Doc du juriste

Consultez plus de 42467 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Loi du 10 mai 1990

Loi du 10 mai 1990

Loi du 10 mai 1990

Nos documents

.doc
24 Mars 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 10 mai 2006 - une loi ne reconnaissant pas la filiation à l'égard des enfants naturels est-elle contraire à l'ordre public français ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit international

Selon M. Lagarde, « une disposition légale étrangère déniant à un enfant, au motif qu'il est né hors mariage, tout droit à établir sa filiation est fondamentalement opposée à la conception française des droits de l'enfant et, comme telle, heurte l'ordre public français ». La délicate question de...

.doc
20 déc. 2007

Cour de cassation, Première Chambre civile, 10 mai 2007

Commentaire d'arrêt de 15 pages - Droit civil

Le juge aux affaires familiales, saisi d'une requête en divorce, a-t-il le pouvoir de se prononcer, dans l'ordonnance de non-conciliation, sur la régularité internationale d'un jugement étranger de divorce ? C'est à cette intéressante question, pour le moins controversée, que la première Chambre...

.doc
03 avril 2013

Commentaire d'arrêt de la chambre sociale de la Cour de cassation du 10 mai 2012: les indemnités de rupture de contrat

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit du travail

Une salariée a été engagée le 14 mars 2006 par une banque en qualité d’assistance commerciale. Son contrat de travail prévoyait une obligation d’accomplir une période de stage de six mois, prévu par l’article 10 de la convention collective concernée. L’employeur, le 26...

.doc
14 déc. 2007

Cour de Cassation, 2e Chambre Civile, le 7 mai 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit de la famille

La deuxième chambre civile de la Cour de Cassation a rendu un arrêt portant sur le divorce pour faute et la prestation compensatoire le 7 mai 2003. Mme X quitte le domicile conjugal en 1990, neuf ans plus tard, elle dépose une requête de divorce. Mr Y commet un adultère après...

.doc
31 mai 2013

Commentaire d'arrêt rendu par l'Assemblée plénière de la Cour de cassation le 9 mai 1984 : la responsabilité civile du mineur

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L’arrêt rendu par l’Assemblée plénière de la Cour de cassation le 9 mai 1984 est relatif à la question de la responsabilité civile du mineur, ainsi qu’à celle de l’employeur sur ses salariés au cours de leur travail ; du principe de la responsabilité civile énoncé par...

.doc
13 avril 2007

Commentaire d'arrêt du 6 mai 1987

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit de la famille

Il s’agit d’un arrêt rendu par la deuxième chambre civile de la Cour de cassation le 6 mai 1987. Il relève de la question de l’intangibilité de la convention définitive homologuée par le juge dans l’hypothèse d’un divorce prononcé sur requête conjointe (devenu...

.doc
22 août 2006

Commentaire de décision du Conseil Constitutionnel n°92-313 DC du 23 septembre 1992 sur la Loi autorisant la ratification du Traité de Maastricht

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit européen

S’agissant de commenter une décision qui fait suite au référendum portant sur la loi autorisant la ratification du traité de Maastricht, il convient d’abord de donner le résultat du vote : cette loi a été approuvée par 54,04% de « oui » (avec 30% d’abstention), après...

.doc
11 févr. 2020

Cour de cassation, 1re chambre civile, 25 mai 2016 - La qualification d'indemnités considérées comme un bien commun

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La Cour de cassation réunie en sa première chambre civile vient justement illustrer dans son arrêt rendu le 25 mai 2016, comment des indemnités versées à un époux peuvent entrer dans cette corbeille de communautés. En l’espèce, un couple marié sous le régime de la communauté réduite...

.doc
21 Sept. 2010

Chambre commerciale, cour de cassation, 6 mars 1990

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

On enseigne traditionnellement que le consentement est formé par la rencontre de l’offre et de l’acceptation ; cette dernière se définit comme la manifestation de volonté d’une personne de conclure une convention qui lui a été faite. Tandis que l’offre est la manifestation de...

.doc
19 févr. 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 10 décembre 1997 - le décès du pollicitant

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le contrat est présenté classiquement comme le fruit de la rencontre d’une offre et d’une acceptation puisqu’une personne, l’offrant ou le pollicitant, émet une offre de contracter qui est acceptée par le destinataire de cette dernière et c’est en réalisant l’accord...

.doc
25 Janv. 2012

Cour de cassation, chambre mixte, 26 mai 2006 - Les contrats préparatoires à la vente et pacte de préférence

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Le pacte de préférence est l'une des figures les moins contraignantes car il est très en amont du contrat définitif. Dans un pacte de préférence le promettant s'engage seulement à proposer au bénéficiaire la conclusion du contrat de vente pour le cas où il souhaiterait conclure, dans l'hypothèse...

.doc
22 mai 2012

Les critères jurisprudentiels du contrat administratif et les contrats par détermination de la loi

Cours de 14 pages - Droit administratif

[...] 1. Cette conséquence est tout d'abord le résultat de la définition des travaux publics qui suppose : « un travail immobilier effectué pour le compte d'une personne publique dans un but d'intérêt général (CE 10 juin 1921, Commune de Monségur, GAJA), ou effectué au bénéfice d'une...

.doc
02 déc. 2011

Commentaire d'arrêt : Conseil d'Etat, 10 octobre 2003 : La qualification du contrat administratif

Cours de 4 pages - Droit administratif

"Le contrat, dans la sphère d'activités publiques apparaît comme un procédé traditionnel et fort ancien". Un procédé qui est encore largement utilisé aujourd'hui afin de remplir les missions de service public et ainsi satisfaire l'intérêt général. Les exemples sont nombreux puisque chaque jour...

.doc
06 Mars 2010

La conformité de la loi française aux normes qui lui sont supérieures - souveraineté et mondialisation, organisation juridique du cas français

Dissertation de 6 pages - Droit international

Allier souveraineté et mondialisation, constitutionnalité et conformité des lois aux normes supranationales; tel pourrait être l’un des grands défis juridiques de nos temps. Se pose alors la question de l’organisation juridique, ici du cas français, permettant la conformité de la...

.doc
10 Sept. 2012

Cour administrative d'appel de Bordeaux, 10 février 2009 : « Commune de Bruges «

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Concernant les faits, M. X agent d'entretien titulaire de la commune de Bruges avait détourné du carburant à son profit grâce à une carte essence de la commune. Suite à cette infraction M. X a été condamné au pénal. Ensuite le maire de Bruges a révoqué M. X par un arrêté pris le 22 février 2006....

.doc
28 avril 2008

Fiche droit des successions à jour des réformes (loi de 2001 et loi de 2006)

Fiche de 23 pages - Droit civil

- Loi du 3 décembre 2001 entrée en vigueur le 1 juillet 2002 - Loi du 23 juin 2006 entrée en vigueur le 1 janvier 2007 Principe = la loi applicable est celle en vigueur à la date de l'ouverture de la succession Exception = En cas d'indignité, la loi applicable est...

.doc
27 août 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 5 mai 2004 : le droit des entreprises en difficulté

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

La loi n° 94-475 du 10 juin 1994 a profondément remanié le droit des entreprises en difficultés. Elle a notamment apporté des modifications au traitement des contrats en cours au moment de l’ouverture d’une procédure collective. L’article L621-28 du Code de commerce...

.doc
27 Nov. 2007

La modification de la relation débiteur créancier - La subrogation Commentaire : Com. 3 avril 1990

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

La subrogation personnelle, entendue au sens des articles 1249 et suivants du Code Civil, est un mécanisme qui opère, comme le ferait bien que d’une façon différente une cession de créance, une substitution du créancier. Or, si les effets de la subrogation ont toujours été clairement définis...

.doc
19 Mars 2010

Cour de cassation, 27 mai 2009 - externalisation d'une activité et transfert d'entreprise

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit du travail

L'arrêt de la Cour de cassation du 27 mai 2009 est venu préciser les effets de l'externalisation dans le domaine des établissements de santé. En l'espèce, un centre hospitalier qui assurait lui même jusqu'alors la confection des repas des malades et du personnel de l'hôpital par le biais...

.doc
30 juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 10 juillet 1995 - la définition des manoeuvres frauduleuses

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

La jurisprudence a retenu une conception large des manœuvres frauduleuses. Pourtant, cette conception vaste de la notion du dol connaît des limites. La société les Éleveurs vendéens (ELEVEN) était créditrice de la société Madeli sous représentation légale de M. Ducasse d’une somme de...

.doc
04 Janv. 2007

Arrêts de cassation puis de rejet rendus les 10 décembre 1997 et 25 mai 2005 par la Troisième chambre civile de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Les arrêts de cassation puis de rejet rendus les 10 décembre 1997 et 25 mai 2005 par la Troisième chambre civile de la Cour de cassation illustrent parfaitement les difficultés qui peuvent surgir en présence d’une offre, notamment en ce qui concerne la durée de sa validité....

.doc
28 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 10 mars 1998 - la déterminabilité du prix d'une cession de droits sociaux

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

La chambre commerciale de la Cour de cassation, dans l’arrêt du 10 mars 1998, a été confrontée au problème de la déterminabilité du prix d’une cession de droits sociaux en présence d’une clause de « earn out ». En l’espèce, les consorts Mayer, les cédants ont cédé aux...

.doc
25 mai 2009

Conseil d'État, 10 avril 1992 - la responsabilité de l'administration en l'absence de faute médicale lourde

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit administratif

En vertu de l’article 15 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, « la société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ». Il semble que cet article n’ait jamais été autant d’actualité qu’à ce jour. Ainsi, si le tribunal des...

.doc
16 déc. 2009

Première Chambre civile de la Cour de cassation, 16 mai 2006 - la diffusion restreinte d'une oeuvre musicale peut-elle empêcher l'accès à cette oeuvre, et plus largement sa contrefaçon ?

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Propriété intellectuelle

Les œuvres musicales sont considérées comme des œuvres de l’esprit et sont par conséquent protégées par l’article L112-2 du Code de la propriété intellectuelle. Une œuvre musicale ne devient une œuvre qu’à partir du moment où son auteur décide de la divulguer,...

.doc
31 mai 2013

Commentaire de l'arrêt du Conseil d'Etat du 21 décembre 1990 : Confédération nationale des associations familiales catholiques et autres

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

La loi Veil du 17 janvier 1975 dispose dans son article premier : « La loi garantit le respect de tout être humain dès le commencement de la vie ». En effet, cette loi relative à l’interruption volontaire de grossesse est utilisée dans cet arrêt d’assemblée du 21...

.doc
22 mai 2008

L'application de la loi pénale dans le temps

Cours de 19 pages - Droit pénal

Cours de Droit pénal sur le champ d'application de la loi pénale dans le temps.

.doc
22 févr. 2007

Arrêt CE, 10 juillet 2006, Association interdépartementale et intercommunale pour la protection du lac de Sainte Croix, de son environnement, des lacs et des sites du Verdon et autres

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Si les procédures d’expropriations sont de plus en plus fréquentes, comme le révèle le Rapport annuel de performance de la DGI en 2005, il n’en demeure pas moins que le Conseil d’Etat depuis 1997 et l’arrêt Association contre l’autoroute transchablaisienne annulent,...

.doc
27 août 2007

L'arrêt Société Cafés Jacques Vabre (Cour de cassation, chambre civile, 24 mai 1975) et ses prolongements

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit européen

Mais, avant ces arrêts qui ont défini clairement les choses au niveau communautaire, s’est posée en France la question de la primauté du Traité sur les lois internes et plus précisément sur les lois internes postérieures à ce traité. Celle-ci peut apparaître surprenante...

.doc
16 juin 2010

Conseil d'Etat, 21 décembre 1990 - l'adéquation de l'arrêté qui autorise la Mifégyne (permettant l'IVG) aux normes constitutionnelles et internationales

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Suite à la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par la promulgation de la loi Veil le 17 janvier 1975, l’IVG médicamenteuse fait son apparition quelques années plus tard. Ayant été autorisée en 1990, l’arrêt d’Assemblée du Conseil...

.doc
06 juil. 2010

Conseil d'État, 17 mai 1985 - une demande d'inscription sur le monument aux morts de la commune

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

M. Saumon avait été tué durant la Seconde Guerre mondiale, dans des conditions obscures. Sa fille Mme Menneret entreprit des démarches afin que son père soit réhabilité. Par une délibération du 10 juillet 1971 le conseil municipal de la ville de Maisonnais-sur-Tardoire accepta à sa demande...