Doc du juriste

Consultez plus de 41531 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Coup d'accordéon

Coup d'accordéon

  
Coup d'accordéon

Nos documents

.doc
11 Janv. 2007

Cour de Cassation, Chambre commerciale du 18 juin 2002

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des affaires

Les opérations portant sur le capital, essentielles à la vie des sociétés de capitaux, ont pour objectif d’assurer le financement de l'activité sociale tout en aménageant le pouvoir au sein des sociétés. Or, en utilisant les techniques les plus diverses, parfois en marge des prévisions...

.doc
25 Mars 2019

Cour de cassation, chambre commerciale, 10 juillet 2012 - L'affaire Uniross et les obligations remboursables en actions

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Dans un arrêt rendu le 10 juillet 2010, la chambre commerciale de la Cour de cassation renforce les droits des porteurs d'obligations remboursables en actions (ORA) lorsque la société émettrice décide de réduire son capital à zéro à l'occasion d'un coup d'accordéon. En l'espèce, une...

.doc
06 avril 2015

Arrêt du 10 juillet 2012 relatif à la nécessité de consulter les obligataires lors de la réduction du capital à zéro

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’arrêt rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation le 10 juillet 2012 apporte une précision majeure relative à la nécessité de consulter les obligataires lors de la réduction du capital à zéro de la société émettrice à l’occasion d’un « coup d’accordéon »....

.doc
14 Oct. 2011

Cour de cassation, chambre commerciale Audience publique du 18 juin 2002, l'Amy

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Le capital d’une société peut connaître des variations, par conséquent l’entrée ou le retrait d’associés peut augmenter ou diminuer le capital, cela a été permis afin d’assurer le financement de l’activité sociale. En l’espèce, la société l’Amy, spécialisée...

.doc
19 Oct. 2009

Réduction du capital dans les sociétés par actions simplifiées (SAS)

Dissertation de 2 pages - Droit des affaires

Il est possible de combiner réduction et augmentation de capital, c’est le cas particulier du « coup d’accordéon ». La réduction de capital social, qui va entraîner une modification des statuts, peut être décidée par la collectivité des associés réunie en AGE. Comme pour...

.doc
03 Janv. 2010

Chambre commerciale de la Cour de Cassation, 18 juin 2002 - la réduction du capital social à zéro sans droit préférentiel de souscription est-elle légale ?

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Le coup d’accordéon consiste à réduire à zéro son capital social en vue d’apurer des pertes puis à l’augmenter immédiatement afin de reconstituer ses capitaux propres. Dans son arrêt du 18 juin 2002 la chambre commerciale de la Cour de cassation en admet la licéité malgré...

.doc
16 Nov. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation du 18 juin 2002 - les clauses léonines

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

A coté de la vocation aux bénéfices et aux économies, les associés s’engagent à contribuer aux éventuelles pertes de la société. L’objectif principal restant la survie de la société. En l’espèce, une société anonyme, l’Amy SA dont l’endettement bancaire excédait 215 000...

.doc
21 Janv. 2016

Plan détaillé de l'arrêt rendu le 18 juin 2002 par la chambre commerciale

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Le professeur Alain Constantin a eu l’occasion d’écrire que « face à la superbe des forts, il faut compter avec la tyrannie des faibles », l’arrêt de la chambre commerciale du 18 juin 2002 illustre cette pensée. En effet, il s’agissait d’une affaire où une société...

.doc
17 Nov. 2011

Commentaire de l'arrêt L'Amy du18 juin 2002 : le capital social

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

A la suite de difficultés financières, une société peut décider d'ouvrir son capital social à de nouveaux partenaires investisseurs. Ceux-ci imposent généralement comme condition que la société soit apurée de ses pertes. La réduction du capital à zéro suivie d'une augmentation, à savoir le «...

.doc
07 déc. 2010

Droit fiscal des entreprises : principes généraux de la comptabilité, acteurs collectifs, etc.

Cours de 95 pages - Droit fiscal

Il paraîtra sans doute curieux que le premier d'une série de cours de droit fiscal des affaires soit consacré à la comptabilité. C'est pourtant indispensable. En effet, tout au long du semestre, il sera question d'immobilisations, de capital, de réserves, de réserves spéciales, de comptes de...

.doc
20 juin 2010

L'évolution du capital social

Dissertation de 11 pages - Droit des affaires

Le capital d’une société est représentatif des apports des associés lors de la constitution de la société. Il doit être utilisé pour le fonctionnement normal de la société. L’évolution du capital social peut se réaliser soit à travers d’une augmentation soit à travers d’une...

.doc
25 Janv. 2021

Majeures pour les cas pratiques en droit des sociétés

Cas Pratique de 48 pages - Droit des affaires

Après avoir rédigé et ratifié les statuts, la société n'a pas encore acquis la personnalité morale, elle doit encore procéder à son immatriculation (art. L. 210-6, al. 1er, C. com. ; art. 1842, al. 1er, C. civ.). Pour ce faire, les associés devront d'abord insérer un avis de constitution dans un...

.doc
28 Mars 2008

La protection des minoritaires

Dissertation de 34 pages - Droit des affaires

« La protection des minoritaires, un combat légitime ? » ; cette pertinente interrogation éveille l’esprit curieux, et la pensée critique, de qui aime à observer avec recul des concepts juridiques, même les plus en vogue… Par « protection » il faut entendre la protection juridique,...

.doc
01 déc. 2010

Droit des sociétés : définition, constitution et types d'une société

Cours de 145 pages - Droit des affaires

La société dans le Code civil napoléonien Selon l'art 1832, la société est un contrat, alors que les sociétés privilégiées avaient la personnalité juridique, mais elles sont considérées comme relevant du droit public car c'est l'Etat qui les instaure. Mais la société devient, sous l'influence...

.doc
24 févr. 2019

Cours de droit spécial des sociétés - SNC, SARL, EURL, SA

Cours de 94 pages - Droit des affaires

Le terme de "petites entreprises" renvoie à des TPE comme à certaines PME (comporte entre 50 et 250 salariés). Ces entreprises ne sont jamais cotées en bourse, car elles n'ont pas le potentiel de marché suffisant pour s'adresser aux grands investisseurs. Les PME et les TPE sont le nerf de la...

.doc
15 Mars 2003

Commentaire d'arrêt : Cass, Com, 18 Juin 2002

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

En l'espèce, une société anonyme, très endettée, décide de sa restructuration et de sa reprise par une autre société ; L'assemblée générale extraordinaire adopte, en conséquence, quelques résolutions notamment la réduction du capital à zéro suivie de son augmentation, ainsi que la suppression du...

.doc
02 Sept. 2009

Droit général des sociétés : l'abus de minorité (ou d'égalité)

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

On ne cherche pas à sanctionner une délibération qui a été prise par le biais d'un abus, ici, le contentieux se noue parce que certains associés exercent un droit de blocage et empêchent une décision d'être prise. Certaines décisions importantes supposent une majorité qualifiée. C'est...

.doc
16 avril 2008

La société anonyme - publié le 16/04/2008

Cours de 32 pages - Droit des affaires

Les sociétés anonymes sont relativement moins nombreuses que les autres sociétés, on en dénombrait près de 145.000 au 1er janvier 2004 soit 6,8 % du total des sociétés. En effet, les SARL répondent mieux aux besoins des petites et moyennes entreprises. Toutefois, la société anonyme est sans doute...

.doc
09 Janv. 2019

Dénouement, résolution et prévention des crises sociétaires

Cours de 11 pages - Droit civil

Que dire de ces crises sociétaires sinon que ce sont les crises qui se déroulent en droit des sociétés, qui se déroulent dans le giron des personnes morales. A priori, c'est plutôt un lieu de confluence des intérêts dans la mesure où la société permet de transcender les intérêts de ses membres...

.doc
18 juil. 2016

La Société Anonyme (SA) : constitution, fonctionnement, valeurs mobilières et opérations

Cours de 77 pages - Droit des affaires

Elles correspondent à une très grande diversité économique. Très grande diversité notamment entre les sociétés qui vont employer un très grand nombre de personnes (des milliers) et puis les petites sociétés anonymes qui sont des PME ou grosses PME locales. Néanmoins entre Total (qui est la...

.doc
20 déc. 2007

Résumé de cours de droit commercial

Cours de 254 pages - Droit des affaires

Résumé de cours de droit commercial sous forme semi-rédigée.

.doc
08 Mars 2007

Terminologie, rôle, différents types de sociétés et le traité de Rome

Cours de 104 pages - Droit des affaires

Définition du terme société dans le code civil dans l’article 1832 Il définit la société de la façon suivante : « la société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat d’affecter a un entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager...

.doc
18 Mars 2007

La théorie générale des sociétés commerciales et les règles propres à chaque type de société

Cours de 104 pages - Droit des affaires

Cours de droit des affaires réalisé à partir de notes prises en cours de licence en droit. Ce cours porte sur les sociétés en général, leur création, fonctionnement et dissolution. Puis, il porte plus en profondeur chaque type de société (SA, SARL, EURL)

.doc
30 août 2007

Droit de souscription préférentiel : arrêt de la Chambre commerciale (18/06/2002)

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des affaires

« Le professeur Dominique Schmidt en tentant de distinguer « intérêt commun des associés » et « intérêt social » invite à relire l'article 1833 du Code Civil, qui dispose que « toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l'intérêt commun des associés ». Mais si l'invitation...

.doc
20 déc. 2007

Droit des sociétés : formes sociétaires, modes de fonctionnement

Cours de 51 pages - Droit des affaires

Le type le plus fréquent est la SARL. La société par action simplifiée (SAS) est jeune (1994). Elle connaît un franc succès surtout depuis sa démocratisation en 1999 avec la loi « Allègre ». Récemment la SAS a dépasse le nombre de SA. Enfin, depuis les décrets d'application de la loi du 26...

.doc
25 Janv. 2008

Cours de droit spécial des sociétés

Cours de 51 pages - Droit des affaires

Société de capitaux car : non seulement la responsabilité des associés est limitée au montant de leurs parts sociales mais aussi la société n'est pas dissoute par la mort, l'incapacité, ou la procédure collective d'un associé. Société de personnes car : ses parts ne sont pas négociables (comme...

.doc
01 août 2008

Cours de droit des sociétés

Cours de 78 pages - Droit autres branches

Cours de droit des sociétés de 3ème année de licence.

.doc
23 déc. 2011

Droit des sociétés : les sociétés à risques illimités et limités

Cours de 61 pages - Droit autres branches

À partir des années 90, dans tous les pays occidentaux, on a modifié les règles sur l'organisation du gouvernement d'entreprise c'est-à-dire sur l'organisation des pouvoirs de l'entreprise. Il y a eu des apports légaux mais aussi des codes de bonne conduite ou des codes de bonne gouvernance qui...

.doc
18 déc. 2020

Le financement par les fonds propres

Cours de 10 pages - Droit fiscal

Ce sont des titres transmissibles émis par des personnes morales qui confèrent des droits identiques et donnent accès part du capital de la personne morale ou à un droit de créance sur son patrimoine. Seules les SA, les SCA et les SE peuvent émettre des titres cotés. Souscrire à une action...

.doc
15 déc. 2009

Droit commun et droit spécial des sociétés

Cours de 27 pages - Droit des affaires

Le règne juridique est peuplé de personnes physiques et morales. Les personnes morales se décomposent en société et en associations. Dans certains états exotiques (paradis fiscaux) il y a plus de personnes morales que de personnes physiques. 63 Millions de personnes physiques en France, 4,5...