Doc du juriste

Consultez plus de 41231 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Obligation de démolir

Obligation de démolir

  
Obligation de démolir

Nos documents

.doc
03 févr. 2019

Droit immobilier : la police de l'urbanisme

Cours de 4 pages - Droit immobilier

Toutes les règles vues auparavant n'ont de raison d'être que si elles sont respectées par les différents projets de construction. On aurait pu imaginer de raisonner sur un plan répressif et ainsi sanctionner tous ceux qui ont construit en contrariété avec ces règles. Mais ce n'est pas exactement...

.doc
09 juil. 2018

Peut-on obliger quelqu'un à construire ou à faire des travaux contre sa volonté ?

Cours de 3 pages - Droit administratif

Construire est une faculté pour le propriétaire immobilier assorti d'exceptions. Il existe des obligations unilatérales de faire des travaux ou de démolir une construction préexistante. La protection du droit de propriété immobilière n'est pas absolue. Elle est conciliée avec...

.doc
27 mai 2011

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, 3e chambre civile, 19 décembre 1983

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

En matière d'accession artificielle, moyen permettant au propriétaire d'un fond de devenir propriétaire de toutes les constructions, plantations et ouvrages réalisés sur ce terrain, les contentieux sont nombreux. En effet, un propriétaire d'un terrain peut avoir construit sur son propre fonds...

.doc
27 juin 2011

Droit des obligations: histoire de -753 avant JC à nos jours, définition et modalités

Cours de 69 pages - Droit des obligations

Le droit des obligations est un droit romano chrétien. Cette influence du droit chrétien est massive. L'étymologie du mot obligation est obligare. « Ligare » voulant dire lier c'est-à-dire lier deux personnes. Le droit romain est un droit national (que pour les citoyens romains)...

.doc
10 févr. 2007

Le droit civil - publié le 10/02/2007

Cours de 24 pages - Droit civil

Cours complet de droit civil. Ce cours définit les différents cadres de la vie juridique française en s'attardant sur la notion de droit et ses sources. Il présente ensuite les acteurs de la vie juridique, les droits et les biens ainsi que les obligations.

.doc
22 Mars 2008

Commentaire de l'arrêt du 9 juillet 1996 de la Chambre commerciale de la Cour de cassation de Versailles

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Depuis la loi du 13 juillet 1967, mais surtout depuis la loi du 25 janvier 1985, le législateur a totalement transformé l’esprit du droit des procédures collectives. Alors que la satisfaction des créanciers avait toujours été l’objectif fondamental d’une procédure, celui-ci...

.doc
25 Janv. 2011

CAVEJ L2 Cours de Droit civil - Les obligations II

Cours de 131 pages - Droit autres branches

Le quasi contrat (Art 1371 « Les quasi-contrats sont les faits purement volontaires de l'homme, dont il résulte un engagement quelconque envers un tiers, et quelques fois un engagement réciproque des deux parties »). Pas de théorie générale dans CCIV, simplement deux quasi-contrats sont traités :...

.doc
08 Nov. 2020

Les exceptions à l'exécution forcée

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

En droit, l'article 1103 du Code civil dispose que "Les contrats légalement formés tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faits". Ainsi, un contrat est un accord de volonté qui a pour effet de créer des obligations à la charge des parties. Le contrat s'impose donc à chacune des parties...

.doc
10 juil. 2009

Introduction au droit commercial : le bail commercial

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Afin d’exercer son activité commerciale, le commerçant a besoin d’un local commercial. Soit il est propriétaire des murs dans lesquels il développe son activité soit il ne l’est pas et dans ce cas il devra signer un contrat de location avec le propriétaire des murs : c’est un...

.doc
04 juin 2008

Droit de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire

Cours de 59 pages - Droit administratif

Cours de Droit de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire. Les dispositions générales applicables en urbanisme, les obligations inhérentes au respect de l'environnement etc. sont abordées.

.doc
04 juin 2009

Contrat de concession d'un emplacement urbain : l'exemple d'une plage

Dissertation de 30 pages - Droit des affaires

ARTICLE 1 - OBJET DU SOUS-TRAITEDans le cadre de la concession des plages naturelles situées sur son territoire qui lui sera accordée par l'Etat, la Commune de ... souhaite déléguer la gestion de la plage XXX pour la période allant du ... au ...Dans le cadre de ce contrat, le concessionnaire est...

.doc
28 Oct. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de Cassation le 16 janvier 2007 relatif à la notion d'obligation

Dissertation de 10 pages - Droit civil

Commentaire de l'arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de Cassation le 16 janvier 2007 relatif à la notion d'obligation.

.doc
21 Nov. 2012

Les baux commerciaux : exécution et terme

Cours de 14 pages - Droit des affaires

Afin d'exercer son activité commerciale le commerçant a besoin d'un local commercial. Soit le commerçant est propriétaire des murs dans lesquels il développe son activité soit il signe un contrat de location avec le propriétaire, on parle alors de bail commercial. Selon l'article 1709 du CC il...

.doc
23 Janv. 2015

Cours complet de Droit civil des obligations

Cours de 44 pages - Droit des obligations

L’obligation (définition): Traditionnellement elle est un lien de droit qui relis un créancier à un débiteur, et par lequel le créancier peut exiger de son débiteur qu’il fasse ou ne fasse pas quelque chose, ou donne quelque chose. On reconnait dans la fin de cette formule les 3 objets...

.doc
04 Mars 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 14 décembre 2005 - les obligations liées à la propriété

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

En l’espèce, des propriétaires (demandeurs) ont acquis une parcelle ayant fait auparavant partie intégrante d’un plus grand terrain. Le propriétaire initial avait fait diviser son terrain en deux parcelles, l’une cédée à la commune (défenderesse) et l’autre à des...

.doc
27 févr. 2006

Commentaire d'arrêt Droit civil : 19 décembre 1983

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Dans le champ du droit de propriété, aucun texte n’a réglementé initialement l’hypothèse dans laquelle un propriétaire, en élevant un bâtiment sur son terrain, empiète plus ou moins légèrement sur le terrain de son voisin, le problème se posant étant précisément celui de savoir si ce...

.doc
15 Nov. 2006

Conseil d'Etat arrêt du 10 octobre 2005 - Commune de Badinières

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Malgré la difficulté de la distinction entre les compétences de la police générale et la police spéciale des édifices menaçant ruine, le Conseil d’Etat a pu trancher ce problème dans l’arrêt du 10 octobre 2005. En l’espèce, un incendie survient dans l’immeuble de Michel X....

.doc
02 Mars 2009

Conseil d'Etat, 26 janvier 1994 - domaine public maritime et empiétement sur le domaine privé

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Les classifications opérées entre les différentes dépendances du domaine public ont une valeur relative et essentiellement pédagogique. Parmi celles-ci, on peut trouver la distinction entre domaine naturel et domaine artificiel. Dans le domaine public naturel, on peut distinguer également six...

.doc
26 Oct. 2009

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat en date du 19 avril 91 : L'intangibilité de l'ouvrage public

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Pendant longtemps a prévalu l’adage selon lequel l’ouvrage public, qui, selon Cornu, est « un immeuble affecté soit à l’usage direct du public, soit à un service public et soumis, en tant que tel, à un régime spécial quant à la compétence juridictionnelle et la réparation des...

.doc
17 Mars 2010

Le contentieux de l'intervention publique

Cours de 5 pages - Droit administratif

Les recours concernant l’urbanisme sont particulièrement nombreux. Ces recours sont importants pour une raison pratique : les sommes en jeu sont souvent considérables. Le législateur et la jurisprudence ont élaboré des techniques nouvelles qui ont été expérimentées dans ce domaine avant...

.doc
25 juil. 2012

La prise en compte de l'environnement dans les décisions administratives : les études d'impact

Cours de 11 pages - Droit autres branches

En droit interne, c'est la loi du 10 juillet 1976, dite loi Nature, relative à la protection de la nature, reprise par la loi Barnier, qui précise que la protection de l'environnement est « d'intérêt public. ». Cela a été une petite révolution. Il s'agit d'un PGD à valeur législative et en partie...

.doc
03 févr. 2018

Cour de cassation, troisième chambre civile, 14 décembre 2005 - L'empiétement et la démolition de la construction

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

D'après la formule d'un célèbre arrêt rendu par le tribunal des conflits, la "sauvegarde de la liberté individuelle et de la propriété privée rentre dans les attributions de l'autorité judiciaire". Ainsi, en dépit du fait que "la propriété, c'est le vol !", pour Pierre Joseph Proudhon, le juge...

.doc
04 juil. 2008

La demande et l'exécution du permis de construire

Dissertation de 42 pages - Droit administratif

La règle d’urbanisme n’a de raison d’être que si son respect est étroitement contrôlé. Ce contrôle s’exprime par la voie contentieuse : le juge administratif comme le juge pénal et, plus rarement, le juge civil, ont élaboré une jurisprudence nombreuse et détaillée. Les...

.doc
24 avril 2007

Commentaire de la loi du 26 décembre 1964

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit international

La dignité de la personne humaine est une notion présentée par le Vocabulaire juridique de Cornu comme « la valeur éminente appartenant à toute personne physique du seul fait de son appartenance à l?espèce humaine ». Le principe de la protection de cette dignité, comme son idée même, ont été...

.doc
23 juil. 2014

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation du 15 décembre 2010 : la défaillance de la condition

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

La défaillance de la condition suspensive est exclue de la restitution du dépôt de garantie ? Cet arrêt relève de la défaillance de la condition dans le contrat. En principe, la non-réalisation de la condition rend le contrat impossible. En effet, la non-survenance des événements visés...

.doc
30 mai 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 17 décembre 1996 et 14 octobre 1997 - la coresponsabilité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Les deux espèces auxquelles a été confrontée la Cour de cassation sont similaires. Dans l’un, un marchand de biens avait cédé à M. et Mme Sicurani deux lots d’immeubles, en se retenant de leur donner une information cruciale : les lots appartenaient à une zone dont le projet de plan de...

.doc
18 Mars 2009

La politique et le droit de la culture

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Les pouvoirs publics disposent de prérogatives de puissance publique, c'est-à-dire qu'ils peuvent exproprier (alors que les citoyens ne peuvent pas) et ceci dans un but d'intérêt général. En cas d'expropriation, il y a toute une procédure à suivre, c'est-à-dire une procédure visant à déclarer...

.doc
13 Janv. 2016

Droit public des biens

Cours de 60 pages - Droit administratif

Terme domaine = biens meubles ou immeubles appartenant à une personne publique. Patrimoine (comme les privatistes) : L'E des biens et des obligations d'une personne envisagé comme formant une universalité de droit.

.doc
03 juin 2006

Cours de droit civil

Dissertation de 23 pages - Droit civil

Cours de droit civil constitué de quatre chapitres détaillés ci-après. Il traite ainsi des cadres et des acteurs de la vie juridique, des droits et des biens, ainsi que des obligations. Cette synthèse de 23 pages entièrement rédigée sera très utile aux étudiants en droit ou en école de...

.doc
02 Sept. 2008

Cours de Droit des personnes et des biens

Cours de 49 pages - Droit civil

Les droits sont exercés par des personnes nommées sujettes de droit qui sont des êtres susceptibles de jouir et d'exercer des droits. En effet le législateur en délimitant les différents droits subjectifs, détermine également les êtres auxquels il attribue la personnalité juridique, c'est...