Doc du juriste

Consultez plus de 41183 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Délégation imparfaite

Délégation imparfaite

  
Délégation imparfaite

Nos documents

.doc
07 déc. 2009

Chambre commerciale de la cour de Cassation, 14 février 2006 - les saisies de la créance déléguée

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La délégation, visée aux articles 1275 et 1276 du Code civil, est une opération par laquelle le débiteur délégant donne à son créancier délégataire un autre débiteur délégué. La délégation est consacrée par la doctrine comme étant un mécanisme à part entière et ayant un régime...

.doc
09 avril 2010

Chambre commerciale, Cour de cassation, 29 avril 2002 - la délégation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

En l’espèce la société Sovac avait consenti un prêt destiné à financer l’acquisition par la société civile immobilière (SCI) Charles de Gaulle d’un immeuble à usage de garage qui avait été donné à bail à la société Marissal automobiles (le preneur). Que par acte du 13 juin 1989, le...

.doc
03 févr. 2011

Cour de cassation, chambre commerciale, 14 février 2006 : la délégation - droit exclusif à un paiement immédiat sans concours et indisponibilité de la créance

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

Par une délégation imparfaite, la société Elisa (délégant) avait donné ordre à sa locataire (délégué), la société Antopolis, de payer les loyers commerciaux à sa banque créancière la BNP (délégataire). En effet, le délégant est créancier du délégué, d'une créance de loyer, selon une...

.doc
04 Nov. 2011

Commentaire d'arrêt du 16 avril 1996 de la Chambre Commerciale de la Cour de Cassation : la délégation

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

Le régime des obligations ne se caractérise pas par sa simplicité, en effet si d’une part les rapports sont souvent très abstraits, il arrive en plus qu’on se retrouve avec des questions que ni la jurisprudence, ni la doctrine ne sont arrivées à résoudre. C’est le cas de la...

.doc
30 mai 2007

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 14 février 2006

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La délégation diffère de la cession de créance en ce qu'une nouvelle obligation naît de ce rapport juridique. Cette obligation, qui n'éteint pas l'obligation initiale entre le délégué et le délégant dans le cadre de la délégation imparfaite est, en principe, opposable aux...

.doc
17 juil. 2007

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation rendu le 14 février 2006

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

La délégation est l’opération par laquelle une personne, le délégué, s’oblige à la demande d’une autre personne, le déléguant, envers une troisième, le délégataire. Il s’agit d’un rapport triangulaire. En effet ce mécanisme se prête plus à la création d’un...

.pdf
30 août 2016

La délégation imparfaite est-elle une technique de garantie ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

La délégation est une convention permettant au créancier (le délégataire) de se voir adjoindre un nouveau débiteur (le délégué) : - sans perdre son précédent débiteur (le délégant) dans le cas d’une délégation imparfaite - en emportant l’extinction de la dette de...

.doc
19 mai 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 14 février 2006 - la délégation - relation délégant-délégué et insaisissabilité de la créance

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Dans cette affaire les faits sont les suivants : le 6 février 1991, la société Élisa a donné instruction à la société Autopolis, sa locataire, de payer les loyers commerciaux à sa créancière la BNP qui a accepté sans renoncer à sa créance contre la société Élisa. Par arrêt du 1er juin 1999, la...

.doc
25 Nov. 2019

Cour de cassation, 3e chambre civile, 12 décembre 2001 - La délégation imparfaite au regard de l'ancien droit

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Dans un arrêt du 12 décembre 2001, la troisième chambre civile de la Cour de cassation juge de la délégation imparfaite au regard de l'ancien droit. En l'espèce, en 1986, une société, la SCF, charge par convention des architectes d'une mission de construction d’immeubles. Ce...

.doc
25 juin 2007

Commentaire d'arrêt : TGI Strasbourg, 24/03/1971

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Comme le dit si bien la maxime populaire : « L’argent n’a pas d’odeur », en effet ce qui importe le plus souvent au créancier c’est d’être payé, quel que soit le débiteur. Ce jugement du TGI de Strasbourg du 24 mars 1971 témoigne d’ailleurs assez bien de cette...

.doc
21 Janv. 2011

Commentaire d'arrêt, Cour de cassation du 24 avril 2007 : régime de l'obligation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La délégation est une opération juridique par laquelle une personne, le délégant, afin de simplifier l'extinction de son obligation envers une deuxième, le délégataire, demande à une troisième, le délégué, de s'engager envers le délégataire, pour ce que doit le délégant.Cette définition,...

.doc
14 mai 2010

Commentaire d'arrêt : Cour de cassation, chambre commerciale, 14 février 2006 - la délégation - saisie-attribution et inégalités entre créanciers

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

En l’espèce, une société demande à une seconde société locataire, de verser les loyers à une banque étant sa créancière, laquelle accepte au titre d’une délégation imparfaite. Par un arrêt du 1er juin, le débiteur de la banque, devient également débiteur d’une société...

.doc
15 déc. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu le 14 février 2006 par la Chambre commerciale de la Cour de cassation : la délégation imparfaite

Dissertation de 5 pages - Droit civil

La délégation, visée aux articles 1275 et 1276 du Code civil, est une opération par laquelle le débiteur délégant donne à son créancier délégataire un autre débiteur délégué. La délégation est consacrée par la doctrine comme étant un mécanisme à part entière et ayant un régime...

.doc
20 Janv. 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 13 novembre 1997 - l'acception de la délégation par le délégataire

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

M Ludwig, assuré par la Compagnie Winterthur, charge la société Galtier expertises d’évaluer son dommage après un incendie. La société Galtier expertises assigne M Ludwig en paiement de ses honoraires. La Cour d’appel déboute la demande de la société d’expertises au motif que...

.doc
09 févr. 2010

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 17 mars 1992 relatif à l'opposabilité des exceptions

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La délégation est un instrument de paiement simplifié. C'est également une garantie. Elle peut en outre permettre de réaliser une donation indirecte.Elle se forme par un consentement tripartite : elle peut résulter d'un acte unique ou de deux actes successifs.En janvier 1979, l'acquéreur...

.doc
27 août 2007

Les conditions de formation de la délégation

Cours de 7 pages - Droit administratif

Il nous faut d’abord vous faire part d’observations liminaires : tout d’abord la « délégation de créance », porte assez mal son nom car elle rappelle la cession de créance, or la délégation n’a pas d’effet translatif (nous y reviendrons). Ensuite, la...

.doc
21 avril 2017

Chambre commerciale, Cour de cassation, 7 décembre 2004, n 03-13.595 - La délégation parfaite

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

En l'espèce, nous étions en présence de locataires (Délégataire) titulaires d'un droit au bail de locaux commerciaux appartenant à la société du Groupe Trianon (Délégant). Que suite à une condamnation du 1er décembre 1992, la résiliation du bail s'est faite aux torts exclusifs du bailleur, qui a...

.doc
19 juin 2014

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour du cassation du 22 avril 1997 : le principe d'opposabilité des exceptions

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

« Le changement du débiteur est nécessairement un changement de dette », affirmait Demolombe dans le Code napoléonien. La cession de dette entraînerait alors la création d’une dette nouvelle et non une simple substitution de débiteurs. En l’espèce, un créancier et une société débitrice...

.doc
30 Janv. 2009

Première chambre civile de la Cour de cassation, 14 novembre 1995 - la stipulation pour autrui

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Cet arrêt est intéressant en ce qu'il mêle trois institutions : un contrat (la délégation), un mécanisme d'intégration des tiers (la stipulation pour autrui) et un quasi-contrat (le paiement de l'indu). M. Ricord est un chirurgien et gynécologue qui souhaite agrandir sa clinique. Il...

.doc
01 févr. 2007

La délégation de créance : Arrêt Cass. Com. 22 avril 1997

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

L’arrêt que nous devons commenter traite de la délégation, il s’agit d’un transfert de dettes dans lequel, le créancier est protégé. Plus particulièrement, la délégation représente l’opération par laquelle une personne (le délégant) en invite une autre...

.doc
28 Janv. 2008

Commentaire d'arrêts concernant l'indisponibilité dans la délégation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Commentaire composé de droit civil sur trois arrêts ayant pour objet la délégation. Que se passe-t-il quand les créanciers du délégant réclament le paiement d'une dette au délégué alors qu'il y a eu délégation ?

.doc
20 mai 2007

La délégation

Cours de 5 pages - Droit civil

Cours-TD de droit civil sur la délégation. La délégation est une opération juridique par laquelle une personne (le délégué) s'oblige sur instruction d'une autre (le délégant) envers une tierce personne (le délégataire). A la fin de ce TD se trouve la correction d'un commentaire...

.doc
18 Nov. 2011

Chambre Commerciale, 21 juin 1994, Deneux

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Bien que le Code civil ne consacre à la délégation qu’un seul article (article 1275), cette institution conserve aujourd’hui un rôle essentiel en droit des obligations. Concurrencée par de nombreuses autres notions voisines (novation, cession de créances, stipulation pour autrui,...

.doc
09 Nov. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation du 24 mars 1998 - la délégation de créance

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit bancaire

Le Doyen Roblot a relevé qu’il « est préférable d'admettre la conversion lorsque l'écrit, nul comme lettre de change, renferme les éléments qui permettent de reconnaître l'existence d'un autre acte juridique ». Concentré dans les faits sur la possibilité d’appliquer...

.pdf
23 Nov. 2012

Les causes particulières d'extinction de l'obligation

Cours de 37 pages - Droit civil

L'idée à retenir ici est qu'il n'y aura naissance d'une obligation nouvelle au sens des articles 1271 et s. du Code civil que s'il s'agit d'une transformation de l'obligation très importante (sinon il y aurait simple modification de l'obligation - sans effet sur sa survie), sans pour autant être...

.doc
11 déc. 2009

La délégation de la dette

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

C’est un moyen de circulation par changement de débiteur avec protection du créancier. Quelle que soit l’origine de sa dette, contractuelle ou délictuelle, il arrive que le débiteur soit en mesure de faire payer par un autre. Le plus souvent, c’est parce que cet autre lui doit...

.doc
01 déc. 2016

La garantie autonome comme effet d'un mécanisme général

Fiche de 2 pages - Droit civil

La solidarité joue toujours dans une certaine mesure le rôle d’une sûreté. Quand l’architecte est responsable de 30 % des malfaçons pour avoir mal surveillé les travaux et que l’entrepreneur l’est de 70 % pour les avoir mal effectués, l’architecte est comme garant de la...

.doc
21 Sept. 2009

Droit des suretés : les garanties personnelles et les garanties réelles

Dissertation de 69 pages - Droit civil

Il y a d'autres garanties, mais qui ne sont pas des suretés :- l'exception d'inexécution ou la résolution d'exécution en droit des obligations : elles jouent le rôle de garantie que s'il y en a une qui ne s'exécute pas. C'est une garantie contre l'inexécution. Mais ce ne sont pas des suretés au...

.doc
09 Oct. 2006

Les mécanismes de cession de dette

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Longtemps l’obligation n’a été perçue que comme un lien de droit entre deux personnes. Ce lien ne pouvait en aucun cas constituer l’objet d’un contrat puisque le changement de sujet, qu’il soit actif ou passif, aurait entraîné la rupture du lien obligataire. Aussi, le...

.doc
27 févr. 2010

Le régime général des obligations

Cours de 44 pages - Droit des obligations

Classiquement, on définit « le droit de » comme l’ensemble des règles relatives « à ». Le droit des obligations est donc le droit relatif à l’ensemble des obligations. Le régime général s’oppose aux régimes particuliers. Ce sont les règles gouvernant les obligations une fois nées....