Doc du juriste

Consultez plus de 39915 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

› 
 Arrêt Coty

Arrêt Coty

  

Nos documents

.doc
02 Nov. 2003

Commentaire de l'arret de la Cour internationale de justice en date du 18 décembre 1951: affaire des pêcheries anglo-norvégiennes (Royaume-Uni / Norvège)

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit international

Le régime juridique qui caractérise le territoire terrestre sur lequel l'Etat exerce sa compétence territoriale va progressivement se projeter sur divers espaces maritimes, réalisant ainsi selon Pierre-Marie Dupuy : « une sorte de dégradé de la compétence territoriale exercée par l'Etat...

.doc
23 Mars 2011

Commentaire d'arrets groupés : CAA Paris, plen., 25 mars 2010 et CEDH, 29 mars 2010, Depalle c/ France et Brosset-Triboulet et a. c/ France : le domaine public

Cours de 9 pages - Droit autres branches

En l'absence de qualification non équivoque des contrats de gestion d'infrastructures sportives, contrat d'occupation du domaine public ou délégation de service public, et sans harmonisation des règles applicables à ces contrats, une forte insécurité juridique de ces contrats...

.doc
10 Janv. 2007

Les limites maritimes de l'application des droits nationaux

Dissertation de 4 pages - Droit international

Le droit de la mer est constitué par l'ensemble des règles relatives à l'utilisation des espaces maritimes par les sujets du droit international. Par espace maritime, on entend les étendues d’eau salée, en communication libre et naturelle ; ce qui exclut les mers intérieurs. Le droit de la...

.doc
16 Mars 2003

Domaine public et littoral

Dissertation de 5 pages - Droit administratif

Est apparue la nécessité pour les pouvoirs publics de mieux protéger l'environnement côtier, mouvement encouragé à l'origine par les grandes conventions internationales sur le droit de la mer signées à Genève en 198. La prise de conscience de l'identité du littoral a permis, non sans lenteur et...

.doc
18 mai 2019

Les enjeux juridiques de la vente des produits de luxe

Cours de 10 pages - Droit des affaires

En droit français de la distribution ; le contrat de distribution sélective se définit comme le contrat en vertu duquel les distributeurs sélectionnés jouissent relativement aux autres, de l'exclusivité de la vente des produits du fournisseur qui les a choisis (en fonction de critère qualitatif...

.doc
29 Mars 2018

Distribution sélective - La distribution sur Internet

Cours de 4 pages - Droit des affaires

Par principe, le promoteur de réseau est libre d’utiliser les canaux qu’il souhaite pour procéder à la vente de ces produits, il ne faut cependant pas, que se faisant, il empêche ses distributeurs de pratiquer des prix concurrentiels Arrêt Cour de cassation, Chambre commerciale,...

.doc
22 mai 2010

Le droit de la mer

Cours de 33 pages - Droit international

Les États disposent d’un certain nombre de droits et d’obligations sur les eaux adjacentes à leur côte avec une volonté d’étendre leur compétence de plus en plus loin. Le Droit de la mer est ainsi de déterminer l’ampleur des droits et obligations des États sur les différents...

.doc
10 févr. 2010

La Ve République

Cours de 22 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 27 octobre 1946 est celle de la IVe République. Elle instaure un régime parlementaire : responsabilité de l’exécutif devant le législatif et inversement, l’exécutif peut agir sur le législatif. En octobre 1946, il va être vite question de la décolonisation. En effet,...

.doc
08 avril 2010

Droit communautaire des pêches

Cours de 23 pages - Droit international

À l’origine, les États n’avaient que des mers territoriales, puis s'affirma la volonté d’étendre les pouvoirs des États côtiers pour l’exploitation des ressources (ZEE). Aujourd’hui, les ressources halieutiques sont en diminution constante donc les États côtiers...

.doc
21 Mars 2009

1958, un coup d'État du général de Gaulle ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Une Constitution nouvelle est toujours adoptée en violation de la Constitution précédente, alors qu’elle est encore en vigueur. Il n’y a en effet pas de droit par rapport auquel une Constitution ait été adoptée. Le changement de Constitution s’opère à travers l’adoption...

.doc
11 déc. 2009

Le respect de la constitution de 1958 par le Général De Gaulle

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Une constitution est un texte juridique qui organise les pouvoirs publics, leur dévolution, leurs rapports et leurs limites. Les règles d’une constitution priment toutes les autres règles. (Kelsen) En 1958, la IVe République rencontre de grandes difficultés. Elle est notamment enlisée dans...

.doc
13 mai 2014

L'élaboration de la Constitution de 1958

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

« Un régime ne sait se défendre que s’il sait se réformer » affirme René Coty, dernier Président de la IVe République qui voyant le régime s’effondrer suite à la violente crise de mai 1958 décide de faire appel : « au plus illustre des Français » comme il aime à le rappeler,...

.doc
08 mai 2009

1958, coup d'Etat ?

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

Le temps passe, la société change et le droit se modifie. Lorsque le système juridique en vigueur ne correspond plus au pays, il y a un vide juridique. Pour fonder un nouveau système, l’histoire française montre que le coup d’Etat a été une technique souvent pratiquée dont le plus connu...

.doc
03 févr. 2011

CAVEJ L1 La Constitution de la Ve République

Cours de 387 pages - Droit autres branches

Le second semestre que nous abordons avec ce premier enregistrement est entièrement consacré à la Ve république sous tous ses aspects, et bien entendu, et de manière tout à fait logique, il convient d'examiner en tout premier lieu la manière dont cette Ve république s'est installée.Il faut bien...

.doc
21 juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 24 mars 1987 - la formation du contrat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Lors de la formation du contrat, le critère déterminant à prendre en compte est le consentement des contractants. Celui-ci est protégé par la loi et notamment par la prononciation de la nullité résultant d’un vice de consentement qui est un fait altérant de la volonté contractuelle. Parmi...

.doc
30 Mars 2007

Une Constitution, c'est un esprit, des institutions, une pratique, le général de Gaulle (conférence de presse du 31 janvier 1964)

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

Charles de Gaulle est né le 22 novembre 1890. Il mène une très grande carrière militaire et participe à l’organisation de la résistance française durant la seconde Guerre mondiale à partir de l’Angleterre d’où il lance son fameux appel du 18 juin 1940 sur la BBC de Londres. A la...

.doc
27 mai 2009

Le discours de Michel Debré au Conseil d'Etat le 27 août 1958

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

L'esprit de la Constitution de la Cinquième République se retrouve dans le discours de Bayeux du 16 juin 1946, dans lequel Charles De Gaulle expose ses idées constitutionnelles : la volonté de mettre en place un exécutif fort, qui soit indépendant des partis politiques et qui puisse jouer un rôle...

.doc
31 juil. 2013

Le président de la République est-il un monarque républicain ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

A la suite de la crise interne algérienne en mai 1958, le président de la République René Coty appelle « le plus illustre des Français », Charles de Gaulle à constituer un gouvernement le 1er juin 1958. Ce dernier accepte, mais obtient en contrepartie l’autorisation du Parlement de...

.doc
07 mai 2007

L'effort de juridictionnalisation du Conseil Constitutionnel

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Dans son arrêt d’octobre 1997 Bloch contre France, la Cour européenne des droits de l'Homme réfère au Conseil Constitutionnel français par l’expression « juridiction constitutionnelle ». Pourtant, le Conseil Constitutionnel n’est pas à proprement parler une juridiction. Une...

.doc
31 déc. 2005

Faut-il réformer le Conseil Constitutionnel?

Dissertation de 21 pages - Droit constitutionnel

Le Conseil Constitutionnel, si sa composition comme son fonctionnement présente des avantages certains en termes d’efficacité, n’en reste pas moins un organe controversé. En effet, des lacunes évidentes subsistent, comme par exemple une saisine trop étroite, ou des aberrations et des...

.doc
29 mai 2010

Le contrôle des libertés publiques par les juridictions françaises

Dissertation de 10 pages - Libertés publiques

Le contrôle de constitutionnalité (contrôle de conformité de la loi à la constitution) est apparu aux États-Unis en 1803. La constitution américaine de 1787 ne l’a absolument pas prévu. C’est la cour suprême qui a elle-même institué ce contrôle en 1803 par l’arret Marbury v....

.doc
12 avril 2010

Les institutions de la Ve République - Constitution et pouvoirs

Cours de 64 pages - Droit constitutionnel

La Ve République se reconnait dans la tradition républicaine qui s’exprime dès l’article 1er de la Constitution de 1958 : « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Cette nature s’illustre à travers les valeurs et les symboles républicains. On...

.doc
09 juin 2010

Cour Internationale de Justice, 21 juin 2000 - l'affaire de l'incident aérien entre l'Inde et le Pakistan

Commentaire d'arrêt de 14 pages - Droit international

En l’espèce, le 10 août 1999, un avion de la marine pakistanaise, non armé, effectuait une mission d’entraînement de routine avec seize personnes à bord, lorsque, alors qu’il se trouvait dans l’espace aérien pakistanais, il a été touché par des missiles sans sommation, par des...

.doc
01 déc. 2006

Les espaces maritimes

Dissertation de 4 pages - Droit international

On entend par espaces maritimes, ou mers, au regard du droit international, les étendues d’eau salée en communication libre et naturelle. Le droit de la mer est d’origine coutumière. Il est un compromis entre la liberté des mers et l’extension maritime de la souveraineté nationale....

.doc
06 juin 2011

Droit international: le droit de la mer

Cours de 8 pages - Droit international

Le Droit de la Mer est une branche du Droit international qui présente parmi ses particularités celle d'être d'essence coutumière. Pendant longtemps, la portée de canon était un élément technique, dont l'application pratique s'est progressivement muée en opinio juris, à la base d'une règle...

.doc
21 mai 2008

Droit international public : la réglementation des espaces

Cours de 24 pages - Droit international

Pour pacifier ces relations, le DI s'est penché sur cette question des espaces et a fixé des règles de délimitation et le statut juridique de ces espaces comme l'utilisation faite par les États. Le DI a une fonction spatiale (...)

.doc
03 Mars 2010

Droit pénal international : la répression des infractions

Cours de 101 pages - Droit international

Classiquement le Droit pénal international était défini comme la branche du Droit pénal qui est relative aux infractions présentant un caractère d'extranéité : toutes les infractions qui peuvent avoir un lien avec un droit, un territoire, étranger pour de multiples raisons : en tout ou en partie...

.doc
17 Nov. 2018

La distribution en droit interne et international

Cours de 23 pages - Droit international

Ici, nous allons avant tout parler du droit interne. Deux mots d'abord sur ce qu'est la distribution. Il n'y a rien de compliqué. La distribution est un mode d'écoulement des produits et des services. C'est le passage du haut au bas de la chaîne d'approvisionnement, d'un producteur, d'un...

.doc
08 juil. 2010

Droit maritime - la Commission des limites du plateau continental

Dissertation de 14 pages - Droit international

Dès la naissance de l’Etat, la notion de la souveraineté apparaît également, car l’Etat dispose de pouvoir souverain sur son espace étatique qui englobe la surface terrestre et ses deux prolongements géographiques verticaux à savoir le sous-sol et l’espace aérien. À ces deux grands...

.doc
16 Mars 2008

La commission des limites du plateau continental

Dissertation de 10 pages - Droit international

« …s’il est vrai que l’acte de délimitation est nécessairement un acte unilatéral, parce que l’Etat riverain a seul qualité pour y procéder, en revanche la validité de la délimitation à l’égard des Etats tiers relève de droit international . » L’Etat est, de fait,...