Doc du juriste

Consultez plus de 42489 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Legs particulier

Legs particulier

Legs particulier

Nos documents

.doc
13 Oct. 2010

Le cas particulier du legs

Dissertation de 8 pages - Droit civil

Le droit des successions est un droit qui peut évoluer. En effet, l’essentiel des règles actuelles est identique à celle de 1804. Toutefois, il y a eu 2 moments clés. Premièrement, c’était la loi du 3 décembre 2001 qui a voulu moderniser le droit des successions et redonner une place de...

.doc
18 Mars 2010

Synthèse du rapport Léger : l'avenir de la phase d'instruction

Cours de 7 pages - Procédure pénale

En janvier 2009 lors de l’audience solennelle de rentrée de la Cour de cassation, Nicolas Sarkozy annonce la suppression du juge d’instruction (il s’agit donc du résultat que doit atteindre la Commission Léger), il déclarera en effet : « Il est donc temps que le juge...

.doc
30 avril 2020

Leges, t. I, 2. 1 - Ludwig Rudolf von Salis(1892) - La loi des Burgondes (501-506) - Analyse et plan détaillé

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

Les Burgondes sont des barbares. Le mot barbare désignait initialement les étrangers à l’Empire romain c’est-à-dire ceux qui se situaient au-delà des frontières de l’Empire (alors que les pérégrins étaient des étrangers installés à l’intérieur des frontières) ; frontières de...

.doc
03 juil. 2008

Cours sur la transmission du patrimoine

Cours de 6 pages - Droit civil

Cours de droit des successions traitant de la transmission du patrimoine : transmission des biens et des droits, obligations des successeurs (paiement des dettes de la succession, paiement des legs particuliers et séparation des patrimoines).

.doc
13 Mars 2014

L'inefficacité du testament

Cours de 4 pages - Droit civil

Le testament va être exécuté après le décès du testateur. Donc cela peut soulever diverses difficultés : - celles tenant à l’interprétation du testament : l’interprétation présente certaines particularité par rapport à celle des actes juridiques en général en raison de son caractère...

.doc
04 déc. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 28 janvier 2009, 15 mai 2008 et 4 janvier 2005 - les nouvelles sources d'obligations : obligation naturelle et engagement unilatéral de volonté

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Il existe différentes sources d'obligations, certaines sont prévues par le Code Civil or d'autres n'en relèvent pas. Cette évolution des sources d'obligations n'est pas toujours suivie par le législateur. Face à cette situation, la jurisprudence a été amenée à se positionner sur la question et...

.doc
11 avril 2009

Première chambre civile de la cour de cassation, 10 mai 2007 - conditions de forme du testament olographe

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit de la famille

Le testament olographe est soumis à des conditions de formes énumérées par l'article 970 du Code civil mais cette exigence formaliste s'est trouvée tempérée par l'interprétation qui en a été faite par la jurisprudence. En l’espèce, il s’agit d’un arrêt concernant la mention de la...

.doc
29 août 2016

Droit des successions - La dévolution testamentaire - Etude de cas

Étude de cas de 5 pages - Droit civil

Cas pratique n°1 : Arbre généalogique d'Ernest Reblochon Un de cujus (Ernest Reblochon) décède dans un accident d'avion avec son fils unique en juin 2013 sans qu'il soit possible de déterminer l'ordre des décès de chacun d'eux... Cas pratique n°2 : Arbre généalogique de Maryvonne Michu. Pas...

.doc
11 juin 2021

Le contenu du testament

Cours de 2 pages - Droit civil

L'essence du testament est un legs, c'est-à-dire une disposition selon laquelle le testateur souhaite transférer ses biens à une personne qu'il a désignée au moment de son décès. Cependant, un testament peut également contenir un dernier souhait de propriété non héritée. Ce sont...

.doc
22 mai 2020

Cas pratique - Le droit successoral et le droit des biens

Cas Pratique de 13 pages - Droit civil

Monsieur LORD est décédé le 29 décembre 2015 sans conjoint ni descendants. Selon l’article 720 du Code civil, la succession s’ouvre au décès. Dans un testament il a prévu de léguer ses deux appartements situés à Arcachon à ses cousins Paul DUPONT et Jacques DURAND. De plus, il a prévu...

.doc
13 Mars 2014

Les règles du testament : le contenu du testament

Cours de 7 pages - Droit civil

La rédaction du testament est soumise à certaines conditions de fond : elles concernent le consentement du testateur, sa capacité, ainsi que les causes et conditions dont la libéralité peut être assorties. Il convient ici de s’intéresser au contenu même du testament, c’est-à-dire aux...

.doc
03 juil. 2008

Les différents modes de disposer à titre gratuit

Cours de 8 pages - Droit civil

Cours de droit des successions sur les différents modes de disposer à titre gratuit : les libéralités (donation entre vifs, legs, institution contractuelle), le repentir et la succession testamentaire.

.doc
26 Oct. 2009

Cas pratiques sur les libéralités à cause de mort

Cas Pratique de 7 pages - Droit de la famille

Une marraine a institué légataire son filleul ainsi que le frère du filleul par testament olographe pour chacun 50% des biens le 30 février 2000. Elle est décédée. Le frère du filleul est décédé quant à lui en 1998 et le fils unique de ce dernier et les héritiers de la marraine estiment avoir...

.doc
11 Oct. 2013

Cas pratiques sur la réserve, la quotité disponible, l'imputation et la réduction des libéralités

Cas Pratique de 8 pages - Droit civil

Cas pratique n°1 Le de cujus laisse à sa survivance deux enfants : Jérémy et Matthieu. Le 5 mai 2006, il a consenti à chacun une donation préciputaire (hors part successorale) portant sur des biens évalués au décès, dans leur état au jour de la donation : 100 000 € pour la donation de...

.pdf
03 mai 2011

La transmission au concubin

Dissertation de 3 pages - Droit civil

L'art 515-8 du C Civ. définit le concubinage comme étant une situation de fait caractérisée par une vie commune présentant un caractère de stabilité et de continuité entre deux personnes de sexe différent ou de même sexe qui vivent en couple. Les concubins n'héritent pas l'un de l'autre. Si un...

.doc
05 juin 2010

Le retour légal - le droit de retour de l'adopté simple (2010)

Cours de 10 pages - Droit de la famille

Le de cujus qui avait fait l’objet d’une adoption simple, décède en laissant sa mère adoptive (2e ordre, 1er degré), le père de son père adoptif soit son grand-père paternel dans la famille adoptive (3e ordre, 2e degré), et laisse son frère naturel (2e ordre, 2e degré). Il laisse un...

.doc
26 Mars 2007

La réduction des libéralités

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Grimaldi soutient qu’ « il n’existe pas de propriété familiale qui échappe à la volonté individuelle ». Ainsi, toute personne peut disposer de son patrimoine. Mais, à son décès, une quote-part de sa succession doit nécessairement revenir à certains des héritiers ab intestat ; à certains...

.doc
09 Mars 2002

Le principe de l'effet relatif des contrats: Cass. AP. 12 juillet 1991

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit des obligations

La décision rapportée tranche un conflit de jurisprudence entre la 1re et la 3e Chambre civile de la Cour de cassation quant à la nature, contractuelle ou délictuelle, de l'action en responsabilité du maître de l'ouvrage contre le sous-traitant. Elle marque aussi une volonté de rupture avec...

.doc
19 déc. 2016

L'article L. 511-5 du Code monétaire et financier

Commentaire de texte de 5 pages - Droit bancaire

En évoquant la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques ou Loi Macron du 6 août 2015, Dominique Legeais dans la Revue du Droit bancaire et financier a écrit « Avec ce texte, il sera permis d'affirmer que le monopole bancaire a vécu. » En effet, cette loi...

.doc
20 févr. 2016

La personnalité et territorialité des lois à l'époque franque

Dissertation de 3 pages - Histoire du droit

« Sous quelle loi vis-tu ? », cette question est posée lorsqu'un plaideur se présente en justice devant le mallus. Le plaideur doit alors faire part de sa réponse qui constitue la professio legis. A l’époque des mérovingiens, chaque personne suit la loi de son ethnie, de ses ancêtres et cela...

.doc
12 avril 2006

Les libéralités graduelles et résiduelles

Dissertation de 17 pages - Droit autres branches

La réforme des successions et des libéralités insère un nouveau chapitre VI dans le code civil. Il sera intitulé « des libéralités graduelles et résiduelles », comprenant une section I « Des libéralités graduelles » et une section II « Des libéralités résiduelles ». Cette réforme qui a été...

.doc
13 févr. 2007

La qualification de garantie autonome

Mémoire de 138 pages - Droit civil

Il ne s’agit pas dans le cadre de cette étude, d’énoncer que les qualifications sont le fait des parties, en raison de l’autonomie de leur volonté, mais plutôt, de mettre en évidence, qu’en raison de caractères propres à la garantie autonome, lorsque les parties ont...

.doc
08 déc. 2008

L'exhérédation du conjoint survivant

Mémoire de 17 pages - Droit de la famille

L’exhérédation consiste à priver tel ou tel héritier de tout ou partie des droits que la loi lui accorde. Conformément aux règles de protection des héritiers réservataires de l’article 913 du Code civil, ils ne peuvent être déshérités de leurs réserves héréditaires, dans ce cas...

.doc
09 Oct. 2009

La libéralité à un réservataire acceptant

Dissertation de 13 pages - Droit de la famille

En l’absence d’acte de volonté du de cujus, sa succession va être réglée selon les règles de dévolution légale. Ainsi, la loi prendra en considération les liens d’affection présumés du de cujus avec sa famille par le sang ou encore avec son conjoint. La loi pose un principe...

.doc
18 déc. 2012

Droit des successions et des libéralités : le règlement de la succession

Dissertation de 14 pages - Droit civil

[...] Malgré un langage qui n'est pas toujours très heureux, le projet de loi n'est pas moins, sur le fond, riche de dispositions innovantes. L'exposé des motifs affiche même, dans une perspective liquidative, une très forte ambition : simplifier, accélérer et sécuriser le règlement des...

.doc
22 Oct. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 12 novembre 1998, 3 décembre 2002 et 7 juin 2006 - la modification d'un portefeuille de valeurs immobilières par le premier légataire

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

L’universalité définie comme « un ensemble de biens constitutifs d’un bien ayant une existence autonome, distincte de chacun des biens qui la compose » (F. Zénati et Th. Revet, Les biens, PUF), est la notion centrale autour de laquelle gravitent ces arrêts. Dans les deux premiers...

.doc
20 févr. 2013

Le fonctionnement de l'association - publié le 20/02/2013

Cours de 9 pages - Droit civil

Le droit local n'évoque pas la question des apports. Il y a lieu de les définir, comme en droit général, pour les distinguer des dons et legs, d'actes à titre onéreux, c'est-à-dire comportant une contrepartie (même si celle-ci n'est que théorique). Cette notion n'a pour les associations de...

.doc
03 août 2009

Le rapport des libéralités en Droit des successions

Dissertation de 9 pages - Droit autres branches

Pour être débiteur du rapport, il faut être héritier aba testa. D'ailleurs, l'article 848 du code civil indique que, pour être tenu du rapport, il faut être héritier au jour de la libéralité. Cela signifie, a contrario, que quelqu'un qui n'était pas héritier au jour de la libéralité, mais qui...

.doc
04 Nov. 2008

De l'acceptation pure et simple de la succession, article 785 du Code civil

Dissertation de 4 pages - Droit de la famille

L’héritier qui vient à la succession est considéré comme étant le continuateur de la personne du défunt. En tant que tel, il est tenu des droits et obligations nés du chef de son auteur avant le décès. La question se pose de savoir quelle est l’étendue de cette obligation qui pèse sur...

.doc
28 juin 2009

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 29 octobre 2004 - la licéité de la cause dans le cas de libéralités faites lors de relations adultérines

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit de la famille

« En s’engageant, toute personne saine d’esprit vise un but. En posant que la cause doit exister et être licite, le Code civil exige que ce but soit réalisable, et qu’il ne heurte pas l’ordre public et les bonnes mœurs » (Mrs Terré, Simler et Lequette, Droit civil les...