Doc du juriste

Consultez plus de 41231 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Cession de la clientèle médicale

Cession de la clientèle médicale

  
Cession de la clientèle médicale

Nos documents

.doc
24 Mars 2009

Première Chambre civile de la Cour de cassation, 30 juin 2004 - licéité de la cession de clientèle médicale

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

« Ensemble des relations d’affaires habituelles ou occasionnelles existant entre le public et un poste professionnel et (…) trouvant leurs sources dans des facteurs personnels et matériels conjugués » (G. Cornu), la notion de clientèle civile a été l’objet d’une...

.doc
11 févr. 2010

Première Chambre civile de la Cour de cassation, 30 juin 2004 - la cession de clientèle médicale

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit des obligations

Dans son arrêt du 30 juin 2004, la première chambre civile de la Cour de cassation rappelle le principe selon lequel la cession de clientèle médicale est licite à la condition que soit respectée la liberté de choix du patient. En l’espèce, M. Y, médecin, a consenti avec...

.doc
02 juin 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 7 juin 2004 - l'objet du contrat

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

L’objet est essentiel à la validité du contrat, il est la réponse à la question : quid debitur ? (Qu’est ce qui est dû ?). Mais si l’objet doit exister, il doit aussi être précisément déterminé et surtout doté de licéité. C’est ce dont il est question dans un arrêt de la...

.doc
10 Oct. 2009

Première chambre civile de la Cour de Cassation, 30 juin 2004 - la cession de clientèle médicale

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’arrêt rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation le 30 juin 2004 est relatif à la cession de clientèle médicale. En l’espèce, un médecin avait consenti une « cession partielle de droit de présentation de clientèle » à l’un de ses confrères. La...

.doc
08 mai 2014

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 : les cessions de clientèle

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’objet d’un contrat doit toujours être licite. Cela signifie que l’opération juridique que les parties souhaitent réaliser ne doit pas déroger aux lois par la convention mise en place. L’objet doit être dans le commerce, conforme à l’ordre public et aux bonnes...

.doc
04 juil. 2007

Commentaire de l'arrêt du 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit civil

Commentaire de l'arrêt du 7 novembre 2000 de la première Chambre Civile de la Cour de Cassation concernant les contrats spéciaux. Problème de droit : La cession d'une clientèle médicale est-elle valable et dans l'affirmative, à quelles conditions ?

.doc
24 avril 2008

Commentaire d'arrêt: Cour de cassation, 1ère chambre civile, le 7 juin 1995; cassation

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit civil

« Si seules les choses qui sont dans le commerce peuvent être l’objet de convention, les personnes, qui ne sont pas des choses, en sont nécessairement écartées. […] D’où la nécessité de distinguer la personne de la chose puisque la première est par essence au-dessus des conventions...

.doc
26 févr. 2002

La formation du contrat de vente: Cass Civ 1éré, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

La clientèle médicale n'est qu'une forme de clientèle civile. Or l'évolution de la matière montre que l'on est passé progressivement d'un refus d'admettre la validité de toute cession de clientèle civile, à une admission détournée, jusqu'à une reconnaissance...

.doc
09 Nov. 2012

Commentaire d'arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation le 16 janvier 2007 : la clientèle civile

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Le développement des maisons de retraite illustre parfaitement le dynamisme et l’essor du phénomène contractuel. En effet, grâce au contrat, on organise les structures d'accueil et les différents rapports avec les usagers et les professionnels médicaux et paramédicaux qui vont dispenser des...

.doc
15 déc. 2009

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 relatif à la reconnaissance de la licéité de la cession de clientèle civile

Dissertation de 6 pages - Droit civil

(...) Jusqu'à cet arrêt et depuis le milieu du 19ème siècle, la jurisprudence, sur le fondement des articles 1128 et 1598 du code civil, condamnait la cession de clientèle civile, considérée comme illicite du fait de l'analyse classique de l'activité intellectuelle, indépendante et...

.doc
05 juin 2007

Commentaire d'arrêt: Cour de cassation, 1re Chambre civile, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

L’existence des propriétés peut dépendre de l’activité de l’homme : elles sont appelées propriétés intellectuelles. C’est le cas notamment des clientèles civiles (c’est-à-dire des clientèles en dehors des professions commerciales). Elles peuvent faire...

.doc
19 Janv. 2010

Cour de cassation, 7 novembre 2000 - les cessions de clientèles civiles

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des obligations

Auparavant considérées comme « le prolongement de la personne » (R. Cabrillac), les cessions de clientèles civiles étaient interdites, en vertu de l’article16-5 du Code civil qui dispose que « les conventions ayant pour effet de conférer une valeur patrimoniale au corps humain...

.doc
14 mai 2011

Commentaire de l'arrêt rendu par la 1ère chambre civile de la Cour de cassation le 27 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Mettant un terme à une jurisprudence initiée dès le milieu du 19ème siècle et, depuis lors, réaffirmée à maintes reprises, la Cour de cassation vient de se prononcer pour la première fois, dans un arrêt du 7 novembre 2000, en faveur de la validité des cessions de clientèle. Le litige...

.doc
16 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 7 novembre 2000 - la licéité de la clientèle civile

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Jusqu’à l’arrêt de la première chambre civile du 7 novembre 2000, la clientèle civile était considérée comme une chose hors commerce, ne pouvant donc pas constituer un objet licite d’un contrat, en vertu de l’art. 1128 du Code civil. En l’espèce, une convention de...

.doc
18 mai 2018

Cour de cassation, 1re chambre civile, 7 novembre 2000 - La licéité de la cession de la clientèle médicale

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

L'arrêt de la première chambre de la Cour de cassation, rendu le 7 novembre 2000, révèle qu'un médecin du nom de Monsieur Y, a mis son cabinet médical à la disposition de son confrère, répondant au nom de Monsieur X, tout en créant avec ce dernier une société civile de moyens. Ensuite, une...

.doc
27 juin 2013

Commentaire de l'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 : la licéité de l'objet du contrat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Les cessions d’une clientèle commerciale et d’une clientèle civile ont longtemps été traitées différemment dans le cadre de la licéité de l’objet du contrat. Sur ce point, l’arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation positionne ces...

.doc
06 août 2007

Cour de Cassation, première chambre civile, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Selon un principe célèbre, les choses hors du commerce ne peuvent faire l’objet de vente. Ainsi, la personne humaine, les droits fondamentaux de la personne ou encore les produits issus de la contrefaçon sont exclus du commerce. Cependant, la question des clientèles est plus délicate...

.doc
08 déc. 2009

Première chambre civile de la Cour de Cassation, 7 novembre 2000 - le principe de licéité de la cession de clientèle médicale

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Le cas, en l’espèce, traitait de deux chirurgiens qui avaient mis en commun leurs moyens en créant une société civile, un cabinet médical. En 1991, il y eut signature bilatérale d’une convention de rachat partiel de clientèle contre le versement d’une indemnité. Enfin, ils...

.doc
10 Janv. 2011

Commentaire de l'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 relatif à la licéité de la cession du fonds libéral

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

La cession d'un fonds civil a longtemps été considérée illégale par la Cour de cassation au sens de l'article 1128, ces clientèles civiles étant considérées hors commerce en raison de leur nature fondamentalement intuitu personae. Cependant, l'évolution des moeurs et pratiques...

.doc
29 Mars 2010

Commentaire d'arrêt de la 1ère Chambre civile de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 : la cession de clientèle civile dans le cadre d'un fonds libéral médical

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

« En réalité, la clientèle est, au sens propre, un peuple d'homme libre. Ce qu'on peut céder ce sont seulement les moyens de l'attirer et de la retenir. ». Ainsi, il apparaît par cette affirmation du doyen Savatier que la cession de clientèle civile est un problème...

.doc
27 Janv. 2016

Commentaire d'arrêt : Civ. 1re, 7 novembre 2000, n° de pourvoi : 98-17731

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des affaires

En l'espèce, un chirurgien avait mis son cabinet à la disposition de son confrère par le biais de la création d'une société civile de moyens. Ils concluent alors une convention dans laquelle le chirurgien s’engage à céder la moitié de sa clientèle en contrepartie d’une indemnité...

.doc
15 mai 2010

Cas pratiques - droit des contrats spéciaux

Étude de cas de 3 pages - Droit des obligations

Cas pratique nº 1 - À la suite d’une consultation, un avocat envoie une demande de provision de 10000euros puis de 12 000 euros à une cliente. Celle-ci en conteste le montant en raison du fait qu’il n’a pas déterminé ses honoraires dès le début de leur collaboration. Deux...

.doc
06 avril 2010

Première chambre civile, Cour de cassation , 7 novembre 2000 - la clientèle civile médicale

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

M.Y, chirurgien, a créé avec M.X une société civile de moyen. Une convention précisait que M.Y cédait la moitié de sa clientèle à M.X contre le versement d’une indemnité. De plus, les parties ont conclu une convention de garantie d’honoraires par laquelle M.Y s’engageait à...

.doc
08 juin 2010

Première chambre civile, Cour de cassation, 28 mars 1995 et 7 novembre 2000 - la cession et la présentation d'une clientèle civile

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

Dans la première espèce, l’arrêt de 1995, Mme Comoz et M. Tardy, deux docteurs en médecine, ont décidé de s’associer et ont signé le 31 janvier 1986 des conventions, dont un acte par lequel Mme Comoz s’est engagée envers M. Tardy à le présenter à une partie de sa clientèle...

.doc
09 avril 2008

Commentaire d'arrêt de la première Chambre Civile de la Cour de cassation du 7 juin 1995 concernant les principes d'illicéité de la cession de choses hors commerce

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

La Cour de cassation a formé un attendu de principe impliquant que « si la clientèle d'un médecin ou d'un chirurgien-dentiste n'est pas dans le commerce, le droit, pour ce médecin ou ce chirurgien-dentiste, de présenter un confrère à sa clientèle, constitue un droit patrimonial qui...

.doc
12 août 2002

Les cessions de clientèle. Cass. civ.1ère, 7 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

L'arrêt de la première chambre civile de la Cour de cassation rendu le 7 novembre 2000 rompt avec une jurisprudence plus que centenaire en reconnaissant la validité de la cession des clientèles civiles. Cette jurisprudence met fin à une position ambiguë de la Cour de cassation et du...

.pdf
10 déc. 2007

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 concernant la cession de la clientéle d'un fond libéral

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

La Cour de cassation dans un arrêt du 7 novembre 2000 rejette le pourvoi. Elle reconnaît la licéité de la cession de la clientèle d'un fonds libéral à condition que la liberté du patient soit sauvegardée. En l'espèce, ce n'était pas le cas.

.doc
28 juin 2009

La commercialité du fonds libéral

Dissertation de 5 pages - Droit des obligations

« La clientèle est l’ensemble des personnes qui sont en relation d’affaires avec un professionnel : si ce professionnel est un commerçant, la clientèle est dite commerciale. S’il exerce une profession civile et en particulier libérale, il s’agit d’une...

.doc
22 déc. 2006

Commentaire d'arrêt relatif à la cession de clientèle civile

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Commentaire d'un arrêt de la première chambre civile en date du 7 novembre 2000 réalisé en travaux dirigés. Ce document relatif à la cession de clientèle civile, présenté au format Word et contenant environ 2000 mots peut servir de modèle aux etudiants en droit ou de correction afin...

.pdf
30 Nov. 2012

Commentaire d'arrêt de la Première Chambre civile de la Cour de cassation du 7 novembre 2000 : les éléments de la vente

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L’arrêt en date du 7 novembre 2000, rendu par la Cour de cassation, dans sa formation civile, a eu à répondre d’un problème de cession de clientèle civile, autrement dit, de la vente d’une chose figurant hors du champ commercial. En l’espèce, un chirurgien, M....