Doc du juriste

Consultez plus de 41227 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Relativité d'un contrat

Relativité d'un contrat

  
Relativité d'un contrat

Nos documents

.pdf
23 avril 2012

Les frontières de la responsabilité délictuelle du contractant

Mémoire de 59 pages - Droit civil

[...] Cette formule des juges québécois dans l'arrêt Houle contre Banque canadienne nationale illustre parfaitement le glissement opéré dans la conception de la responsabilité. En effet, la responsabilité peut désormais être objective, c'est-à-dire invoquée contre une personne, même en l'absence...

.doc
22 Mars 2010

La relativité de la faute contractuelle

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

Une partie de la doctrine parle souvent du « splendide isolement du contrat », pour faire référence à l’effet relatif de ce dernier, principe consacré à l’article 1165 du Code civil. En vertu de celui-ci, « les conventions n’ont d’effet qu’entre les parties...

.doc
13 Sept. 2007

Les effets du contrat envers les tiers

Cours de 23 pages - Droit autres branches

Cours de droit sur les effets du contrat envers les tiers.

.doc
26 févr. 2009

Peut-on se trouver involontairement engagé par le contrat d'autrui ?

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Dès lors, la question qui nous est posée de savoir s'il est possible de se trouver involontairement engagé par le contrat d'autrui devrait de prime abord recevoir une réponse négative. Ce serait pourtant se leurrer car si le principe demeure que seuls ceux qui ont exprimé leur volonté de...

.doc
29 Nov. 2006

Les conventions entre parties: l'article 1165 du code civil

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Le contrat a force de loi pour les parties contractantes, qui doivent respecter ce à quoi elles se sont engagées selon l’article 1134 du code civil. C’est le principe de la force obligatoire du contrat, mais qu’en est-il pour les tiers, qui par définition sont...

.doc
04 Janv. 2007

Arrêt de cassation rendu le 12 juillet 1991 par l'Assemblée plénière de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

L’arrêt de cassation rendu le 12 juillet 1991 par l’Assemblée plénière de la Cour de cassation concerne la question controversée de la nature juridique de l’action en responsabilité intentée par une personne victime de l’inexécution d’une obligation née d’un...

.doc
20 févr. 2013

La nature juridique de la convention collective

Cours de 37 pages - Droit du travail

L'autonomie du droit du travail trouve sa justification dans l'état de subordination du travailleur salarié. Cet état a pour conséquence que le contrat de travail ne peut faire, seul tout au moins, la loi des parties. Il déséquilibre à ce point les relations contractuelles que la notion de...

.doc
04 avril 2010

Les promesses d'exclusivité et les tiers

Dissertation de 3 pages - Droit de la concurrence

Les avant-contrats font l’objet d’une controverse en jurisprudence et en doctrine notamment sur le point de savoir s’il s’agit de véritables contrats ayant effets entres les parties. On retrouve dans les avant-contrats les promesses d’exclusivités. Les promesses...

.doc
04 Oct. 2012

Droit civil des obligations (niveau Licence)

Cours de 78 pages - Droit civil

L'étape suivante a été le dépôt d'une proposition de loi sur le bureau du Sénat, qui a débouché sur la loi du 17 juin 2008, « loi relative à la prescription civile » qui, comme son nom l'indique, n'a traité que de la prescription.Les travaux préparatoires laissent à penser que l'avant-projet...

.doc
22 Nov. 2011

L'opposabilité du contrat au tiers : commentaire d'arrêt : C. cass, AP 6 octobre 2006

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des obligations

Opposable aux tiers par les parties, la situation juridique née d’un contrat l’est aussi par les tiers aux parties. Un tiers peut invoquer un contrat pour rechercher la responsabilité d’une partie. En l’espèce, à la suite d’un bail commercial, le locataire...

.doc
11 août 2010

L'exécution du contrat en droit comparé

Cours de 4 pages - Droit autres branches

Le contrat légalement formé est en principe intangible. Son contenu n'a pas à être révisé ou amputé en raison de l'évolution des circonstances et de leurs incidences sur la valeur économique ou encore l'utilité de l'une des prestations. Le bien fondé de ce principe est reconnu par chacun....

.doc
04 déc. 2008

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 7 février 1986 et 12 juillet 1991 : le tiers au contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Le contrat est une œuvre privée, il n’a en principe que des conséquences privées. Le premier arrêt soumis à notre étude est un arrêt de rejet rendu le 7 février 1986 par l’Assemblée plénière de la Cour de cassation. Dans cette affaire, le maître de l’ouvrage avait...

.doc
05 avril 2010

Les contrats d'exclusivité et les tiers

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

Le plus souvent la conclusion d’une vente n’est pas immédiate, elle passe par des actes préparatoires tels que les avant-contrats. Se pose la question de savoir si ces actes ont la même force juridique que de réels contrats. Selon le professeur Aynes, si l’on adopte une...

.doc
30 avril 2010

Cour de cassation, assemblée plénière, 6 octobre 2006 - la responsabilité délictuelle du bailleur

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’avant-projet de réforme du droit des obligations donne au tiers victime la possibilité de placer son action sur le terrain contractuel lorsque l’inexécution contractuelle est la cause directe du dommage. Il peut néanmoins se placer suer le terrain extracontractuel en rapportant la...

.doc
03 Janv. 2011

Le droit des contrats : généralités

Cours de 28 pages - Droit autres branches

Dans les droits de tradition civiliste, il est habituel, au moins depuis le XIXème siècle, de rattacher l'étude du contrat à celle de l'acte juridique ou du « Rechts geschäft » (acte juridique en allemand). Le fait que ce contrat soit rattaché à l'acte juridique ne rend pas plus...

.pdf
23 avril 2012

Droit des obligations : les conventions et les tiers

Cours de 16 pages - Droit civil

[...] Il faut distinguer selon que le contrat a créé un droit ou une obligation.- première hypothèse : le contrat a créé un droit.Selon AUBRY et RAU, le successeur particulier « jouit de tous les droits et actions [...] dans l'intérêt de la chose, qui se sont identifiés avec cette...

.doc
21 Mars 2013

Droit des obligations : les effets du contrat à l'égard des tiers

Dissertation de 13 pages - Droit civil

[...]Les parties au contrat ce ne sont pas uniquement les personnes qui ont consenti à sa formation soit directement soit par l'intermédiaire de leurs représentants.Il peut également s'agir de personnes qui n'acquièrent la qualité de parties qu'au moment de l'exécution du contrat.-...

.pdf
17 Janv. 2013

commentaire d'arrêt, Cour de Cassation, première chambre civile, 11 février 2010: la conciliation entre liberté, solidarité et justice

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Comme en témoigne cette solution prétorienne, une conciliation entre liberté, solidarité et justice est parfois difficile à opérer, une tension constante entre l'autonomie de la volonté et la solidarité au sens juridique du terme caractérisant de nombreux rapport de droit. Par un arrêt rendu en...

.doc
17 juil. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 12 juillet 1991 : la responsabilité contractuelle du sous-traitant

Dissertation de 4 pages - Droit civil

En l'espèce, un maître d'ouvrage a confié la construction d'un immeuble d'habitation à un entrepreneur principal, celui-ci a lui-même engagé un sous-traitant pour exécuter divers travaux de plomberie. Plus de dix ans après la fin des travaux, le maître d'ouvrage les assigne tous les deux en...

.doc
25 févr. 2010

Commentaire de l'arrêt rendu par la Cour de cassation le 7 février 1986 : la relativité des conventions

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

(...) La Société de produits chimiques de l'Anjou se pourvoie en cassation contre un arrêt de la Cour d'appel de Paris du 5 mai 1993. La Cour de cassation rend un arrêt avec renvoi devant une Cour d'appel. La société PCA fait grief à l'arrêt de la Cour de cassation on peut donc imaginer que cette...

.doc
23 Janv. 2002

L'exécution du contrat - force obligatoire et sphère d'application

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Le contrat ne produit d'effets que s'il est valablement formé. Les effets s'ordonnent autour de deux possibilités : l'exécution – les effets sont ceux que les parties ont voulus – et l'inexécution – les effets sont ceux que la loi substitue comme équivalents. L'exécution est...

.doc
05 avril 2009

Le critère de la clause exorbitante du droit commun est-il toujours efficace ?

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Le droit administratif est toujours à la recherche d’un critère unique de l’activité administrative. Il est un enjeu essentiel pour la matière que de déterminer le principe à partir duquel fixer la compétence administrative. La doctrine et la jurisprudence ont proposé divers indices...

.doc
28 avril 2010

Assemblée plénière, Cour de cassation, 06 octobre 2006 - la responsabilité délictuelle des cocontractants

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En espèce, des propriétaires ont donné à bail un immeuble commercial à la société Myr’ho qui elle-même a confié la gérance de son fonds de commerce à une autre société Boot Shop. La société Boot Shop a assigné les bailleurs en référé pour obtenir la remise en état des lieux et le paiement...

.doc
06 Nov. 2002

La promesse de vente vaut-elle vente ?

Dissertation de 9 pages - Droit civil

Un principe relatif qui connaît des exceptions: le principe : l'article 1589 C.civ., la promesse de vente vaut vente. Le principe relatif de l'article 1589 C.civ. : la promesse de vente ne vaut pas vente. Solutions jurisprudentielles et analyse doctrinale : relativité et inégalité du...

.doc
26 avril 2007

Le devoir de fidélité et le mariage

Dissertation de 3 pages - Droit de la famille

"La fidélité : il vaut mieux aller plus loin avec quelqu'un que nulle part avec tout le monde". Pierre Bourgeault. L’adultère a existé de tout temps (certains scientifiques disent même qu’il est à l’origine de beaucoup d’évolutions dans l’espèce humaine) mais a connu...

.doc
02 mai 2007

Le caractère exorbitant des pouvoirs de l'administration dans les contrats administratifs

Dissertation de 7 pages - Droit administratif

Les contrats administratifs sont très souvent perçus comme étant les contrats où règne sans partage l’administration. Il est vrai que ces contrats sont soumis à un régime exorbitant de droit commun. Ce régime se distingue des prescriptions de l’article 1134 du Code...

.doc
30 Mars 2009

Le droit des obligations en fiches

Cours de 140 pages - Droit des obligations

Ce document a pour objet de présenter les divers aspects du droit des obligations sous forme de fiches complètes, point par point. La notion de contrat est organisée autour de deux éléments essentiels. L'accord de volonté qui a pour objectif de créer des obligations. Tout acte...

.doc
07 juil. 2009

Le tiers et le contrat (2009)

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

La notion de tiers est particulièrement vague et hétérogène. Selon les situations juridiques, elle désigne différentes personnes. Selon Cornu, au sens large le tiers désigne « toute personne étrangère à une situation juridique ». En matière contractuelle, le tiers est donc celui qui n’est...

.doc
31 Oct. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 5 mai 2004 - la notion de contrat en cours

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Par un arrêt de la Chambre commerciale du 5 mai 2004, la Cour de cassation a clarifié la notion de contrat en cours en se prononçant sur l’applicabilité à la vente avec réserve de propriété de l’article L621-115 du Code de commerce. Une société a vendu à une autre le 18...

.doc
09 févr. 2011

Droit civil des obligations

Cours de 78 pages - Droit des obligations

Une obligation au sens juridique du terme, au sens large, peut être une obligation d'ordre moral, religieux, logique ou encore politique. Pour qu'une obligation soit juridique, il faut qu'il y ait une contrainte juridique. Une obligation n'est juridique que si son non-respect peut faire l'objet...