Doc du juriste

Consultez plus de 41502 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Arrêt Laumonnier-Carriol

Arrêt Laumonnier-Carriol

  
Arrêt Laumonnier-Carriol

Nos documents

.doc
13 Janv. 2010

La responsabilité des agents publics

Cours de 4 pages - Droit administratif

L’article 15 de la DDHC disposait d’ailleurs dès 1789 que toute personne a le droit de demander des comptes à un agent public du fait de sa gestion. D’un point de vue théorique, beaucoup d’auteurs voient dans la responsabilité de la puissance publique une conséquence de...

.doc
07 juil. 2008

L'administration est-elle toujours responsable de ses actes?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

A l’occasion de ses conclusions sur l’arrêt du Tribunal des Conflits du 5 mai 1877 Laumonnier-Carriol, le Commissaire du Gouvernement Edouard Laferrière opposait la faute personnelle à la faute de service : selon lui, la faute personnelle correspondrait à « l’homme avec ses...

.doc
15 juin 2010

L'action récursoire

Cours de 4 pages - Droit administratif

La faute personnelle, dite "détachable de la fonction" du service, lorsque celle-ci est accomplie intentionnellement ou lorsqu'elle est d'une exceptionnelle gravité. L'arrêt du Tribunal des Conflits, 30 juillet 1873, "Pelletier" donne son essor à la distinction entre la faute personnelle et la...

.doc
03 juil. 2008

La responsabilité de l'agent d'exécution en droit public et en droit privé: vers un alignement des régimes de responsabilité du préposé et de l'agent public ?

Dissertation de 90 pages - Droit autres branches

Le droit français a longtemps été marqué par la coexistence de deux régimes de la responsabilité du fait de l’activité d’autrui, permise par la dualité des ordres juridictionnels. Le droit civil connaît le principe de la responsabilité du commettant pour le dommage causé par son préposé...

.doc
05 mai 2010

La responsabilité des fonctionnaires (2010)

Cours de 5 pages - Droit administratif

L’arrêt Peletier va distinguer la faute personnelle de la faute de service. Cette affaire concernait la saisie d’un journal, et le tribunal des conflits va donner une interprétation restrictive de l’abrogation de l’article 75. En confirmant l’arrêté de conflit, le...

.doc
12 Mars 2007

La responsabilité de l'agent public et le cumul des fautes ou de responsabilités

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

En France, pour des raisons de séparation constitutionnelle des pouvoirs, depuis 1790, les tribunaux civils et pénaux ne peuvent pas connaître des actes de service commis par un administrateur, sous peine de forfaiture. L'irresponsabilité de la puissance publique apparaissait dans la première...

.doc
03 déc. 2009

La soumission de l'administration au droit

Cours de 92 pages - Droit administratif

Par sources du droit administratif on entend l'état dans la norme juridique dont sont issues les règles du droit administratif. Les sources du droit administratif ont profondément évolué depuis un quart de siècle. Le droit administratif est un droit fondamentalement jurisprudentiel ce qui est...

.doc
17 juil. 2010

Tribunal des conflits, 14 janvier 1935 - la faute personnelle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit administratif

Les faits à l’origine de ce grand arrêt du droit administratif rendu par le Tribunal des Conflits sont malheureusement tragiques. Un convoi de camions militaires roulant à la vitesse de 20 kilomètres à l’heure a sous les ordres d’un gradé dépassé le sieur Thépaz, cycliste....

.doc
29 mai 2012

La faute personnelle détachable non dépourvue de tout lien avec le service

Cours de 4 pages - Droit administratif

De manière parallèle, mais pas entièrement comparable, à la responsabilité civile, la responsabilité classique fondée sur la faute de l'administration est concurrencée par des régimes de responsabilité sans faute. Cela n'est pas étonnant car, longtemps, régna le dogme de l'irresponsabilité...

.doc
23 avril 2007

Les actes de gouvernement dans l'ordre interne

Cours de 7 pages - Droit administratif

Commentaire de deux arrêts relatifs aux actes de gouvernement dans l'ordre interne. Ces deux affaires illustrent parfaitement bien ce qu'est la théorie des actes de Gouvernement à l'heure actuelle. Remontant aux origines du droit administratif, cette catégorie d'acte s'est vue...

.doc
03 mai 2006

Les agents publics sont-ils responsables de leurs actes ?

Dissertation de 9 pages - Droit administratif

La responsabilité administrative à proprement parler se définit aujourd’hui comme l’ensemble des régimes autonomes de responsabilité applicables aux personnes administratives, et dont la mise en œuvre relève du juge administratif. La problématique posée par la responsabilité des...

.doc
30 mai 2007

La notion de faute personnelle et de faute de service dans la jurisprudence Anguet

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

L’arrêt Anguet occupe une place importante dans la tradition juridique française en général et dans la jurisprudence française en particulier. Voici les faits de cet arrêt qui va permettre au Conseil de rendre une décision de principe. Le sieur Anguet était entré à 8 heures et demie...

.doc
20 avril 2012

La responsabilité pour faute de la puissance publique

Cours de 7 pages - Droit administratif

Le principe de responsabilité est, avec le principe de légalité, c'est-à-dire la soumission de l'administration au droit, la deuxième grande sujétion de l'administration. Ces deux principes correspondent aux deux grands types de recours contentieux, le recours en annulation et le recours de...

.doc
12 mai 2009

La responsabilité d'une personne publique du fait de l'un de ses agents, l'engagement et la place de la faute

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Jusqu’alors, le principe était l’irresponsabilité de la puissance publique, entité abstraite avec qui « personne n’a jamais dîné » et qui est représentée par des agents publics. Celle-ci ne réparait donc jamais les dommages causés par son action en se fondant sur un adage hérité de...

.doc
15 juil. 2009

Le Droit administratif

Cours de 82 pages - Droit administratif

L'administration procède à des actes juridiques et à des actes matériels (enlever une voiture en stationnement par exemple). Mais sur le plan juridique c'est lors de litiges que le droit va s'intéresser à ces opérations matérielles. Parmi ces actes juridiques procède une opposition entre le...

.doc
22 mai 2012

Le principe de légalité des actes administratifs

Cours de 9 pages - Droit administratif

La notion de principe de légalité signifie que l'administration doit respecter le droit. Certains auteurs parlent plutôt de principe de juridicité. Les sources de la légalité des actes administratifs sont toutes les sources du droit administratif mais l'inverse n'est pas vrai dès lors que...

.doc
12 avril 2011

Conseil d'Etat, 17 juin 2009, faute personnelle et faute de service

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit administratif

D’après La Ferryère: "la faute de service est celle qui relève d'un administrateur plus ou moins sujet à erreur, la faute personnelle relève de l'homme avec ses faiblesses, passions et imprudence". Dans une décision rendue le 17 juin 2009, un directeur de centre pénitentiaire, M. B décide...

.doc
28 Nov. 2013

La responsabilité de l'agent public

Cours de 5 pages - Droit administratif

En France, la responsabilité de la puissance publique part du principe que l’État a le devoir de réparer les dommages causés par son activité. L’État exerçant son activité par l’intermédiaire des agents publics (agents de l’administration relevant d’un régime de droit...

.doc
23 Mars 2021

Deux cas pratiques de droit administratif - La responsabilité administrative

Cas Pratique de 3 pages - Droit administratif

Un bâtiment qui était condamné à être détruit pour construire le nouvel hôpital de la commune est occupé illégitimement depuis un certain moment. Néanmoins, aucune décision juridique n'a été prise. Ainsi, le policier municipal H. de la commune prend l'initiative de s'introduire seul dans le...

.doc
08 Sept. 2009

L'abus de fonction du salarié

Dissertation de 14 pages - Droit civil

« Nul n’est responsable (…) que de son propre fait ». Si le principe consacré à l’article 121-1 du Code pénal a toujours dominé le droit répressif, il comporte de nombreuses exceptions dans les matières civiles et administratives, qui permettent de rechercher la responsabilité...

.doc
14 Nov. 2011

L'action unilatérale, contractuelle et dommageable de l'administration

Cours de 135 pages - Droit administratif

Acte administratif unilatéral : manifestation de volonté émanant d'une autorité administrative qui est susceptible de modifier l'ordonnancement juridique ou qui créé des droits ou impose des obligations à ses destinataires. Au regard de cette définition, les règlements sont des actes...

.doc
17 août 2009

L'action administrative et son contrôle juridictionnel

Cours de 151 pages - Droit administratif

Il s'agit de d'assurer le maintien et de prendre en charge l'ordre social : deux modes de réalisation de ces finalités s'expriment à travers la police administrative et le service public.La police administrative vise par des procédés de réglementation des libertés au maintien de l'ordre social et...

.doc
01 mai 2002

La responsabilité des fonctionnaires (2002)

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Après avoir analysé les conditions de mise en jeu des responsabilités civile et pénale des fonctionnaires qui nécessitent une approche détaillée des fautes et des sanctions attenantes, nous nous intéresserons aux incidences du droit pénal sur le droit disciplinaire. Ce deuxième axe de réflexion...

.pdf
22 mai 2016

L'imputabilité de la responsabilité administrative pour faute

Dissertation de 3 pages - Droit administratif

La faute se définit comme un manquement à une obligation, et elle peut être disciplinaire ou statutaire. La faute en matière civile est un manquement à une obligation de caractère civil. Il n’existe de faute que par référence à une obligation. Dès lors, le droit s’efforce de déterminer...

.doc
26 Sept. 2020

Le détournement de pouvoir

Cours de 2 pages - Droit administratif

Le seul but juridique, et dans l'aspect qui va au-delà du plan juridique strict, le seul but légitime des activités de l'administration est de poursuivre l'intérêt général. L'intérêt général, qui doit primer sur les intérêts particuliers, peut à lui seul justifier le caractère inégal du droit...

.doc
16 avril 2010

Cas pratique - la responsabilité pour faute, l'action récursoire

Cas Pratique de 4 pages - Droit civil

Cas pratique nº1 - Le futur directeur de la clinique a contacté la gendarmerie pour qu’elle mette fin immédiatement à l’occupation illégitime du bâtiment. Or, la gendarmerie a refusé d’intervenir par crainte que la situation ne dégénère. Il s’agit alors de savoir si la...

.doc
07 Janv. 2014

La faute personnelle en droit administratif

Dissertation de 2 pages - Droit administratif

Au XIXe siècle, les fonctionnaires bénéficiaient d’une quasi-irresponsabilité pour les faits « relatifs à leurs fonctions ». L’article 75 de la Constitution de l’an VIII subordonnait en effet l’engagement des poursuites contre eux, devant les tribunaux judiciaires, à une...

.doc
26 avril 2012

Le cumul de responsabilité de faute de service et faute personnelle

Dissertation de 4 pages - Droit administratif

De manière parallèle, mais pas entièrement comparable, à la responsabilité civile, la responsabilité classique fondée sur la faute de l’administration est concurrencée par des régimes de responsabilité sans faute. Cela n’est pas étonnant car, longtemps, régna le dogme de...

.doc
05 Oct. 2010

La responsabilité disciplinaire du fonctionnaire

Cours de 5 pages - Droit administratif

Tout au long du 19ème siècle, les fonctionnaires demeuraient sous l'empire de l'irresponsabilité. Le principe qui prévalait alors était que la puissance publique ne pouvant mal faire, en conséquence, ses serviteurs ne pouvaient eux-mêmes mal faire et donc subir le contre coup d'une quelconque...

.doc
11 Janv. 2003

Les conclusions et les moyens, éléments constitutifs de l'instance

Dissertation de 15 pages - Droit autres branches

En principe, les éléments constitutifs de l'instance sont déterminés par le requérant qui, en saisissant le juge, devient le demandeur à l'action. Le défendeur sera identifié, directement (plein contentieux) ou indirectement (recours pour excès de pouvoir), par la requête. L'objet de la requête...