Doc du juriste

Consultez plus de 40180 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Engagements souscrits

Engagements souscrits

  

Nos documents

.doc
07 févr. 2012

Arrêt de la 2ème Chambre civile de la Cour de cassation, 10 septembre 2009 : la reprise de l'engagement souscrit par voie d'adjudication

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

Une société en formation est une société légalement constituée par les associés, en attente d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés. Durant la période de formation, les associés doivent accomplir des actes permettant la mise en place de la société. Ils seront indéfiniment...

.doc
24 Mars 2014

Les conditions de la reprise des engagements pour une société en formation

Cours de 21 pages - Droit des affaires

Pour que la reprise des engagements puisse s'effectuer, il est un certain nombre de conditions de fond qui doivent être réunies dans un premier temps; ensuite, dans un second temps, nous mettrons l'accent sur les modalités de cette reprise. Selon les termes de l'article 5 de la loi de...

.doc
18 Sept. 2009

Le défaut de reprise des engagements

Dissertation de 6 pages - Droit des affaires

Le manque de précisions et les imperfections de l’article 5 de la loi nº 66-537 du 24 juillet 1966 sur les sociétés commerciales sont à l’origine de nombreux débats. En effet, depuis cette loi, qui répond à des impératifs d’harmonisation européenne, la naissance de la personnalité...

.doc
24 Mars 2006

L'augmentation des engagements des actionnaires

TD de 5 pages - Droit des affaires

Le principe d’intangibilité des engagements des actionnaires date de 1867. D'origine légale, il a néanmoins été étendu par la jurisprudence. Celle-ci a dans un premier temps précisé la notion "d'engagement", puis celle "d'augmentation". Lorsque les conditions sont réunies, une...

.doc
06 mai 2010

La reprise des engagements passés pour le compte de la société en formation

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

Le sujet invite à dresser un tableau assez schématique de la reprise par la société de ses engagements mais son intérêt ne s'arrête pas là, en effet, l'étendue des conséquences directes en cas de reprise ou de défaut de reprise feront partie de notre étude, et ce en nous plaçant d'un point...

.doc
16 Nov. 2012

Le principe de proportionnalité et l'engagement de la caution

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Le cautionnement, en tant que « service d’ami », doit être une opération qui ne lèse pas trop la caution dans la mesure où son engagement est purement altruiste. En revanche, quand il devient une opération commerciale, la caution qui fait le placement financier ne rend plus un service...

.doc
14 Mars 2019

Cour de cassation, chambre commerciale, 13 décembre 2011 - Le paiement d'une partie du prix d'un engagement pris avant son immatriculation et un contrat de crédit-bail destiné à le financer

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

Si une société n'acquiert la personnalité qu'à compter de son immatriculation au registre du commerce et des sociétés, il peut être nécessaire de prendre des actes pour son compte tandis qu'elle est encore en formation. Ceux qui les ont pris peuvent ensuite s'en décharger, si la société accepte...

.doc
07 avril 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 10 avril 2005 - la responsabilité contractuelle pour manquement à un engagement tiré d'une lettre d'intention

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

Depuis l’ordonnance du 23 mars 2006, la lettre d’intention figure à l’article 2287-1 du Code civil au terme duquel, « les sûretés personnelles régies par le présent titre sont le cautionnement, la garantie autonome et la lettre d’intention. » Ce texte énonce donc la nature de...

.doc
11 févr. 2009

La sanction de la disproportion de l'engagement de caution

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Il faut « de la bonne foi, de la réciprocité et de l’égalité dans les contrats » (Portalis, Discours préliminaire, Locré, p. 305, nº 87). En effet, la disproportion s’entend d’une insuffisance, d’un déséquilibre, d’une inadéquation entre deux éléments : l’engagement...

.doc
11 août 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 26 février 2002 - la qualification de la lettre d'intention contenant un « engagement de faire le nécessaire » et ses conséquences

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

La Banque populaire de Bourgogne (la banque) avait accordé à la société Loiseau divers concours financiers. Pour obtenir le maintien des crédits de trésorerie et de découvert, la société Sofiber, actionnaire majoritaire de la société Loiseau, a remis à la banque une lettre d’intention dans...

.doc
23 Janv. 2014

Commentaire d'arrêt de rejet de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 30 octobre 2008 : la disparition de la cause de l'engagement à exécution successive

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’arrêt de rejet de la Première Chambre civile de la Cour de cassation, en date du 30 octobre 2008, est relatif à la disparition de la cause d’un engagement à exécution successive entraînant sa caducité. En l’espèce, une ex-épouse a assigné en paiement d’une certaine somme...

.doc
02 Sept. 2009

Droit général des sociétés : le droit à l'intangibilité des engagements de l'associé

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Le principe résulte de l'article 1836 du Code civil : "Les statuts ne peuvent être modifiés, à défaut de clause contraire, que par accord unanime des associés.En aucun cas, les engagements d'un associé ne peuvent être augmentés sans le consentement de celui-ci."On va surtout s'attacher à...

.doc
21 mai 2009

Première Chambre Civile de la Cour de Cassation, 4 janvier 2005 - un engagement unilatéral pris en connaissance de cause d'exécuter transforme celui-ci en obligation civile

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

M. Philippe X s’est engagé par écrit à respecter la volonté émise verbalement par son grand-père décédé. M. Philippe X s’engage à partager avec Bernard, les biens qui lui ont été légués comme héritage par leur « grand-père », Bernard Y., bien que celui-ci n’ait aucun lien avec le...

.doc
30 Nov. 2009

Cour de cassation, 10 mai 1988 - l'engagement solidaire se transmet-il aux héritiers ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Les époux Marcel X, propriétaires de fonds de commerce, ont passé un contrat de bail le 12 septembre 1975, avec la société Aubevoye Distribution, le bailleur, pour un local. Le 9 janvier 1979, les époux Albert X se sont portés cautions solidaires des propriétaires pour la somme de 400 000 francs....

.doc
02 mai 2010

La reprise des engagements passés pour le compte d'une société en formation

Dissertation de 4 pages - Droit des affaires

Si une société civile ou commerciale n’acquiert la personnalité morale qu’à dater de son immatriculation au registre du commerce et des sociétés, il n’est toutefois pas nécessaire pour elle d’attendre ce moment-là pour exercer son activité. En effet, contrairement à...

.doc
03 févr. 2012

Arrêt de la 2ème Chambre civile de la Cour de cassation, 10 septembre 2009 : la reprise de l'engagement

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

En l’espèce, des poursuites de saisie immobilière ayant été engagées contre un bien appartenant à un couple. Ce bien a été adjugé à une société civile immobilière en cours de formation, représentée par sa gérante. La déclaration d’adjudicataire de cette dernière a été faite deux jours...

.doc
06 avril 2010

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 1er juillet 2008 relatif à la reprise des engagements d'une société dans le cadre d'un mandat postérieur à la formation de l'acte

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Avant 1966, la personnalité morale d'une société naissait au moment de la signature des statuts, mais pour être conforme aux impératifs d'une directive européenne une loi de 1966 a institué un nouveau principe. La société, depuis cette loi, acquiert en effet la personnalité morale qu'au moment de...

.doc
15 févr. 2008

Le sort d'un engagement de caution disproportionnée

Dissertation de 2 pages - Droit autres branches

Le droit des sûretés est un droit de l’insécurité. Le mot « sûretés » désigne l’ensemble des moyens mis à la disposition du créancier contre le risque d’insolvabilité du débiteur. Parmi ces moyens, on trouve le cautionnement. Le cautionnement est une sûreté personnelle accessoire...

.doc
25 juin 2013

L'engagement de garantie d'une banque solvable

Étude de cas de 5 pages - Droit des obligations

Une société doit conclure un contrat d’entreprise avec une autre société. Elle doit construire et livrer un ouvrage pour la somme de 4 500 000,00 de dollars états-uniens. Afin de garantir la bonne exécution du contrat, le maître de l’ouvrage impose à l’entrepreneur de lui fournir...

.doc
31 mai 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 19 juin 2008 - la cause de l'engagement de l'emprunteur

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Si les perspectives de réforme du droit des contrats menacent l'existence de la cause, la jurisprudence ne semble pas décidée à abandonner cette notion. Les nombreux arrêts qui se succèdent pour définir la cause dans le contrat de prêt en témoignent. Dans un arrêt de cassation partielle du 19...

.doc
13 Sept. 2008

L'obligation naturelle : l'avènement de l'engagement unilatéral de volonté

Mémoire de 41 pages - Droit des obligations

L’obligation naturelle peut être appréhendée sous divers angles ; ainsi, les points de vue sont multiples et contradictoires. La vérité c’est qu’il n’existe pas un unique problème de l’obligation naturelle, mais une multitude tant la notion parait complexe . Certains...

.doc
08 Oct. 2009

L'engagement de la caution disproportionnée

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le droit des obligations semble depuis les années 1970 de plus en plus empreint de droit de la consommation. Une idée directrice ne cesse dès lors de guider la matière : la protection du consommateur, de la partie faible face au professionnel. Le droit des sûretés n’a pas échappé à cette...

.doc
27 Mars 2013

L'engagement du codébiteur solidaire non-intéressé à la dette

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L'étude du droit des obligations peut nous amener à être confronté des situations très différentes. Si une obligation peut être due entre un créancier et un débiteur, la situation peut cependant rapidement devenir plus complexe. On est alors confronté à l'hypothèse de la cotitularité, dans...

.doc
09 févr. 2011

Contrat et engagement : la résiliation

Dissertation de 10 pages - Droit des affaires

La résiliation, d’après l’encyclopédie en Droit et en Affaires, correspond à la fin prématurée d’un contrat à exécution successive où dont l’exécution se déroule dans le temps. La résiliation, que ce soit pour les abonnements téléphoniques, les abonnements ADSL, ou les...

.pdf
23 Nov. 2015

Le cautionnement et l'emprunt souscrits par un époux commun en biens au cours du mariage: article 1415 du Code civil

Fiche de 3 pages - Droit civil

Il s'agit ici de la question de la répartition du passif. Il faut distinguer deux terrains différents, tout d'abord, l'obligation à la dette, c'est à dire se demander quels sont les biens propres ou communs qui vont pouvoir être saisis par les créanciers des époux, en clair, quel est le gage des...

.doc
14 Nov. 2018

Cas pratique en droit des contrats - La licéité dans l'engagement

Étude de cas de 9 pages - Droit civil

Un contrat a été passé entre une société civile immobilière (SCI) et une société chargée d'effectuer un contrôle technique. À la suite de la découverte de malfaçons, la SCI souhaite agir en indemnisation contre son cocontractant, mais ce dernier lui oppose une clause limitative de responsabilité....

.doc
15 Mars 2005

La responsabilité du banquier en cas d'engagement excessif de la caution

Mémoire de 38 pages - Droit bancaire

Par conséquent dans un souci de clarté de l'exposé, nous conserverons une démarche « classique » qui consistera en une approche chronologique de la question de la sanction du cautionnement excessif en droit bancaire. Ainsi, nous mettrons en évidence le particularisme de l'émergence de l'exigence...

.doc
21 Nov. 2009

Cas pratiques : la période de formation

Dissertation de 8 pages - Droit des affaires

Cas nº 1 : Monsieur Boule a conclu pour le compte de la société en formation un contrat de prêt auprès d’une Banque. Cette dernière a exigé que les parents de Monsieur Boule se portent caution de tous les engagements souscrits par la société auprès d’elle. Cas nº 2 :...

.doc
16 avril 2008

Commentaire d'arrêt 1ère chambre civile de la cour de cassation, 2 octobre 2002

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Summum jus, summa injuria. Ce vieil adage, signifiant que le droit dans sa raideur peut conduire à une injustice flagrante, semble trouver à travers l’arrêt du 2 octobre 2002 de la 1ère chambre civile de la cour ce cassation, une nouvelle jeunesse. L’arrêt concerne une société en...

.doc
21 Mars 2007

Cour de Cassation, 1ère chambre civile, 26 avril 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Avant l’immatriculation d’une société, celle-ci n’a pas la personnalité morale. Pour autant, des associés peuvent, dès lors, prendre des engagements au nom de celle ci, ils en sont alors responsables personnellement selon l’article 1843 du code civil. L’arrêt du 26...