Doc du juriste

Consultez plus de 42005 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Acte de caution

Acte de caution

Acte de caution

Nos documents

.doc
09 Oct. 2009

Contrat de location d'un studio meublé + acte de cautionnement solidaire à durée indéterminée

Cours de 8 pages - Droit autres branches

Contrat type pour la location d'un studio meublé auquel est annexé l'acte de cautionnement solidaire à faire remplir par la personne qui se porte caution du preneur. Ce contrat aide à fixer un cadre juridique autour de la location d'un studio meublé.

.doc
06 avril 2010

Chambre commerciale, Cour de cassation, 17 juin 1997 - les risques de l'acte de cautionnement

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit bancaire

En l’espèce, par acte en date du 23 décembre 1987, le président du conseil d’administration d’une société se porte caution, à concurrence de 20 000 000 francs envers la Banque internationale pour l'Afrique de l'Ouest (BIAO), pour toutes dettes contractées par elle,...

.doc
02 avril 2009

Comparaison : Cour d'Appel de Versailles, 26 février 1998 et Chambre Commerciale de la Cour de cassation, 31 mai 1994 - l'acte de cautionnement dénué de mention manuscrite

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

L'article 1326 du Code civil dispose que « l'acte juridique par lequel une seule partie s'engage envers une autre à lui payer une somme d'argent ou à lui livrer un bien fongible doit être constaté dans un titre qui comporte la signature de celui qui souscrit cet engagement ainsi que la mention,...

.doc
19 Mars 2017

Cour de cassation, 3e Chambre civile, 5 février 2013 - La caution qui confirme un acte en connaissance du vice de l'engagement

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le non-respect du formalisme du cautionnement exigé ad validitatem est sanctionné par une nullité relative, à laquelle la caution peut renoncer par une exécution volontaire de l'acte vicié. En l'espèce, une banque se garantit contre '’insolvabilité d'une société au moyen d'un...

.doc
31 Oct. 2003

Principe de proportionnalité et droit des sûretés

Dissertation de 15 pages - Droit des affaires

Le droit contemporain fait de plus en plus souvent appel au principe de proportionnalité et ce dans les domaines les plus divers. Pourquoi cet engouement ? C'est que le principe de proportionnalité permet une application plus souple du droit évitant des atteintes par trop évidentes à l'équité. Si...

.doc
05 févr. 2007

Le cautionnement réel

Dissertation de 56 pages - Droit civil

Traditionnellement, la pratique et les juges faisaient prévaloir la nature réelle du cautionnement réel. La particularité de sa situation dans le paysage des sûretés n’a soulevé de difficultés qu’à partir du moment où les auteurs se sont interrogés sur la vraie nature de ce contrat....

.doc
05 juin 2007

Commentaire de l'arrêt du 1er octobre 2002 de la chambre commerciale de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit fiscal

Selon l’article 1110 du Code civil : « L’erreur n’est une cause de nullité de la convention que lorsqu’elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l’objet ». Dans un contrat de cautionnement, c’est-à-dire dans un contrat où une personne s’engage à...

.rtf
06 août 2007

Le bénéfice de subrogation : Cour de Cassation, Civ 1ère, 7 décembre 2004

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La caution qui paye la dette du débiteur doit, par l'effet de la loi, être subrogée dans les droits du créancier, mais également dans les sûretés détenues par le créancier. Ainsi, dans un arrêt en date du 7 décembre 2004, la première chambre de la cour de cassation affirme que la...

.doc
27 août 2007

Commentaire comparé des arrêts de la Chambre Commerciale de la Cour de cassation des 3 novembre et 6 décembre 1988

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La Chambre Commerciale de la Cour de cassation a rendu deux arrêts à un mois d’intervalle concernant la notion de cause lorsque notamment, la caution a perdu toute relation avec le débiteur et tout intérêt pour ses affaires. Dans la première espèce, Mr Prette, président de la SA Les...

.doc
29 déc. 2007

Cour de cassation, chambre mixte, arrêt du 8 juin 2007

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

La Cour de cassation a rendu en chambre mixte, le 8 juin 2007, un arrêt relatif à l’impossibilité pour la caution d’invoquer la nullité de l’obligation principale pour dol. En l’espèce, une société acquière un fonds de commerce. Son dirigeant social se porte...

.doc
05 Janv. 2008

Commentaire de l'article 2293 du Code civil

Commentaire d'article de 3 pages - Droit des obligations

« Le cautionnement est un contrat unilatéral par lequel la caution s’engage envers un créancier à exécuter l’obligation du débiteur au cas où ce dernier ne le ferait pas » selon M. Philippe Malaurie. Dès lors, le cautionnement représente un risque pour la caution qui peut...

.doc
09 Janv. 2008

Chambre Commerciale, 8 octobre 2002

Commentaire d'arrêt de 10 pages - Droit des affaires

Du passé, faisons table rase. Cette phrase, devenue une maxime-clé du socialisme, pourrait parfaitement convenir à l’état d’esprit de la Cour de Cassation dans cet arrêt Nahoum de la chambre commerciale du 8 octobre 2002 au regard de l’exigence du principe de proportionnalité entre...

.doc
19 juin 2008

Commentaire d'arrêt : chambre mixte, 2 décembre 2005

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Selon le Doyen Philippe Simler, « L’affirmation selon laquelle le cautionnement réel est une sûreté réelle mérite pleine approbation… dire qu’elle n’est pas un cautionnement personnel n’est qu’une autre manière d’exprimer la même chose. Franchir un pas de plus...

.doc
12 avril 2011

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 27 novembre 2007 - la remise de dette

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

« Remise des poursuites n'égale pas remise de dette. Voilà l'audacieuse équation posée par la cour de cassation le 22 mai 2007 » d'après le professeur Deshayes. L'opposabilité de la remise des poursuites se déduit donc normalement des effets attachés à la clause de renonciation. C’est ce que...

.doc
17 Nov. 2011

Commentaire Com 8 octobre 2002, JCP E 2002, 1730

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Le cautionnement consiste dans l'engagement d'une personne physique ou morale d'exécuter l'obligation d’un débiteur en cas de défaillance de celui-ci. Il s'agit d'un contrat accessoire ce qui suppose l'existence d'une obligation principale valable qu'il s'agit de garantir. Le contrat de...

.doc
11 avril 2012

Commentaire d'arrêt de la Chambre commerciale du 24 mars 2009

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

La pratique en matière de cautionnement, à l’origine sûreté personnelle, a conduit à la création d’une sorte d’hybride appelé « cautionnement réel ». La jurisprudence a alors eu à se prononcer sur le régime applicable à cette création pouvant donner lieu à quelques confusions. De...

.pdf
30 avril 2013

Commentaire d'arrêt rendu par l'Assemblée plénière en date du 6 décembre 2004 : la circulation du bail

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Selon le professeur Philippe Delebecque, « La liberté contractuelle doit demeurer le principe. Même si les éléments objectifs du contrat ont leur importance, le contrat est l’affaire des parties et des deux parties. Ce n’est pas la chose du juge ». Toutefois, il convient de souligner...

.doc
30 mai 2013

Etude de cas pratique sur le compte courant

Cas Pratique de 7 pages - Droit bancaire

En l’espèce, le 10 janvier 2008, au moment de sa création, une société conclut avec une banque une convention de compte courant, cette dernière lui consentant une ouverture de crédit de 100 000 euros, garantie par le cautionnement solidaire d’un tiers. La situation financière de la...

.doc
10 Mars 2014

Commentaire de l'arrêt de la Cour de cassation, chambre mixte, du 2 décembre 2005

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

Le cautionnement est un contrat par lequel une personne s’engage à l’exécution d’un contrat par l’une des parties au profit de l’autre. Le cautionnement engage, en principe, tout le patrimoine de la caution. Il arrive cependant que la caution s’engage...

.doc
10 déc. 2007

Commentaire d'arrêt du 8 octobre 2002 concernant le principe de proportionnalité

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Commentaire d'arrêt relatif au principe de proportionnalité permettant de se rendre compte de l'évolution qu'à connu ce principe en matière de cautionnement : de l'arrêt Macrom à la réforme de la loi Dutreil.

.doc
13 févr. 2008

Commentaire d'arrêt du 8 octobre 2002 par la chambre commerciale de la Cour de cassation : arrêt Nahoum concernant le principe de proportionnalité

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit autres branches

La cour de cassation, par un arrêt du 8 octobre 2002, s'est justement prononcée sur cette exigence de proportionnalité en matière de cautionnement accordé à un établissement de crédit par une caution dirigeant social (...)

.doc
19 déc. 2008

Commentaire de l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation rendu le 13 mai 2003

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Dans les faits la Banque Populaire de Lorraine avait consentie un prêt à la société Argonne Industries garanti par un nantissement de matériel et par un cautionnement. La société a été mise en liquidation judiciaire et la banque avait assigné la caution en exécution de son engagement. La...

.doc
25 Oct. 2002

Commentaire des arrêts de la première chambre civile de la Cour de Cassation du 15 mai 2002

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La nature juridique et le régime du cautionnement réel suscitent toujours dans la jurisprudence certaines incertitudes. Est-il uniquement une sûreté réelle ou est-il une sûreté mixte ? Les arrêts du 15 mai 2002 semblent présenter un changement de la position de la Cour de Cassation sur la nature...

.doc
24 Nov. 2002

Commentaire groupé des arrêts CA Versailles 26/02/1998 et Com.31/05/1994

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Ces arrêts se recoupent en deux points principaux ; d'une part, ils se prononcent sur les conséquences de l'absence ou de l'insuffisance de la mention manuscrite, ce que nous verrons dans une première partie, et d'autre part, ils précisent la notion d'éléments extrinsèques comme complément de...

.doc
20 déc. 2005

Le cautionnement du dirigeant social

Dissertation de 8 pages - Droit des affaires

La question du cautionnement du dirigeant social évoque la nouvelle situation du dirigeant de la société depuis la Loi pour l'initiative économique de 2003, qui a pour conséquence de le faire bénéficier de l'interventionnisme du législateur comme toute autre caution, mais le cautionnement...

.doc
20 mai 2006

L'application de l'article 1415 du Code civil

Dissertation de 27 pages - Droit civil

En effet dans un premier temps, la question que l’on pouvait qualifier de primordiale était de savoir finalement, si l’article 1415, était susceptible de faire l’objet d’une interprétation extensive ou s’il fallait plutôt s’en tenir à la lettre du texte, et donc à...

.doc
14 Nov. 2006

Commentaire de l'article 341-4 du code de la consommation

Commentaire d'article de 5 pages - Droit civil

La mise en œuvre d’un cautionnement peut être cause de ruine pour la caution. En effet, il peut endetter une caution à vie s’il est illimité ou encore s’il dépasse les capacités financières de la caution. Face à ce constat et dans une logique...

.doc
14 Nov. 2006

Les apports de la loi du 1er août 2003

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Le cautionnement est un contrat unilatéral par lequel la caution s’engage envers un créancier à exécuter l’obligation au cas ou le débiteur ne le ferait pas. Il permet au créancier d’acquérir contre la caution un droit de créance, qui s’ajoute à celui dont il...

.doc
21 Nov. 2006

Commentaire de l'arrêt du 16 mars 1999 de la Chambre commerciale de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Consacré par le droit romain sous le nom de « fidejussio », le cautionnement peut être qualifié de sûreté personnelle par excellence. Faisant partie des mécanismes juridiques les plus simples qui puissent se concevoir, il peut cependant parfois donner lieu à un contentieux important, comme nous...

.doc
31 juil. 2007

Troisième chambre civile, Cour de cassation, 11 mai 2005, Epoux P. contre Coopérative du Gouessant

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

La Troisième chambre civile de la Cour de cassation a, le 11 mai 2005, rendu l’arrêt Epoux P. dans lequel elle rappelle que la caution peut opposer au créancier toutes les exceptions qui ne sont pas inhérentes à l’intégrité du débiteur principal, en application du caractère...