Doc du juriste

Consultez plus de 40178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Arrêt Magiera

Arrêt Magiera

  

Nos documents

.doc
18 mai 2008

Arrêt Chabba, Conseil d'Etat, 23 mai 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

La responsabilité de l’administration peut être engagée pour faute simple ou pour faute lourde. Pendant longtemps, la responsabilité de l’administration pénitentiaire ne pouvait être engagée que pour faute lourde, notamment en raison du milieu particulier qu’est le milieu carcéral....

.doc
27 mai 2014

Commentaire d'arret des 2e et 7e sous-sections réunies du Conseil d'État le 21 mars 2011 : l'invocabilité directe d'une directive

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

L’intégration à l’Union européenne et les ratifications successives des traités ont suscité de nombreuses jurisprudences ; l’arret Nicolo rendu par le Conseil d’État en 1989 marque la reconnaissance par la Haute juridiction administrative de la primauté du droit...

.pdf
12 Mars 2007

Commentaire d'arret CE 29 décembre 1978, Darmont

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

« Tout fait quelconque de l' homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer » article 1382 du code civil. La responsabilité en matière civile est donc clairement posée par cet article. Toutefois, en matière administrative, il n' en va pas de...

.doc
29 Mars 2011

Commentaire d'arret du conseil d'état, 26 mai 2010, Mafille

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit administratif

« L’état est tenu de réparer le dommage causé par le fonctionnement défectueux de la justice ». Cet alinéa de la loi du 5 juillet 1972 met fin à l’irresponsabilité de l’état du fait du fonctionnement défectueux de la justice. Mais ce fondement qui a servi dans un premier temps...

.doc
09 avril 2008

Commentaire de l'arret Conseil d'Etat, 27 février 2004, Popin

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Par l'arret commenté du Conseil d'Etat du 27 février 2004, Popin, le Conseil apporte une réponse à l'interrogation générale selon laquelle au nom de qui et sous la responsabilité de qui la justice est-elle rendue en France? Selon la Haute juridiction de l'ordre administratif, seule la...

.doc
13 avril 2007

Commentaire d'arret sur la responsabilité de l'administration

Cours de 5 pages - Droit administratif

Commentaire juridique de l'arret du Conseil d'Etat du 3 mars 2004 intitulé "Ministre de l'emploi et de la solidarité contre Consorts Botella". Ce commentaire fait intervenir une problématique portant sur la responsabilité de l'administration en cas de faute. Dans quelle mesure l'Etat...

.doc
01 juin 2011

Synthèse des apports des grands arrêts de Droit administratif

Cours de 41 pages - Droit administratif

- TC, 8 février 1873, Blanco :Pour la première fois, un arrêt affirme la spécificité du droit administratif et son autonomie. Il fut rendu en matière de responsabilité de l'administration.Le critère du service public devient le critère de répartition des compétences.Considéré comme...

.doc
09 mai 2012

Droit administratif : principes et arrêts

Cours de 44 pages - Droit administratif

I ? L'organisation administrativeA) La mise en place du droit administratifLoi des 16 et 24 août 1790 : distinction des fonctions judiciaires et administratives. Décret du 16 fructidor an III : incompétence des tribunaux judiciaires pour juger l'administration (principe de séparation des pouvoirs...

.doc
08 avril 2011

Commentaire de l'arret Gestas du Conseil d'Etat du 18 juin 2008 relatif à la responsabilité de l'administration en cas de violation manifeste du droit communautaire

Cours de 6 pages - Droit administratif

Le droit de la responsabilité administrative est un droit jurisprudentiel. Cela a été affirmé par le tribunal de conflits dans l'arret Blanco du 8 février 1873 qui peut être qualifié de pierre angulaire du droit administratif car il affirme l'autonomie du droit de la responsabilité...

.doc
01 Sept. 2009

Commentaire d'arrêt du Conseil d'Etat du 18 juin 2008 relatif à l'indemnisation du délai excessif de jugement

Cours de 8 pages - Droit administratif

Le Conseil d'Etat rappelle dans cet arrêt le droit de chacun à un délai de jugement raisonnable.Ce n'est pas une nouveauté. C'est l'arret Magiera de 2002 qui a affirmé ce droit, se basant notamment sur les articles 6 1 de la Convention Européenne des droits de l'Homme et 13...

.doc
24 juil. 2014

Droit de la responsabilité Administrative

Cours de 50 pages - Droit administratif

Le rôle de cet arrêt a été d’affirmer fortement la spécificité de la responsabilité administrative. Au début, les contemporains n’en ont retenu que la portée immédiate ; ce qui était important c’était l’abandon de la théorie de l’État débiteur. Par la suite, on a...

.doc
17 Mars 2011

Quand et pourquoi la responsabilité de l'administration pour faute peut-elle être engagée?

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

La caractéristique de la responsabilité administrative c’est d’accepter la réparation des préjudices causés à certains citoyens dans le cadre d’une action dans l’intérêt général pour tous sans lien avec une faute. Pendant très longtemps le principe n’existait pas...

.doc
22 Mars 2010

Conseil d'État, 28 juin 2002 - la notion de "délais de justice raisonnables"

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit administratif

Le requérant, M. Magiera, avait intenté une action contre la société La limousine et l'État et obtenu l'octroie de 78 264 francs à titre d'indemnités. Cependant, devant la durée excessivement longue de l'action (à savoir sept ans et six mois), M. Magiera assigna donc à nouveau...

.doc
23 Mars 2010

Conseil d'État, 28 juin 2002 - l'engagement de la responsabilité de l'Etat en matière de décision juridictionnelle

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit administratif

‘’Le droit au juge ne permet de combattre la lenteur du procès que s’il est renforcé par le fer de lance de l’effectivité. Le recours ne serait effectif que s’il est traité dans un délai raisonnable’’. Ce chassé-croisé, expliqué par le professeur Joël...

.doc
22 juil. 2010

Conseil d'Etat, 28 juin 2002 - la responsabilité de l'Etat du fait de la justice administrative au regard de la durée de la procédure

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Monsieur Magiera avait engagé une procédure contre l’Etat et la société La Limousine, laquelle avait abouti par la décision du tribunal administratif de Paris du 24 juin 1999 au versement d’une somme importante. Il avait alors introduit une seconde instance motivée par la lenteur...

.doc
12 avril 2009

Conseil d'Etat, 25 janvier 2005 - responsabilité de l'Etat pour violation du délai raisonnable de jugement

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit constitutionnel

Le Professeur Jean-Claude Ricci a dit : « Peut-on considérer qu’une justice très lente est encore une justice ? » L’arret rendu SARL Potchou rendu par le Conseil d’Etat le 25 janvier 2006 apporte un élément de réponse en engageant la responsabilité de l’Etat pour...

.doc
30 avril 2010

Conseil d'État, 17 juillet 2009 - la réparation d'un préjudice subi du fait de l'action administrative

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit administratif

En l’espèce, la ville de Brest avait conclu un contrat de marché public de travaux le 7 octobre 1988 avec les sociétés “Entreprise Morillon Corvol Courbot” (EMCC), “MARC” et “Commercial Union IARD” qui, à la suite d’un glissement de terrain ayant entraîné...

.doc
03 avril 2010

Tribunal administratif de Montpellier, 27 janvier 2005 - droit de jouissance et lenteur administrative

Commentaire d'arrêt de 12 pages - Droit administratif

Force est de constater que la justice administrative est lente et cette lenteur tient à la fois à la procédure écrite qui impose des délais importants ainsi qu’aux difficultés de l’administration à réponde dans des délais sérieux. Pour pallier à cette lenteur, une solution a notamment...

.doc
11 Mars 2009

L'apport des procédures d'urgence à l'efficacité de la justice administrative

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Les procédures d’urgence contribuent à optimiser, des mesures devant être prises au plus vite de manière à préserver soit les intérêts propres de l’administré soit à préserver des droits fondamentaux. Ces procédures sont opposables aux Actes Unilatéraux de l’Administration qui...

.doc
01 févr. 2007

La responsabilité de l'administration pour faute lourde

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Pendant longtemps, la responsabilité de l’administration ne pouvait être engagée. Incarnant l’intérêt général, et le mettant en œuvre, l’administration ne devait pas voir son action entravée par un risque juridique trop important. Les choses ont changé à la suite du célèbre...

.doc
11 févr. 2016

La réparation des actions administratives dommageables - Le régime de la responsabilité administrative

Cours de 6 pages - Droit administratif

C'est à travers la responsabilité de l'administration extra-contractuelle que le droit administratif s'est formé (arret Blanco). L'engagement de la responsabilité de l'administration est un élément essentiel dans la soumission de l'administration au droit. En matière administrative, comme...

.doc
18 juil. 2011

Tableau de jurisprudence administrative : principe de légalité et sources du droit administratif

Guide pratique de 4 pages - Droit administratif

Le TC 8 février 1873 Arrêt Blanco affirme qu'en matière de responsabilité le comportement de l'administration ne peut être régi " par les principes établis dans le Code Civil" il y a des règles propres qui varient selon les services et la nécessité de concilier les droits de l'état avec...

.doc
28 déc. 2009

Conseil d'Etat, 28 juin 2002 - l'engagement de la responsabilité de l'Etat pour faute simple dans un cas de lenteur de la justice administrative

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

Le 8 février 1873, le Tribunal des Conflits rendait une décision majeure et innovante en ce sens qu’elle permettait que soit engagée la responsabilité de l’administration, et donc celle de l’Etat « pour les dommages causés aux particuliers par le fait des personnes qu’il...

.doc
03 Janv. 2009

Conseil d'Etat, 18 juin 2008 - responsabilité de l'Etat du fait du fonctionnement défectueux de la justice administrative

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit administratif

Dans une démocratie, la justice est rendue au nom de l’Etat. Par conséquent, un mauvais fonctionnement des juridictions ne peut engager que la seule responsabilité de la puissance publique. Rappeler ce principe peut sembler superflu mais en réalité, contrairement à la justice judiciaire, les...

.doc
08 Janv. 2010

Les conditions d'engagement de la responsabilité

Cours de 16 pages - Droit civil

Le préjudice doit être certain mais cela ne signifie pas que la perte de chance est exclue. Le CE reconnaît que la certitude d’avoir perdu une chance d’obtenir un élément bénéfique constituait un préjudice actuel et certain. Dans l’arret du 10 Janvier 2001 « Sté Arroman »,...

.doc
10 juil. 2006

Le juge administratif est-il efficace ?

Dissertation de 11 pages - Droit administratif

Traiter de l’efficacité de la justice administrative, c'est-à-dire de sa capacité à produire les effets attendus au niveau qualitatif et quantitatif au regard des objectifs fixés, suppose de se placer du point de vue du demandeur, c'est-à-dire de l’administré. Puisque le droit...

.doc
28 août 2008

Les principes généraux du droit et la procédure juridictionnelle

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

À l'instar de la procédure civile, la procédure juridictionnelle administrative s'est vue octroyer des principes directeurs, à l'occasion de la troisième codification du contentieux administratif. En effet, a été inscrit, en tête de la partie législative du Code de justice administrative, issue...

.doc
11 Nov. 2009

Conseil d'État, 17 juillet 2009 - la caractérisation du délai raisonnable

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit administratif

La ville de Brest et les sociétés entreprises Morillon Corvol Courbot Marc et commercial union IARD sont en litige suite à l’exécution d’un marché public de travaux. Lesdites sociétés forment une demande tendant au règlement de travaux supplémentaires suite à un glissement de terrain,...

.doc
11 juil. 2007

Les faits générateurs d'une responsabilité pour l'administration publique

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Selon un vieil adage datant de l’Ancien Régime, « le Roi ne peut mal faire », autrement dit, l’Etat souverain est irresponsable sauf disposition expresse. Alors qu’à l’origine, cette disposition fonctionnait bien, du fait de la rareté du service public et le peu de contact...

.doc
03 mai 2006

Les agents publics sont-ils responsables de leurs actes ?

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

La responsabilité administrative à proprement parler se définit aujourd’hui comme l’ensemble des régimes autonomes de responsabilité applicables aux personnes administratives, et dont la mise en œuvre relève du juge administratif. La problématique posée par la responsabilité des...