Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Pouvoir spirituel

Pouvoir spirituel

  
Pouvoir spirituel

Nos documents

.doc
06 Mars 2009

Cours d'introduction au vocabulaire juridique

Dissertation de 19 pages - Droit autres branches

On a un contractualisme religieux.Un événement capital va bouleverser le polythéisme romain : l'apparition du christianisme, une religion monothéiste, fondée sur la foi personnelle entre chaque chrétiens et Dieu.Cela ne pouvait qu'occasionner une réticence extrême à l'Empereur romain. Rapport de...

.doc
22 Mars 2011

Le philosophe et le monarque, XIVe-XVIIIe siècles

Dissertation de 8 pages - Histoire du droit

Le monarque en Europe occidentale, au Moyen-Age, est limité par le pouvoir spirituel, concurrencé par les autorités des cités, des seigneurs et de l'empire, et fortement menacé par les prétentions d'élargissement des royaumes voisins. Le monarque n'est nullement la seule force...

.pdf
05 Mars 2009

Origines et évolutions de la théorie de la séparation des pouvoirs

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

"Le pouvoir arrête le pouvoir", la théorie de la séparation des pouvoirs est née de cette phrase de Montesquieu (in "L'Esprit des Lois") et a depuis évolué.On appelle origine la source, l'idée, marquant la fondation d'une idée nouvelle dans ce cas. Cela revient à savoir dans...

.doc
16 Nov. 2011

Cours complet de Droit constitutionnel

Dissertation de 38 pages - Droit constitutionnel

La notion d’Etat est historique : c’est le fruit de contingence, de circonstances historiques, c’est une construction historique qui est relativement récente vu qu’elle apparait aux 15ème -16ème siècles, elle a désigné une forme particulière, et si aujourd’hui on regarde...

.doc
28 févr. 2011

CAVEJ L2 Droit administratif

Cours de 190 pages - Droit autres branches

En guise d'introduction à cette leçon qui porte sur les caractéristiques générales de l'organisation administrative française, on pourrait dire ceci. En premier lieu, l'organisation administrative française est une organisation ancienne. Un double phénomène est à prendre en considération de ce...

.doc
16 févr. 2015

Commentaire de la bulle Unam Sanctam de Boniface VIII (18 novembre 1302) à Philippe IV Le Bel

Commentaire de texte de 6 pages - Histoire du droit

« Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ». Par cette citation biblique du Nouveau Testament incarnant le dualisme chrétien, l’on peut constater que le conflit entre le pouvoir royal et religieux est le fruit d’un long processus conflictueux ne...

.doc
26 Sept. 2007

Le pouvoir des juges

Dissertation de 7 pages - Histoire du droit

Du juge Renard à Eva Joly, ou plus récemment le juge Burgot il est aisé de constater la dramaturgie qui habille traditionnellement la figure du juge, entre sauveur et inquisiteur, entre pilier de la démocratie et usurpateur du pouvoir, défenseur de la vérité et de la justice ou au centre...

.doc
08 Mars 2012

En quoi le Conseil constitutionnel est-il le garant des conditions essentielles d'exercice de la souveraineté nationale?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

La souveraineté est une notion plutôt récente, Bodin va la décrire comme « la puissance absolue et perpétuelle de la République ». C’est dans son œuvre, « les 6 livres de la République » que celui-ci a cherché à justifier le pouvoir royal. Il va chercher à détacher le...

.pdf
16 Mars 2009

L'histoire des institutions françaises et européennes au Moyen-âge

Dissertation de 45 pages - Droit autres branches

Au lendemain de la bataille de Soisson, il existe en Gaulle deux forces politiques :- Les barbares ;- L'Eglise qui est un pouvoir unifié.En Gaulle, à la fin du Vème siècle, l'Eglise est la seule structure laissée comme héritage par l'Empire romain. Les évêques sont les seuls à avoir une...

.doc
02 août 2012

Voies de la modernité juridique : du droit référé à Dieu au droit construit par l'homme

Cours de 21 pages - Droit autres branches

[...]De plus en plus nombreux sont les esprits pour qui il est nécessaire de redonner à l'homme une maîtrise de son droit càd le pouvoir de le modifier. Cela donne ainsi à l'homme le pouvoir de créer du droit (Jean BODIN). On estime qu'il faut organiser l'action de l'Etat par la...

.doc
28 déc. 2006

Le roi féodal (XI-XIVème siècle)

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Nous allons étudier le « roi féodal » sur une période s’étendant du XIème jusqu’au XIVème siècle. Au XIème siècle, il y a un affaiblissement royal, les rois sont surnommés « rois fainéants ». Le pouvoir du Roi est quasi-nul, mais le sentiment d’appartenance reste dans les...

.doc
02 août 2012

Histoire de la pensée juridique : les référents antiques

Cours de 21 pages - Droit autres branches

[...]Les juges se servent de la Bible pour justifier leur existence dans le système institutionnel, le statut d'indépendance qu'ils se donnent et pour revendiquer la prérogative ou la responsabilité de rendre le jugement de Dieu. C'est l'épisode de l'histoire de Moïse qui est submergé par son...

.doc
14 Mars 2008

Vocabulaire de droit et historique du vocabulaire politique

Cours de 47 pages - Histoire du droit

Définition d'Aristote du citoyen : celui qui est né de 2 parents citoyens, son père et sa mère. Si ces aïeux participaient à la politique, ils étaient citoyens.Les femmes : citoyennes mais ne participent pas au pouvoir politique et ont une capacité juridique restreinte (toujours assistées...

.doc
14 Nov. 2011

Les principes généraux et historiques du droit constitutionnel général

Cours de 44 pages - Droit constitutionnel

La Constitution est une norme juridique, particulière, car la plus haut placée dans l’ordre juridique. Hans Kelsen (XIXe) : décrit l’ordre juridique comme une pyramide, avec la constitution comme clé de voûte, comme norme fondamentale. Sans une constitution de qualité, un ordre...

.doc
16 juin 2009

Le triomphe du modèle étatique, l'Etat monarchique : l'Etat royal

Dissertation de 19 pages - Histoire du droit

La métaphore qui est particulière aimée à la fin du Moyen Age: « le roi est la tête ».Le roi est le sommet de la construction, il est au dessus de ses semblables. Cette position est la conséquence de sa nature humaine.Les capétiens sont marqués par une tache liée à la prise de pouvoir...

.doc
01 Sept. 2011

Etude des constitutions françaises (cours de Droit, 1ère année)

Cours de 44 pages - Droit autres branches

Les peuples européens ont une histoire commune ; ils sont d'origine indo-européenne et se sont répandus en Eurasie. La preuve de cette racine commune est le travail des linguistes qui ont constaté une même connotation dans la plupart des mots fondamentaux des différentes langues européennes.Ces...

.doc
05 Nov. 2013

Le pouvoir royal et l'influence ecclésiale

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

Le pouvoir royal durant les siècles fut marqué par le sceau de l’Église. Le pouvoir royal peut s’assimiler à la légitimité que détient un roi pour gouverner. Ce dernier doit régir son royaume, selon Isidore de Séville, régir revient à gouverner dans le droit chemin....

.doc
23 juin 2015

Les Six Livres de la République, Livre I, Chapitre VIII - Jean Bodin, 1576

Commentaire de texte de 3 pages - Histoire du droit

À l’époque féodale, le pouvoir royal est faible : certains seigneurs, comme le Duc de Bourgogne, sont même plus puissants que le Roi. Peu à peu, les rois tentent d’affirmer leur pouvoir, notamment en étant, à nouveau, à l’origine d’une législation royale,...

.doc
08 Janv. 2009

Cours complet: Introduction au droit constitutionnel

Cours de 52 pages - Droit constitutionnel

Le droit constitutionnel moderne a un triple objet. Tout d'abord, le droit constitutionnel a pour objet de décrire les institutions politiques, d'étudier les problèmes juridiques qui les concernent, d'exposer quelles sont les bases constitutionnelles des institutions administratives et...

.doc
24 avril 2008

Conseil d'Etat, le 18 mai 2005, association spirituelle de l'Eglise de scientologie d'Ile-de-France

Commentaire d'arrêt de 12 pages - Droit administratif

L’administration est en mesure de donner une opinion : le conseil et le non-ordre. Dans ces cas, l’ordonnancement juridique n’est nullement affecté. Néanmoins, La distinction entre ces catégories s’avère parfois ambiguë. Il revient donc au juge administratif de faire la part...

.doc
06 juil. 2007

Réception et déclin du droit canonique

Dissertation de 8 pages - Histoire du droit

Fidèle à la doctrine des Pères de l’Eglise et aux leçons de la théologie médiévale, le concile de Vatican II présente l’Eglise comme une communauté de foi et une communauté d’hommes. Or toute société a besoin d’un ordre qui fixe la place et le rôle de chacun, organise le...

.doc
25 juil. 2009

La théorie des empêchements dirimants au mariage à l'époque classique

Dissertation de 11 pages - Histoire du droit

Dès les premiers temps, l’Eglise a élaboré des règles relatives au mariage. Ces règles étaient parfois différentes des lois de l’Empire qui avaient une valeur supérieure. L’application des règles ecclésiastiques ne pouvait donc être demandée aux fidèles, et ce, sous peine de se...

.doc
18 août 2009

La théorie des empêchements dirimants à l'époque classique

Dissertation de 12 pages - Droit autres branches

Il est difficile de déterminer la date à laquelle l'église va prendre le pouvoir sur le mariage car le transfert s'est réalisé sans aucune Loi. Selon certains experts, cette transformation se déroula au cours du Xème siècle pour deux raisons principales.

.doc
16 avril 2008

Histoire des institutions: commentaire d'un extrait de "Les coutumes de Beauvaisis"

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« Le vassal de mon vassal n’est pas mon vassal » ; au milieu du XIIème siècle l’autorité du roi s’impose peu à peu aux grands du royaume voulant briser cet adage. Ce texte à commenter est un extrait des coutumes de Beauvaisis écrit par Philippe de Beaumanoir, juriste consulte...

.doc
11 Oct. 2011

Le droit et les institutions dans la civilisation de l'Orient ancien

Cours de 22 pages - Histoire du droit

L’Antiquité couvre l’époque de la découverte des principes et des institutions qui vont faire naître les grandes civilisations. L’espace de temps que couvre cette période est immense puisqu’elle coïncide avec l’entrée des hommes dans l’histoire et elle se poursuit...

.doc
31 Mars 2014

Histoire du droit public (XVIème-XVIIIème siècles)

Cours de 130 pages - Histoire du droit

Aux XVIème et XVIIIème, c’est l’affirmation des pleins pouvoirs entre les mains du roi. Le roi règne sans partage, et il n’y a pas de contestation de sa souveraineté. Le roi absolu gouverne pour l’Etat, et non pour son profit personnel. Au Moyen-âge, le droit privé...

.doc
27 Sept. 2016

Coutumes de Beauvaisis - Philippe de Beaumanoir, XIIIe - Paragraphes 1043, 1512, 1513 et 1515

Commentaire de texte de 3 pages - Droit constitutionnel

Montesquieu regarde Beaumanoir comme la « lumière de son temps ». Le texte à commenter est un extrait des « Coutumes de Beauvaisis » écrit par Philippe de Beaumanoir au XIIIe siècle et modernisé en 1900. Il s’agit uniquement des paragraphes 1043, 1512-1513 et 1515 de l’ouvrage. Ce...

.doc
13 Nov. 2007

Cours de droit constitutionnel de 1ère année

Cours de 51 pages - Droit constitutionnel

Au départ, bien que les enseignements de droit constitutionnel et de science politique fussent distingués, le droit constitutionnel reposait sur les mêmes méthodes d'analyse et conservait globalement le même objet que celui de la science politique : il s'agissait d'analyser le comportement des...

.doc
10 Mars 2009

Histoire du droit public

Dissertation de 56 pages - Histoire du droit

Dans l'antiquité occidentale (Rome et Grèce) :- Dans l'antiquité grecque surtout connue pour sa démocratie mais connu pour tous ces systèmes politiques (expérimente tous les régimes politiques) donc une conception de l'Etat (chose publique) avec un intérêt spécifique. Sauf que chez les Grecques,...

.doc
10 Nov. 2010

Le Haut Empire : de l'avènement d'Auguste au règne de Dioclétien

Cours de 16 pages - Histoire du droit

A partir de la première moitié du Ier siècle avant Jésus-Christ, l'expansion territoriale romaine se fige au point d'atteindre ses limites définitives : la Grande-Bretagne, l'Europe occidentale, les Balkans, l'Asie mineure, une partie du Proche et Moyen Orient, l'Egypte et toute l'Afrique du...