Doc du juriste

Consultez plus de 41516 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Capacité à agir

Capacité à agir

  
Capacité à agir

Nos documents

.doc
25 févr. 2010

Les conditions de l'action en justice

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

Dans tout système juridique, le droit d'agir en justice est subordonné à deux types de conditions : les conditions d'ouverture de l'action, et les conditions d'exercice de la demande. Les conditions d'ouverture ont pour objet d'examiner la demande est recevable ou non, de savoir si l'action...

.doc
23 Oct. 2008

L'entreprise sociétaire

Cours de 38 pages - Droit des affaires

Ce cours de droit des sociétés a pour thème l'entreprise sociétaire. Il étudie d'abord les conditions de validité du contrat de société, puis passe en revue les sanctions du non-respect de ces conditions, avant de voir l'acquisition de la personnalité morale, ses conséquences; puis le...

.doc
10 Mars 2010

L'introduction de la requête

Cours de 7 pages - Histoire du droit

Pour saisir le juge, il faut remplir une condition négative : il ne faut pas avoir renoncé à la saisine. La capacité est l’aptitude légale à agir et il existe deux éléments : la capacité de jouissance et d’exercice. Pour les étrangers, ils sont capables en France si...

.doc
05 mai 2010

La recevabilité du recours pour excès de pouvoir des personnes morales

Cours de 6 pages - Droit administratif

Les conditions de recevabilité du recours pour excès de pouvoir permettent au juge administratif de statuer au fond afin de se déterminer sur le bien-fondé de la requête. La question est alors de savoir quel intérêt « a été froissé ou troublé » pour reprendre les dires du Doyen Hariou. Pour cela,...

.doc
20 Sept. 2012

Droit des contrats spéciaux : contrats translatifs de propriété, contrats portant sur la chose d'autrui, etc.

Cours de 98 pages - Droit autres branches

[...]C'est la qualité des parties contractantes qui fait qu'un contrat est dit civil, commercial ou mixte. Un contrat conclu entre deux particuliers est un contrat dit civil ; un contrat conclu entre deux commerçants est un contrat dit commercial ; un contrat conclu entre un particulier et un...

.pdf
20 août 2012

Cours de Droit civil

Cours de 67 pages - Droit civil

[...] Le droit civil est la branche la plus étendue du droit privé. Elle englobait, d'ailleurs, au départ certaines matières qui, au fil du temps, ont pris une certaine autonomie et sont devenues des matières spécifiques. Il s'agit notamment du droit commercial, du droit du travail... Mais leur...

.doc
18 Oct. 2018

Commentaire de l'article 117 du Code de procédure civile

Commentaire d'article de 7 pages - Droit civil

Quand le juriste allemand Rudolf von Jhering énonce qu'"Ennemie jurée de l'arbitraire, la forme est la soeur jumelle de la liberté", il met en exergue le lien existant entre la procédure et le respect de la liberté des justiciables. Parmi ces libertés fondamentales, on retrouve, en procédure...

.doc
25 juin 2019

Les conditions de formation du contrat

Cours de 16 pages - Droit des obligations

La capacité juridique désigne la pleine aptitude d'un sujet de droit à être titulaire de droits et d'obligations. Cette capacité est indispensable pour contracter. Selon le Code civil, toute personne peut contracter si elle n'en a pas été déclarée incapable par la loi. La...

.doc
14 Nov. 2006

Commentaire d'arrêt : Crim. 12 avril 2005

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit pénal

La seule disposition de la loi du 1er juillet 1901 relative aux associations étrangères est l’article 5, alinéa 3, qui dispose que « lorsque l’association aura son siège social à l’étranger, la déclaration préalable (…) sera faite à la préfecture du département où est situé le...

.doc
07 Nov. 2011

La capacité contractuelle en droit tunisien

Cours de 10 pages - Droit des obligations

La capacité de contracter n’a pas été définie par le législateur Tunisien, le mérite revient à la doctrine pour combler cette lacune. Dans ce sens, le professeur Mohamed EZZIN a défini la capacité contractuelle comme étant « l’aptitude de personne à être titulaire de ces...

.doc
23 févr. 2009

Cours de Droit social : droit de la Sécurité sociale, solidarité familiale, etc.

Dissertation de 25 pages - Droit du travail

Origines de la protection socialeAu lendemain de la Seconde Guerre mondiale, DUDH adoptée en 1948.Article 22 DUDH : affirmation d'un droit subjectif à la sécurité sociale, le fondement de ce droit est le fait que nous sommes humains.Article 25 : précision sur le concept de SS, idée de bien être....

.doc
09 juil. 2009

Notions et définitions de Droit

Dissertation de 45 pages - Droit autres branches

Dans les contrats solennels (formels), les formes constituent une condition d'existence et pas seulement un moyen de preuve. La loi prévoit dans quelles conditions l'acte juridique doit être établi par écrit. Le défaut d'écrit, lorsque la loi l'impose, prive le contrat de sa capacité à...

.doc
05 août 2009

Les droits du commerçant : les conditions de fonds et de formes

Dissertation de 5 pages - Droit des affaires

La responsabilité du commerçant est illimitée et solidaire. Le droit français n'autorise que les seules personnes majeures à avoir la qualité de commerçant, ceci suppose qu'il faut avoir la pleine capacité juridique pour être commerçant.Elle suppose qu'une personne possède à la fois une...

.doc
09 févr. 2016

Les commerçants, personnes physiques : des acteurs du droit

Cours de 24 pages - Droit des affaires

Les acteurs du Droit Commercial sont en effet les commerçants. On pense aux petits commerçants de la vie de tous les jours, mais il y a également une autre catégorie de commerçants, ce sont les personnes morales, les sociétés commerciales. La notion de commerçant est définie à l'article L 121-1...

.doc
20 Mars 2020

Les conditions de recevabilité des recours administratifs - Révisions de cours

Cours de 5 pages - Droit administratif

Le requérant doit satisfaire plusieurs conditions de recevabilité afin que son recours soit valablement examiné par le juge administratif. Il doit ainsi réunir quatre conditions cumulatives, à savoir apporter une décision préalable (I), respecter le délai de recours contentieux (II), démontrer...

.doc
02 mai 2013

Les techniques de protection des faibles d'esprit

Cours de 4 pages - Droit civil

Tout être humain possède la personnalité juridique. Chacun peut donc participer librement au commerce juridique. Il existe un revers à cette liberté : chacun est responsable du comportement qu’il adopte. Avoir la personnalité juridique est donc négatif pour une personne qui ne mesure pas la...

.doc
12 août 2013

L'introduction de l'instance devant le juge administratif

Cours de 18 pages - Droit administratif

L’instance est un processus initié par la saisine d’un juge par le requérant et qui s’achève par la notification du jugement tranchant le litige. Le droit d’agir en justice a été consacré par le Conseil constitutionnel et a été reconnu par le Conseil d’Etat (CE) par...

.doc
01 févr. 2007

Les personnes et les biens

Cours de 8 pages - Droit autres branches

Cours de droit traitant de la personnalité et de la capacité juridique. Le droit reconnaît deux catégories de personnes juridiques, d'une part les personnes physiques et d'autre part les personnes morales qui sont des groupements. Cours exposant l'essentiel de ce qui est à connaître sur...

.doc
18 mai 2009

Les droits spécifiques de l'enfant et leur éventuelle remise en cause

Dissertation de 10 pages - Droit autres branches

L'adoption de la Convention internationale des droits de l'enfant par les Nations Unies et sa ratification par le Parlement en 1990 ont suscité une vive polémique. Pour ses partisans, cette proclamation permet de reconnaître enfin l'enfant en tant que sujet de droit, réduit jusqu'alors à l'état...

.doc
06 Oct. 2010

La condition des personnes physiques

Cours de 7 pages - Droit civil

La personne physique est reconnue par son nom, sa nationalité et elle évolue toute sa vie par un environnement régi par des règles de droits et donc elle est sujet de droit, elle va pouvoir jouir de certains droits et les exercer cependant dans certaines conditions la loi va restreindre ou...

.doc
21 juin 2016

Les conditions d'existence de l'action liée à la personne qui agit en justice

Cours de 8 pages - Droit autres branches

La personne qui n’a pas intérêt à agir peut se voir opposer l’irrecevabilité de sa demande sur le fondement de l’art 122 CPC. La question posée est de savoir quand est-ce qu’il y a défaut d’intérêt ? Depuis peu, le juge peut d’office soulever la fin de...

.doc
15 juil. 2016

Les conditions du contrat de vente

Cours de 20 pages - Droit des obligations

Les conditions de l'article 1108 du Code civil sont celles du droit commun : le consentement de la partie qui s'oblige, sa capacité, l'objet et la cause. Ce sont les mêmes pour la vente. Le contrat de vente étant un contrat synallagmatique l'objet de l'obligation d'une partie constitue la...

.doc
14 déc. 2016

Cour de cassation, 1ère Chambre civile, 10 septembre 2015 - Le devoir de mise en garde à la charge du banquier

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit bancaire

En l’espèce, une société de crédit a consenti à des coemprunteurs solidaires une ouverture de crédit avec fraction immédiate disponible d’une somme remboursable en mensualités fixées. Cependant, suite à la défaillance des emprunteurs, le préteur a obtenu une ordonnance enjoignant à...

.doc
18 Janv. 2008

Cour de cassation, chambre commerciale, 20 juin 2006 et 3ème chambre civile, 9 octobre 1996

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

L’irrégularité de fond due à l’absence de personnalité morale d’une société peut-elle être couverte par son immatriculation ? Au visa des articles 32 et 126 du NCPC, la chambre commerciale de la cour de cassation rappelle que toute prétention émise par ou contre une personne...

.doc
27 févr. 2008

Le régime de la personnalité morale

Dissertation de 4 pages - Droit civil

La constitution de la forme de la personne morale peut varier d'une personne à l'autre. On peut retenir trois sortes de constitutions qui peuvent être identifiées : il faut une manifestation de volonté privée. Le plus souvent, il s'agira d'un contrat (sociétés, associations), qui se...

.doc
19 juin 2010

Les parties à l'action civile

Cours de 13 pages - Droit civil

L’action civile a le pouvoir de demander réparation au juge pénal. L’action civile est définie comme une action en réparation du dommage qui a été causé par l’infraction, elle vise donc à effacer les conséquences, non pas par des mesures qui sont des peines, mais par des...

.doc
09 févr. 2011

Droit civil des obligations

Cours de 78 pages - Droit des obligations

Une obligation au sens juridique du terme, au sens large, peut être une obligation d'ordre moral, religieux, logique ou encore politique. Pour qu'une obligation soit juridique, il faut qu'il y ait une contrainte juridique. Une obligation n'est juridique que si son non-respect peut faire l'objet...

.doc
21 févr. 2011

La formation du contrat en droit français, anglais et allemand

Dissertation de 8 pages - Droit du travail

Tout d’abord, le droit des contrats diffère selon le système établi dans chaque pays. En effet, en France, la « civil law » s’applique alors que le droit anglais met en œuvre la « common law » s’appuyant principalement sur la jurisprudence rendue par les tribunaux anglais. Une...

.doc
17 Nov. 2011

Commentaire Com 8 octobre 2002, JCP E 2002, 1730

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Le cautionnement consiste dans l'engagement d'une personne physique ou morale d'exécuter l'obligation d’un débiteur en cas de défaillance de celui-ci. Il s'agit d'un contrat accessoire ce qui suppose l'existence d'une obligation principale valable qu'il s'agit de garantir. Le contrat de...

.doc
15 Mars 2013

La tutelle : Nécessité de protéger le majeur souffrant d'une altération de ses facultés personnelles

Dissertation de 2 pages - Droit civil

Les dispositions du Code civil relatives aux questions de capacité d'exercice sont marquées d'une certaine brutalité qui est en décalage avec l'évolution naturelle de la personne humaine. Ainsi, et à en suivre l'article 414, du jour au lendemain, c'est-à-dire en passant du dernier instant...