Doc du juriste

Consultez plus de 40132 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Empreintes génétiques

Empreintes génétiques

  

Nos documents

.doc
19 déc. 2007

Infractions sexuelles et empreintes génétiques

Dissertation de 10 pages - Droit autres branches

Bien qu'ils concernent la procédure pénale, ces trois textes méritent, à des degrés divers, qu'on s'y attarde ici en raison de l'ampleur de leurs enjeux pour tout citoyen et tout juriste, même civiliste. On peut en effet considérer qu'en ces textes, pris en application de la loi n 98-468 du 17...

.doc
08 Mars 2002

Les fichiers génétiques

Mémoire de 38 pages - Droit pénal

D'un côté la préoccupation de la criminalistique l'emporte : la création des fichiers génétiques est nécessaire puisque l'informatisation des données génétiques facilite l'identification et la recherche des auteurs d'infraction, et donc contribue à l'efficacité de la lutte contre la...

.doc
19 déc. 2007

La filiation, la génétique et le juge : où est passée la loi ?

Dissertation de 10 pages - Droit de la famille

La preuve scientifique du lien de filiation connaît un succès important auprès des tribunaux et cela malgré les restrictions que la loi a, en France, prétendu apporter à son usage. L'utilité de ces preuves n'est pas à démontrer ; mais elles s'inscrivent dans un contexte procédural et substantiel...

.doc
22 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 28 mars 2000 - la validité d'une expertise génétique

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit de la famille

Cet arrêt de cassation, relatif à la validité d’une expertise génétique lors d’un contentieux en contestation de paternité, fut rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation le 28 mars 2000. Une femme conteste la paternité de l’homme qui a reconnu son fils et demande...

.doc
19 déc. 2007

Droits et libertés corporels

Dissertation de 10 pages - Droit civil

Les articles 16 à 16-13 du code civil, qui consacrent le cadre du statut juridique du corps humain depuis les lois dites « bioéthiques » du 29 juillet 1994, continuent d'étendre leur empire. Les hypothèses qu'ils ont vocation à régir concernent autant les territoires traditionnels de la...

.doc
07 Nov. 2007

Investigation judiciaire et ADN. La place de l'ADN dans l'établissement de la preuve

Dissertation de 43 pages - Procédure pénale

Aujourd’hui, l’ADN connaît une place très importante en matière de droit pénal. En effet, une tâche cellulaire contient des informations sur la personne : qui est-elle ? D’où vient-elle ? L’ensemble de ces informations est contenu dans une molécule appelée ADN. L’ADN...

.doc
21 avril 2009

Le statut du corps humain

Cours de 27 pages - Droit civil

Il est défini, depuis les lois dites de bioéthique de 1994, aux art. 16 à 16-13 C. civ. dont les dispositions sont regroupées en deux chapitres, intitulés "Du respect du corps humain" (art. 16 à 16-9) et "De l'examen des caractéristiques génétiques d'une personne et de l'identification...

.doc
13 Mars 2019

Cour de cassation, première chambre civile, 12 juin 2012 - L'expertise biologique

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit civil

Le 12 juin 2012, la Cour de cassation, en sa première chambre civile, a consacré une décision de cassation à l'expertise des sangs comparés pris sur le fondement du référé in futurum prévu à l'article 145 du Code de procédure civile. En l'espèce, un individu en a assigné un second pour obtenir...

.doc
10 Sept. 2008

La décision n 557 DC du 15 novembre 2007 du Conseil constitutionnel sur la loi relative à la maîtrise de l'immigration, à l'intégration et à l'asile

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit constitutionnel

La décision n 557 DC du 15 novembre 2007 du Conseil constitutionnel n'est guère satisfaisante, tant parce qu'elle admet, sous réserves, la constitutionnalité de tests ADN posant des problèmes de fond, dont la conventionalité n'est d'ailleurs pas avérée, que parce qu'elle censure la possibilité...

.doc
14 Oct. 2008

L'expertise biologique comme preuve de filiation

Dissertation de 5 pages - Droit de la famille

La filiation, selon l’article 310 du Code Civil, est le lien juridique entre parents et enfants. Depuis la loi nº2002-305 du 4 mars 2002, tous les enfants dont la filiation est légalement établie ont les mêmes droits et les mêmes devoirs dans leurs rapports avec leur père et mère et entrent...

.doc
05 Nov. 2018

CEDH, 22 juin 2017, arrêt Aycaguer - La conservation des profils ADN dans le FNAEG

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit européen

En l'espèce, le requérant a donné des coups de parapluie à des gendarmes, ce pour quoi il est pénalement condamné. Cependant, il est ensuite convoqué afin de se soumettre à un prélèvement en vue de son inscription au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG), ce...

.doc
12 Janv. 2008

L'idée d'un préjudice lié à la naissance

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

Au cours des 20e et 21e siècles, les connaissances en biologie ont énormément progressé et la technologie a fait irruption dans nombreux de ses domaines et en particulier en ce qui concerne le diagnostic prénatal. Il est par exemple possible aujourd'hui de connaître le génotype d’un enfant,...

.doc
08 Mars 2012

Cour de cassation, 1e Chambre civile, 28 mars 2000: la preuve de la filiation par l'expertise biologique

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

En droit, la filiation est un lien juridique établi entre un enfant et un parent, soit du côté maternel, soit du côté paternel. Ce lien de filiation et un élément fondamental de l’état des personnes, et produit des effets importants et multiples. Il prend le plus souvent pour support un lien...

.doc
16 févr. 2009

Le casier judiciaire

Dissertation de 8 pages - Droit pénal

Le casier judiciaire, ou « casier judiciaire national automatisé », est le relevé national et automatisé des condamnations pénales et de certaines autres décisions. Le casier judiciaire national automatisé a son siège à Nantes, est dirigé par un magistrat et est rattaché à la direction des...

.doc
22 mai 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 30 septembre 2009 - la contestation de paternité par l'expertise biologique

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit de la famille

L’arrêt de rejet de la première chambre civile de la cour de cassation, en date du 30 septembre 2009, est relatif à l’action en contestation de paternité par l’expertise biologique. En l’espèce, un enfant né le 26 octobre 1945 a été reconnu, le 3 novembre 1945, par son père,...

.doc
22 mai 2011

Commentaire d'arrêt : Civ., 1ère, 28 mai 2008

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit de la famille

Le 28 mai 2008, la Cour de cassation rend un arrêt de cassation concernant la demande d'un homme de faire procéder à une expertise biologique afin de faire reconnaître sa paternité vis-à-vis d'un enfant déjà reconnu par un tiers. En l'espèce, une femme a donné naissance à un enfant le 17...

.doc
23 juin 2010

Criminologie : histoire, protection des traces et indices, etc.

Cours de 10 pages - Droit pénal

- C'est en France qu'est née la Police Technique et Scientifique, en particulier grâce à Alphonse Bertillon, qui en 1879 crée le système d'identification des criminels par leurs mensurations.- Le 20 février 1883, la première identification anthropométrique selon la méthode Bertillon d'un certain...

.doc
02 Nov. 2010

La police technique et scientifique : la scène de crime

Cours de 20 pages - Droit pénal

La dénomination de « police technique et scientifique » recouvre l'ensemble des connaissances, des méthodes et des moyens techniques ou scientifiques de constatations, de recherche, d'examen et d'analyse visant à l'administration de la preuve dans le procès pénal.Elle s'applique plus précisément...

.doc
14 févr. 2008

Contentieux de la filiation et preuve scientifique

Dissertation de 17 pages - Droit autres branches

"Attaché à protéger les institutions, le Code civil de 1804 traitait très inégalement les filiations légitimes et naturelles et se souciait peu de la vérité biologique". Depuis lors, la prise en considération de ces deux principes, à savoir vérité et égalité, a progressé au fil des années : de...

.doc
26 juil. 2010

Dons d'organe, tissus, cellules et produits du corps humain

Cours de 4 pages - Libertés publiques

Une personne peut spontanément renoncer à la protection de son intégrité physique dans des circonstances particulières tenant d’une part au souci de se sauver ou de sauver autrui, d’autre part, au droit de chacun de disposer librement de son corps. Les principes dégagés par les lois du...

.doc
22 Janv. 2010

S. Et Marper C. Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord - 4 décembre 2008 - données biométriques et protection de la vie privée

Commentaire d'arrêt de 14 pages - Libertés publiques

La biométrie, à l'origine, consiste en l'analyse de données dans le cadre des sciences biologiques au moyen de méthodes statistiques et mathématiques . Récemment, un autre sens fut donné à ce terme, suite au développement de nouvelles technologies. Il s'agit de l'identification des individus par...

.pdf
21 Nov. 2008

La gestion de l'indice ou la continuité de la preuve

Mémoire de 59 pages - Procédure pénale

Recherché à tout prix autrefois, l'aveu était considéré comme la preuve par excellence. De nos jours, ce n'est plus qu'un élément de l'enquête largement détrôné par l'indice. En effet, l'évolution constante de la science et des processus d'investigation fait que la preuve technique et...

.doc
15 avril 2002

Commentaire d'arrêt : Paris, 6 novembre 1997

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Procédure pénale

Cet arrêt soulève différents problèmes d'ordre juridique au regard de l'expertise post-mortem. L'exigence inscrite dans l'article 16-11 relative au consentement exprès et préalable à l'expertise génétique condamne-t-elle toute possibilité d'une expertise post mortem ? Les ayants peuvent-ils être...

.pdf
27 févr. 2010

L'identité de la personne

Cours de 5 pages - Droit civil

Le Code Napoléon considère l’identité, à travers l’état notamment, comme un moyen de perpétuer l’ordre, d’enfermer la personne dans un statut stable et immuable facilitant sa surveillance et qui ignore en partie les personnes hors du droit, enfants illégitimes notamment....

.pdf
02 mai 2016

De quelle manière et sur quel fondement la Cour de cassation va t-elle se fonder pour que l'action en recherche de paternité puisse aboutir ?

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit de la famille

Arrêt du 24 octobre 2012 comparé avec arrêt du 8 juillet 2010. Le droit ne se contente pas simplement de savoir de qui provient la réalité génétique pour déterminer la filiation. Pour cause, le droit créer sa vérité, une vérité qui peut être toute de même contraire à la vérité des expertises...

.doc
01 Mars 2006

L'affaire Omar Raddad

Dissertation de 22 pages - Droit pénal

En 1994, Omar Raddad avait été condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa patronne Ghislaine Marchal, une riche veuve de 65 ans. Une inscription en lettres de sang, "Omar m'a tuer", trouvée près du cadavre avait mis les enquêteurs sur sa trace. Ce dossier a donné lieu à...

.doc
22 Janv. 2010

Les droits de la personnalité - attributs et aspects dans les atteintes à l'individu

Cours de 3 pages - Droit civil

Il existe un certain nombre d’attributs de la personnalité. Les Droits de l’Homme et les libertés fondamentales sont l’ensemble de prérogatives minimums inhérentes à la personne humaine et auxquels le législateur ne peut pas porter atteinte. Elles sont supérieures à la loi. À côté...

.doc
01 mai 2010

La contestation de la filiation paternelle aujourd'hui - l'ordonnance du 4 juillet 2005

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

La contestation de la filiation paternelle est une action d’état, action en justice portant sur l’état d’une personne. Elle est intentée par les personnes qui ont qualité pour nier devant le tribunal compétent l’état d’autrui. Cette action a pour but de démontrer devant...

.doc
16 févr. 2010

Le bébé médicament

TD de 7 pages - Droit des affaires

Le « bébé-médicament » ou « bébé du double espoir » est né, en France, par la loi du 6 août 2004. En effet la loi relative à la bioéthique autorise les patients et les médecins à sélectionner les cellules saines d’un enfant conçu in vitro dans l’espoir de sauver, par greffe...

.doc
13 févr. 2009

Point de vue du droit musulman sur le clonage humain

Dissertation de 20 pages - Droit autres branches

La médecine joue avec la vie et la mort des êtres humains. Pour éviter les dérapages, les médecins ont dû se plier à des règles déontologiques, comme celles prévues dans le fameux serment d’Hippocrate. Ce serment, traduit en arabe par Hunayn Ibn-Ishaq (décédé en 911), avec de légères...