Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Faute consciente

Faute consciente

  
Faute consciente

Nos documents

.doc
15 mai 2019

La hiérarchie des fautes en droit pénal

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

"Nullem crimen, nulla poena sine culpa" : cet adage latin signifie "nul crime, nulle peine sans faute". La faute constitue en effet un élément essentiel de l'infraction, l'élément moral qui est déterminant pour retenir ou non la responsabilité de celui qui a enfreint la loi. Les...

.doc
08 juil. 2010

Les constructions fondées sur la séparation - lecture de Colliard

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

Le droit constitutionnel classique a l’habitude de rejeter dans les ténèbres extérieures les régimes qui ne sont pas fondés sur la séparation. Et la séparation étant retenue, d’expliquer que cette théorie a donné naissance historiquement à trois grandes formes de régime : le régime...

.doc
14 juin 2007

La mise en danger d'autrui : Commentaire de l'arrêt chambre criminelle du 11 février 1998

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Les infractions de mise en danger de la personne ont été imaginé par le législateur pour sanctionner un comportement avant que celui n'entraîne la réalisation d'un dommage. Cet arrêt de la chambre criminelle de la Cour de cassation en date du 11 février 1998 est relatif a l'incrimination du...

.doc
01 Nov. 2010

Corruption et abus de biens sociaux - cas pratique

Étude de cas de 5 pages - Droit pénal

On est en présence de la SA GENINFO dont le siège est situé à Paris et dirigé par un Président Directeur Général, Arnaut TROUVETOU qui détient 10% des actions. On est également en présence du maire de la ville B Monsieur DUPUY. Durant une conversation entre le maire de la ville B (M. Dupuy) et le...

.doc
30 déc. 2009

Qu'est-ce qu'une oeuvre ? Qu'est-ce que l'objet du droit d'auteur ?

Dissertation de 5 pages - Propriété intellectuelle

La création c'est un fait juridique conscient, c'est le fait de créer. Il faut avoir conscience de créer. C'est un comportement. Il doit résulter d'une activité humaine. Ce fait doit modifier la réalité. Celui qui crée fait quelque chose qui n'existerait pas sans son intervention. L'œuvre...

.pdf
22 Oct. 2011

La bioéthique, une utopie civilisatrice à l'ère de la mondialisation ?

Dissertation de 13 pages - Libertés publiques

En adoptant en octobre 2005 la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l’homme, la Conférence générale de l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies chargée de la science et de la culture, a montré la capacité de ce « grand machin », composé de 191 Etats...

.pdf
28 Nov. 2013

La responsabilité pénale des décideurs pour imprudence

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

« Il n’y a point de crime ou de délit sans intention de le commettre. » Ce principe énoncé au premier alinéa de l’article 121-3 du Code pénal souffre de quelques exceptions. Notamment depuis 1994 en matière de mise en danger délibérée de la personne d’autrui, qui est...

.doc
03 déc. 2010

L'équilibre contractuel - publié le 03/12/2010

Cours de 8 pages - Droit autres branches

Tout comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir, les individus nouent chaque jour une multitude de contrats sans en être conscients. C'est bien la preuve que le contrat est un instrument essentiel de la vie sociale et économique. Même si la plupart des contrats sont noués sans que l'on...

.doc
24 Nov. 2002

L'empoisonnement. Commentaire d'arrêt : Crim.02/07/1998

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

La Chambre criminelle de la Cour de cassation, saisie du pourvoi, devait donc déterminer si le fait pour une personne consciente d'être porteuse du virus du SIDA, de transmettre ledit virus par des rapports sexuels non protégés à une personne à l'origine indemne du virus et ignorante de la...

.doc
07 févr. 2012

Commentaire d'arrêt cass, crim, 2 juillet 1998 : rapports sexuels et empoisonnement

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

« Il n’y a point de crime ou de délit sans intention de le commettre ». L’article 121-3 du Code pénal met parfaitement en exergue la nécessité de l’existence d’un élément intentionnel (sauf exception) lors de la commission d’une infraction, de nature criminelle ou...

.pdf
18 Sept. 2013

Société en participation et société créée de fait

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L’octroi par le droit d’une personnalité juridique aux sociétés semble être un progrès bénéfique pour celles-ci qui obtiennent les mêmes droits qu’une personne physique. Malgré cela les professionnels sont parfois dérangés par le formalisme et la publicité nécessaires à...

.doc
10 Nov. 2008

Les principes généraux de Droit européen

Cours de 85 pages - Droit européen

La rupture de l'unité politique en Occident date de facto des 5 et 6ème siècles (fin de l'empire romain en occident et du développement des royautés barbares). On était pas conscients de cette rupture car au delà de la réalité on vit sur des rites parmi lesquels l'affection de la primauté...

.doc
29 déc. 2011

Droit pénal et sciences criminelles : la responsabilité pénale

Cours de 96 pages - Droit pénal

Le mot responsabilité vient du latin RESPONDERE, répondre, c'est donc l'obligation de répondre de ses actes. Elle peut donc être assortie de plusieurs qualifications, notamment morales qui placent l'individu face à lui-même. La responsabilité peut aussi être d'ordre politique en droit public. Du...

.doc
26 juil. 2011

La responsabilité pénale

Cours de 115 pages - Droit pénal

Le mot responsabilité vient du latin RESPONDERE ; répondre, c'est donc l'obligation de répondre de ses actes. Elle peut donc être assortie de plusieurs qualifications, notamment morale, qui place l'individu face à lui-même. La responsabilité peut aussi être d'ordre politique en droit public. Du...

.pdf
13 juil. 2011

Introduction générale au Droit international public

Cours de 17 pages - Droit international

Propos liminaires ? DéfinitionLe Droit international peut être défini comme l'ensemble des règles juridiques applicables à la société internationale.Largement retenue en doctrine, sans doute parce qu'elle présente une certaine simplicité, cette définition illustre la pertinence y compris dans un...

.doc
05 Mars 2015

Commentaire d'arrêt de la Chambre criminelle de la Cour de cassation du 5 octobre 2010 : la contamination consciente et volontaire par voie sexuelle

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

Après le « sida sur ordonnance » (par référence à l’affaire du sang contaminé), c’est désormais le « sida par complaisance » (par référence à la contamination consciente et volontaire par voie sexuelle) qui alimente la colonne des faits divers sordides. Cela a été récemment le...

.doc
08 déc. 2006

Conseil d'Etat, 3 juillet 1996, Moussa Koné

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit administratif

Dès 1966, la doctrine a énoncé le principe selon lequel quand bien même le juge administratif conférerait formellement une valeur constitutionnelle au principe qu’il édicte, « elle resterait vaine » et « sans autorité ;insusceptible de modifier en quoi que soit les solutions consacrées, elle...

.doc
08 févr. 2007

L'impact de la loi antiterroriste canadienne sur les libertés fondamentales

Dissertation de 8 pages - Libertés publiques

« La loi est la pensée juridique délibérée et consciente, exprimée par des organes compétents qui représentent la volonté prépondérante dans une multitude associée. La loi est donc l'énoncé solennel du droit, son expression rationnelle. Dans cette forme seulement l'élaboration technique du...

.doc
11 avril 2007

La loi écran

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Par son arrêt du 30 novembre 2006 sur la loi relative au secteur de l’énergie, le Conseil Constitutionnel vient de préciser la place du droit communautaire dans l’ordre juridique interne : même si les normes communautaires sont désormais intégrées aux exigences constitutionnelles depuis...

.doc
21 mai 2007

Commentaire des articles L 80 A et L 80 B du Livre des Procédures Fiscales

Dissertation de 7 pages - Droit fiscal

Le droit fiscal peut être considéré comme une branche du droit administratif dans la mesure où il est question des rapports entre l’administration fiscale et des usagers particuliers que sont les contribuables. Cependant, l’existence même du droit fiscal induit nécessairement que...

.doc
06 déc. 2007

Effets de la prise d'acte et de la résiliation judiciaire

Cours de 8 pages - Droit du travail

Ce sont dans les effets des modes de rupture atypiques que la jurisprudence a eu le plus de difficultés à se stabiliser. Il existe notamment une date charnière s’agissant de la prise d’acte : auparavant, tous les abus étaient permis et la publicité du fonctionnement de la prise...

.doc
29 déc. 2007

Civ. 27 février 1951, Branly

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit autres branches

La responsabilité du fait personnel suppose une faute impliquant un comportement répréhensible, cependant, ce comportement doit-il résulter d’un acte positif ou d’un acte négatif consistant en une abstention ? Les articles 1382 et 1383 laisseraient penser qu’un acte négatif...

.doc
06 févr. 2008

Le destin du code civil

Dissertation de 10 pages - Droit civil

« Ma vraie gloire n’est pas d’avoir gagné quarante batailles ; Waterloo effacera la souvenir de tant de victoires ; ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement, c’est mon Code civil » proclamait Napoléon Bonaparte captif à Saint Hélène. Lorsque le 30 ventôse de...

.doc
13 Mars 2009

La cybersurveillance des salariés : étude comparative aux Etats-Unis et en France

Dissertation de 25 pages - Droit du travail

L’avancée des nouvelles technologies et des logiciels de plus en plus perfectionnés n’ont fait qu’accroître les possibilités pour l’employeur de contrôler l’activité des salariés, sans que ceux-ci en soient conscients. Indéniablement le salarié travaillant dans une...

.doc
08 juin 2009

"L'animus necandi" : l'intention homicide

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Dans son Vocabulaire Juridique, le doyen Cornu relève que l’expression latine d’“animus necandi” (respectivement “âme” ou “esprit” et “mort”) désigne très littéralement l’intention homicide : la volonté de tuer. Cela renvoie donc à...

.doc
17 févr. 2010

Peines et responsabilité pénale

Cours de 79 pages - Droit pénal

Imputabilité et culpabilité composent la responsabilité pénale. On a aussi l’imputabilité morale et subjective. Elle renvoie à la volonté de l’individu. Possibilité de mettre une certaine attitude intellectuelle répréhensible au compte de celui qui l’a adoptée de manière...

.doc
02 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 30 mai 2006 - les conséquences de l'inopposabilité de l'action paulienne

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit bancaire

Le créancier d'une obligation possède un droit de gage sur le patrimoine de son débiteur. Mais qu'en est-il lorsque le débiteur a agi frauduleusement et que le créancier ne parvient pas à récupérer son dû ? Est-ce que l'action paulienne réintègre nécessairement les biens dans le patrimoine du...

.doc
23 mai 2010

Le dol, une erreur volontaire émanant d'un ou des deux cocontractants

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Le consentement donné à un contrat, une des conditions énoncées par l’article 1108 du Code civil, doit être réel, libre et conscient, ou bien, à défaut, il ne s’agira que d’une simple déclaration de volonté vide de sens à laquelle le droit refuse d’y attacher quelque effet...

.doc
29 Oct. 2010

La protection du logement familial est-elle suffisamment bien assurée en droit français ?

Dissertation de 6 pages - Droit civil

« Res mobilis, res vilis » Ce vieil adage latin signifie que les biens meubles ont une valeur moindre par rapport à celle reconnue aux immeubles. Conscients de l’importance que revêtent les immeubles, les rédacteurs du Code civil ont instauré des mécanismes assurant leur protection. Parmi...

.pdf
10 Oct. 2011

Le dol en Droit pénal

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

On distingue trois éléments constitutifs de l'infraction : - L'élément légal - L'élément matériel : le fait de donner la mort - L'élément moral : la volonté Quelque soit les circonstances une infraction supposera toujours 3 éléments. La volonté est simplement le fait d'avoir agi de manière...