Doc du juriste

Consultez plus de 40775 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Enrichissement sans cause

Enrichissement sans cause

  
Enrichissement sans cause

Nos documents

.doc
03 juil. 2007

Cour de Cassation, première chambre civile, 12 juillet 1994 : L'enrichissement sans cause

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’enrichissement injustifié, ou sans cause, consiste en l’enrichissement d’une personne (l’enrichi) aux dépens d’une autre (l’appauvri). L’action d’enrichissement sans cause, anciennement appelée action « de in rem verso », a...

.doc
25 juil. 2007

L'enrichissement sans cause: Cour de cassation, Civ. 1ère, 12 juillet 1994

Dissertation de 3 pages - Droit civil

L’enrichissement injustifié, ou sans cause, consiste en l’enrichissement d’une personne (l’enrichi) aux dépens d’une autre (l’appauvri). L’action d’enrichissement sans cause, anciennement appelée action « de in rem verso », a...

.doc
22 août 2009

L'enrichissement sans cause (anciennement appelé action de in rem verso)

Dissertation de 4 pages - Droit civil

« N’ayant été réglé par aucun texte de nos lois, l’exercice de l’action de in rem verso n’est soumis à aucune condition déterminée autre que la preuve d’un avantage déterminé procuré à autrui par un sacrifice ou un fait personnel ». C’est ainsi que Labbé, dans sa...

.doc
07 déc. 2009

La gestion d'affaires, Le paiement de l'indu et l'enrichissement sans cause

Cours de 7 pages - Droit des obligations

C’est une notion reprise du droit romain transcrite à l’article 1371. La doctrine s’est efforcée de donner un contenu précis à cette notion de quasi-contrat en invoquant l’idée de contrat tacite d’une manifestation de volonté quasi contractuelle, ce qui rapprocherait le...

.doc
19 mai 2010

L'enrichissement sans cause

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Entre conflits de juridictions et enrichissement mutuel, le droit civil et le droit administratif évoluent ensemble. Ainsi, certaines théories ont pu traverser la passerelle qui lie les deux ordres juridictionnels. L'enrichissement sans cause est une de ces théories issues du...

.doc
11 déc. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 25 février 2003 - l'enrichissement sans cause

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Nul ne peut s’enrichir injustement aux dépens d’autrui. C’est alors l’action de in rem verso qui permet à la personne appauvrie, qui a payé et permis un enrichissement sans cause, d’agir pour obtenir le remboursement de la chose versée. Cependant,...

.doc
11 févr. 2014

Commentaire comparé de la Cour de cassation du 4 décembre 2013 et du 23 octobre 2012 : l'enrichissement sans cause

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’enrichissement sans cause est un quasi-contrat créé par la jurisprudence « Boudier contre Patureau » du 15 juin 1892 qui a créé une action en enrichissement sans cause sur le fondement du principe d’équité qui défend le fait de s’enrichir au...

.doc
13 mai 2009

Les quasi-contrats - publié le 13/05/2009

Dissertation de 9 pages - Droit civil

Les quasi contrats font partie des faits juridiques. Cette expression (quasi-contrats) remonte à l'empereur justinien (527-565) qui l'utilisa pour démarquer les contrats qui ne reposent pas sur un accord de volonté. Le Code civil quant à lui présente les quasi-contrats comme des "faits purement...

.doc
24 Sept. 2009

Les quasi-contrats

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L'origine de cette catégorie juridique remonte au droit romain qui avait envisagé deux quasi-contrats : la gestion d'affaires et le paiement de l'indu. Deux autres quasi contrat ont été découverts par le juge, d'une part l'enrichissement sans cause et d'autre part un autre qui n'a...

.doc
22 juin 2010

Cour de cassation, 18 juin 1892 - l'enrichissement sans cause

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

« Les quasi-contrats sont des faits purement volontaires de l’homme dont il résulte un engagement quelconque envers un tiers et, quelquefois, un engagement réciproque des deux parties » (article 1371 du Code civil). Un marchand d’engrais, M. Boudier, a contracté avec un fermier pour la...

.pdf
01 déc. 2010

Commentaire comparé des arrêts de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 24 septembre 2008 sur la question du financement de travaux par un concubin sur un bien appartenant à l'autre

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Dans quelles mesures l'enrichissement sans cause peut-il être retenu en matière de concubinage ?C'est à cette question qu'a été amenée à répondre la première Chambre civile de la Cour de cassation au travers de deux arrêts en date du 24 septembre 2008.Dans le cadre de la première...

.doc
22 Mars 2016

Les quasi-contrats - Fiche de rappel des généralités - Exemples d'arrêts

Fiche de 6 pages - Droit des obligations

Articles 1372 à 1375 du Code civil. Une personne a agi (le gérant) pour le compte d’un tiers (le géré ou le maître de l’affaire) sans avoir reçu son ordre. - Distinction du mandat... - Distinction de la stipulation pour autrui... - Distinction de l’enrichissement...

.doc
07 mai 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 24 septembre 2008 concernant l'enrichissement sans cause

Dissertation de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, M. X. et Mme Y ont entretenu une liaison d'une durée de 6 ans durant laquelle M.X. a financé des travaux de rénovation sur un immeuble acquis par Mme Y, c'est-à-dire, 12 mois après le début de leur relation.M. X et Mme Y avaient comme projet, non réalisé, d'y habiter ensemble.Après...

.doc
15 mai 2012

Commentaire d'arrêts, Chambre civile 1ère, 24 septembre 2008, L'enrichissement sans cause

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le Code Civil ne prévoit aucune disposition quelconque prévoyant l'action de in rem verso. Ce qui rend cette action originale est sa découverte et sa construction par la jurisprudence.C'est ainsi que la Cour de Cassation s'est récemment penchée sur la question de l'enrichissement sans...

.doc
01 déc. 2009

Première chambre civile de la cour de cassation, 28 novembre 2006 - la contribution des concubins aux charges de la vie commune

Commentaire d'arrêt de 1 pages - Droit de la famille

Dans un arrêt de cassation rendu au visa des articles 214 et 1371 du Code civil par la première chambre civile, le 28 novembre 2006, la Cour de cassation a précisé, dans un attendu de principe, la question de contribution des concubins aux charges de la vie commune. En l’espèce, un homme a...

.doc
16 Janv. 2009

Les quasi-contrats - publié le 16/01/2009

Dissertation de 1 pages - Droit civil

Les quasi-contrats prévus par la jurisprudenceA. L'enrichissement sans cause : le principe« Nul n'a le droit de s'enrichir indûment (sans cause) au dépend d'autrui »C'est par exemple le cas de sur le droit de propriété « l'accessoire suit le principal » l'art. 552 (...)

.doc
09 févr. 2020

Cour de cassation, 1re chambre civile, 19 décembre 2019 - Les rapports des couples non-mariés

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

En l’espèce, deux personnes physiques sont concubins et ont conclu un contrat de prêt sous seing privé le 14 juin 2007 afin de financer un immeuble à usage d’habitation sis sur un terrain appartenant à la concubine. Les mensualités de remboursement ont été réglées par le concubin...

.doc
02 Oct. 2008

Les quasi-contrats - publié le 02/10/2008

Cours de 5 pages - Droit civil

Cours de 2ème année Licence de droit sur les quasi-contrats. Etude de l'enrichissement sans cause, du paiement de l'indu, de la gestion d'affaire et de l'annonce d'un gain par une loterie publicitaire. Le cours est divisé entre les quasi-contrats du code civil et ceux créés par la...

.doc
18 Sept. 2009

Commentaire des arrêts de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 24 septembre 2008 sur l'enrichissement sans cause en droit civil

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Il est fréquent qu'un individu s'enrichisse aux dépens d'autrui. L'accroissement de son patrimoine a ainsi pour corollaire l'appauvrissement de celui de l'autre personne. En général, un tel déplacement de richesse apparaît juridiquement justifié car il est la conséquence d'une opération qui lui...

.doc
25 Janv. 2011

CAVEJ L2 Cours de Droit civil - Les obligations II

Cours de 131 pages - Droit autres branches

Le quasi contrat (Art 1371 « Les quasi-contrats sont les faits purement volontaires de l'homme, dont il résulte un engagement quelconque envers un tiers, et quelques fois un engagement réciproque des deux parties »). Pas de théorie générale dans CCIV, simplement deux quasi-contrats sont traités :...

.doc
16 févr. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 24 septembre 2008 - enrichissement sans cause et rupture du concubinage

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit de la famille

La jurisprudence se montre sévère dans son appréciation de l'enrichissement sans cause fondé sur l'article 1371 à l'issue d'une relation de concubinage, estimant que les concubins se doivent d'assumer la liberté pour laquelle ils ont opté en refusant le Pacte civil de solidarité ou...

.doc
10 avril 2013

Commentaire comparé des arrêts de la 3ème Chambre civile de la Cour de Cassation du 11 janvier 2012 et de l'Assemblée plénière du 7 juillet 2006

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

L'acte juridictionnel est une notion clé de notre discipline qu'est le droit judiciaire privé, il représente l'acte de juger, mais tenter de lui donner une définition très précise n'est pas aisé du fait des contestations doctrinales à son sujet avec un affrontement entre l'école formelle,...

.doc
08 mai 2009

Assemblée Plénière de la Cour de cassation, 7 juillet 2006 - les critères de l'autorité de la chose jugée

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

En ne permettant plus aux justiciables, à la suite d’une première décision, de saisir à nouveau un juge aux mêmes fins, l’Assemblée Plénière de la Cour de cassation a érigé l’autorité de la chose jugée en gardienne de la célérité de la justice, bouleversant par la même toute la...

.doc
08 févr. 2020

Cour de cassation, assemblée plénière, 7 juillet 2006, arrêt Césaréo - Le changement du moyen de droit dans une 2de demande en justice suffit-il à caractériser une cause différente de celle de la 1re demande ?

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

Dans le cas d’espèce Gilbert Césaréo travaille sans rémunération au service de son père. Après le décès de ce dernier, lui et son frère René sont désignés comme les deux seuls cohéritiers. Se prétendant titulaire d’une créance de salaire différé sur la succession de son père,...

.doc
10 Janv. 2008

Assemblée Plénière de la Cour de Cassation, 7 juillet 2006

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

« La vocation même de l'autorité de la chose jugée est d'éviter que l'on reprenne un procès terminé par une décision » (Henri Motulsky). Cependant la délimitation de cette autorité de chose jugée peut s'avérer problématique et donne libre cours aux interprétations fluctuantes d'une doctrine et...

.doc
08 Janv. 2010

La protection des investisseurs étrangers contre les mesures d'effet équivalant à une expropriation

Cours de 30 pages - Droit international

Il est possible d’identifier dans d’anciens différends internationaux soumis tant à la Cour Permanente de Justice Internationale (CPJI) qu’à des tribunaux arbitraux ad hoc, les mesures équivalentes à des expropriations. Ainsi, dans la sentence arbitrale ad hoc du 3 septembre 1930,...

.doc
14 Janv. 2014

Commentaire de l'arrêt Césareo, Assemblée Plénière, 7 juillet 2006: le jugement et l'autorité de la chose jugée

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

La notion de cause est surement l’une des plus difficiles et des plus controversées du droit judiciaire privé. C’est pourtant à son sujet, en tant que critère de la délimitation du domaine de l’autorité de la chose jugée, que la Cour de cassation, réunie en Assemblée...

.doc
26 Oct. 2008

Première chambre civile de la Cour de cassation, 9 mars 2004 - la répétition de l'indu

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des obligations

L’obligation est un lien de droit entre deux personnes, l’accipiens (le créancier) et le solvens (le débiteur). Il arrive parfois que les relations entre ces deux sujets de droit soient rendues complexes par la survenance d’une tierce personne. C’est le cas du paiement par...

.doc
01 déc. 2008

Première chambre civile de la Cour de cassation, 4 avril 2001 - le paiement par autrui d'une dette existante

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

L’obligation est un lien de droit entre 2 personnes, l’accipiens (le créancier) et le solvens (le débiteur). Il arrive parfois que les relations entre ces deux sujets de droit soient rendues complexes par la survenance d’une tierce personne. C’est le cas du paiement par...

.doc
07 févr. 2009

Cour de justice des communautés européennes, 16 décembre 2008 - la responsabilité sans faute de la Commission

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit européen

« En matière de responsabilité non contractuelle, la Communauté doit réparer, conformément aux principes généraux communs aux droits des Etats-membres, les dommages causés par ses institutions ou par ses agents dans l’exercice de leurs fonctions ». Un recours peut donc être introduit...