Doc du juriste

Consultez plus de 40178 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Acte notarié

Acte notarié

  

Nos documents

.doc
19 Nov. 2018

Article 1359 du Code civil - L'écrit sous signature privée ou authentique est-il le seul moyen de recevabilité de preuve comme force probante pour un acte juridique excédant un certain montant ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

"La preuve incombe à celui qui affirme". Ainsi, le Code civil énonce en son article 1359 que "L'acte juridique portant sur une somme ou une valeur excédant un montant fixé par décret doit être prouvé par écrit sous signature privée ou authentique". Cela signifie alors que l'autorité la...

.doc
18 Nov. 2008

Troisième chambre civile de la Cour de cassation, 6 octobre 2004 - la donation, par les vendeurs, du bien vendu, suite à une promesse de vente non réitérée par acte authentique, peut-elle donner lieu à une action fondée sur la fraude paulienne, alo

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Les époux X ont vendu aux époux Y, par acte sous seing privé, un immeuble avec paiement échelonné du prix, le 12 août 1976. Alors que la réitération par acte authentique n’avait pas eu lieu, les époux X ont fait donation de l’immeuble à leur fils par acte...

.doc
29 Mars 2012

CE, 08 juin 2011, Commune de Divonne-les-Bains : Régularisation d'un acte détachable d'un contrat de vente

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Dans le sillage de l'arrêt Commune des Béziers (CE, 28 décembre 2009), le souci de stabilité des relations contractuelles permet de déroger au principe général du droit de non rétroactivité des actes administratifs unilatéraux (CE, 25 juin 1948, Société du Journal l'Aurore). Après...

.doc
18 Mars 2008

La place de l'acte authentique en droit civil

Dissertation de 7 pages - Droit civil

L’article 1317 du Code civil dispose que « l’acte authentique est celui qui a été reçu par officier public ayant le droit d’instrumenter dans le lieu où l’acte a été rédigé, et avec les solennités requises ». Un second alinéa a été ajouté suite à la loi du 13...

.doc
14 juin 2007

L'acte en la forme administrative

Commentaire d'arrêt de 12 pages - Droit civil

Selon l’article 1317 du Code Civil, l’acte authentique « est celui qui a été reçu par officiers publics ayant le droit d’instrumenter dans le lieu où l’acte a été rédigé, et avec les solennités requises ». Ces officiers publics sont d’abord les notaires...

.doc
18 déc. 2007

La place de l'Acte authentique en droit civil

Dissertation de 6 pages - Droit civil

L'article 1317 du Code civil dispose que « l'acte authentique est celui qui a été reçu par officier public ayant le droit d'instrumenter dans le lieu où l'acte a été rédigé, et avec les solennités requises ».

.pdf
16 juil. 2010

Les conditions de forme de l'acte de société

Cours de 4 pages - Droit des affaires

Cours sur les conditions de forme de l'acte de société : qu'est-ce que les statuts ? Quand peuvent-ils être modifiés ? Quelles sont les formalités à suivre avant et après la signature des statuts? Quels sont les effets de l'immatriculation? Cours complet sur les conditions de formation de...

.doc
27 mai 2008

L'acte juridique et l'autonomie de la volonté

Cours de 8 pages - Droit civil

Cours de droit sous forme de puces sur l'acte juridique et l'autonomie de la volonté.

.doc
19 Mars 2004

L'acte anormal de gestion et la notion d'abus de droit

Dissertation de 11 pages - Droit fiscal

L'acte anormal de gestion est celui qui met une dépense ou une perte à la charge de l'entreprise ou qui la prive d'une recette sans que cela soit justifié par l'intérêt de l'exploitation. En présence de l'acte anormal de gestion, l'administration fiscale rejette la dépense en...

.doc
10 déc. 2007

Les tiers à l'acte de vente immobilière

Cours de 6 pages - Droit civil

Dissertation sur la notion de tiers en matière de vente immobilière. Qui sont donc les tiers intervenant à un acte de vente ? Il convient dès lors de déterminer quels tiers interviennent, et à quel moment. Pour cela trois périodes seront développées : celle précédent l'acte de...

.doc
08 juil. 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation le 9 juillet 2008 sur le cautionnement par acte authentique

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

Malgré la profusion d'impératifs légaux qu'il requiert, le cautionnement n'est pas un contrat solennel ; ce qui est surprenant s'il on envisage le degré de variation des formalités dans le cautionnement selon que la caution soit personne physique ou non, avertie ou non, commerçante ou non ou...

.doc
28 Janv. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 11 juin 1979 - les critères de l'acte de société

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit des affaires

La création d’une société repose sur la conclusion d’un acte juridique, l’acte de société. Cet exercice paraît simple mais, dans la pratique des affaires, il s’avère bien plus complexe : chaque étape dans la rencontre des consentements opère une série de...

.doc
15 juil. 2010

L'acte juridique : acceptation, consentement, etc.

Cours de 19 pages - Droit autres branches

Un contrat est acte juridique spécifique destiné à créer des effets de droit particulier entre un créancier et un débiteur alors qu'une convention vise tous les accords de volonté destiné à produire un effet de droit quelconque.Le contrat a pour caractéristique principale de comporter...

.doc
08 avril 2017

Les libéralités sans acte : cas pratique sur les dons manuels

Étude de cas de 8 pages - Droit civil

Une personne sans conjoint, nommée M.Veuve, souhaite faire une donation à sa soeur Mme Survie de 30000 euros afin de lui permettre de construire une piscine. Les deux soeurs disposent d'un compte joint. Madame Veuve souhaite virer la somme d'un compte personnel sur le compte joint. L'article 893...

.doc
03 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 17 octobre 2007 - le formalisme des actes comportant une donation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’article 931 du Code civil dispose une exigence de formalisme pour les actes comportant une donation, puisque ces derniers sont soumis au principe d’authenticité. Dans son arrêt du 17 octobre 2007, la première chambre civile de la Cour de cassation a étendu l’application de...

.doc
22 Mars 2007

Arrêts de la troisième Chambre Civile du 30 juin 1999 et du 4 octobre 2000

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit autres branches

« Pas de possession sans corpus », tel est l’enseignement que l’on peut tirer des arrêts de la troisième chambre civile de la Cour de cassation du 30 juin 1999 et du 4 octobre 2000 concernant la valeur probante de l’acte juridique dans l’établissement de...

.doc
20 avril 2010

Cour de cassation, troisième chambre civile, 17 octobre 2007 - les conditions de la prescription acquisitive

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Dans l’arrêt du 17 octobre 2007 rendu par la troisième chambre civile de la Cour de cassation, les juges ont statué sur l’effet acquisitif de la possession. En l’espèce, un homme s’était vu confier une parcelle par un autre en 1938 une parcelle détenue depuis 1931 par...

.doc
21 févr. 2013

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation en date du 25 septembre 2012

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Prior tempore, potior jure ? Là n’est pas la question, dans l’arrêt du 25 septembre 2012 la Troisième Chambre civile a dû s’attacher à examiner si la réitération de l’acte notarié constituait en l’espèce un élément constitutif de la promesse de vente. Ainsi...

.pdf
30 avril 2013

Etude de cas sur l'hypothèque

Étude de cas de 6 pages - Droit civil

Cas n 1 : Mr et Mme Dette souscrivent à un prêt auprès de la banque Pretetout d’un montant de 250 000 euros en vue de financer l’achat d’un appartement qu’ils affectent alors en hypothèque par un acte notarié au moment de la vente. Ces derniers décident de...

.doc
17 Mars 2010

La modification du contrat de mariage

Cours de 3 pages - Droit de la famille

Jusqu’à la loi du 13 juillet 1965, le principe d’immutabilité du régime matrimonial s’imposait : il était interdit aux époux d’apporter quelque modification que ce soit à leur régime matrimonial. La loi du 13 juillet 1965 instaure la faculté de changer de régime matrimonial...

.doc
09 avril 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 17 octobre 2007 - donation avec charges

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

En l’espèce, une donation a été consentie par acte notarié à l’Institut de France et portait sur la pleine propriété d’un château et sur la nue-propriété de deux immeubles. Cette donation était soumise à l’exécution de conditions qui avaient été prévues par le...

.doc
15 avril 2010

Cas pratiques - le mandat de protection future

Étude de cas de 6 pages - Droit civil

Cas pratique nº1 - Alain Capron, âgé de 60 ans, est veuf, mais a retrouvé depuis quelque temps la joie de vivre grâce à la charmante compagnie de la belle Mathilde, 45 ans, avec qui il s'est récemment pacsé. Alain et sa première épouse avaient eu la chance de voir arriver au sein de leur foyer un...

.doc
18 avril 2008

Commentaire d'arrêt Civ 1ère 16 mai 1972

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Le principe de liberté contractuelle autorise les parties à aménager certains aspects particuliers de l’obligation, en y ajoutant un terme ou une condition voir les deux. Envisagés aux articles 1168 et suivants du Code civil le terme et la condition sont deux modalités qui permettent...

.doc
23 févr. 2008

Statuts de la SA à conseil d'administration

Dissertation de 35 pages - Droit des affaires

C'est au vu des statuts que les souscripteurs pourront s'engager en connaissance de cause. Les statuts doivent être nécessairement établis par un acte qui, selon les cas, est un acte notarié (apport d'un bien soumis à publicité au bureau des hypothèques) ou un acte...

.doc
13 Oct. 2008

Première chambre civile, 11 mars 2003 - notion de fausse cause partielle

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

La cause de l’obligation est conçue, dans le droit positif classique, comme une exigence structurelle du contrat, dont seule l’absence totale peut entraîner la nullité de la convention. La jurisprudence la plus récente, ainsi que l’illustre l’arrêt rendu par la première...

.doc
19 Mars 2012

Commentaire de l'arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation, le 17 décembre 2009 : la fraude par simulation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

L’arrêt qu’il est ici lieu de commenter a été rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation le 17 décembre 2009. En l’espèce, par acte notarié du 3 août 2000, M. et Mme X. ont acquis des époux Y. un chalet situé à Courchevel 1850, au prix de 21 000...

.doc
05 juin 2012

Commentaire d'arrêt, Cour de cassation, 1ère Chambre Civile, 31 octobre 2007, La clause d'inaliénabilité

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La clause d'inaliénabilité, qui peut se définir comme la décision prise par convention de conférer à certains biens un caractère d'inaliénabilité et donc d'insaisissabilité, a été pour la première fois admise par l'arrêt du 20 avril 1858, et cela à condition qu'elle soit limitée dans le temps et...

.doc
16 Oct. 2009

La place du notaire dans le système juridique

Rapport de stage de 26 pages - Droit autres branches

Dans un contexte de déréglementation, la fonction et le statut de notaire font souvent l’objet de remises en question par les pouvoirs publics. De même, de nombreux rapports européens et internationaux visent régulièrement la profession. A l’échelle européenne notamment deux conceptions...

.doc
05 juin 2007

Commentaire de l'arrêt rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation le 12 novembre 1997 (n 95-14.900)

Dissertation de 7 pages - Droit des affaires

La période suspecte est une période au cours de laquelle les actes passés par une entreprise en difficultés financières sont susceptibles d'être remis en cause. On désigne par le terme « période suspecte » la période qui précède le jugement d'ouverture d'une procédure de redressement ou...

.doc
09 juil. 2013

Commentaire de l'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation en date du 2 avril 1979 : le promesse synallagmatique de vente

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

En règle générale, toute vente se forme suite à la rencontre d'une offre et d'une acceptation de cette dernière. Mais il arrive que ce schéma soit plus complexe, on peut ainsi citer la promesse synallagmatique de vente, contrat par lequel le promettant s'engage à vendre et le bénéficiaire...