’une convention portant sur une investiture politique. M.X est candidat aux élections régionales, il s'est engagé en cas de succès à rembourser le montant total des dépenses engagées par son parti politique sur le plan national mais directement lié...

.doc
12 mai 2010

La liberté contractuelle en droit privé et droit public des affaires

Dissertation de 10 pages - Droit des affaires

Si le principe de la liberté contractuelle est présent aujourd’hui dans tous les domaines, aussi bien en droit privé qu’en droit public, il ne faut pas oublier qu’il a d'abord été consacré en droit privé avant de l'être en droit public. Tandis que le droit public s'est construit...

.doc
14 mai 2010

Le prix de la vente d'immeuble dérisoire ou insuffisant

Dissertation de 8 pages - Droit des affaires

Aux termes de l’article 1583 du Code civil, la vente est parfaite entre les parties et la propriété est acquise de droit à l’acquéreur, dès que l’on est convenu de la chose et du prix, quoique la chose n’est pas encore était livrée ni le prix payé. En...

.doc
25 juin 2010

Cour d'appel de Douai, 18 juin 2001 - le prix et la chose

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le consentement n’a de réalité qu’à la condition de porter sur un objet défini. L’article 1583 CC impose en ce sens l’accord des parties sur la chose et sur le prix, c’est-à-dire une rencontre des volontés sur l’objet de la vente. Cependant, dans le cadre de...

.doc
19 Oct. 2010

L'exécution forcée en matière contractuelle : comparaison entre droit anglais et droit français

Mémoire de 33 pages - Droit des obligations

« Où manque la force, le droit disparaît ; où apparaît la force, le droit commence de rayonner. » L’exécution forcée en matière contractuelle est de l’essence du droit. Elle suppose au préalable une inexécution imputable au débiteur, encore appelée en droit anglais, « breach of contract...

.doc
22 Oct. 2010

Pour une efficacité des conséquences de l'inexécution contractuelle : l'exécution forcée et le refus de la réparation

Mémoire de 48 pages - Droit des obligations

« Où manque la force, le droit disparaît ; où apparaît la force, le droit commence de rayonner. » L’exécution forcée en matière contractuelle est de l’essence du droit. Elle suppose au préalable une inexécution imputable au débiteur, encore appelée en droit anglais, « breach of contract...

.doc
12 févr. 2013

Le prix dans les contrats spéciaux

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Une étude comparative du droit des contrats spéciaux de 1804 et du droit actuel révèle un paradoxe intéressant : 365 des 456 articles consacrés au droit des contrats spéciaux sont demeurés intacts depuis 1804 alors que la matière a été la proie de bouleversements extrêmement profonds et...

.doc
23 févr. 2011

Cas pratique de Droit sur les atteintes à la liberté contractuelle

TD de 9 pages - Droit civil

Le principe de liberté contractuelle, selon lequel les parties à un contrat sont libres de le conclure et de déterminer leurs obligations réciproques, est un principe général du droit découlant de l'article 4 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789 faisant partie du...

.doc
24 mai 2012

Cas pratique de Droit sur les relations contractuelles

Dissertation de 3 pages - Droit civil

M. Jacques dirige une société familiale dénommée Logicom, société de conception et de fabrication de pièces détachées d'informatique.En mars 2011, la société Logicom a conclu avec la société Infoconcept, avec laquelle elle avait déjà eu des liens commerciaux, un contrat par lequel la société...

.doc
16 Janv. 2012

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, Chambre commerciale, 10 juillet 2007 : La bonne foi en matière contractuelle

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La bonne foi est une notion en vertu de laquelle le contrat ne doit plus être apprécié comme le siège d'intérêts antagonistes mais comme le creuset de l'intérêt commun des contractants. Cette notion est consignée à l'art. 1134 du Code civil et son importance fut réaffirmée par un rapport de la...

.pdf
11 févr. 2016

Première chambre de la Cour de cassation, 20 février 2008 - Le prix dans le contrat de vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

En droit des contrats spéciaux, il est vrai que le contrat de vente occupe une place à part entière. Son utilisation généralisée fait de cette convention le pilier de la matière contractuelle. Pour bien l’identifier et pour ainsi lui appliquer ses règles propres, législation et jurisprudence...

.doc
16 Nov. 2016

Cas pratique sur le prix de la vente - Quelles sont les sanctions de la non-inclusion des frais de la garantie hypothécaire dans l'offre préalable de prêt ?

Étude de cas de 4 pages - Droit des obligations

Qui dit contractuel dit juste?! Cet adage montre bien que par principe, dans le contrat de vente, le prix doit être juste. La lésion est le résultat du déséquilibre des prestations entre chacune des parties au contrat. C’est notamment de cela qu’il faut traiter dans le cas...

.doc
27 févr. 2003

Dossier: les prix de transfert

Dissertation de 16 pages - Droit fiscal

La pratique des « prix de transfert » recouvre le problème de détermination des prix entre entreprises associées. Celles-ci fixent dans leurs relations et échanges des conditions différentes de celles qu'elles appliquent avec des entreprises indépendantes, réalisant un transfert...

.doc
02 mai 2007

L'indétermination du prix en droit des contrats

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

La question de la détermination du prix – objet de l'obligation de payer – est sans doute la plus problématique et celle qui fit le plus couler d'encre, tant de la part de la jurisprudence que de celle de la doctrine. En effet, les textes étant en la matière très elliptiques,...

.doc
12 Oct. 2008

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 26 septembre 2007, au regard des trois arrêts rendus le 1er décembre 1995 par la Cour de cassation : détermination du prix et contrat de vente

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

La présente espèce a été rendue par la Cour de cassation, le 26 septembre 2007 par la troisième chambre civile. En l’espèce, M A… Y… a acquis des consorts X… la moitié de leurs droits indivis dans un bien immobilier. Un protocole d’accord transactionnel a été conclu, qui...

.doc
04 déc. 2009

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 1er décembre 1995 - indétermination du prix et validité de la convention

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’assemblée plénière par un arrêt de cassation du 1er décembre 1995 opère un revirement de jurisprudence quant aux conditions de validité d’une convention. La Cour de cassation consacre le principe selon lequel l’indétermination du prix n’affecte pas la validité...

.doc
18 déc. 2009

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 1er décembre 1995 - l'indeterminabilité du prix dans un contrat-cadre peut-elle conduire à la nullité de ce contrat ?

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Depuis le 17 février 1804, date de promulgation du Code Napoléon, l’article 1108 relatif aux conditions nécessaires pour la validité d’un contrat n’a jamais été modifié. Ainsi, il faut toujours le consentement de la partie qui s’oblige, sa capacité à contracter, l’objet...

.doc
28 déc. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 10 mars 1998 - le caractère déterminable du prix de vente

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Aux termes de l'article 1591 du Code civil, "le prix de la vente doit être déterminé et désigné par les parties". Quant à savoir de quelle manière interpréter cet article, la Cour de cassation admet une grande souplesse en la matière. Tout d'abord le prix ne doit pas forcément être...

.doc
22 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 10 juillet 2007 - la mauvaise foi contractuelle

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En l'espèce, M. A., le requérant, est le président du conseil d'administration et le principal actionnaire d'une société commerciale exploitant notamment une discothèque. Trois actionnaires (MM. X., Y. et Z.) de cette société avaient décidé de céder leurs actions à M. A. Le contrat de vente...

.doc
01 avril 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 16 décembre 1998 - la preuve de la vileté du prix

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

L’arrêt dont il est ici question a été rendu par la Cour de cassation le 16 décembre 1998 et concerne le caractère sérieux du prix dans la vente. Dans cette espèce, le prix d’une vente d’immeuble a été converti, pour les acquéreurs, les époux Eloidin, en une...

.pdf
17 Sept. 2013

Cas pratiques de droit civil sur les contrats spéciaux de vente à prix dérisoire

Étude de cas de 6 pages - Droit civil

A la lecture de l’article 1582 C. civ., le consentement n’a de réalité qu’à la condition de porter sur l’objet même de la vente, à savoir la chose et le prix. Mais des difficultés peuvent se poser à ce sujet, en témoigne le présent cas. M. Labbé vend sa voiture à son...