Doc du juriste

Consultez plus de 41531 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Délégalisation de la loi

Délégalisation de la loi

  
Délégalisation de la loi

Nos documents

.doc
23 mai 2010

La défense du domaine réglementaire

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

Sous la IIIe République, le domaine de la loi était illimité, une loi pouvait concerner n’importe quel sujet qu’il soit à caractère général ou particulier. Ainsi, la loi était un acte adopté par le Parlement selon la procédure législative des lois de 1875 et...

.doc
19 Mars 2009

Le pouvoir réglementaire autonome existe-t-il ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La conception traditionnelle voulait qu'un seul pouvoir ait qualité pour édicter des règles générales susceptibles de modifier les lois existantes et qu'il n'y ait pas de domaine fixé à la compétence du législateur. Faisait partie du domaine de la loi tout ce sur quoi statuait le...

.doc
10 févr. 2010

L'évolution des institutions entre la IIIe et la IVe République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Troisième République a été la première constitution écrite instituée en France. Elle rompt avec l’alternance entre monarchie et République. Elle a été en vigueur de 1875 à 1940. La Quatrième République a été instituée en 1946 et a duré jusqu’en 1958 et l’élaboration de la...

.doc
28 juin 2010

Le contrôle de la répartition des compétences entre pouvoirs publics constitués

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Le Conseil Constitutionnel exerce une fonction d’organisation des pouvoirs en fixant les limites constitutionnelles de leurs compétences. Elle a pour objet de résoudre les contentieux sur l’étendue des compétences et attributions d’un organe constitutionnel de l’Etat vis-à-vis...

.doc
15 avril 2010

Le divorce contentieux et ses conséquences

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

Par l’intermédiaire de la loi du 26 mai 2004, le législateur a voulu supprimer le lien qu’il pouvait y avoir entre les fautes et les conséquences du divorce. Cependant, on peut constater, suite à cette réforme, un passage d’un divorce gracieux (le divorce sur demande...

.doc
21 août 2008

Quelles sont les conséquences des articles 34 et 37 de la Constitution ?

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

En dehors des citoyens, il incombe au Parlement de voter la loi. L’amoindrissement du rôle normatif de ce dernier avec la Constitution de 1958 a été interprété comme une « révolution juridique » en raison de l’inversion opérée dans les rapports entre la loi et le règlement...

.doc
05 févr. 2009

Les pouvoirs normatifs du Parlement

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

Composé d’élus du peuple, le Parlement bénéficiait depuis la Révolution d’un monopole de principe de la production des normes. Organe représentant le peuple souverain, il élaborait des lois qui occupaient l’échelon le plus élevé (après la Constitution, norme fondamentale) de...

.doc
30 juil. 2008

Quelles sont les conséquences des articles 34 et 37 de la Constitution ? - publié le 30/07/2008

Commentaire de texte de 8 pages - Droit constitutionnel

Avant cela, le légicentrisme était prôné. Imprégnée de la conception rousseauiste « la loi exprime la volonté générale » la loi était la norme suprême. Mais, des faits ont remis en cause cette conception : avec une IIIème et une IVème République ne pouvant être efficaces du fait...

.doc
24 Janv. 2007

Lois et règlements sous la Vème République

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

La France a longtemps communié avec Jean Jacques Rousseau dans le culte de la loi, « expression de la volonté générale », pour reprendre les termes de l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Avant 1958, la règle est donc à la suprématie de la loi...

.pdf
08 Mars 2007

Le pouvoir réglementaire sous la Cinquième République

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

Fondamentalement, on définit le pouvoir réglementaire comme le pouvoir reconnu à certaines autorités gouvernementales et administratives d’édicter des règlements. Historiquement, la singularité du pouvoir règlementaire se distingue tôt dans notre histoire républicaine. Même si...

.doc
06 juil. 2007

Loi et règlement: sources du droit administratif

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Les lois et les règlements administratifs représentent l’ordinaire du droit écrit. S’agissant des normes générales de droit écrit, c’est par celles édictées par les lois et règlements que l’administration est principalement régie. La surabondance et la...

.doc
14 juin 2006

La loi et le règlement en France avant et après 1958

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

Avant comme après 1958, la loi peut se définir comme un texte élaboré et adopté par les autorités que la Constitution a chargée d’exercer le pouvoir législatif, et suivant les procédures fixées par la Constitution, à cet effet. Pour le règlement, comme pour la loi, le critère...

.doc
31 mai 2010

Le Conseil constitutionnel a-t-il un pouvoir constituant ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Sieyès déclare à l’avènement de la République, en 1794 : « Une Constitution est un corps de lois obligatoires ou ce n’est rien. Si c’est un corps de lois, on se demande où sera le gardien, où sera la magistrature de ce code ? ». Cette interrogation va tarauder les...

.doc
25 Mars 2013

Le contrôle de l'activité législative

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Dès son rapport public de 1991 consacré à la sécurité juridique, le Conseil d’État attirait l’attention du gouvernement sur l’instabilité et l’inflation normatives. Plus récemment, il a réitéré ses inquiétudes dans son rapport de 2006 intitulé « sécurité juridique et...

.doc
21 Janv. 2009

La Loi sous la Vème République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

A) La limitation matérielle de la loi 1) Le domaine illimité de la loi sous les IIIe et IVe Républiques reposant sur une définition organique et formelle de la loi (acte voté par le Parlement selon une procédure donnée dans n'importe quel domaine), domaine réservé à la loi...

.doc
15 juin 2006

Commentaire d'arrêt : CE, section, 26 juin 1959

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit constitutionnel

L’arrêt rendu par le Conseil d’Etat, statuant en section, le 26 juin 1959 se prononce sur une requête dont il a été saisi en 1947 en vue de faire annuler un décret réglementaire du 25 juin 1947 pris par le gouvernement. L’article 104 de la Constitution de 1946, encore en vigueur...

.doc
12 avril 2007

Les institutions de 1946 et leur évolution

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Un peu plus d’un an après le référendum impulsé par le Général de Gaulle, la Constitution de la IVème République est enfin adoptée, plus par résignation qu’avec enthousiasme. Cette constatation ne présage rien de bon quant au sort futur du régime. Le doute des Français quant à la...

.doc
10 Oct. 2000

La loi depuis 1958

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Avant 1958, la conception classique de la loi se trouve dans l'article 6 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789 : " La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa...

.doc
10 Oct. 2001

La procédure législative de la préparation d'un texte à sa promulgation et à son abrogation

Fiche de 5 pages - Droit constitutionnel

La procédure législative ordinaire: les étapes de l'élaboration de la loi ordinaire, le rôle de dirigeant de l'exécutif. Les procédures législatives spéciales: le vote de la loi constitutionnelle (art. 89), le vote de la loi organique (art. 46), le vote des lois de...

.doc
31 Mars 2003

Loi et règlement : permanences et évolutions depuis le début du XXe siècle

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Si avant 1958, la loi paraît souveraine et le règlement plutôt subordonné, la constitution de 1958 est perçue à sa naissance comme une révolution juridique par de nombreux juristes en ce qui concerne les rapports de ces deux actes. La pratique allait apporter de cruels démentis. De fait,...

.doc
23 Oct. 2006

Le respect du principe de la hiérarchie des normes sous la cinquième République

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Au début du XX ème siècle, Hans Kelsen célèbre juriste autrichien, a théorisé le principe de la hiérarchie des normes. Selon lui, le fondement de l’état de droit repose sur une hiérarchie des normes juridiques, permettant que la puissance de ce dernier soit limitée. Ainsi les compétences des...

.doc
14 mai 2007

Etendue, contraintes et limites de l'action administrative

Dissertation de 26 pages - Droit administratif

Expression de la raison, la loi est générale, impersonnelle et permanente. La généralité de la loi tient à son objet qui ne doit pas aller au-delà de l’énonciation de principes universellement valables. «L’office de la loi, déclarait Portalis dans son Discours...

.doc
11 juin 2007

La loi est-elle souveraine ?

Étude de cas de 3 pages - Droit constitutionnel

La notion de légalité telle qu’elle est formulée par les juristes du XIXè siècle repose essentiellement sur la subordination du gouvernement à la loi, soit au Parlement – subordination qui a marqué les régimes de la III et IV° Républiques. Les juristes se méfient alors du pouvoir...

.doc
14 Nov. 2008

La loi et la Constitution de 1958

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

« La loi est l’expression de la volonté générale ». Cet article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 fait de la loi l’acte juridique suprême et universel, véritable symbole de la volonté du peuple exprimé par le Parlement. Par la suite, les...

.doc
17 juil. 2009

En quel sens la mutation du rôle du Conseil Constitutionnel sous la Cinquième République peut-elle être qualifiée de copernicienne ?

Dissertation de 15 pages - Droit constitutionnel

Dans un de ses discours, François Mitterand avait déclaré : « disposant de grands pouvoirs, le Conseil Constitutionnel doit à tout prix éviter de s'ériger en gouvernement des juges ». Ce propos illustre bien la peur que pouvaient avoir les parlementaires de l'époque vis-à-vis de l'instauration...

.doc
02 févr. 2010

Le droit constitutionnel de la Ve République - dates et évènements marquants dans l'élaboration de la constitution

Cours de 59 pages - Droit constitutionnel

Le général De gaulle a exprimé la nécessité de construire un état fort, sur un pouvoir exécutif fort, qui a des attributions réelles, un pouvoir réel, des prérogatives constitutionnelles effectives. Mais aussi un Etat légitime qui repose sur l’intérêt national, cet Etat trouve sa légitimité...

.doc
31 Mars 2013

La procédure législative sous la Vème République

TD de 6 pages - Droit constitutionnel

Alors que la Constitution est l’œuvre du pouvoir constituant c'est-à-dire qu’elle provient du peuple et que les règlements sont l’apanage du pouvoir exécutif, la loi émane du pouvoir législatif. En France, ce pouvoir législatif est partagé entre le Parlement et le...

.doc
23 avril 2008

La loi sous la Vème République

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

La loi a fondamentalement changé de définition sous la Vème République, quelles sont donc les conséquences de ce changement hormis la définition même ? De plus, la Vème République a clairement définit le rôle du Parlement dans le but de rééquilibrer les pouvoirs exécutif et législatif en...

.doc
04 juin 2009

Les prérogatives du gouvernement dans la procédure législative

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

Le pouvoir appartiendrait donc à celui du gouvernement ou du parlement qui dominerait la procédure législative. Et si le pouvoir de légiférer se partageait, allant ainsi à l'encontre de la séparation des pouvoirs chère à Montesquieu, mais poursuivant ainsi l'oeuvre coutumière du régime politique...

.doc
14 Oct. 2009

Principes fondamentaux du droit : sources, application et sujets

Dissertation de 72 pages - Droit civil

On peut constater que la règle de droit a plusieurs traits caractéristiques, qui n'ont pas tous la même importance, certains sont plus spécifiques que d'autres à la règle juridique. Article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage oblige celui par la...