Doc du juriste

Consultez plus de 39124 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Enrichissement de l'Etat

Enrichissement de l'Etat

  

Nos documents

.doc
07 Déc 2009

La gestion d'affaires, Le paiement de l'indu et l'enrichissement sans cause

Cours de 7 pages - Droit des obligations

C’est une notion reprise du droit romain transcrite à l’article 1371. La doctrine s’est efforcée de donner un contenu précis à cette notion de quasi-contrat en invoquant l’idée de contrat tacite d’une manifestation de volonté quasi contractuelle, ce qui rapprocherait le...

.doc
19 Mai 2010

L'enrichissement sans cause

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Entre conflits de juridictions et enrichissement mutuel, le droit civil et le droit administratif évoluent ensemble. Ainsi, certaines théories ont pu traverser la passerelle qui lie les deux ordres juridictionnels. L'enrichissement sans cause est une de ces théories issues du droit...

.doc
31 Mar 2010

Conseil d'etat, 20 octobre 2000 et 28 décembre 2009 - l'acte exécutoire de plein droit

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit administratif

Dans un arrêt du 20 octobre 2000, le Conseil d'etat a déclaré nul un contrat dont la délibération du conseil municipal n'avait pas été transmise au représentant de l'etat avant sa signature. En l'espèce, un contrat de concession avait été signé entre la société Citécable Est et la...

.doc
06 Mar 2009

Etat de nécessité et réparation du préjudice

Dissertation de 15 pages - Droit pénal

L'idée de nécessité est une notion ancienne. Les canonistes admettaient que "dans une nécessité extrême, une personne puisse se rendre coupable de vol ou de larcin, prendre le bien d'autrui pour subvenir à son indigence". Aujourd'hui, et bien qu'ayant revêtu les formes les plus diverses, la...

.doc
16 Mar 2003

Les différents modes d'enrichissement des collections

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

L'Etat assume les frais d'acquisition et de restauration, en totalité pour les collections nationales, et en partie pour celles des régions. Il consacre chaque année près de 150 millions de francs à l'enrichissement des collections nationales et régionales : 80 Millions de francs...

.doc
18 Nov 2009

Le droit de la succession d'Etats et le respect des obligations contractuelles de l'Etat succédant : actifs et dettes privées

Cours de 72 pages - Droit international

Le phénomène d'apparition et de disparition d'Etats, issu de la succession d'Etats, ne se produit pas fréquemment. Il se situe généralement dans un contexte historique particulier, comme nous pouvons le constater à travers les âges. C'est ainsi que, pour les Etats...

.doc
30 Avr 2014

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 8 février 2007 : l'arrêt Gardedieu

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit administratif

Suite aux récentes évolutions jurisprudentielles majeures du Conseil d’etat, le Commissaire du Gouvernement Matthias Guyomar argumentait qu’alors « que se développe en Europe, comme nous l’avons vu, un mouvement général de coopération judiciaire entre les cours suprêmes...

.doc
24 Avr 2007

Conseil constitutionnel et Conseil d'Etat

Dissertation de 25 pages - Droit constitutionnel

Une réflexion sur le Conseil constitutionnel et le Conseil d’Etat doit se situer d’emblée par rapport au concept d’Etat de droit, c’est-à-dire de respect de la hiérarchie des normes, qui prévaut en France. En effet, les deux Conseils ont pour mission...

.doc
20 Jan 2012

La souveraineté des Etats et l'investissement international

Cours de 8 pages - Droit international

On retrouve toujours l'affirmation de 1945 et la réalité de la période de la décolonisation. Elle se posera différemment avec celle-ci. Avec la décolonisation, l'affirmation du ppe de souveraineté a posé pb non seulement en droit international général mais plus particulièrement dans ce qui est...

.doc
10 Déc 2009

Fiscalité et libertés communautaires : la limite de la souveraineté fiscale des Etats membres

Dissertation de 19 pages - Droit européen

En raison de la diversité des systèmes fiscaux nationaux et de l’attachement des Etats membres à leur souveraineté budgétaire et fiscale, la prudence est de mise en matière fiscale dans le Traité de Rome. En effet, la fiscalité est la base même de la souveraineté des nations. Cette...

.doc
14 Déc 2009

Fiscalité et libertés communautaires : la limite de la souveraineté fiscale des Etats

Cours de 16 pages - Droit fiscal

En raison de la diversité des systèmes fiscaux nationaux et de l'attachement des Etats membres à leur souveraineté budgétaire et fiscale, la prudence est de mise en matière fiscale dans le Traité de Rome. En effet, la fiscalité est la base même de la souveraineté des nations. Cette...

.doc
16 Nov 2011

Commentaire de l'arrêt rendu par le Conseil d'Etat du 6 mars 2009, Coulibaly

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

« Droit mal acquis ne profite jamais », la jurisprudence du Conseil d’Etat rendue le 6 mars 2009 contredit cette maxime. En l’espèce, M. Coulibaly, titulaire d’un doctorat en chirurgie dentaire de l’Université D’Abidjan, avait été inscrit en octobre 2004 au...

.doc
11 Juin 2007

Le Conseil Constitutionnel et le Conseil d'Etat

Cours de 6 pages - Droit constitutionnel

Le CE plonge sa force dans l’histoire (créé en l’An VIII, 1799), et a été un facteur de permanence, alors que la mise en place d’un contrôle juridictionnel de constitutionnalité de la loi est une création récente dans l’histoire constitutionnelle française (1958). Elle...

.doc
23 Oct 2013

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 7 juin 2012 : le changement d'Etat civil du transsexuel

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Ce document est un arrêt de rejet rendu le 7 juin 2012 par la Première Chambre civile de la Cour de cassation relatif à la demande de changement de sexe d’un transsexuel sur son État civil. En l’espèce, une personne de sexe féminin a, depuis son enfance, le sentiment...

.doc
17 Fév 2018

Du mercantilisme au colbertisme : défense et illustration d'une nécessaire intervention de l'Etat

Cours de 3 pages - Histoire du droit

Le mercantilisme est la doctrine dont Colbert va être en France le plus grand représentant. Il s'agit d'un courant de pensée propre à l’Europe des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Le mot de mercantilisme est postérieur au courant de pensée qu’il est censé désigner. C’est un mot qui a...

.doc
12 Juin 2006

Les révisions de la Constitution aux Etats-Unis

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Rédigée et entrée en vigueur en 1787-1788, la première Constitution des Etats-Unis d’Amérique n’a jamais été remplacée. La Constitution d’origine compte sept articles, et au fil du temps elle a vu son contenu enrichi de vingt-sept ajouts, les amendements. A ce jour,...

.doc
08 Déc 2006

Conseil d'Etat, 3 juillet 1996, Moussa Koné

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit administratif

Dès 1966, la doctrine a énoncé le principe selon lequel quand bien même le juge administratif conférerait formellement une valeur constitutionnelle au principe qu’il édicte, « elle resterait vaine » et « sans autorité ;insusceptible de modifier en quoi que soit les solutions consacrées, elle...

.doc
11 Avr 2007

Les états généraux : le rôle des représentants sous l'ancien régime - composition, rôle et déclin

Dissertation de 9 pages - Droit autres branches

Document composé de l'analyse de deux textes. Texte 2 : Philippe Pot, Discours aux états généraux de 1484. Convoqués après la mort de Louis XI, les états généraux réunis à Tours de janvier à mars 1484 suscitèrent beaucoup d'espoirs, mais ne surent pas former front uni face aux...

.doc
20 Avr 2008

Commentaire de l'arrêt Koné, Conseil d'etat, assemblée, 3 juillet 1996

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

La doctrine n’a jamais été favorable à l’édiction par le Conseil d’Etat d’un principe général de droit à valeur constitutionnelle. On refuse en effet à la Haute Cour Administrative une porte d’accès à la norme suprême. Ainsi, même si le Conseil d’Etat...

.doc
22 Oct 2009

Comparaison : Cour Européenne des droits de l'homme, 24 octobre 2002, 13 mai 1980 et 11 septembre 2007 - les obligations positives d'agir incombant aux Etats signataires

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit européen

La Convention européenne des droits de l’homme véritable vivier des droits civils et politiques a essentiellement pour objet de protéger l'individu contre la violation de ses droits par les Etats. A cette dimension négative de la protection, qui impose à l'Etat et à ses agents...

.doc
10 Avr 2012

La théorie générale de l'impôt et les principaux impôts de l'Etat

Cours de 52 pages - Droit fiscal

Définition du Droit fiscal : - Fiscal : lié à l’impôt qui est la principale ressource budgétaire (90% des recettes de l’etat) permettant le fonctionnement des services publics. L’impôt est lié aux transformations du rôle de l’etat. Plus l’etat...

.pdf
03 Déc 2013

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 3 juillet 1996 : l'arrêt Koné

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit international

Bien avant la création du Conseil constitutionnel par la Constitution de la Ve République, le Conseil d’Etat avait consacré un principe fondamental reconnu par les lois de la République dans un arrêt Amicale des Annamites de Paris en date du 11 novembre 1956. Un principe fondamental...

.pdf
15 Jan 2014

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat réuni en Assemblée du contentieux du 3 juillet 1996 : les possibilités d'extradition aux seules infractions politiques

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

M. Y, de nationalité malienne, et poursuivi dans son pays pour « complicité d’atteinte aux biens publics et enrichissement illicite », et plus précisément pour trafic d’hydrocarbures, aidé en cela par les faux documents douaniers procurés par M et Mme X. À ce titre, il est sous...

.doc
12 Fév 2014

Commentaire d'arrêt : Conseil d'Etat, 3 juillet 1996, « Koné »

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

En France, le respect de la Constitution est assuré par le Conseil Constitutionnel. Ce dernier a également pour fonction de protéger le bloc de constitutionnalité regroupant l'ensemble de normes à valeur constitutionnelle. Parmi elles, se trouvent les Principes Fondamentaux Reconnus par les Lois...

.doc
19 Nov 2012

Le contrôle de constitutionnalité est-il un renforcement pour l'etat de droit ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

De nos jours, la naissance de chaque État entraine l'écriture intégrale d'une Constitution. En effet la constitution et le point d'ancrage de l'etat et de toutes les institutions qui vont en découler, elle régit les rapports entre les gouvernants, et le rapport entre les gouvernants...

.doc
31 Jan 2007

Le Conseil d'Etat et les principes à valeur constitutionnelle

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 3 septembre 1791, qui avait placé en tête la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789, amena la tradition selon laquelle la plupart des constitutions françaises ont été précédées d'un préambule intégrant cette même déclaration. Ces préambules énoncent des...

.doc
18 Avr 2008

La responsabilité pénale du chef de l'Etat (2008)

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

Selon l’article 5 de la Constitution de 1958 : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat. Il est le garant de l'indépendance nationale, de...

.doc
31 Août 2008

Le référé liberté devant le Conseil d'Etat

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Les décisions juridictionnelles du Conseil d’Etat sont, au fond, très largement acceptées par les citoyens, comme par les collectivités publiques. Pourtant il existait deux domaines où la doctrine, même la plus bienveillante, émettait des réserves : la lenteur à juger, du fait,...

.doc
10 Déc 2008

L'achèvement de l'Etat de droit en France passe-t-il nécessairement par la légalisation de l'exception d'inconstitutionnalité ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« A l’occasion d’un procès, lorsqu’une personne, physique ou morale, estimera qu’une disposition législative a porté atteinte à un droit fondamental sur un point en rapport avec le procès et que cette disposition n’aura pas déjà été jugée conforme à la Constitution par le...

.doc
25 Mar 2009

Conseil d'Etat, 17 mai 2006 - la correction symétrique des bilans et le droit de reprise de l'administration

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit fiscal

Le principe d’intangibilité n’a pas fini de couler de l’encre, en témoigne cet avis rendu par le Conseil d’Etat le 17 mai 2006 sur une question relative à l’interprétation de l’une des exceptions au principe de l’intangibilité du bilan d’ouverture du...