Doc du juriste

Consultez plus de 42481 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Tacite

Tacite

Tacite

Nos documents

.doc
17 déc. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 31 octobre 2006 - la reconnaissance tacite du droit de gage du créancier par le débiteur

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’article 2248 du Code civil (modifié par la loi du 17 juin 2008, correspondant désormais à l’article 2240 du Code civil) dispose que « la prescription est interrompue par la reconnaissance que le débiteur ou le possesseur fait du droit de celui contre lequel il prescrivait. »...

.doc
04 Nov. 2008

La détermination de l'acceptation tacite des héritiers

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit de la famille

Les deux décisions sont rendues à propos du décès d’une personne. Dans le premier cas, les héritiers du défunt ont conclu une transaction avec l’administration fiscale sur le montant des dettes de la succession. Ils se sont ainsi engagés à lui verser une somme d’argent et lui ont...

.doc
12 Oct. 2009

Commentaire de l'arrêt rendu par la Première Chambre civile de la Cour de cassation en date du 18 janvier 1983 relatif à la prorogation du terme extinctif

Cours de 3 pages - Droit autres branches

"En droit, le silence de celui qu'on prétend obligé ne peut suffire en l'absence de toutes autres circonstances." Ce principe a été posé par la Cour de cassation avec l'arrêt Guilloux en date du 25 Mai 1870. Ainsi, en principe, qui ne dit mot ne consent pas. Cependant, il existe certaines...

.doc
12 Nov. 2007

Commentaire d'arrêt comparé: civ.1 7 Juin 1995 et civ.1 5 mars 2002

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Il n’est pas toujours aisé pour la jurisprudence de définir les limites de l’acceptation tacite, surtout en présence d’un acte de disposition accompli par les successibles sur un bien successoral : en témoignent ces deux arrêts rendus par la première chambre civile de la...

.doc
02 avril 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 4 juin 2009 - le silence et l'acceptation du contrat

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

La Cour de cassation en sa première chambre civile, le 4 juin 2009 a rendu un arrêt important venant poser une exception au principe énoncé par l'adage « qui ne dit mot ne consent ». En l'espèce, il s'agit du ministère de la Défense qui a conclu avec la société SOMES un contrat de prestation de...

.doc
11 Janv. 2011

Conseil d'Etat, 11 février 2004 - les certificats d'urbanisme

Commentaire d'arrêt de 9 pages - Droit administratif

Le certificat d'urbanisme fait en ce sens figure d'exception au principe de l'application immédiate de la règle nouvelle puisque le législateur a prévu que les certificats d'urbanisme génèrent, sous certaines conditions, des droits acquis limités dans le temps (article L.410-1 du code de...

.doc
17 Janv. 2010

Première chambre civile de la Cour de cassation, 18 janvier 1983 - la prorogation du terme du contrat entraîne-t-elle la formation d'une nouvelle convention ?

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

En droit des contrats et selon la volonté des parties, certaines obligations peuvent être assorties de modalités comme le terme. L’obligation doit être exécutée à l’arrivée du terme prévu par la convention. Cependant il existe des exceptions conduisant à l’augmentation de la durée...

.doc
28 déc. 2007

CE, 21 mars 2003, sipperec

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La loi du 26 juillet 1996 de réglementation des télécommunications a mis fin au privilège en vertu duquel France Télécom implantait jusqu’à alors ses réseaux à titre gratuit sur le domaine public routier. Désormais, le Code des postes et télécommunications prévoit que l’occupation du...

.doc
23 juil. 2006

Commentaire de l'arrêt Bayer, CJCE, 6 Janvier 2004

Dissertation de 7 pages - Droit autres branches

Présentation et commentaire de l'arrêt CJCE « Bayer » du 6 janvier 2004 relatif aux ententes. Il convient d'étudier tout d'abord la nécessité d'une acceptation pour parvenir à un accord (I), cette notion ayant était successivement interprétée largement (A), puis de manière restrictive par les...

.doc
02 mai 2007

Commentaire de l'arrêt de la chambre commerciale du 21 novembre 2000

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit autres branches

En raison des nombreuses prérogatives dont disposent les dirigeants, la jurisprudence fait office de rappel à l’ordre quant aux précautions qui sont à prendre lorsqu’un tiers contracte avec une société anonyme (S.A). Ces précautions passent le plus souvent par le respect des règles de...

.doc
05 juin 2007

Commentaire de l'arrêt du 1er octobre 2002 de la chambre commerciale de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit fiscal

Selon l’article 1110 du Code civil : « L’erreur n’est une cause de nullité de la convention que lorsqu’elle tombe sur la substance même de la chose qui en est l’objet ». Dans un contrat de cautionnement, c’est-à-dire dans un contrat où une personne s’engage à...

.pdf
12 Mars 2010

Droit des obligations : régime général

Cours de 68 pages - Droit des obligations

Obligation : rapport juridique patrimonial entre plusieurs personnes en vertu duquel le débiteur est tenu envers le créancier d'une prestation ou d'une abstention. - Rapport entre plusieurs personnes : il faut au moins deux personnes, l'exigence de ce lien fait apparaître le caractère personnel...

.doc
18 avril 2007

Commentaire d'arrêt rendu le 6 janvier 1971 par la deuxième chambre civile de la Cour de cassation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

La nécessité de protéger la vie privée contre les atteintes des tiers agissant par le propos ou par l’image est devenue telle, dans nos sociétés, qu’elle est affirmée par les instruments internationaux les plus prestigieux. Ainsi l’article 12 de la Déclaration universelle des...

.doc
03 Janv. 2008

Cour Internationale de Justice (CIJ), arrêt du 03 février 2006, Activités armées sur le territoire du Congo (nouvelle requête 2002) (République Démocratique du Congo contre Rwanda)

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit international

Le 2 Août 1998, les armées du Rwanda et de l’Ouganda ont envahi le territoire de la République Démocratique du Congo afin de renverser le gouvernement congolais accusé par ces états de protéger et soutenir des groupes d’insurgés dont certains auraient pris part au génocide du Rwanda qui...

.doc
12 Mars 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 15 novembre 2005 - les effets de la résiliation unilatérale du contrat à durée indéterminée entre les parties

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit des obligations

La société N a conclu avec Mlle X un contrat de parrainage afin de développer la notoriété de son commerce. Le contrat a pris effet le 31 décembre 1993 et était renouvelable par tacite reconduction au bout de trois ans. Les relations contractuelles ont été entretenues après le 31 décembre...

.doc
18 déc. 2007

Commentaire d'arrêt de la Cour de cassation du 24 mai 2005 concernant l'acceptation du silence

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit civil

Cependant, l'acceptation peut dans certains cas être tacite. Il existe ainsi des exceptions légales, que sont par exemple les contrats de bail renouvelés par une reconduction tacite, et des exceptions jurisprudentielles, dégagées notamment par la Cour de cassation, comme ce fut le...

.doc
01 déc. 2008

Les régimes matrimoniaux - publié le 01/12/2008

Cours de 100 pages - Droit civil

Deux conceptions s'opposent pour définir la nature juridique du régime matrimonial, l'une fondée sur le contrat, l'autre sur l'idée de statut. La difficulté vient de ce que, bien que volontaire, le régime des biens des époux forme un corps de règles cohérent faisant partie du droit objectif...

.doc
28 Oct. 2011

Commentaire comparé Cass. Civ 1, 24 mai 2005 et Cass. Civ 1 du 4 juin 2009

Commentaire d'arrêt de 6 pages - Droit autres branches

Dans les deux arrêts soumis à analyse, un arrêt de la 1ère chambre civile de la Cour de Cassation du 24 mai 2005 et un de la même chambre de la Cour de Cassation datant du 4 juin 2009, l'acceptation silencieuse est traitée. Plus précisément, ces deux arrêts viennent poser une exception au...

.doc
15 Mars 2010

Conseil d'État, 23 mars 2003 - le SIPPEREC (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l'électricité et les réseaux de communications) et la redevance pour occupation du domaine public

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit administratif

La loi du 26 juillet 1996 de réglementation des télécommunications a organisé, en conformité avec les directives européennes, l’ouverture à la concurrence de l’ensemble des activités de télécommunications. Cette loi subordonne désormais l’occupation du domaine public routier à la...

.doc
04 mai 2012

Le mandat en Droit marocain

Cours de 14 pages - Droit autres branches

Le contrat peut être conclu suite à l'intervention d'un tiers. Ce dernier peut être un simple intermédiaire dont le rôle se borne à rapprocher les parties à l'exemple du courtier, comme il peut être aussi un véritable représentant, ayant le pouvoir de conclure un acte juridique pour le compte...

.pdf
15 juin 2012

En quoi la loi du 23 juin 2006 a-t-elle tenté de sécuriser l'acceptation pure et simple ?

Dissertation de 6 pages - Droit civil

« Nul n'est héritier qui ne veut ». Cette maxime de l'Ancien droit exprimait déjà la faculté laissée à un successible d'accepter ou de renoncer à une hérédité. Cette option a été reprise par le Code civil de 1804, sous l'article 775 disposant que « nul n'est tenu d'accepter une succession qui lui...

.doc
20 Nov. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 5 mai 2009 - le mécanisme de compensation d'obligations

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Selon le Professeur Mestre, « le meilleur moyen d'être payé est encore sans doute d'être débiteur de son débiteur ». On peut rapprocher cette citation du mécanisme de la compensation posé par les articles 1289 et suivant du Code civil. La compensation qui suppose l'extinction simultanée de deux...

.doc
21 Mars 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 8 janvier 1980 et 24 septembre 2003 - la location-gérance

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des affaires

Cour de cassation, chambre commerciale, 8 janvier 1980 - Marraux donne en location-gérance un fonds de commerce, dont il est le propriétaire, à Demoiselle Burtin. Cette dernière a une dette envers la Société Dicoma contractée soit avant la publication du contrat de location-gérance, soit dans les...

.doc
12 juin 2010

Cour de cassation, chambre commerciale, 1er octobre 2002 - le contrat de cautionnement

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

Dans l’arrêt de la chambre commerciale de la Cour de cassation du 1er octobre 2002, M. Burtin s’est porté caution en mars 1989 pour la société Pro-collectivités envers la BNP pour le remboursement de toutes sommes dues ou à devoir par elle à concurrence d’un certain montant et a...

.doc
13 juin 2007

Le rôle du silence dans l'acceptation

Dissertation de 6 pages - Droit autres branches

En droit français, le principe de l’autonomie de la volonté emporte que chacun est libre de contracter ou de ne pas contracter. Le contrat est un accord de volontés générateur d’obligations. Sa conclusion est permise par la rencontre des volontés des parties, c’est-à-dire le...

.doc
16 avril 2008

Commentaire d'arrêt 1ère chambre civile de la cour de cassation, 2 octobre 2002

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit civil

Summum jus, summa injuria. Ce vieil adage, signifiant que le droit dans sa raideur peut conduire à une injustice flagrante, semble trouver à travers l’arrêt du 2 octobre 2002 de la 1ère chambre civile de la cour ce cassation, une nouvelle jeunesse. L’arrêt concerne une société en...

.doc
15 Nov. 2009

Le silence dans la formation du contrat

Dissertation de 3 pages - Droit des obligations

L'intégrité du consentement joue un rôle important dans la formation du contrat. Le consentement doit être libre et éclairé. Or, il arrive que le silence vienne entacher l'intégrité de ce dernier. Le consentement est un accord de volontés (deux ou plusieurs) afin de créer des effets de droit....

.doc
22 Janv. 2010

La notion d'usage dans les contrats spéciaux

Dissertation de 8 pages - Droit des obligations

De tous temps, et afin de pallier aux lacunes résultant du droit écrit, l’Homme a recours à l’usage, en vue de déterminer le droit applicable. Au travers de cette recherche du droit applicable, il convient d’affirmer la polysémie du terme « usage ». En effet, ce dernier recouvre...

.doc
22 Mars 2013

Cour de cassation, Chambre commerciale , 31 mai 2005, La reprise des actes conclus au nom d'une EURL en formation

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit civil

Le régime juridique applicable aux Entreprises Unipersonnelles à Responsabilité Limitée (EURL) est-il exactement le même que celui applicable à la SARL ? On pourrait penser qu'en l'absence d'une pluralité d'associés, le formalisme concernant la prise de décision pourrait être allégé pour...

.pdf
21 Janv. 2016

Histoire du droit de la famille, de l'Empire romain à nos jours

Cours de 35 pages - Droit de la famille

L'histoire du droit des personnes et de la famille fait partie intégrante du droit privé, droit entre des personnes. Cette matière est assez jeune qui a connu ses grands maîtres qu’a partir du 19ème siècle : Brissod, Chenon,Violet… L’HSD est en soi une matière jeune. Elle repose...