Consultez plus de 50401 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Commandez votre devoir, sur mesure !

Essayer
 
doc
  • Nombre de pages
    2 pages
  • Langue
    français
  • Format
    .doc
  • Date de publication
  • Consulté
    14 fois
  • Date de mise à jour
    28/01/2019
Avis clients
 

Bibliographie, normes APA

Citez le doc consulté
 

Lecture en ligne

et sans publicité !
 

Contenu vérifié

par notre comité de lecture
Documents similaires
  • Les causes subjectives d'irresponsabilité pénale
    Étude de cas de 8 pages - Droit pénal
    Dans le premier cas pratique, un père de famille a réalisé une tentative de meurtre sur ses enfants, mineurs de moins de 15ans. Le père de famille pourra être exonéré de sa responsabilité pénale s'il est prouvé qu'aux moments des faits celui-ci était atteint d'un trouble psychique ou neuropsychique. La contrainte morale ne pourra pas justifier...
  • Les causes subjectives d'irresponsabilité pénale - publié le 23/09/2020
    Cours de 5 pages - Droit pénal
    Ces causes subjectives sont aussi appelées causes de non-imputabilité pénale. Toutefois, concernant les mineurs, on parle d'atténuation, car ils restent pénalement responsables. On ne peut pas imputer une responsabilité pour une infraction à un mineur dénué de faculté de discernement. Crim, Laboube, 1956. "Toute infraction, même non...
  • Les causes subjectives d'irresponsabilité pénale - publié le 24/10/2022
    Fiche de 6 pages - Droit pénal
    Deux éléments doivent être réunis pour retenir la responsabilité pénale d'une personne : - La culpabilité : situation d'une personne qui se voit reprocher l'élément moral d'une infraction, soit au titre de l'intention en portant atteinte à une valeur sociale protégée, soit au titre de la non-intention par indifférence auxdites valeurs. «...
  • Les causes subjectives d'irresponsabilité pénale - publié le 16/01/2024
    Cours de 2 pages - Droit pénal
    L'irresponsabilité veut dire que l'infraction est caractérisée en tous ses éléments, on se situe donc après la caractérisation de l'infraction. On aurait dû être condamné, mais on est irresponsable.

Plus récent sur le même sujet