Doc du juriste

Consultez plus de 42477 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Michel Debré

Michel Debré

Michel Debré

Nos documents

.pdf
28 Oct. 2006

Discours de Michel Debré devant le Conseil d'Etat (27 août 1958)

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Commentaire de droit constitutionnel (ou "Théorie générale de l'Etat") ayant pour objet la troisième partie du discours de M. Debré : III. Le Président de la Réublique (ses pouvoirs). Il s'agit d'une analyse idéale pour réaliser un commentaire juste et clair de l'extrait du discours de...

.doc
18 mai 2009

Michel Debré, Discours prononcé devant le Conseil d'État, 27 août 1958

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Peu après la fin des travaux préparatoires de la Constitution de la Vème République, Michel Debré prononce son discours devant le Conseil d'État dans lequel il décrit la Constitution qui va naitre et dans lequel il définit le régime et les institutions qui vont être mises en place....

.doc
20 Oct. 2018

Commentaire de l'article 20 de la Constitution de 1958

Commentaire d'article de 14 pages - Droit constitutionnel

La Constitution française de la Ve République fait suite aux IIIe et IVe Républiques, dont les Constitutions instituaient un gouvernement faible, bien souvent asservi à l'Assemblée. Michel Debré, l'un des constituants majeurs du texte de la Ve République, prenait en compte ces...

.doc
05 avril 2021

Le président de la République est-il un arbitre ? - publié le 05/04/2021

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Lors de son discours devant le Conseil d'État le 27 aout 1958, Michel Debré affirme que le Président de la Ve République doit être "bien plus qu'un arbitre entre les partis" contrairement aux régimes précédents. Dans la Constitution de 1958, le président de la République est un...

.doc
12 févr. 2014

La nature de la Ve République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Dans son discours au Conseil d’État du 27 août 1958, Michel Debré affirmait : « Le gouvernement a voulu rénover le régime parlementaire. Je serais même tenté de dire qu’il veut l’établir, car pour de nombreuses raisons la République n’a jamais réussi à...

.doc
10 déc. 2018

Commentaire de l'article 49.3 de la Constitution de 1958

Commentaire d'article de 6 pages - Droit constitutionnel

L'utilisation de l'article 49 alinéa 3 a depuis un certain temps porté à débat. "Le 49.3 est une brutalité, un déni de démocratie", disait François Hollande en 2006. Traditionnellement, la confiance du gouvernement à l'égard de l'Assemblée nationale était dissociée de l'adoption d'un texte. Cette...

.doc
14 juin 2021

L'article 16 de la Constitution décrypté tout simplement

Cours de 5 pages - Droit constitutionnel

Charles de Gaulle (dans un discours en novembre 1965) disait que "le président de la République ne saurait être confondu avec une autre fraction. Il doit être l'homme de la nation tout entière, exprimer et servir le seul intérêt national". Concernant tout d'abord la Constitution de la Ve...

.doc
11 Janv. 2017

Le Conseil Constitutionnel, un gouvernement des juges ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« La Constitution est ce que les juges disent qu'elle est. » Cette phrase de Charles Evans Hughes à propos de la Cour Suprême des États-Unis semble, selon certains auteurs, être de plus en plus applicable au Conseil Constitutionnel français. Celui-ci était conçu dans la Constitution de 1958 comme...

.doc
30 Janv. 2015

La légitimité du Conseil constitutionnel

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

D’après François Mitterrand, « disposant de grands pouvoirs, le Conseil constitutionnel doit à tout prix éviter de s’ériger en gouvernement des juges. » Le Président de la République se fait ici l’héritier de la pensée rousseauiste selon laquelle le domaine public doit être régi...

.pdf
14 déc. 2015

Les désignation et statut des membres du Conseil constitutionnel

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« Les hommes créent des institutions, mais ils ne savent pas les institutions qu'ils créent ». Le Conseil constitutionnel peut s'apparenter aux institutions que définit Raymond Aron, n'étant pas devenue ce à quoi elle aspirait à l'origine de sa création. Le Conseil constitutionnel est un organe...

.doc
17 déc. 2010

Les principes généraux de la révision constitutionnelle et de la Vème République

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Il s’agit d’un passage de l’allocution de Michel Debré devant le Conseil d’Etat, le 27 août 1958, ayant pour thème principal l’instauration d’un régime parlementaire en France dans le projet de la Constitution du 4 octobre 1958. Michel Debré est...

.doc
12 avril 2010

Les institutions de la Ve République - Constitution et pouvoirs

Cours de 64 pages - Droit constitutionnel

La Ve République se reconnait dans la tradition républicaine qui s’exprime dès l’article 1er de la Constitution de 1958 : « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Cette nature s’illustre à travers les valeurs et les symboles républicains. On...

.doc
18 juin 2009

Quelles sont les inspirations du régime politique instauré en France en 1958 ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Les constituants de 1958 n’ont pas scellé seuls l’avenir constitutionnel de la France. Ils se sont notamment basés sur une idéologie et un esprit intellectuel prolixe et fertile au niveau politique à cette époque, tant le dysfonctionnement (instabilité politique et constitutionnelle)...

.doc
06 févr. 2009

Le principe de souveraineté nationale et le conseil constitutionnel

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

Michel Debré présentait le 27 août 1958 l’une des innovations majeures de la Ve république : « la création du conseil constitutionnel manifeste la volonté de subordonner la loi, c'est-à-dire la décision du parlement, à la règle supérieure édictée par la Constitution. La...

.doc
27 févr. 2009

Les pouvoirs du président de la République sous la Ve République

Dissertation de 8 pages - Droit constitutionnel

La Constitution de la Ve République s’est construite en contradiction avec celle de la IIIe et la IVe à propos des pouvoirs du Président de la République. En effet, les présidents de la IIIe et IVe République ont pour la plupart eu une image effacée, on les a qualifiés de présidents...

.doc
24 avril 2020

La Ve République est-elle un régime parlementaire ? - publié le 24/04/2020

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

La Ve République et plus précisément encore le régime politique français trouve sa base au sein de la Constitution du 4 octobre 1958. Cette dernière vit le jour alors que la IVe République fit naufrage à la suite de la guerre d’Algérie. À la fois inspirée par les conceptions de...

.doc
22 Mars 2007

Le gouvernement sous la Ve République

Dissertation de 10 pages - Droit administratif

Le terme « pouvoir exécutif » est aujourd’hui devenu anachronique sous la Ve République. En effet, sous les IIIe et IVe Républiques, ce concept était utilisé pour insister sur la place subordonnée qu’occupait le « cabinet » par rapport au Parlement, de même que sur la place...

.doc
01 août 2007

La Ve république est-elle un régime parlementaire ?

Dissertation de 5 pages - Droit constitutionnel

La Constitution de 1958 répond d’abord aux exigences de la loi constitutionnelle du 3 juin 1958. Cette loi confiait au gouvernement « De Gaulle », dernier gouvernement de la IVe République, le pouvoir de réviser la Constitution. Elle prévoyait le maintien d’un régime parlementaire,...

.pdf
20 Mars 2013

Commentaire du Conseil constitutionnel du 29 décembre 2009

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit constitutionnel

« Nous travaillons avec une gomme, pas avec un crayon. Nous avons à effacer ce qui n’est pas conforme à la Constitution et aux droits et libertés constitutionnels français, mais aucunement à écrire la loi en lieu et place du législateur » disait Jean-Louis Debré, président du Conseil...

.pdf
22 Mars 2013

Les racines de la Ve République

TD de 4 pages - Droit constitutionnel

De Gaulle, une fois revenu au pouvoir est chargé de rédiger une nouvelle Constitution et un travail de rédaction démarre sous la direction de Michel Debré, le véritable chef d'orchestre de ces travaux de préparation. Ce texte aboutit à un projet, présenté lors du référendum du 28...

.doc
06 mai 2010

La Constitution du 4 octobre 1958

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

La constitution du 4 octobre 1958 est née de circonstances historiques liées à la guerre d'Algérie et de la volonté de nouveauté. Les idées constitutionnelles de De Gaulle sont majoritaires dans ces sources, mais elles sont accompagnées par celles de Michel Debré. De plus, la pensée...

.doc
10 mai 2011

Le Président de la République est-il un souverain ?

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Tout au long de son évolution politique, la France a toujours hésité entre un régime parlementaire et le régime présidentiel, le problème d'un régime présidentiel étant qu'il placerait un homme au centre du système ce qui rappelle trop les monarchies de l'Ancien Régime. Le Président de la...

.doc
27 Mars 2008

La signification de l'élection du Président de la République sous la Ve: du suffrage des notables au suffrage des citoyens

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

Le 27 août 1958, lors de son discours devant le Conseil d’Etat, Michel Debré avait exposé les modalités d’élection du Président de la République et expliqué les motivations du choix. En effet, la Constitution originale de 1958 prévoit dans son article 6 que « le...

.doc
31 août 2009

Les legs constitutionnels des IIIe et IVe Républiques

Dissertation de 6 pages - Droit constitutionnel

En 1958, Michel Debré déclarait « ne pas vouloir rénover le régime parlementaire mais le créer, car, pour de nombreuses raisons, la République n'a jamais réussi à le faire ». Lorsque celui-ci parle de la République, il fait notamment question des IIIe et IVe Républiques qui à...

.doc
11 Oct. 2010

Le pouvoir exécutif sous la 5ème République

Cours de 24 pages - Droit constitutionnel

Le scrutin est donc modifié en 1962. Le mode d'élection qui est mis en place dans la Constitution de 1958 prévoit que le Président est élu au suffrage universel indirect par un collège électoral d'environ 80 000 personnes composées essentiellement de députés, de sénateurs et de représentants...

.doc
05 avril 2007

La responsabilité politique du gouvernement sous la Ve République (2007)

Dissertation de 9 pages - Droit constitutionnel

Michel Debré a déclaré en 1958 « Le Parlement ne doit pas gouverner. Une grande nation suppose un gouvernement qui ait sa responsabilité, c’est-à-dire dont la responsabilité ne soit pas chaque jour remise en cause, et qui ait sa durée, c’est-à-dire qui ne sacrifie pas les...

.doc
25 Nov. 2008

Le président de la Ve République est-il un monarque républicain ?

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« Si vous me permettez une image empruntée à l’architecture, je dirais qu’à ce régime parlementaire neuf il faut une clef de voûte. Cette clef de voûte, c’est le président de la République ». Michel Debré montre par cette affirmation que l’idée-force du texte...

.doc
02 Mars 2009

Le rôle du conseil constitutionnel sous la Cinquième république

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

« La création du conseil constitutionnel manifeste la volonté de subordonner la loi, c'est-à-dire la décision du parlement, à la règle supérieure édictée par la Constitution. La constitution crée ainsi une arme contre la déviation du régime parlementaire » déclare ainsi Michel Debré...

.doc
22 Mars 2009

Les rapports du premier ministre et du Président de la République sous la Ve République

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

Lorsque Michel Debré, fidèle gaulliste, et ses collaborateurs rédigent la constitution de la Vème République en 1958 les directives sont claires : il s’agit de redonner au Président de la République un prestige et une autorité qu’il n’a jamais eue auparavant. Quant...

.pdf
22 juin 2009

La cinquième République

Dissertation de 7 pages - Droit constitutionnel

La Constitution du 4 octobre 1958 qui devait révolutionner le régime parlementaire français, tient son caractère novateur du nombre de ces sources, qui devaient, au cours du temps, la polir toujours plus, pour faire ce qu’elle fut et ce qu’elle est devenue. Avant la Seconde Guerre...