Doc du juriste

Consultez plus de 41685 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Chambre des députés

Chambre des députés

Chambre des députés

Nos documents

.doc
22 févr. 2012

Cours de droit constitutionnel : la séparation des pouvoirs est-elle une garantie suffisante au respect des libertés et des droits de l'homme ?

Cours de 31 pages - Droit constitutionnel

Presque toutes les Constitutions françaises vont appliquer ce principe de la séparation des pouvoirs sauf la Constitution de 1793 qui est une inspiration des Jacobins (Rousseau). Et les Constitutions napoléoniennes : consulat (1799), 1er Empire (1804), le 2d empire (1852) ; ce sont des...

.doc
15 mai 2007

Le statut du député (immunités, incompatibilités, rémunération, rôles)

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Depuis la révolution française, des règles entourent le statut du député. Ainsi, dès le 23 juin 1789, la première Assemblée nationale déclare « la personne de chacun des députés est inviolable ». En septembre 1789, elle fixe l’indemnité des députés à 18 livres et en...

.doc
26 mai 2010

Les députés, élus de la nation ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

L’article 24 de la Constitution de la République Française dispose que “les députés à l’Assemblée nationale, dont le nombre ne peut excéder cinq-cent soixante-dix-sept, sont élus au suffrage universel direct.” Les “députés” désignent ces parlementaires membres...

.doc
12 Nov. 2010

La composition et l'organisation du Parlement

Cours de 9 pages - Droit constitutionnel

La désignation des parlementaires : Les deux chambres sont élues. Mais les modalités de leur désignation sont très différentes. L'article 24 de la Constitution énonce : “ Les députés à l'Assemblée nationale sont élus au suffrage direct. Le Sénat est élu au suffrage indirect...

.doc
24 mai 2007

Le statut du député (immunités, incompatibilités, rémunération, rôles) - publié le 24/05/2007

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Depuis la révolution française, des règles entourent le statut du député. Ainsi, dès le 23 juin 1789, la première Assemblée nationale déclare « la personne de chacun des députés est inviolable ». En septembre 1789, elle fixe l'indemnité des députés à 18 livres et en novembre...

.doc
11 Janv. 2006

Le bicaméralisme (ou bicamérisme) au Canada

Dissertation de 26 pages - Droit autres branches

Depuis toujours, le Canada constitue une terre d’immigration accueillant les immigrants les plus divers et au début, les plus pauvres. C’est en cela que l’on peut voir le modèle politique canadien et québécois de gestion de la diversité ethnique et culturelle comme un exemple. En...

.doc
12 avril 2007

Statut et rôle du parlementaire

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Au début de la Vème République, « le Parlement se trouva resserré dans un lacis de contraintes » . Hier on lui reprochait de n’être qu’une chambre d’enregistrement étant donné l’hégémonie de l’U.M.P. à l’Assemblée nationale, et aujourd’hui, on...

.doc
04 juin 2010

Les présidents des Assemblées sous la Ve République

Cours de 15 pages - Droit constitutionnel

Sous la Ve République, les présidents des deux assemblées parlementaires occupent une position pour le moins paradoxale dans l’équilibre et l’agencement des institutions publiques. En effet, alors que les constituants de 1958 ont pour objectif premier de rationaliser le parlement et...

.doc
03 juin 2009

Le statut du député : rôle, immunité, incompatibilités et rémunération

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Effacé devant l'étendue du pouvoir présidentiel ou primo-ministériel en temps de cohabitation, le député s'affirme d'abord comme étant le soutien du président ou du premier ministre en cas de cohabitation, l'exécutif ne procédant plus de l'Assemblée, mais bien du peuple. Ses pouvoirs,...

.doc
03 déc. 2007

Comment la Veme République a-t-elle combattu l'instabilité gouvernementale ?

Dissertation de 6 pages - Histoire du droit

On peut considérer qu’un régime connaît l’instabilité gouvernementale lorsque les crises ministérielles font partie des choses courantes, et se soldent par un changement constant de gouvernement. En 1958, la lutte contre cette instabilité devait essentiellement passer par des procédures...

.doc
08 avril 2009

L'opposition parlementaire

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La tradition républicaine française a, depuis 1875, admis un Parlement bicaméral, composé donc de deux chambres. Le jeu d’opposition parlementaire apparaît essentiellement dans l’élaboration de la loi. Il ne peut pas avoir unanimité, une majorité se détache toujours, laissant...

.doc
12 Janv. 2010

La mise en jeu de la responsabilité politique du gouvernement

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Pour déterminer si un régime est parlementaire, on regarde généralement s’il y a ou non présence d’une responsabilité politique du gouvernement devant la chambre élue au suffrage universel. La France entre dans ce cadre des régimes parlementaires puisque plusieurs mécanismes...

.doc
24 juin 2009

Le régime parlementaire britannique

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

En partant de la séparation des pouvoirs, certaines classifications des régimes politiques dont la pertinence a été brillamment discutée sont proposées. La plus classique reste la distinction entre le régime autoritaire et le régime libéral. Le régime autoritaire procède à la confusion des...

.doc
05 févr. 2007

Le Chef de l'Etat sous les IIIe et IVe Républiques

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Troisième République est proclamée le 4 septembre 1870 par le Gouvernement de Défense Nationale qui se met en place à l’annonce de la défaite militaire de Sedan du 2 septembre 1870. Mais l’assemblée élue en février 1871 est monarchiste et l’organisation de la République ne...

.doc
21 févr. 2008

La responsabilité politique en droit constitutionnel.

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

La responsabilité politique, en droit constitutionnel, désigne très largement la perte du pouvoir : -il peut s'agir de la démission des gouvernements quand ils perdent l'accord de la chambre sur leur politique ; -ou d'une contrainte à la démission exercée par les parlementaires sur le...

.doc
12 mai 2010

La Chambre Haute dans la tourmente

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Le Sénat actuel peut être décrit comme une assemblée de parlementaires issus d’un autre mode de scrutin que les députés, qui ne peut ni renverser le gouvernement, ni opposer son Veto aux décisions votées à l’Assemblée nationale, ni être dissous. 341 membres élus au Suffrage...

.doc
06 Nov. 2013

Le Parlement sous la IIIe et la IVe République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Selon André Siegfried dans son ouvrage, De la IIIe à la IVe République, « La IIIe République est née d’un compromis, la IVe est née d’une passion ». À l’origine, le Parlement est un organe qui assure la représentation du peuple. Sous la IIIe République, le Parlement est composé...

.doc
17 Mars 2014

Le parlementarisme dans les constitutions françaises de 1814 à 1940

Cours de 6 pages - Droit constitutionnel

« Je préfère scier du bois le restant de mes jours plutôt que gouverner à l’anglaise ». L’amusante expression, chez Charles X, de son aversion pour le régime parlementaire rappelle combien ce régime fut une conquête sur le pouvoir du chef de l’État. Historiquement, dans sa...

.doc
30 Mars 2020

La fonction de contrôle du Parlement - 2 cas pratiques en droit constitutionnel

Cas Pratique de 3 pages - Droit constitutionnel

En l'espèce, M. Dupont devient député et chef de parti et réalise que la rentrée scolaire s'est mal déroulée. Les questions de droit qui se posent alors sont : - Par quels moyens M. Dupont peut-il faire connaître son mécontentement au gouvernement ? - Peut-il demander le vote d'une...

.doc
29 Mars 2021

Le scrutin proportionnel, une piste contre la concentration des pouvoirs - Patrick Roger (9 février 2021)

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La non-représentativité des petits partis trouve ici écho, et le document soumis à notre auteur en sera un véritable réquisitoire. Il s'agit d'un extrait paru le 9 février 2021, dans le Monde, intitulé "Le scrutin proportionnel, une piste contre la concentration des pouvoirs". Son auteur est...

.doc
12 avril 2007

Les institutions de 1946 et leur évolution

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

Un peu plus d’un an après le référendum impulsé par le Général de Gaulle, la Constitution de la IVème République est enfin adoptée, plus par résignation qu’avec enthousiasme. Cette constatation ne présage rien de bon quant au sort futur du régime. Le doute des Français quant à la...

.doc
19 Janv. 2010

Responsabilité politique du gouvernement et constitution de la Ve République

Cours de 4 pages - Droit constitutionnel

Le Président de la Ve République a des pouvoirs propres non partagés avec le gouvernement, ce qui représente un pouvoir fort. Cette volonté d'un pouvoir exécutif fort s'explique sans remonter très loin, par rapport à l'instabilité gouvernementale qu'il y a eu en douze ans, d'octobre 1946 à mai...

.doc
19 févr. 2009

Le Sénat sous la Ve République

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

À l'inverse, le Sénat dispose d'une priorité pour les projets de loi relatifs aux collectivités territoriales et aux instances représentatives des Français établis hors de France (Loi constitutionnelle du 28 mars 2003 et article 39 alinéa 2). Par ailleurs, l'article 45 in fine donne le dernier...

.doc
25 févr. 2011

Le Parlement (depuis la Vème République) : organisation et fonctions

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Les sénateurs sont élus pour 6 ans. Le renouvellement se fait par moitié tous les 3 ans. Et pour être sénateur il faut avoir 30 ans accompli. Ils sont élus au suffrage universel indirect par un collège électoral départemental qui comprend les députés du département, les conseillers...

.doc
23 Mars 2009

Que penser du bicamérisme parlementaire sous la Ve République ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Depuis 1958, nous pouvons que constater la régression de l'institution parlementaire. Tout d'abord cette observation n'est pas propre à la France, il y a un déclin du Parlement dans la plupart des régimes étrangers. De plus, le texte même de la Constitution de la Ve République marque dans sa...

.doc
29 Janv. 2007

L'exécutif sous la IIIe République - relations internes complexes et pouvoir subordonné

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Depuis la Révolution, la France a connu cinq Républiques mettant en place cinq constitutions différentes et des institutions distinctes. Elles se démarquent les unes des autres par leur fonctionnement et le rôle des différentes institutions qui les composent. La IIIe République (1870-1940) a été,...

.doc
04 févr. 2009

Bicamérisme et garantie des libertés

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Le rapporteur du projet de la Constitution 5 fructidor an III, Boissy d'Anglas, déclara : « je m’arrêterai peu de temps à retracer les dangers inséparables de l’existence d’une seule assemblée, j’ai pour moi votre propre histoire et le sentiment de vos consciences. [..] Il...

.doc
23 avril 2010

Le gouvernement en Italie

Cours de 11 pages - Droit constitutionnel

Après l’ère fasciste, le retour à la démocratie est assuré par l’établissement d’une Constitution en 1947. Celle-ci fonde la Première République italienne. La Constitution consacre le principe de la séparation des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires. Le gouvernement...

.doc
14 Oct. 2009

Quel est l'intérêt du Sénat en France ?

Dissertation de 11 pages - Droit constitutionnel

Si l'on se réfère à l'étymologie, le terme "sénat" vient du vocable latin"senatus" qui signifie "Conseil des Vieillards", c'est donc à l'initiative de Rome que l'on doit cette appellation de "Sénat" introduite dans nos institutions par la Constitution du 22 frimaire an VIII. L'article 24 de la...

.doc
01 avril 2018

Le Sénat est-il nécessaire dans la France d'aujourd'hui ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Dès 1998, le Premier ministre socialiste de cohabitation Lionel Jospin taxait le Sénat d'être une "anomalie parmi les démocraties". Les critiques n'ont depuis eu de cesse de se polariser autour de la Haute Chambre, plus particulièrement en 2014, lorsqu'elle a refusé de lever l'immunité...