Doc du juriste

Consultez plus de 42021 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Emprisonnement

Emprisonnement

Emprisonnement

Nos documents

.pdf
10 mai 2012

Les courtes peines d'emprisonnement

Dissertation de 20 pages - Droit pénal

La peine privative de liberté est intimement liée à l'idée de réponse à commission d'une infraction, dont elle a été la première illustration dès les premières années du XIXe siècle, et en reste la principale aujourd'hui. En effet, la peine d'emprisonnement ferme est toujours prononcée pour 88%...

.doc
16 Mars 2006

Les différentes juridictions et l'emprisonnement

Dissertation de 2 pages - Droit pénal

Explication de droit civil/pénal : les peines d'emprisonnement en fonction du type d'infraction puis graphique sur l'évolution du nombre de détenus entre 1994 et 2003. Document de deux pages au format Word.

.doc
28 avril 2008

Comment éviter l'emprisonnement ?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

L’emprisonnement, entendu au sens large comme peine privative de liberté, ne semble pas être une évidence, si l’on s’en tient à l’observation des différentes peines infligées au cours de l’Histoire. La peine de mort, ou l’exil, sont nettement plus présentes...

.doc
10 févr. 2008

Surveiller et punir en droit pénal

Dissertation de 8 pages - Droit pénal

« La peine doit être minimale pour celui qui la subit et maximale pour celui qui se la représente », Beccaria. En effet toute la difficulté de l’art de sanctionner réside dans le souhait de satisfaire les intérêts et les droits des personnes qui participent au procès pénal, tout en...

.doc
03 Mars 2011

La justice des mineurs : quelle est la réponse de la justice française face aux mineurs délinquants ?

Dissertation de 19 pages - Droit autres branches

Pendant longtemps, la justice, garantissant les droit de chacun, était la même pour les adultes que pour les mineurs. La justice des mineurs, telle qu'on la connait aujourd'hui, à quelques modifications près, ne prend sa forme spécifique qu'à partir de l'ordonnance du 2 février 1945 avec la...

.doc
20 déc. 2007

Les crimes contre l'humanité devant la cour pénale internationale (acte d'accusation)

Cours de 25 pages - Droit international

D'autre part un rapport du CICR a relevé plus de 130.000 morts causés par des milices. Ces milices ont agi avec la bénédiction sinon la participation des autorités « Kariennes » selon un rapport du Secrétaire général des Nations Unies. En l'an (XVI), pendant l'occupation du « Kari » par les...

.doc
06 avril 2009

Comparaison : Chambre criminelle de la Cour de cassation, 4 janvier 2006 et 24 janvier 2006 - le principe de légalité

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

« Nullum crimen nulla pœna sine lege .» Par cet adage latin, la formulation traditionnelle du principe de la légalité des poursuites pénales est posée : les juges ne peuvent retenir l’existence d’une infraction ni prononcer une peine sans s’appuyer sur une loi. Dans un cas...

.doc
01 avril 2013

Pourquoi le système pénal japonais renonce-t-il à emprisonner nombre de criminels ?

Dissertation de 4 pages - Droit pénal

Vu l’efficacité du contrôle social informel au Japon, il n’y a rien d’étonnant à ce que la philosophie de la peine japonaise soit caractérisée par une forte resocialisation des délinquants et criminels (Haley 1996). Comme les institutions de socialisation les plus efficaces sont...

.doc
08 juin 2019

L'évolution des peines pénales en France

Cours de 2 pages - Droit pénal

Le Code de 1791 fut le premier Code pénal en France. C'est dans ce Code que la peine d'emprisonnement est introduite pour première fois. La prison ne représentait pas encore une peine dans le droit laïc ; si elle existait déjà dans le droit romain, elle était considérée comme une peine de...

.doc
29 avril 2008

La récidive des criminels sexuels

Mémoire de 91 pages - Droit pénal

« Ainsi que la vertu, le crime a ses degrés », C’est par ces mots que l’on arrive à comprendre les différentes distinctions réalisées entre les infractions pénales, rendant certaines plus graves que d’autres, obtenant ainsi une attention particulière du législateur, et pourtant...

.pdf
09 août 2010

Droit pénal spécial : atteintes physiques, morales, juridiques, etc.

Cours de 72 pages - Droit pénal

Le droit pénal spécial est le témoin des valeurs de la société dont elle entend assurer la protection. En examinant les sanctions encourues par les auteurs des infractions on constate que certaines valeurs sont plus protégées que d'autres. Ces valeurs évoluent en fonction de la société elle-même....

.doc
02 mai 2011

Les sanctions affectant les droits du condamné

Cours de 16 pages - Droit pénal

INTRODUCTION Toute personne qui enfreint la loi et est auteur d'une infraction pénale s'expose à des peines pénales. Ces dernières sont classées en trois catégories selon leur gravité. De la moins grave à la plus grave, il s'agit de la contravention, du délit et du crime. Les sanctions encourues...

.doc
09 juil. 2010

La personnalisation de la peine lors de son prononcé et lors de son exécution

Mémoire de 79 pages - Droit pénal

Le choix de ce sujet se justifie par l'intérêt porté aux différentes méthodes de personnalisation de la peine, notamment entre majeurs et mineurs, et surtout une volonté de les regrouper toutes ensemble afin de mieux pouvoir analyser le sujet et le critiquer, tant leur nombre est grand et leurs...

.doc
23 Sept. 2010

L'infanticide et le droit français

Mémoire de 202 pages - Droit pénal

Pour Antoine Loisel, « qui fait l’enfant, doit le nourrir ». Cette maxime intervient surtout en matière civile, et peut être complétée par ces mots de Portalis : « Nourrir, entretenir et élever ceux auxquels on a donné le jour ». Il en découle donc une obligation pour les parents de prendre...

.doc
05 avril 2011

La peine de travail en Belgique

TD de 12 pages - Droit pénal

Depuis 150 ans, le législateur semblait incapable de concevoir une autre réaction à ce qu'il qualifie d'infraction que l'enfermement. Face à l'engorgement des prisons, à l'inexécution des courtes peines de prison et, dans un contexte plus idéologique, face à l'envie d'éviter, de manière...

.doc
08 juil. 2007

La récidive en cas pratique de droit

Cas Pratique de 4 pages - Droit pénal

Cas pratique relatif à la récidive. En 2003, Marin a été condamné à 3 mois d'emprisonnement avec sursis pour vol. De plus, il est actuellement poursuivi pour des violences volontaires qu'il aurait commises l'hiver dernier. Ses problèmes ne s'arrêtent pas là puisqu'il est également poursuivi pour...

.pdf
26 Mars 2009

Cas pratique sur l'application de la loi pénale dans le temps

Cas Pratique de 5 pages - Droit pénal

Alexandre a téléchargé des fichiers musicaux sur le site de Guillaume qui les met à disposition. En mars 2007, la police découvre l’existence de ce site. Les deux affaires doivent être jugées en septembre 2008. Selon la loi en vigueur (article 335-4 al.1er du Code de la propriété...

.doc
22 Sept. 2009

Chambre criminelle de la Cour de cassation, 7 janvier 2004 - l'application dans le temps de la loi de forme

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Procédure pénale

Déjà au siècle dernier, la Cour suprême décidait « que les lois de procédure et d’instruction sont obligatoires du jour de leur promulgation, en ce qui concerne les procès commencés comme les procès à naître ; qu’au nombre de ces lois, il faut comprendre celles qui modifient soit la...

.doc
05 Nov. 2009

Cas pratiques sur l'application de la loi pénale dans le temps

Cas Pratique de 6 pages - Droit pénal

M. X a incendié un véhicule dans la nuit du 15 novembre 2005 dans le cadre des émeutes parisiennes. Il a été poursuivi pour ses actes. Lors des faits, le 15 novembre 2005, une loi pénale (l’article 322-1 du Code pénal) sanctionne les actes de destruction, dégradation ou détérioration...

.pdf
17 Sept. 2013

Cas pratiques sur la récidive et le concours réel d'infractions

Cas Pratique de 3 pages - Droit pénal

Cas n°1: M. Mortimer a commis plusieurs infractions dans une période de 2 ans. En 2002 il commet un vol de voitures pour lequel il est condamné à 2 ans d’emprisonnement dont un an avec sursis. En avril 2003 il participe au vol de différents objets d’art. Il n’est à...

.doc
20 juin 2010

Le sens du Travail d'Intérêt Général (TIG), une alternative à l'incarcération

Dissertation de 11 pages - Droit pénal

« La peine alternative de TIG a une double finalité : éviter les courtes peines d’emprisonnement et faciliter la réinsertion… calmer l’angoisse d’une société qui, hors de la prison, croit qu’il y a aucune sanction. » Déclaration de Badinter, garde des sceaux, en 1982, à...

.doc
28 déc. 2007

Un changement d'identité imaginable du placement sous surveillance électronique en France

Dissertation de 17 pages - Droit pénal

« Le PSE ne s’est pas révélé comme étant, encore aujourd’hui, le meilleur moyen de lutte contre la surpopulation carcérale, sauf à le voir généraliser dans l’avenir » . Par cette phrase, le député G. FENECH explique simplement que le PSE ne pourra avoir une réelle influence sur la...

.doc
17 Sept. 2008

La théorie générale du droit pénal

Cours de 18 pages - Droit pénal

Depuis 1958, on prévoit que les crimes et délits ne peuvent résulter que de la loi. Pour les contraventions, elles ne résultent pas de la loi mais du règlement. (Textes administratifs) Cela peut aller du décret le plus formaliste à l'arrêté municipal. Le nouveau Code pénal dans son article 111-2...

.doc
01 févr. 2010

L'existence de l'élément légal

Cours de 7 pages - Droit pénal

On classe les infractions pénales en trois catégories par ordre décroissant de gravité : crime/délit/contravention. Le plus souvent, les textes ne précisent pas la classification des infractions. La loi attribue une ou plusieurs peines à l’infraction et, en fonction de la nature de la peine,...

.doc
21 Mars 2010

Cour de cassation, chambre criminelle, 26 février 1974 - les sources constitutionnelles du droit pénal

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

La question de savoir si le pouvoir exécutif peut prendre des règlements entraînant des sanctions telles que des peines privatives de libertés est compréhensible. En effet, une telle sanction ne devrait-elle pas être mise en place par le législateur qui est la voix de la société ? Car, le pouvoir...

.doc
09 Nov. 2011

Pénologie : l'institution pénitentiaire et les conditions des détenus

Cours de 42 pages - Droit pénal

La pénologie est la branche qui étudie les fonctions des sanctions pénales, les règles de leur exécution et les méthodes visées dans leur application. Pénologie est un terme relativement récent. Autrefois, on parlait de science pénitentiaire. Cette formulation a été abandonnée, complètement...

.doc
13 Janv. 2012

Procédure pénale : les actions issues de l'infraction et la phase d'instruction

Cours de 69 pages - Droit pénal

L'avant-projet du Code de procédure a été proposé au Conseil des ministres en mars 2010, il prend appui sur le rapport dit Ginchard. C'est un rapport qui attrait à la répartition des conventions et à l'allégement des procédures. Il y a un aspect pénal dans ce rapport. Dans son volet pénal, le...

.pdf
25 Mars 2013

Commentaire d'arrêt de rejet de la Chambre criminelle de la Cour de Cassation rendu le 26 février 1974 : la légalité des délits et des peines

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit pénal

Dans un arrêt de rejet rendu le 26 février 1974, la Chambre criminelle de la Cour de Cassation se prononce sur la légalité des délits et des peines. En l’espèce, un homme est impliqué dans un accident de voiture. La Cour d’appel le déclare coupable d’homicide et de blessure...

.doc
30 juin 2007

La CRPC par rapport à la composition pénale

Cours de 4 pages - Droit pénal

Cours portant sur la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité par rapport à la composition pénale. A bien des égards la CRPC s'inscrit davantage dans le prolongement de la composition pénale en réalisant les possibilités que celle-ci n'avait fait qu'entrouvrir. En effet la...

.doc
28 déc. 2007

Evolution du concept de la surveillance électronique

Dissertation de 7 pages - Droit pénal

« Le système pénitentiaire n’est autre chose que l’ensemble des règles morales auxquelles est soumis le criminel captif, que la société s’efforce de rendre meilleur, en même temps qu’elle le place dans l’impossibilité de nuire ». Tocqueville nous rappelle ici deux des...