Doc du juriste

Consultez plus de 41552 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Arrêt Rekhou

Arrêt Rekhou

  
Arrêt Rekhou

Nos documents

.doc
18 juil. 2011

Tableau de jurisprudence administrative : principe de légalité et sources du droit administratif

Guide pratique de 4 pages - Droit administratif

Le TC 8 février 1873 Arrêt Blanco affirme qu'en matière de responsabilité le comportement de l'administration ne peut être régi " par les principes établis dans le Code Civil" il y a des règles propres qui varient selon les services et la nécessité de concilier les droits de l'état avec...

.doc
06 avril 2009

Conseil d'Etat, 7 juillet 1978 - autorité supérieure des conventions et traités internationaux

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit international

Les conventions et traités internationaux ont-ils une autorité supérieure en droit interne ? Voilà sans doute une question qui, portant en elle-même sa propre réponse, a conduit le Conseil d’Etat à affirmer, dans cet arrêt du 7 juillet 1978, un certain nombre de principes au regard...

.doc
23 avril 2007

La supériorité des lois postérieures sur les traités

Cours de 7 pages - Droit administratif

Commentaire d'arrêt relatif à la supériorité des lois postérieures sur les traités. Avec cet arrêt, le Conseil d'Etat prend une position qui suscita de nombreuses critiques de la part de la doctrine. En effet, le Conseil d'Etat refuse de faire primer le droit international, fut-il...

.doc
10 juil. 2010

Conseil d'Etat, 29 mai 1981 - la réciprocité dans les conventions internationales

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit international

Le comptable assignataire de la pension de M. Rekhou a en 1964 par application de l’article 71 de la loi du 26 décembre 1959, substitué au paiement des arrérages de cette pension celui d’une indemnité aux taux bloqués sur la base des tarifs en vigueur à la date du 3 juillet 1962....

.doc
25 févr. 2011

Conseil d'Etat Assemblée 9 juillet 2010, Mme Cheriet-Benseghir

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Par le biais d’un arrêt du 9 juillet 2010 les juges du Palais Royal sont venus préciser certains éléments relatifs au contrôle de la condition de réciprocité des traités internationaux; prescrite par l’article 55 de la constitution du 4 octobre 1958. En vertu de l'article 5...

.doc
03 déc. 2009

La soumission de l'administration au droit

Cours de 92 pages - Droit administratif

Par sources du droit administratif on entend l'état dans la norme juridique dont sont issues les règles du droit administratif. Les sources du droit administratif ont profondément évolué depuis un quart de siècle. Le droit administratif est un droit fondamentalement jurisprudentiel ce qui est...

.doc
06 Oct. 2009

Cour administrative d'appel de Versailles, 8 octobre 2007 : la condition de réciprocité et la reconnaissance internationale du permis de conduire

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit international

Dans le langage traditionnel la réciprocité se définit comme un échange entre deux parties au cours duquel chacune reçoit la même chose que ce qu’elle donne. Le droit international retient une définition relativement similaire de ce principe de réciprocité, dont la cour administrative...

.doc
30 mai 2007

L'invocabilité des normes communautaires

Dissertation de 2 pages - Droit européen

L'arrêt Dame Kirkwood a dès 1952 affirmé la primauté des traités sur les actes administratifs. Ainsi un requérant peut invoquer une norme internationale et donc une norme communautaires pour contester un acte administratif. Le droit communautaire est le droit de l'union européenne. Il est...

.doc
03 Mars 2009

Le juge administratif et le droit international - publié le 03/03/2009

Cours de 5 pages - Droit administratif

Jusqu'à l'avènement de la IVème République, l'obligation pour l'administration de respecter les engagements internationaux souscrits par la France était en quelque sorte une obligation naturelle puisque le juge administratif ne sanctionnait pas la violation d'un traité par l'administration. En...

.doc
12 mai 2002

L'application du droit international par le juge français

Dissertation de 14 pages - Droit international

L'arrêt Aquarone, que le Conseil d'Etat a rendu le 6 juin 1997, est particulièrement intéressant car il nous permet de réfléchir à la place de certaines règles de droit international (en particulier la coutume) dans la hiérarchie des normes prévue à l'article 55 de la Constitution. Cet article ne...

.doc
19 avril 2009

Conseil d'Etat, 9 avril 1999 - les pouvoirs de la juridiction administrative face à l'accroissement du droit européen

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit européen

Par l’arrêt Chevrol-Benkeddach pris en date du 9 avril 1999, le Conseil d’Etat confirme son refus de contrôler la condition de réciprocité des engagements internationaux et évoque la possible invocation des directives communautaires par un particulier. En l’espèce, un docteur en...

.doc
14 Mars 2010

Conseil d'État, 9 avril 1999 - la valeur normative et juridictionnelle des traités et accords internationaux par rapport au droit interne

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit international

Le rôle du droit international n’a cessé de s’accroître tout au long du XXe siècle. Les relations internationales entre les États s’illustrent de plusieurs manières : contacts diplomatiques, coopérations judiciaires ou encore traités et accords internationaux. Cette expansion du...

.doc
23 avril 2007

La ratification des traités et actes de Gouvernement

Cours de 7 pages - Droit administratif

Commentaire d'arrêt (CE, 8/07/2002, Commune de Porta) relatif à la ratification des traités et actes de Gouvernement. Étude du contrôle de la ratification des traités et analyse de la qualification d'actes de Gouvernement retenue par le juge administratif.

.doc
26 Mars 2007

Commentaire Comparé : CE, 9 avril 1999, Mme Chevrol Benkeddach / CEDH , 13 février 2003, Mme Chevrol contre France

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

L’intégration en droit interne français des normes internationales par la Constitution du 4 Octobre 1958 a considérablement élargi le bloc de légalité qui s’impose à l’administration. Les normes conventionnelles telle la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de...

.doc
30 juin 2010

Les principes et modalités du contrôle juridictionnel de l'administration

Cours de 45 pages - Droit administratif

L’existence d’un droit administratif ne constitue pas une obligation, mais plutôt une exception. Dans les pays anglo-saxons, l’administration est soumise au droit commun. Il y a plusieurs raisons à sa création : - le droit administratif est apparu à l’époque où...

.doc
23 avril 2007

L'applicabilité et la supériorité des conventions internationales

Cours de 11 pages - Droit administratif

Pour parvenir à ce résultat, le juge administratif a du confronter l'arrêté attaqué avec l'ensemble des normes dont la violation était invoquée. Ainsi, s'agissant des lois IVG, le juge constate l'absence de violation. Plus même, il note que l'acte administratif rappelle les conditions posées par...

.doc
22 Sept. 2010

Le contrôle de conventionnalité - publié le 22/09/2010

Cours de 5 pages - Droit administratif

Concernant l'approbation ou la ratification du traité, le juge administratif contrôle l'existence de la ratification (arrêt du Conseil d'État, 1951, « Élection de NOLAY »). Il considérait également que l'acte de ratification était un acte de Gouvernement (arrêt du Conseil d'État,...

.doc
22 Janv. 2010

Cas pratique : juge administratif et normes supranationales

Cas Pratique de 8 pages - Droit administratif

L’ordonnance de 2007 n’est pas encore ratifiée par le Parlement. Il s’agit donc d’un AA règlementaire, susceptible de REP : CE, 1961, Fédération nationale de syndicats de police. Le contrôle de la conformité de l’ordonnance de 2007 aux normes internationales soulève la...

.doc
28 Sept. 2009

Quelle serait à vos yeux la place optimale à donner au parlement en matière de traités ?

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

Dans l’ouvrage la Constitution de la République française, analyse et commentaire, Alain Pellet écrivait qu’en matière de traités ; « L’intervention parlementaire apparaissait comme un intermède, une parenthèse, au cours d’une procédure dont les chambres sont exclues ». Nous...

.doc
06 juil. 2010

Conseil d'État, 29 juin 1990 - la circulaire interprétative du 14 mars 1986

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Le Groupement d’information et de soutien des travailleurs immigrés (Gisti) attaqua devant le Conseil d’État la circulaire interprétative du 14 mars 1986. Dans le cadre de cette affaire, les juges de la Haute Juridiction administrative se sont trouvés face à une difficulté...

.doc
24 mai 2007

La condition de réciprocité de l'article 55 de la Constitution

Cours de 3 pages - Droit international

Etude de l'article 55 de la Constitution au regard du droit international avec la mise en oeuvre de la condition de réciprocité énoncé par cet article 55 et l'évolution des jurisprudences de la Cour de Cassation et du Conseil d'Etat relatif à l'interprétation des traités.

.doc
04 déc. 2009

Le contrôle de l'insertion et de l'application des traités internationaux dans l'ordre interne selon la jurisprudence du Conseil d'Etat

Cours de 3 pages - Droit administratif

Le Conseil d'Etat a fait preuve d'une jurisprudence évolutive en matière de contrôle de l'insertion et de l'application des traités internationaux dans l'ordre interne. Il est, en effet, possible d'observer une insertion des traités internationaux dans la hiérarchie des normes. Dans un second...

.doc
13 juil. 2007

Les pouvoirs d'interprétation du juge en matière internationale

Dissertation de 4 pages - Droit international

La pénétration du droit international et communautaire dans l’ordre juridique interne constitue l’un des phénomènes les plus marquants de ces dernières décennies et, pour le droit administratif, l’un des principaux facteurs d’évolution. En France, on compte aujourd’hui...

.doc
06 juil. 2010

Conseil d'État, 17 mai 1985 - une demande d'inscription sur le monument aux morts de la commune

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

M. Saumon avait été tué durant la Seconde Guerre mondiale, dans des conditions obscures. Sa fille Mme Menneret entreprit des démarches afin que son père soit réhabilité. Par une délibération du 10 juillet 1971 le conseil municipal de la ville de Maisonnais-sur-Tardoire accepta à sa demande...

.doc
06 juil. 2010

Conseil d'État, 13 décembre 1889 - science administrative et droit administratif

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Pendant longtemps la science administrative et le droit administratif se sont opposés l’un à l’autre. C’est aujourd’hui le droit administratif qui a gagné ce duel, et toute l’attention de la doctrine s’est alors portée sur les décisions du Conseil d’État. Cette...

.doc
09 Janv. 2009

La question préjudicielle - publié le 09/01/2009

Cours de 8 pages - Droit administratif

Il s'agit de la question qui, nécessaire à l'examen du fond du litige, doit être tranchée non par la juridiction saisie mais par une autre autorité ayant compétence exclusive pour en connaître. La juridiction posant la question étant liée par la réponse donnée par l'autorité saisie (...)

.doc
22 juil. 2010

L'incompétence du juge administratif fondée sur le caractère non administratif du litige

Cours de 11 pages - Droit administratif

Ces litiges ne soulèvent que des questions de droit privé. Il n'appartient donc qu'au juge judiciaire d'en connaître. Ex. : la demande d'un particulier tendant à la démolition d'un immeuble dont le permis de construire a été annulé (par le juge administratif, forcément !) relève de la compétence...

.doc
22 juil. 2010

La compétence du juge administratif sur l'interprétation du principe de séparation

Cours de 7 pages - Droit administratif

Si l'on appliquait au pied de la lettre les textes qui énoncent le principe de séparation des autorités administratives et judiciaires, c'est tout le contentieux de l'administration qui échapperait au juge judiciaire. Mais ce principe est interprété de manière plus souple, à savoir que seule la...

.doc
11 Oct. 2000

L'insertion des normes internationales en droit français

Fiche de 4 pages - Droit européen

La France est jusqu'en 1946 un pays de tradition dualiste dans sa conception des rapports droit international/droit interne. Cela signifie que les normes internationales ne peuvent être "introduites" dans le droit interne que par le biais de textes nationaux qui opèrent leur conversion en droit...

.doc
11 Janv. 2003

L'article 55 de la constitution

Fiche de 5 pages - Droit constitutionnel

Les règles internationales ne deviennent sources du droit dans l’ordre juridique national, et donc applicables, que si elles y ont été préalablement introduites. C’est la Constitution qui détermine les conditions, définit les procédures et précise les formalités suivant lesquelles les...