Doc du juriste

Consultez plus de 41223 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Gage commun

Gage commun

  
Gage commun

Nos documents

.doc
07 Janv. 2021

Commentaire des articles 2284 et 2285 du Code civil

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Un débiteur qui n'a pas exécuté ses obligations peut en être contraint par son créancier. En effet, un mécanisme est prévu pour permettre au créancier de faire exécuter les créances détenues par son débiteur. C'est notamment ce que prévoit l'article 2284 du Code civil qui dispose que "quiconque...

.doc
07 Nov. 2013

L'efficacité du droit de gage général

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Le créancier dispose d’un certain nombre de pouvoirs contre le débiteur. Ce ne sont pas des pouvoirs contre la personne de celui-ci, comme cela a pu être le cas autrefois, mais contre ses biens. Cela est une conséquence de la théorie du patrimoine, selon laquelle « l’actif répond du...

.doc
14 avril 2010

Les sûretés et garanties du crédit : sûretés mobilières, immobilières, etc.

Cours de 74 pages - Droit civil

Juridiquement, la nécessité de constituer une garantie est vue à l'article 2284 du Code civil complété par l'article 2285 du Code civil. L'ensemble des biens meubles et immeubles constituent le gage. Il est fait mention du gage commun. Ce gage n'a rien à voir avec le...

.doc
29 Mars 2011

Les garanties des obligations

Cours de 3 pages - Droit autres branches

Le gage des créanciers est commun : tous les créanciers ont un droit ensemble. Aucun n'a la priorité.La valeur du gage commun est variable d'un jour à l'autre (ex : vente d'un bien). Si un créancier veut être payé, il doit respecter des règles de procédure (voies...

.doc
26 mai 2011

Civ. 3ème, 26 mai 1992 et Civ. 2ème, 13 mars 1996

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'ordonnance du 23 mars 2006, qui a modifié en substance de nombreuses sûretés, a réorganisé l'ensemble des articles du Code sur la question. Le livre 4 commence par des articles introductifs et notamment les articles 2284 et 2285 qui sont le socle du droit des sûretés. L'article 2284 du Code...

.doc
22 déc. 2011

Droit civil : les sûretés - conditions de protection préventive et efficacité juridique

Cours de 86 pages - Droit civil

Les sûretés peuvent se définir comme des institutions destinées à garantir le paiement d'une dette. Elles constituent pour le créancier une sécurité face à un risque d'impayé. Encore faut-il déterminer pourquoi le créancier peut avoir besoin de cette sécurité. Il faut donc d'abord préciser...

.doc
02 févr. 2009

Le régime des obligations - publié le 02/02/2009

Dissertation de 30 pages - Droit civil

Section 1 : La cible, les biens du débiteur1. Le droit de gage général du créancier :Article 2284 du Code civil : Quiconque s'est obligé personnellement est tenu de remplir son engagement sur tous les biens mobiliers et immobiliers présents et à venir.Article 2285 du Code civil : Les biens...

.doc
24 avril 2008

La sûreté réelle

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Il s'avère maintenant nécessaire de tenter de définir plus spécifiquement la notion de sûreté réelle. On peut partir de l'idée selon laquelle le but recherché par le créancier est l'amélioration de sa situation telle qu'elle résulte du principe d'égalité, c'est-à-dire du gage commun...

.doc
23 avril 2014

L'égalité des créanciers en procédure collective

Cours de 13 pages - Droit des affaires

La période d’observation qui a vocation à observer l’entreprise implique qu’on fige la situation du débiteur et qu’on préserve l’intérêt des créanciers. Le patrimoine est le gage commun des créanciers et donc il faut le préserver. D’autre part,...

.doc
12 Sept. 2006

Commentaire de l'arrêt du 13 novembre 2001

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

Le droit des procédures collectives a notamment pour objectif de maintenir le gage commun des créanciers. Toutefois, le débiteur soumis à la procédure collective peut être tenté de passer des actes qui vont léser ses créanciers. Des actions sont alors mises en place pour protéger...

.doc
18 août 2006

Egalité des créanciers: créanciers chirographaires et créanciers privilégiés

Dissertation de 12 pages - Droit des affaires

Le principe d’égalité des créanciers est un principe ancien et permanent dans les procédures collectives même s’il a beaucoup été remis en cause au fil du temps. Il s’agit d’une règle qui trouve son fondement dans l’article 2285 du Code civil aux termes duquel «les biens...

.doc
16 févr. 2006

Le régime des obligations - publié le 16/02/2006

Dissertation de 5 pages - Droit civil

L'article 1166 du Code civil précise que les créanciers peuvent exercer tous les droits et actions de leur débiteur, à l'exception de ceux qui sont exclusivement attachés à la personne. L'exercice de l'action oblique suppose l'accomplissement de plusieurs conditions. Il faut tout d'abord que soit...

.doc
09 août 2010

Le principe du dessaisissement à la carte en procédures collectives

Cours de 2 pages - Droit autres branches

Quelque soit la mission confiée à l'administrateur qui va de la simple surveillance à la gestion du patrimoine. Le dessaisissement du débiteur touche l'intégralité de ses biens quelqu'en soit la nature. Lesbiens professionnels sont le gage commun des créanciers et ils seront par...

.doc
18 déc. 2012

Quelques particularités de la liquidation judiciaire

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

L’effet réel de la procédure collective est, à l’origine, une théorie soutenue par Monsieur Marc Sénéchal qui se définit comme suit : « L’effet réel de la procédure collective peut être défini comme l’effet de saisie des biens du débiteur par la collectivité de ses créanciers...

.doc
25 Nov. 2008

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 26 mai 1992 - la saisie immobilière

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’article 2285 du Code civil énonce que les biens du débiteur sont le gage commun de ses créanciers ; et le prix s’en distribue entre eux par contribution, à moins qu’il n’y ait entre les créanciers des causes légitimes de préférence. Tout en posant le principe...

.doc
05 août 2010

Commentaire de l'arrêt Ouzille c/ Epoux Rousseau rendu par la Cour de cassation le 17 juin 1997 relatif au principe d'égalité des créanciers

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Le droit des entreprises en difficulté consacre le principe d'égalité des créanciers. Ce principe constitue une règle spéciale de l'égalité au regard du principe général de l'égalité civile, trouve son fondement dans l'article 2285 du Code civil aux termes duquel "les biens du débiteur sont le...

.doc
26 Janv. 2008

Les moyens de protection du créancier chirographaire

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Les individus entretiennent entre eux des rapports économiques au sein desquels se concrétisent les rapports d’obligation. L’obligation constitue donc toujours un lien de droit qui permet à un créancier de contraindre le débiteur à faire, ne pas faire ou donner quelque chose selon la...

.doc
23 Mars 2008

Les sûretés sur les meubles

Dissertation de 11 pages - Droit civil

Sûretés sur les meubles : présentation générale. Aux termes de l’article 2329 du Code civil, « les sûretés sur les meubles sont : 1 1° Les privilèges mobiliers ; 2 2° Le gage de meubles corporels ; 3 3° Le nantissement de meubles incorporels ; 4 4° La propriété retenue à titre de...

.doc
12 Nov. 2012

Quelles sont les forces et faiblesses du droit de gage pouvant justifier l'existence des sûretés ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Le droit de gage général peut se définir comme le pouvoir que tout créancier tient de la loi sur l’ensemble des biens de son débiteur, grâce à ce pouvoir le paiement peut être poursuivi par la saisie de biens composant le patrimoine du débiteur. Les biens du débiteur constituent alors...

.doc
27 Janv. 2014

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation du 19 février 2013 : le gage des stocks

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

L’ordonnance spéciale du 23 mars 2006 a créé un nouveau type de garantie avec le gage des stocks. Les dispositions en découlant ont été intégrées au Code de commerce, aux articles L. 527-1 et suivants. En effet, en droit des sûretés réelles mobilières il y a une impression selon...

.doc
13 Nov. 2012

Droit civil des obligations : Le paiement obtenu

Dissertation de 30 pages - Droit civil

Lorsque le paiement du créancier n'est plus spontané, le législateur met à sa disposition un certain nombre d'armes qui visent à pallier cette défaillance. Pour les ordonner, il convient de distinguer les deux types d'incidents auxquels le débiteur peut se heurter : il s'agit, en premier lieu, de...

.pdf
02 avril 2008

Commentaire de l'article 2284 (ancien 2092) du Code civil sur le droit de gage général des créanciers

Commentaire de texte de 7 pages - Droit civil

[...] l'article 2284 implique la notion de patrimoine et notamment la relation entre le patrimoine d'une personne et ses créanciers. Ici, nous avons surtout affaire à la notion de gage général des créanciers. Mais, en quoi consiste-t-il ? Sur quoi peut-il porter, sur tout le patrimoine ?...

.doc
23 Mars 2010

Comparaison entre l'action paulienne et l'action oblique

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Pour des raisons juridiques, mais aussi profondément sociales, l'action paulienne et l'action oblique sont nécessaires pour assurer l'effectivité du droit de gage général du créancier sur le patrimoine de son débiteur. Néanmoins, ces deux actions constituent une véritable ingérence du...

.doc
20 févr. 2012

Les inconvénients du droit de gage général des créanciers

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Le crédit peut se définir comme la confiance qu’accorde un créancier dans la solvabilité de son débiteur, ou comme l’octroi par celui-ci d’un délai de paiement à ce dernier. Ce crédit, instrument phare de l’économie moderne, suppose l’existence d’un rapport...

.doc
01 déc. 2010

Droit des sociétés : définition, constitution et types d'une société

Cours de 145 pages - Droit des affaires

La société dans le Code civil napoléonienSelon l'art 1832, la société est un contrat, alors que les sociétés privilégiées avaient la personnalité juridique, mais elles sont considérées comme relevant du droit public car c'est l'Etat qui les instaure. Mais la société devient, sous l'influence de...

.doc
31 Oct. 2003

Tontine et souvenirs de famille

Dissertation de 11 pages - Droit civil

Tontine et souvenirs de famille sont donc des institutions très différentes tant dans leur finalité que dans leur source (qualité du bien consacrée de façon prétorienne pour les souvenirs de famille, volonté des parties pour la tontine). Leur rapprochement n'est toutefois pas gratuit car biens en...

.doc
01 mai 2016

Cour de cassation, chambre commerciale, 2 juin 2015 - Les salariés licenciés d'une entreprise étaient-ils recevables à agir en réparation de leur préjudice de perte d'emploi

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit du travail

La décision rendue par la chambre commerciale de la Cour de cassation le 2 juin 2015 affine la délimitation entre les actions relevant du monopole du mandataire judiciaire ou du commissaire à l’exécution du plan, et les actions pouvant être exercées par un ou plusieurs créanciers. Cette...

.doc
19 mai 2009

La nature juridique du gage et sa modification par l'ordonnance du 23 mars 2006

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Les sûretés sont des mécanismes qui visent à garantir l’exécution d’une obligation par le débiteur. Elles ont pour objet de renforcer les chances de paiement du créancier, notamment en le faisant échapper au concours des autres créanciers. Il existe deux types de sûretés : les sûretés...

.doc
26 Mars 2008

Le gage des stocks

Dissertation de 5 pages - Droit civil

C’est l’ordonnance n°2006-346 en date du 23 mars 2006 qui, en son article 44, a mis en place le gage des stocks. Figurant aux articles L.527-1 à L.527-11 et R.527-1 à R.527-17 du Code de commerce (localisation qui semble faire échec à l’objectif de lisibilité du droit des...

.doc
08 avril 2009

Chambre commerciale de la cour de cassation, 22 mars 2005 - le droit de rétention conventionnel

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit bancaire

La loi Malingre de 1935 a permis de donner une sureté particulière aux vendeurs à crédit d’automobiles. Néanmoins cette sûreté n’a pas été assez efficace et les établissements bancaires qui permettent au concessionnaire d’acquérir des véhicules lui préfèrent la rétention...