Doc du juriste

Consultez plus de 38671 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Acharnement thérapeutique

Acharnement thérapeutique

  

Nos documents

.doc
20 Oct. 2008

Cours de Droit civil (1ère année de Licence)

Cours de 93 pages - Droit civil

Les règles de bienséances, c'est l'honneur, la civilité... = c'est l'absence de loi étatique. Ce ne sont pas des règles de droit car elles ne sont pas sanctionnées comme les règles du Droit. Ce sont des choses « minimes ». Mais si ces règles deviennent graves, le Droit intervient.Mais parfois, il...

.doc
25 mai 2010

Droit pénal spécial : les infractions contre les personnes et contre les biens

Dissertation de 23 pages - Droit pénal

Le DPS est la branche de science criminelle (Droit pénal général, procédure pénale et droit pénal spécial) qui traite de la spécificité de chacune des infractions incriminées dans un ordre juridique donné.Incriminée : prévue par le CP et interdite.Les conditions, les éléments constitutifs et les...

.doc
08 Mars 2007

Droit des Libertés Fondamentales - droits de l'homme et libertés publiques

Cours de 40 pages - Droit civil

C’est au début de la troisième république que le terme des libertés a été placé au centre du débat politique. A partir de 1930, la mode était à ignorer ces libertés = référence classique de Daniel A. Lévy « décadence de la liberté » Heure de renouveau en 1989-1990 où les droits de...

.doc
05 avril 2007

Le droit à la santé - grand oral CRFPA

Dissertation de 5 pages - Droit autres branches

L’OMS a été créé en 1946 afin d’amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible : elle définit la santé comme un état de complet bien-être physique, mental et social ? définie de façon large, la santé est ici plus un objectif destiné à guider un programme...

.doc
07 Sept. 2007

L'empoisonnement

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit pénal

Dans un arrêt du 10 janvier 2006, la Chambre criminelle de la Cour de cassation a qualifié d’administration de substances nuisibles la transmission du virus de l’immunodéficience humaine lors de rapports sexuels non protégés par un agent n’ayant pas informé son partenaire de sa...

.doc
26 févr. 2010

Le droit à la mort, le refus et l'évolution du droit à mourir

Dissertation de 3 pages - Libertés publiques

De par sa nature multi dimensionnelle, en ce qu’il pose des questions d’ordre philosophiques, religieuses, psychologiques et transcende par là même le domaine juridique, on peut se demander si le droit à la mort doit être appréhendé par le juriste, s’il appartient au législateur de...

.doc
16 avril 2010

Euthanasie - le droit de mourir

Dissertation de 5 pages - Libertés publiques

Le droit de mourir n’est pas un concept juridique et n’est pas consacré par le droit positif français, ainsi il faut procéder à la définition de la mort et de l’euthanasie qui sont étroitement liées avec le concept de droit de mourir. La mort signifie la cessation complète et...

.doc
20 Oct. 2010

De la possibilité d'une justification totalement objective

Dissertation de 13 pages - Droit autres branches

Je vais définir la Justification de manière assez sommaire, à savoir comme une tentative de montrer de manière argumentée qu’une décision est préférable à une autre. En d’autres termes, on peut en parler comme l’établissement du bien-fondé de quelque chose par la persuasion ou la...

.doc
12 août 2014

L'homme est-il libre de son corps ?

Cours de 4 pages - Libertés publiques

En vertu de l’article 16-1 du Code civil, « chacun a droit au respect de son corps. Le corps humain est inviolable. Le corps humain, ses éléments et ses produits ne peuvent faire l’objet d’un droit patrimonial ». Ainsi, cet article consacre le droit à l’inviolabilité et à...

.doc
05 juil. 2010

Le Droit pénal

Cours de 51 pages - Droit autres branches

Droit pénal : ensemble des règles juridiques qui organise la réaction de l'Etat vis-à-vis des infractions et des délinquants.Réaction préventive ou répressive : le plus souvent.Ce droit traduit les principes fondamentaux de la société, s'adapte à celle-ci :ex : 1996, terrorisme apparait...

.doc
25 juil. 2016

Le droit à la vie : la protection du droit à la vie, la vie prénatale et la fin de vie

Cours de 10 pages - Droit civil

À la suite de la Seconde Guerre mondiale, il est apparu aux rédacteurs du texte qu'il était nécessaire d'assurer la protection du droit à la vie. Tout individu a le droit à le droit à la vie, à la liberté, à la protection de sa personne et à la sûreté de sa personne. Le droit à la vie est...

.doc
22 Oct. 2001

La liberté individuelle

Fiche de 6 pages - Droit autres branches

Dans le cadre de l’autonomie de l’individu il y a peu de restriction à la liberté d’aller et venir. Les limitations sont restreintes : une décision judiciaire peut priver un personne de sa liberté d'aller et venir ; certaines catégories de personnes, telle les nomades, ont vu leur...

.doc
17 févr. 2008

La fin de vie: dépouille mortelle, euthanasie et droit funéraire

Dissertation de 7 pages - Droit civil

Le droit n’a jamais eu le monopole sur les questions regardant la mort. La religion, la philosophie, l’éthique s’y intéressent, y apportent des réponses et permettent de l’envisager sous ses différentes faces. Pendant longtemps, l’Eglise a géré seule les corps des...

.doc
08 Mars 2009

Droit pénal et fin de la vie

Dissertation de 10 pages - Droit pénal

La question du droit pénal et de la fin de la vie est une question relative, en réalité, au débat éternel sur l’euthanasie dans notre droit pénal français. En effet, diverses interrogations existent, aujourd’hui, quels sont les rapports entre le droit pénal français et...

.doc
29 déc. 2009

Euthanasie et droit pénal français

Dissertation de 7 pages - Droit pénal

Après avoir connu de nombreux débats juridiques et de société concernant le début de la vie, notamment au moment de la légalisation de l’avortement en 1975, c’est désormais un débat touchant à la fin de la vie qui émerge médiatiquement depuis plus d’une dizaine d’années en...

.doc
15 Nov. 2011

L'euthanasie : étude de cas

Étude de cas de 4 pages - Droit pénal

L’euthanasie au sens large est définie comme l’« acte consistant à provoquer la mort d'un malade incurable dans le but d'abréger ses souffrances ». On peut distinguer quatre types d’actes médicaux pouvant provoquer, de manière directe ou indirecte, la mort d’un patient déjà en...

.doc
14 Janv. 2008

Le droit européen et le droit interne concernant la personne et les biens

Cours de 71 pages - Droit européen

Le droit de recours est reconnu à toute personne, toute organisation non gouvernementale ou tout groupe de particuliers. Pour les personnes, il n'y a aucune condition de nationalité, résidence ou de capacité. La seule condition : une violation des droits garantis par la CEDH. Il faut être victime...

.doc
02 août 2009

La mort volontaire

Dissertation de 1 pages - Droit autres branches

La possibilité du suicide transforme la vie en choix. Si on doit analyser le suicide comme un stade ultime de la liberté, ce n'est acceptable que si l'on exprime un choix libre et lucide.La loi du 4 mars 2002 reconnaît le droit du malade à refuser des soins. La plupart du temps, le suicide est...

.doc
16 août 2010

Droits fondamentaux : droits corporels, droits civils et politiques, etc.

Cours de 55 pages - Droit autres branches

Le premier élément de définition est un élément chronologique : les droits fondamentaux sont apparus tardivement dans la terminologie, on a parlé d'abord de Droits de l'Homme, puis de Libertés Publiques et la notion de droits fondamentaux n'apparaîtra que vers 1945, 1946, 1947.En France il faut...

.doc
11 août 2010

Le Conseil de l'Europe : organisation, CEDH, etc.

Cours de 40 pages - Droit autres branches

Le Conseil de l'Europe, c'est ce qu'on appelle la grande Europe des états qui ont décidé d'ériger l'état de droit, la protection des droits de l'homme et le respect des libertés fondamentale en véritable charte constitutionnelle. La grande Europe est le berceau de la démocratie pluraliste.Le...

.doc
09 août 2010

La Convention européenne des Droits de l'Homme : nature, droits, etc.

Cours de 35 pages - Droit européen

La Conv. EDH crée un espace juridique spécial dans le cadre du Conseil de l'Europe. Cet espace juridique spécial ne se confond pas avec le cadre du Conseil de l'Europe lui-même puisque cet espace juridique est doté d'organes propres qui fonctionnent dans le cadre du Conseil de l'Europe sans y...

.doc
15 juil. 2018

Peut-on disposer librement de son corps ?

Dissertation de 18 pages - Droit civil

"Il est de nécessité vitale que les femmes récupèrent et réintègre leur corps. Elles sont de celles de qui la condition est unique dans l'histoire : les êtres humains qui dans les sociétés modernes, n'ont pas la libre disposition de leur corps. Jusqu'à présent, seuls les esclaves ont connu cette...

.doc
27 févr. 2002

Le droit à la mort - le suicide et l'euthanasie, répression des actes

Fiche de 3 pages - Droit autres branches

Le professeur Dominique Turpin, dans son ouvrage Les libertés publiques, compare le suicide à une interruption volontaire de jeunesse et l'euthanasie à l'interruption volontaire de vieillesse. La différence entre ces deux choix, c'est la répression, la première n'est pas réprimée, la seconde...

.doc
29 Janv. 2007

Les enjeux de l'arrêt Pretty rendu par la CEDH le 29/04/2002

Commentaire d'arrêt de 8 pages - Droit européen

La vocation première de la CEDH est d’assurer le respect des droits reconnus par la CESDH par les Etats parties à cette convention. La CESDH est donc constituée de droits de l’homme avec des dispositions substantives et procédurales ainsi que de 14 Protocoles contenant des droits de...

.doc
03 avril 2007

Que signifie l'affirmation de l'article 16 du Code civil, selon lequel la loi interdit toute atteinte à la dignité de la personne?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Éléments d'un droit général de la personnalité dont la « jurisprudence reconnaît l'existence quand elle sanctionne « l'atteinte intolérable » » portée à celle-ci, le principe de la dignité de la personne humaine est un droit reconnnu à chacun. Il est au coeur du droit de chacun et se présente...

.rtf
04 Oct. 2008

La personnalité juridique et la mort

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Nous allons, à travers ce sujet, nous intéresser aux effets que provoque la mort sur la personnalité juridique d’un individu. La personnalité juridique, concept provenant directement du droit romain, est l’aptitude, pour une personne physique ou morale, à devenir titulaire de droits...

.doc
06 Mars 2009

Le procès doit-il toujours tendre à faire prévaloir la vérité ?

Dissertation de 5 pages - Droit pénal

"Le but du procès n’est pas plus la découverte de la vérité que le but de la guerre n’est le triomphe du droit. On fait la guerre pour imposer la paix, on fait un procès pour aboutir à la chose jugée", écrivait Charles Rousseau en 1937 dans Jurisprudence française en matière de droit...

.doc
21 avril 2009

La fin de la personnalité juridique : la survenance de la mort et un certain temps d'absence

Cours de 23 pages - Droit civil

Elle intervient, bien sûr, avec la mort. On notera que cette règle n'est pas expressément formulée par un texte. Elle est admise parce qu’elle s’impose comme une évidence. On peut, en tout état de cause, la déduire du principal effet que le Code attache à la mort : la transmission du...

.doc
18 juin 2009

L'avenir du droit de la famille : épanouissement individuel ou considérations collectives ?

Dissertation de 7 pages - Droit de la famille

Le droit de la famille a un long passé. Du Décalogue à nos jours, en passant par le droit romain, le droit canon où il était au cœur des préoccupations, puis le droit napoléonien, qui a institué le divorce, il a traversé le temps mais il a aussi évolué avec les mœurs et les...

.doc
09 déc. 2009

Droit pénal. Le jugement de responsabilité pénale et la qualité du responsable

Cours de 43 pages - Droit pénal

Le jugement c'est le blâme social. On adresse un reproche à l'individu parce qu'il a violé les libertés fondamentales communes à tous. Le fondement de la responsabilité pénale est le libre arbitre. On part du principe que l'homme est libre. L'individu a la faculté de choisir entre le bien et le...