Doc du juriste

Consultez plus de 41178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Détermination du prix

Détermination du prix

  
Détermination du prix

Nos documents

.doc
13 Oct. 2010

L'élément du prix dans le contrat du vente

Dissertation de 15 pages - Droit civil

Dans la vie on observe beaucoup de fois que divers individus s’engagent entre eux pour faire quelque chose comme par exemple une personne peut donner sa voiture à une autre où une personne peut louer où vendre son appartement a une autre etc. Ces engagements on les appelle des contrats. Le...

.doc
20 avril 2007

La revendication: Chambre Commmerciale, 8 janvier 2002

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Les ventes comportant une clause de réserve de propriété ont fait l’objet d’un fort contentieux, notamment concernant l’application de l’article L. 621- 124 du Code de commerce qui prévoit les conditions de mise en œuvre de la revendication du prix de revente du...

.doc
07 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 23 octobre 2007 - la fixation du prix

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Le 19 mai 1988, une dame a cédé à son époux pour le prix d’un franc quarante-neuf les cinquante parts dont elle était titulaire dans le capital d’une société civile immobilière. Le 28 mars 2001, la cédante invoque la nullité de la vente pour vileté du prix de vente pour...

.doc
22 avril 2010

L'encadrement juridique de la consommation et les garanties pour le consommateur

Cours de 26 pages - Droit des obligations

Dans le Code de la consommation, on ne trouve pas le terme de consommateur, par contre on trouve des expressions avoisinantes, pas toujours synonymes, comme « acheteur d’un produit », « personne », « contractant », « emprunteur » ou « débiteur ». Le droit communautaire est beaucoup plus...

.doc
30 juin 2010

Cour de cassation, 29 janvier 2002 - les offres promotionnelles

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Le contrat de vente est certainement le plus usité de tous. C'est dans ce domaine que la liberté contractuelle, synonyme d'imagination, trouve donc souvent à s'appliquer. Et les pratiques commerciales, notamment les offres promotionnelles, sont une manifestation très illustratrice de cette...

.doc
29 août 2013

Commentaire de l'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation en date du 4 juillet 1995 : l'annulation d'une vente pour erreur d'étiquetage

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Pour sa validité le contrat de vente est soumis aux conditions générales et aux stipulations du droit des obligations. En outre, le droit de la vente ajoute des conditions spécifiques relatives au consentement, à la chose et au prix. Ces conditions spécifiques sont d'ailleurs souvent à...

.pdf
03 Janv. 2014

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 21 septembre 2001 : le prix dérisoire sanctionné par une nullité relative, mais pas par l'inexistence

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Les professeurs Maularie, Aynès et Gautier, ont eu l’occasion d’écrire dans leurs Contrats Spéciaux, que « lorsqu’une vente est conclue sans que le prix ait été réel ou sérieux, la jurisprudence décide qu’il n’existe pas de contrat, parce qu’il n’y a pas...

.pdf
21 Janv. 2014

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 15 décembre 2010 : la vente immobilière

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Selon les dires du philosophe Alfred Fouillé, qui dit contractuel dit juste, mais le droit des contrats penche davantage vers le principe de liberté contractuelle. Ce subtil équilibre, entre justice et liberté contractuelle, est sujet à discussion, et ce problème est au coeur de l’arrêt...

.doc
12 févr. 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 23 octobre 2007 : la nullité absolue pour cause de vileté du prix dans un contrat de vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

En l’espèce, deux époux concluent un contrat de vente dans lequel l’un cède à l’autre la quasi-totalité de ses parts dans le capital de la société civile immobilière qu’ils avaient constituée, et ce pour la somme de 1 franc. Le conjoint cédant ses parts a, par la suite, par un...

.doc
28 avril 2014

La « politique » des prix

Cours de 6 pages - Droit autres branches

Cette question n’a pas totalement disparu. Il faut savoir que tous les secteurs d’activité n’ont pas la liberté des prix. Certains services sont encadrés. C’est essentiellement le secteur privé qui bénéficie de la liberté des prix. Les citoyens tendent à...

.doc
05 Oct. 2009

Théorie sur le droit d'information et la publicité sur les prix

Dissertation de 15 pages - Droit autres branches

« Etre libre, c'est être bien informé », en effet un client bien informé a l'avantage d'opérer son choix en toute liberté et sécurité sans que son consentement ne soit faussé et altéré par une asymétrie d'information, c'est dans cette perspective que la loi a prévu certaines mesures ayant pour...

.doc
14 Janv. 2015

Arrêts relatifs aux conséquences du jugement d'ouverture

Cours de 12 pages - Droit des obligations

Arrêt 9 mai 1995, compensation des créances connexes : En l’espèce, par un contrat tripartite, une société s’est engagée à livrer des canetons à une autre société, laquelle s’est elle même engagée à approvisionner une troisième société en une quantité équivalente de canard....

.doc
17 Mars 2015

Arrêt du 23 octobre 2007, la chambre commerciale de la Cour de cassation relatif à l'annulation d'une cession en raison de la vileté du prix

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le 23 octobre 2007, la chambre commerciale de la Cour de cassation a du rendre un arrêt dans lequel la demanderesse avait cédé au défendeur pour le prix d'un franc quarante-neuf des cinquante parts dont elle était titulaire dans le capital d'une société civile immobilière . Elle décide par...

.doc
11 mai 2015

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 20 février 2008 : le prix de vente

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit civil

« Tout a un prix, même les gestes humanitaires  », faisait dire Claude Fournier dans son film ''Les tisserands du pouvoir''. Pour sa validité, la vente implique une contrepartie qui sera en principe monétaire, cela paraît en effet essentiel au sein d’un contrat qui est par...

.doc
21 avril 2016

Existe-t-il une réelle liberté de fixation du prix en droit de la concurrence ?

Dissertation de 4 pages - Droit de la concurrence

La concurrence se définit comme une situation où plusieurs opérateurs proposent de vendre des biens ou des services équivalents ou substituables. Ces individus ou groupes vont se concurrencer sur un marché donné. Cette situation de concurrence offre aux clients, qu’ils soient distributeurs...

.doc
10 Oct. 2000

Arrêt de la troisième chambre civile du 20 janvier 1999

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La Cour de cassation n'a pas donné une définition de la notion de bouleversement de l'économie du contrat, mais en cassant l'arrêt de la cour d'appel pour avoir retenu une modification du prix en faveur des entrepreneurs, l'on peut en déduire que ce pourcentage n'était pas suffisant à ses...

.doc
05 déc. 2003

Etude de la notion d'oligopole

Dissertation de 19 pages - Droit de la concurrence

L'oligopole est une situation d'un marché dominé par un nombre restreint de producteurs ou fournisseurs, qui entretiennent entre eux des relations d'interdépendance. Cet état se situe à mi-chemin entre ce que l'on appelle une situation de concurrence parfaite et une situation de monopole dans...

.doc
18 déc. 2005

La détermination du prix de vente de l'immeuble

Mémoire de 53 pages - Droit civil

Au delà des apparences, la détermination du prix soulève donc bien des questions et des difficultés, tant au plan des principes généraux qu’à celui, spécifique, des ventes d’immeubles à construire du secteur protégé. Les litiges viendront essentiellement lors de la...

.doc
15 Janv. 2007

La liberté des parties dans le choix du prix

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Selon l’article 1582 du code civil “la vente est une convention par laquelle l’un s’oblige à livrer une chose, l’autre à la payer”. Pour définir la vente, le code civil s’attache donc aux obligations essentielles et réciproques des parties, au titre desquelles...

.doc
21 Mars 2007

Cour de Cassation, Chambre commerciale, 24 mai 1994

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Les cessions d’actions à prix plancher permettent aux bénéficiaires d’échapper aux risques de dévaluation de leurs titres. Ce montage juridique fait toujours l’objet d’une jurisprudence importante et contrastée puisque la participation des associés aux résultats est...

.doc
07 Sept. 2007

Le prix dans les contrats de cession d'actions

Cours de 46 pages - Droit des affaires

Sont définis en tant que meubles par détermination de la loi les actions ou intérêts dans les compagnies de finances, de commerce ou d’industrie, à l’égard de chaque associé, tant que dure la société. Les actions sont des droits incorporels représentant un élément du patrimoine...

.doc
22 avril 2008

Les clauses de priorité sur partage du prix dans les cessions d'actions sont-elles valables?

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Parmi les arrangements favorables aux intérêts de l’investisseur, la clause de priorité sur partage de prix joue un rôle important ; tout d’abord, la mise en œuvre de la clause suppose que la société dans laquelle il a été investi fasse l’objet d’une cession de...

.doc
11 déc. 2008

Principes essentiels du droit de la concurrence

Cours de 23 pages - Droit de la concurrence

Quelle est la raison d’être du droit de la concurrence ? Dès qu’il y a plusieurs entreprises sur un marché, offrant des biens ou services comparables, il y a concurrence. Chaque entreprise aura alors le désir d’augmenter ses parts de marché (PDM) au détriment du concurrent. En...

.doc
30 Janv. 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 16 décembre 1998 - responsabilité et obligations lors d'une vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Le prix, en tant qu’élément essentiel du contrat de vente, est soumis au contrôle du juge quant à son existence et à son caractère réel et sérieux. Dans le cas contraire, le contrat de vente risque d’être annulé pour vileté du prix ou sur le fondement de la rescision pour...

.doc
17 Mars 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 29 janvier 2002 : les primes autopayantes

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit de la concurrence

Les primes autopayantes qui, moyennant une certaine somme d'argent, permettent à la suite d'un premier achat d'en obtenir un second à un prix attractif se sont généralisées ces dernières années. Or, ce procédé commercial pose un problème de concurrence déloyale avec les vendeurs habituels...

.doc
03 juin 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 23 octobre 2007 - la nullité absolue et la nullité relative

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En droit français, on distingue 2 types de nullité : la nullité absolue et la nullité relative. La nullité absolue peut être invoquée par tout intéressé alors que la nullité relative ne peut être invoquée que par certaines personnes auxquelles la loi reconnaît cette faculté. Donc, la nullité...

.doc
14 juin 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 23 octobre 2007 - l'anéantissement du contrat pour absence d'un élément essentiel à sa formation

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

Dans le Code civil à l’article 1108, il est précisé que quatre conditions sont essentielles à la formation d’une convention : 'le consentement de la partie qui s’oblige, sa capacité de contracter, l’objet certain qui forme la matière de l’engagement, une cause licite dans...

.doc
04 juil. 2009

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 3 mars 1993 - la formation du contrat de vente

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

La société CERINCO a acheté les locaux et le matériel de la briqueterie BTC appartenant à la société X pour le prix de 1 750 000 francs, ainsi que le terrain de M.X pour le prix d’un franc. L’acte de vente stipulait que la société preneuse reprenait à son compte 1 880 500...

.doc
07 août 2009

Les effets du contrat de vente - transfert et obligations

Cours de 24 pages - Droit des obligations

Parmi les effets du contrat, il y a le transfert de propriété qui caractérise le contrat de vente. Le transfert de propriété est un élément distinctif d’autres contrats spéciaux. S’ajoutent des obligations réciproques à la charge de l’acheteur et du vendeur. En principe, et le...

.doc
23 Oct. 2009

symbolique" et la validité du contrat ">Comparaison - Cour de cassation, chambre commerciale, 28 septembre 2004 et troisième Chambre civile, 23 mai 2007 - le "prix symbolique" et la validité du contrat

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

“Le prix de vente doit être déterminé et désigné par les parties” (Article 1591 Code civil). Et en présence même d’un prix, le montant de celui-ci, en principe libre, donne lieu à certaines règles. Ce prix de vente fait l’objet de deux arrêts de la Cour de...