Doc du juriste

Consultez plus de 40090 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Directive du 28 juin 1990

Directive du 28 juin 1990

  

Nos documents

.doc
04 Janv. 2007

Arrêts rendus par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation les 15 décembre 1993 (rejet) et 28 juin 2006 (cassation)

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

Les deux arrêts rendus par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation les 15 décembre 1993 (rejet) et 28 juin 2006 (cassation) illustrent très bien les différences de règles qui existent au sein de la catégorie des promesses de contrat, notamment lorsque celles-ci ne sont...

.doc
27 mai 2014

Commentaire d'arrêt du Conseil d'État le 28 juin 1963 : la qualification de service public

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Maurice Hauriou a écrit en 1899 que « Si on admettait que l’administration puisse exercer une activité d’ordre économique, ce serait grave, car on nous changerait notre État ». Depuis, la doctrine et la jurisprudence ont admis qu’une activité économique, commerciale ou industrielle...

.doc
16 Nov. 2016

Cour de cassation, chambre sociale, 28 juin 2000 - Les dirigeants sociaux et le cumul des fonctions

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit du travail

En l’espèce, le 15 septembre 1988, monsieur X. a été engagé en tant que chef du service intelligence artificielle par la société Cybernetix. Mais, pour la période du 1er août 1990 au 30 juin 1991, il a été détaché dans la filiale de la société Cybernetix, la société Soproga...

.doc
28 févr. 2010

Conseil d'État, 20 juin 1990 - le recours pour excès de pouvoir

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Avec le développement de l’action administrative ces quelques années, les cas de recours pour excès de pouvoir se sont multipliés. C'est pourquoi ce recours a été « restreint » par l’existence indispensable de certaines conditions (la nature de l’acte attaqué, la nature du...

.doc
21 mai 2010

Conseil d'Etat, 20 juin 1990 - le recours pour excès de pouvoir

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En l’espèce, M. Souibgui passe l’examen de fin de troisième année, session 2008, de l’Institut de sciences financières et d’assurances de l’Université Claude Bernard. Suite aux délibérations, le jury prononce son ajournement. M. Souibgui, le 13 mars 1999, pose alors une...

.doc
17 juin 2010

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 20 juin 1990 relatif au recours pour excès de pouvoir

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit autres branches

Le respect de la légalité est un objectif commun à toutes les juridictions dans tous les Etats de droit. Ce respect peut passer par de nombreux moyens, et donne notamment la possibilité à tout citoyen de contester une décision qui lui a été signifiée, et qui pourrait avoir été prononcée...

.doc
07 juil. 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par le Conseil d'Etat le 20 juin 1990 sur le Recours pour Excès de Pouvoir

Cours de 3 pages - Droit administratif

Selon Gaston Jèze, le recours pour excès de pouvoir est « l'arme la plus efficace, la plus économique et la plus pratique qui existe au monde pour défendre les libertés individuelles ». L'auteur met ici en évidence l'importance du recours en excès de pouvoir (REP). En effet, ce recours est...

.doc
05 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 28 juin 2002 - l'obligation de sécurité de résultat de la SNCF

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La responsabilité civile délictuelle est l’obligation pour le débiteur de réparer le préjudice subi par le créancier du fait de l’inexécution des obligations nées du contrat. Elle est fondée sur les articles 1137 et 1147 du Code civil. Les contrats de transport de la SNCF ont fait...

.doc
30 Mars 2009

Cour de justice des Communautés européennes, 8 octobre 1996 - la non-transposition des directives communautaires par les Etats

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit européen

Les Etats membres des Communautés européennes ont eux-mêmes choisi de transférer certains de leurs droits souverains et doivent ainsi se soumettre au droit européen et communautaire. Ce droit communautaire est composé de différents types d’actes, ayant chacun une force juridique différente....

.doc
20 Oct. 2009

Chambre sociale de la Cour de cassation, 4 juin 2009 - un délai de 12 mois de période d'essai fixée par une convention collective est-elle conforme au principe de « délai raisonnable » posé par la Convention nº158 de l'OIT ?

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit du travail

L’organisation Internationale du Travail (OIT) est au cœur du droit du travail grâce à son activité normative dont le champ d’action s’étend au monde entier. L’idée essentielle de cette organisation est de créer un minimum de normes applicables dans tous les Etats membres...

.doc
22 mai 2010

L'effet direct et la primauté du droit communautaire

Cours de 4 pages - Droit européen

Le droit communautaire s’insère automatiquement dans les ordres juridiques internes. Cette intégration a pour conséquences : l’applicabilité immédiate et directe du droit communautaire et sa primauté sur le droit national. Ces principes permettent l’application uniforme du droit...

.doc
28 mai 2010

Conseil d'État, 21 juin 1935 - l'appartenance au domaine public

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Le sieur Mougamadousadegnetoullah (Marécar) demeurant à La Grande Aldée s’est vu dresser un procès-verbal de contravention de grande voirie le 17 octobre 1931, d’un montant de 100 francs. Mais le sieur Marécar se voyait aussi contraint de remettre en l’état primitif la portion du...

.doc
28 mai 2013

La directive du 25 octobre 2011 : du projet à son adoption

Dissertation de 15 pages - Droit européen

L’objectif de départ lors de la création de l’Union européenne était de créer une union principalement économique permettant aux différents États membres de commercer entre eux, et ainsi d’être plus dépendant les uns des autres, cela devant éviter le développement de conflits....

.doc
23 Mars 2011

Commentaire d'arrêts groupés : Cass. Com., 16 juin 1993, Bul. Civ n 110 et C.A Aix-en-Provence, 18 mai 1995 : la commercialité par accessoire

Cours de 6 pages - Droit autres branches

Les arrêts de principe, rendus par la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence le 18 mai 1995 et la Chambre Commerciale de la Cour de Cassation le 16 juin 1993, sont relatifs au principe des actes de commerce et à l'application du cautionnement.

.doc
27 juin 2006

CJCE, 17 juin 2003, De Danske Bilimporter contre Skatteministeriet

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

Si la question préjudicielle porte directement sur l’application de l’article 28 du traité, la Cour ne va pas se contenter d’analyser la taxe au regard de cette disposition. Au contraire elle commence par préciser quel est l’article qui est le plus susceptible de...

.doc
16 déc. 2003

La clause de gel à travers les arrêts de la CJCE du 14 juin 2001

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit fiscal

C'est précisément cela que l'on appelle clause de gel. Cela est apparemment simple et de bon sens mais soulève en fait de très nombreuses difficultés, surtout dans la mesure où aucune des propositions faites par la Commission au Conseil n'a été adoptée : hormis le cas des dépenses non...

.doc
07 Janv. 2008

Conseil d'Etat, Ass., 28 février 1992 : « S.A. Rothmans international France & Phillip Morris France »

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

Se détachant du droit international, le droit communautaire s’envisage comme étant un véritable droit propre à chaque Etat membre, applicable sur son territoire comme l’est son droit national. Le droit communautaire s'insère donc directement dans l’ordre interne des Etats membres....

.doc
17 Mars 2010

Conseil d'État, 20 juin 2007 - la responsabilité en matière de dommages accidentels

Commentaire d'arrêt de 11 pages - Droit administratif

« Un homme averti en vaut deux », dit le proverbe. Autrement dit, un individu prévenu de l'existence d'un danger est plus vigilant, et donc prêt à réagir. Mais qu'en est-il de l'individu qui n'a pas été prévenu d'un danger, et qui de surcroît, adopte un comportement de nature à ce que celui-ci se...

.doc
23 avril 2007

L'effet direct des conventions internationales

Cours de 6 pages - Droit administratif

Commentaire de l'arrêt relatif à l'effet direct des conventions internationales. L'invocation de la Convention internationale des droits de l'enfant dans une affaire suscite immédiatement des interrogations quant à l'applicabilité directe de ses dispositions. En effet, cette convention est...

.doc
08 févr. 2007

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 7 juin 2006 : associations aides et autres

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

L’article 97 de la loi de finance rectificative du 30 décembre 2003 modifiait l’article L251-1 du code de l’action sociale et des familles en subordonnant l’octroi de l’aide médicale de l’Etat aux étrangers en situation irrégulière à une condition de séjour...

.doc
07 déc. 2009

Le rôle des tribunaux dans le rapprochement de la fiscalité directe européenne

Dissertation de 8 pages - Droit européen

Le droit fiscal européen s’est avant tout construit sur la base d’une relative harmonisation en matière de fiscalité indirecte. Ainsi à la suite de la décision européenne « ressources propres » de 1970, il a été décidé que l’Union européenne serait financée non pas par des...

.doc
05 août 2009

Le juge national et l'effet direct de certaines normes communautaires

Dissertation de 15 pages - Droit européen

Certains estiment qu'il n'existe qu'un seul ordre juridique. C'est-à-dire qu'il y a une unité de l'ensemble des normes internes et internationales et donc cela veut dire que la norme internationale s'applique sans procédure de réception (= sans passer par une norme nationale).Cette conception est...

.doc
18 juil. 2006

La transposition des directives

Dissertation de 5 pages - Droit européen

- L’article 249 du TUE dispose que : « la directive lie tout Etat membre destinataire quant au résultat à atteindre, tout en laissant aux instances nationales la compétence quant à la forme et aux moyens ». Ainsi, les directives constituent des actes communautaires fixant une...

.doc
15 Oct. 2008

L'objet du contrat, police de protection et de direction

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

L’objet est une condition discrète à la validité des contrats. Il figure parmi les quatre conditions de validité de la formation du consentement prévues au terme de l’article 1108 du Code Civil. Ses relations avec la cause sont parfois difficiles à qualifier. La cause est en fait ce qui...

.doc
20 févr. 2004

L'effet direct du droit communautaire dérivé

Dissertation de 6 pages - Droit européen

Le droit originaire c’est à dire le droit directement issu des traités est d’effet direct dans le droit interne français, ce droit issu des traités est supérieur à la loi interne de la France en application de l’article 55 de la constitution de 1958 selon lequel « les traités et...

.doc
31 Janv. 2008

Conseil d'Etat, arrêt du 6 juin 2007, Commune de Groslay.

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit autres branches

La place des normes conventionnelles internationales et des textes communautaires dans l’ordre interne est une question complexe, qui répond à de nombreux critères et de nombreuses discordances juridiques entre juridictions nationales et juridictions internationales ou communautaires....

.doc
29 Mars 2008

Les effets des directives communautaires dans l'ordre juridique interne

Dissertation de 6 pages - Droit européen

Le droit communautaire est une composante du droit international public, et l’une des sources du droit administratif français. L’article 55 de la Constitution française de 1958 institue en effet que le traité est supérieur à la loi, ce qui de fait soumet l’ordre juridique interne...

.doc
16 avril 2008

L'applicabilité directe du Préambule de la Constitution de 1946

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

En 1996, Michel Combarnous commence un article intitulé « Le Préambule de la Constitution de 1946 50 ans après » en écrivant que « la jurisprudence du Conseil d’Etat a très vite et très clairement incorporé le préambule au droit positif ». La même année, Michel Clapié, à l’occasion...

.doc
27 août 2007

Le juge administratif français et les directives communautaires

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Le juge administratif, avec l’essor quantitatif du droit communautaire et sa reconnaissance qualitative depuis la décision Nicolo notamment, est de plus en plus confronté aux normes d’origines communautaires. Celles-ci peuvent prendre différentes formes, la directive étant sans...

.doc
16 juin 2010

Conseil d'Etat, 21 décembre 1990 - l'adéquation de l'arrêté qui autorise la Mifégyne (permettant l'IVG) aux normes constitutionnelles et internationales

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Suite à la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par la promulgation de la loi Veil le 17 janvier 1975, l’IVG médicamenteuse fait son apparition quelques années plus tard. Ayant été autorisée en 1990, l’arrêt d’Assemblée du Conseil d’Etat «...