Doc du juriste

Consultez plus de 41552 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Traitements inhumains

Traitements inhumains

  
Traitements inhumains

Nos documents

.doc
29 avril 2010

Fiche de l'arrêt Tomasi rendu par la Cour européenne des droits de l'Homme le 27 août 1992 relatif aux traitements inhumains

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit européen

Faits : Mr Tomasi avait été interpellé le 23 mars 1983. Il était soupçonné d'avoir participé à un attentat le 11 février 1982 contre un centre de la légion étrangère en Haute Corse. Le TGI de Bastia avait ouvert une information pour le chef d'assassinat, tentative d'assassinat et transport...

.doc
24 juil. 2012

La torture et les traitements inhumains en libertés publiques

Cours de 4 pages - Droit autres branches

[...] Après les ordalies du moyen âge, la torture était un instrument probatoire afin d'obtenir des aveux de la part d'une personne suspectée. La torture a été utilisée le plus à l'encontre des femmes suspectées de sorcellerie. Plusieurs méthodes de tortures ont été utilisées, que nous allons...

.doc
25 juil. 2016

L'interdiction de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants

Cours de 10 pages - Libertés publiques

La torture est prohibée dans tous les textes internationaux et européens. On n'a pas l’autorisation de torturer quelqu'un pour lui faire avouer quelque chose. Dans la pratique c'est peut-être le droit le plus mis à mal. La torture est une violation grave des droits de l'Homme. La torture...

.doc
12 Mars 2008

L'affaire Ramirez Sanchez

Dissertation de 15 pages - Droit international

Dans les années 70, Illich Ramirez Sanchez, alias « Carlos », était considéré comme l’un des terroristes les plus dangereux dans le monde. Il a été condamné le 24 décembre 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité pour un triple meurtre commis le 27 juin 1975 à Paris. Il fut mis en...

.doc
07 Nov. 2007

CEDH - Affaire Ramirez Sanchez c. France - 27 janvier 2005

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit pénal

La torture (l'activité consistant à produire une souffrance intense ou longue, psychologique ou physique, en évitant ou du moins en retardant la mort) existe au moins depuis l’antiquité et a probablement toujours été utilisé. Ainsi, Au Moyen Âge et jusqu'au 18ème siècle en Europe, on la...

.doc
19 avril 2012

La prohibition de la torture en droit international

Cours de 5 pages - Droit international

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Etats décident de prendre des mesures juridiques contre les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité mais également contre la torture. Plusieurs instruments juridiques internationaux et régionaux vont alors emboiter le pas en intégrant la...

.doc
25 mai 2010

Protection des atteintes aux personnes et jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme

Dissertation de 8 pages - Droit européen

La Convention européenne des droits de l’homme a communiqué le 29 janvier 2009 son rapport d’activité pour 2008. On y constate que le flot du contentieux déjà très abondant ne cesse de croître. Durant la seule année 2008, la Cour a reçu 49 900 nouvelles requêtes et a rendu 1 543 arrêts...

.doc
20 févr. 2002

CEDH 29 avril 1997 M. HLR/France

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit européen

Commentaire d'arrêt: Le droit de n'être pas soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants est un droit intangible garanti par la Convention européenne des droits de l'homme. Ce droit est d'une application des plus délicates notamment en matière de...

.doc
09 Sept. 2009

La protection apportée par les articles 3 et 8 de la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme contre les mesures d'éloignement

Dissertation de 3 pages - Droit européen

« Double peine » : c’est ainsi qu’on appelle l’interdiction parfois définitive de résider sur le territoire français accompagné d’une peine d’emprisonnement. Cela a été introduit en France par la loi du 31 décembre 1970 pour certaines infractions à la législation sur les...

.doc
09 mai 2010

Cour européenne des Droits de l'Homme, 29 avril 2002 - l'aide à la mort

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Libertés publiques

La question de l’aide à la mort renvoie à une réalité qui est devenue un problème politique majeur dans notre société. Cependant, cette expression peut désigner soit une euthanasie active qui consiste à abréger les souffrances du malade en lui administrant un produit qui le ferait mourir, ou...

.doc
21 Nov. 2008

La Cour Européenne des Droits de l'Homme et la torture

Dissertation de 5 pages - Droit européen

L’article 3 de la Convention européenne des droits de l’Homme qui dispose que « nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants » a été consacré comme « l’une des valeurs fondamentales des sociétés démocratiques qui forment...

.doc
20 avril 2011

Analyse de l'article 3 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme (CEDH)

TD de 2 pages - Droit européen

Dans cette même convention, l’article 3 dispose que « nul ne sera soumis à la torture, ni a des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ». Cet article pose trois concepts : les traitements inhumains, les traitements dégradants et enfin la...

.doc
21 Nov. 2014

La protection contre la torture des personnes privées de liberté

Mémoire de 12 pages - Droit international

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, à la lumière de ce qu’Hitler, l’administration du IIIe Reich et l’administration française avaient fait subir aux juifs dans les camps de concentration et d’extermination, la volonté générale était de faire en sorte que de telles...

.doc
04 avril 2012

Arrêt du 7 juillet 1989, CEDH : Arrêt Soering contre Royaume-Uni

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Cet arrêt est le premier d'une longue liste d'arrêts rendus par la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) en matière d'extradition. Il pose la possibilité d'engager la responsabilité de l'Etat partie sur le fondement de l'article 3 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de...

.doc
19 avril 2011

Commentaire comparé : Conseil d'état, 9 avril 2008 et la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH), 30 juillet 1998

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Libertés publiques

Selon l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme : « nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants ». La torture est selon Frédéric Sudre la « pratique corporelle la plus haïssable » allant contre...

.doc
15 mai 2006

La portée de l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme

Dissertation de 7 pages - Droit international

L’article 3 de la C.E.D.H., illustrant parfaitement la logique de protection de l’individu, indique que « Nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants ». C’est l’un des rares articles auquel aucun Etat ne peut...

.doc
10 août 2010

L'interprétation de l'article 3 par la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH)

Cours de 10 pages - Droit européen

L'obligation substantielle d'interdire les peines et traitements inhumains ou dégradants est une obligation absolue. Il n'y a aucune exception prévue dans la Convention. La Cour rappelle souvent que l'article 3 consacre l'une des valeurs fondamentales de l'ordre public européen....

.doc
14 juin 2006

Le statut juridique des détenus de Guantanamo

Mémoire de 45 pages - Droit administratif

« Nous ne pouvons juger du degré de civilisation d’une nation qu’en visitant ses prisons ». Telle est la citation empruntée à DOSTÏEVSKI que F.BOLOPION utilise comme accroche à son ouvrage « Guantanamo, le bagne du bout du monde », écrit à la suite de sa visite à Guantanamo Bay, à Cuba,...

.doc
07 mai 2007

La portée et les limites de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme sur la protection des prisonniers âgés et gravement malades ou en fin de vie

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Le principe du respect de la dignité humaine est à l’origine de tout instrument national ou international de protection des droits et libertés fondamentaux. Dans ce cadre le Conseil de l’Europe adopta le 4 novembre 1950 la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des...

.doc
07 févr. 2011

Cour EDH, 23 septembre 1998 : A contre Royaume-Uni

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Libertés publiques

D’après L.E Pettiti, l’effet horizontal de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (CEDH) permet d’en faire « un instrument de protection généralisée, et pas seulement une prise de position contre le monstre froid, le...

.doc
10 Oct. 2002

Le noyau dur des droits de l'homme

Dissertation de 7 pages - Libertés publiques

Le noyau dur des droits de l'homme est composé de quatre droits: le droit à la vie, le droit à ne pas être torturé ni de subir des traitements inhumains ou dégradants, l'interdiction de l'esclavage, la non-rétroactivité de la loi pénale. Pour les besoins de l'étude, le noyau dur...

.doc
17 avril 2006

La suspension de peine pour raison médicale

Mémoire de 10 pages - Droit pénal

La loi du 4 mars 2002 est donc venue en réponse à la demande de nombreuses associations qui militaient pour que la santé des détenus malades soit considérée avec plus de dignité et d’humanité. Ce problème du traitement de la maladie en prison n’est pas typiquement français et...

.doc
14 déc. 2007

L'arrêt de rejet rendu par la Chambre criminelle de la cour de cassation le 17 juin 2003

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit pénal

Le général de l’armée française, Paul Aussaresses, ancien coordinateur en 1957 des services de renseignements à Alger auprès du général Massu, a publié le 03 mai 2001 un ouvrage dans lequel il se confie et avoue avoir participé pendant la guerre d’Algérie (de 1954 à 1962) à des actes de...

.doc
08 mai 2010

Conseil d'État, 9 avril 2008 - l'élargissement du recours en excès de pouvoir

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

En l’espèce, une mesure avait été prise à l’égard d’un détenu, M. Rogier, le transférant d’une maison d’arrêt à un centre de détention. Le requérant contestait cette décision puisque, selon lui, cette mesure de transfert l’empêcherait de suivre le traitement...

.doc
17 déc. 2013

La dignité et ses éléments

Cours de 7 pages - Droit civil

Le terme de dignité provient du latin « dignitas » et s’applique par extension aux « choses où l’on sent éminence et noblesse », et évoque le « respect dû à une personne, une chose ou à soi-même ». Selon Muriel Fabre-Magnan, « le principe de dignité permet de poser juridiquement la...

.rtf
11 Mars 2009

Conseil d'Etat, 9 avril 2008 - limite entre les mesures d'ordre intérieur et les mesures contrôlées par le juge administratif

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La question de définir la limite entre les mesures d'ordre intérieur et les mesures susceptibles d'être contrôlées par le juge administratif est complexe dans la mesure où ses conséquences, en particulier en ce qui concerne les décisions de l'administration pénitentiaire, peuvent être très...

.doc
28 Oct. 2011

Les droits et libertés fondamentaux - intégration de la protection des droits de l'homme dans différents systèmes juridiques

Cours de 40 pages - Libertés publiques

Les droits de l’homme relèvent classiquement du droit naturel. Historiquement sous l’ancien régime à partir de la révolution française, les droits leur seront reconnus et garantis, car ils sont des hommes, c’est inhérent à la nature humaine. Un homme par sa substance peut opposer...

.doc
16 Mars 2007

La Cour européenne des droits de l'homme

Dissertation de 5 pages - Droit européen

La Cour Européenne des Droits de l’Homme, juridiction internationale indépendante, a été créée à Strasbourg le 21 janvier 1959 par le Conseil de l’Europe pour faire appliquer la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales (Convention EDH, parfois...

.doc
21 févr. 2008

Dignité de la personne humaine et liberté individuelle (2008)

Dissertation de 6 pages - Libertés publiques

Le droit est aujourd’hui confronté à de nouvelles questions concernant la protection de l’être humain, de son corps et de sa personne, notamment face à d’éventuelles nouvelles menaces qui n’existaient pas au moment de la rédaction des règles constitutionnelles. Le...

.doc
13 févr. 2010

La spécificité normative de la Convention européenne des droits de l'homme

Dissertation de 4 pages - Droit européen

La Convention européenne n’est pas un traité international comme les autres, elle l’a affirmé clairement dans le premier arrêt rendu dans une affaire interétatique, Irlande c/ Royaume-Uni, 18 janvier 1978 (mise en cause des méthodes d’interrogatoire approfondi par la police...