Doc du juriste

Consultez plus de 41714 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Droit de gage

Droit de gage

Droit de gage

Nos documents

.doc
28 Sept. 2010

Cass, 3eme civ, 6 octobre 2004 droit de gage général

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Le 12 août 1976, les époux X ont vendu aux époux Y, par acte sous seing privé, un immeuble avec paiement échelonné du prix. Le 2 juin 1988, ces premiers ont alors, par acte notarié, procédé a la donation de ce même immeuble au profit de leur fils, sachant que la réitération de la promesse de...

.doc
20 févr. 2012

Les inconvénients du droit de gage général des créanciers

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Le crédit peut se définir comme la confiance qu’accorde un créancier dans la solvabilité de son débiteur, ou comme l’octroi par celui-ci d’un délai de paiement à ce dernier. Ce crédit, instrument phare de l’économie moderne, suppose l’existence d’un rapport...

.doc
05 juil. 2012

Les inconvénients du droit de gage général du créancier

Dissertation de 4 pages - Droit autres branches

Dans un rapport d'obligation, le créancier est titulaire d'un droit de créance ou droit personnel contre la personne de son débiteur. Selon l'article 2284 du Code civil, tous les créanciers bénéficient d'un droit de gage général. Il s'agit du droit de faire...

.doc
07 Nov. 2013

L'efficacité du droit de gage général

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Le créancier dispose d’un certain nombre de pouvoirs contre le débiteur. Ce ne sont pas des pouvoirs contre la personne de celui-ci, comme cela a pu être le cas autrefois, mais contre ses biens. Cela est une conséquence de la théorie du patrimoine, selon laquelle « l’actif répond du...

.doc
12 Nov. 2012

Quelles sont les forces et faiblesses du droit de gage pouvant justifier l'existence des sûretés ?

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Le droit de gage général peut se définir comme le pouvoir que tout créancier tient de la loi sur l’ensemble des biens de son débiteur, grâce à ce pouvoir le paiement peut être poursuivi par la saisie de biens composant le patrimoine du débiteur. Les biens du débiteur...

.pdf
02 avril 2008

Commentaire de l'article 2284 (ancien 2092) du Code civil sur le droit de gage général des créanciers

Commentaire d'article de 7 pages - Droit civil

[...] l'article 2284 implique la notion de patrimoine et notamment la relation entre le patrimoine d'une personne et ses créanciers. Ici, nous avons surtout affaire à la notion de gage général des créanciers. Mais, en quoi consiste-t-il ? Sur quoi peut-il porter, sur tout le patrimoine ?...

.doc
22 Sept. 2009

Commentaire des articles 2336 et 2337 du Code civil relatifs au droit de gage

Commentaire d'article de 4 pages - Droit autres branches

C'est en cela que la réforme va littéralement redéfinir le droit de gage. Cette redéfinition du droit de gage va changer la nature du contrat de gage, sa formation, ses conditions d'opposabilité et son objet. Le droit de gage devient plus «...

.doc
17 déc. 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 31 octobre 2006 - la reconnaissance tacite du droit de gage du créancier par le débiteur

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit des obligations

L’article 2248 du Code civil (modifié par la loi du 17 juin 2008, correspondant désormais à l’article 2240 du Code civil) dispose que « la prescription est interrompue par la reconnaissance que le débiteur ou le possesseur fait du droit de celui contre lequel il prescrivait. »...

.doc
26 juin 2009

Droit des sûretés : la nouvelle physionomie du gage

Dissertation de 3 pages - Droit des affaires

Le droit des sûretés opère une distinction entre sûretés réelles mobilières et sûretés réelles immobilières. Au sein des sûretés réelles mobilières, il existe une autre distinction selon que le bien grevé est un bien meuble corporel ou un bien meuble incorporel. En effet, dans le premier...

.doc
07 avril 2016

Cour de cassation, chambre commerciale, 19 février 2013 - Le fondement du droit commun du gage

Commentaire d'arrêt de 7 pages - Droit des affaires

C’est la dépossession qui a longtemps fait la force du gage. En effet, c’était là garantir au créancier une plus grande sécurité : l’objet gagé étant déjà aux mains du créancier, en cas de défaillance du débiteur, le créancier était alors assuré de ne pas voir le bien...

.doc
20 juil. 2009

Droit des sûretés : le gage et le nantissement

Dissertation de 6 pages - Droit civil

Le nantissement : le plus bouleversé par l'ordonnance de 2006. Jusqu'ici, gage et nantissement étaient considérés comme identiques. Mais l'ordonnance de 2006 les distingue clairement : - Ce qui les distingue c'est l'assiette de la garantie (biens mobiliers corporels pour le gage,...

.doc
12 Sept. 2016

Cour de cassation, assemblée plénière, 7 décembre 2015 - Le droit commun du gage de meubles sans dépossession

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Une société, appelée la société Recovco Affimet, a été mise en redressement judiciaire le 19 janvier 2009 et a fait l’objet d’un plan de cession puis d’une liquidation judiciaire le 14 septembre 2009. Un établissement de prêt avait consenti à la société un prêt garanti par un...

.doc
13 Janv. 2010

Cas pratique de droit du crédit : le gage avec ou sans dépossession, le gage sur stocks, le pacte commissoire, la clause de réserve de propriété et leurs effets (vente forcée, attribution judiciaire, droit de rétention)

Cas Pratique de 7 pages - Droit bancaire

La société Agriplus a aujourd’hui cessé de rembourser le prêt consenti par la SG (Société Générale) et possède un solde débiteur de 50 000€ sur son compte courant du CA (Crédit Agricole). Il est donc fort possible qu’elle fasse l’objet d’un redressement judiciaire ou...

.doc
16 Janv. 2013

Cas pratiques en sûretés mobilières : gage, nantissement et droit de rétention

Cas Pratique de 7 pages - Droit civil

Le dirigeant de la banque a souscrit un engagement intitulé « nantissement ». Cependant, l’article 2355 alinéa 1er du Code civil définit le nantissement comme « l’affectation, en garantie d’une obligation, d’un bien meuble incorporel ou d’un ensemble de biens meubles...

.doc
14 Mars 2021

Droit français et libanais - Que reste-t-il de la théorie classique du patrimoine ?

Dissertation de 5 pages - Droit civil

Il n'existe aucune définition légale du patrimoine. Le Code civil est bel est bien silencieux face à une notion qui domine les esprits d'une société de plus en plus marchande. Cependant, il existe quelques articles 2284 et 2285 (anciennement 2092 et 2093) qui déterminent les pouvoirs du créancier...

.doc
10 mai 2009

Chambre commerciale de la Cour de cassation, 6 février 2007 - le nantissement

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit bancaire

La qualification juridique des sûretés constituées sur des sommes d’argent au profit d’une banque a suscité une vive controverse. C’est de cette qualification juridique que la chambre commerciale de la Cour de cassation a dû statuer par un arrêt du 6 février 2007. En...

.doc
01 Mars 2011

Responsabilité du chef de l'État - l'immunité présidentielle en question

Dissertation de 4 pages - Droit constitutionnel

"Le roi ne peut mal faire" dit l’adage de l’Ancien Régime. Cette maxime évoque directement l’irresponsabilité du monarque absolu. En effet, celui-ci est souverain et ne peut donc avoir à rendre compte de ses actes devant une instance humaine. Les régimes parlementaires de la IIIe...

.doc
20 juin 2008

Commentaire de l'article L526-1 du Code de commerce concernant l'unicité du patrimoine

Commentaire d'article de 3 pages - Droit des affaires

L'article objet du commentaire L526-1 du code de commerce dispose que « par dérogation aux articles 2092 et 2093 du code civil, une personne physique immatriculée à un registre de publicité légale à caractère professionnel ou exerçant une activité professionnelle agricole ou indépendante peut...

.doc
26 Mars 2008

Le gage des stocks

Dissertation de 5 pages - Droit civil

C’est l’ordonnance n°2006-346 en date du 23 mars 2006 qui, en son article 44, a mis en place le gage des stocks. Figurant aux articles L.527-1 à L.527-11 et R.527-1 à R.527-17 du Code de commerce (localisation qui semble faire échec à l’objectif de lisibilité du droit...

.doc
28 juil. 2009

L'opposabilité aux tiers des sûretés réelles

Dissertation de 4 pages - Droit des obligations

Les suretés réelles permettent au créancier de bénéficier d’un droit sur un bien appartenant soit au débiteur, soit à un tiers. Lorsque le bien appartient à un tiers, on parle parfois de cautionnement réel, bien que cette expression soit inexacte. Le cautionnement réel est une sureté...

.doc
22 Nov. 2006

Commentaire comparé des arrêts de la première chambre civile du 17 novembre 1959 et de la chambre commerciale du 9 avril 1996

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Les arrêts de la première chambre civile du 17 novembre 1959 et de la chambre commerciale du 9 avril 1996 sont deux arrêts de principe rendus en matière de gage et concernant plus particulièrement la clause commissoire qu’un tel contrat pourrait contenir. Dans l’arrêt de la...

.doc
28 Nov. 2007

Commentaire de l'article 2333 du Code civil

Commentaire d'article de 3 pages - Droit civil

S’il est bien un domaine qui est été profondément affecté par la Réforme des sûretés intervenue le 23 mars 2006 par voie d’ordonnance, il s’agit sans nul doute du gage. En effet, ce droit réel accessoire aujourd’hui consacré par l’article 2333 du Code civil,...

.doc
27 mai 2009

La réforme des sûretés

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

Les sûretés sont des mécanismes garantissant aux créanciers le paiement de leurs créances, en s’ajoutant à un rapport d’obligation fondamental. La réforme engagée d’après l’ordonnance nº2006-346 du 23 mars 2006 porte sur deux points essentiels dans la définition et la mise en...

.doc
07 Sept. 2009

Le gage de meubles corporels

Dissertation de 6 pages - Droit des obligations

En matière de meuble, il y a un adage qui rend l’utilité des sûretés dérisoires, res mobililis res vilis : les choses mobilières n’ont que peu de valeur. Il y a une deuxième raison qui fait douter de l’intérêt d’une sûreté mobilière, le meuble est mobile, juridiquement...

.doc
04 avril 2010

Les organisations des Etats et la diversité territoriale et culturelle

Dissertation de 3 pages - Droit constitutionnel

L'Etat français se présente, de par son histoire, comme l'archétype de l'Etat unitaire au pouvoir centralisé. Il a donc été pendant longtemps peu propice à favoriser la diversité culturelle et territoriale. L'exemple de la révocation de l'Edit de Nantes par Louis XIV le 18 octobre 1685 peut nous...

.doc
29 Mars 2011

Les garanties des obligations

Cours de 3 pages - Droit autres branches

Le gage des créanciers est commun : tous les créanciers ont un droit ensemble. Aucun n'a la priorité. La valeur du gage commun est variable d'un jour à l'autre (ex : vente d'un bien). Si un créancier veut être payé, il doit respecter des règles de procédure (voies...

.doc
23 Mars 2008

Les sûretés sur les meubles

Dissertation de 11 pages - Droit civil

Sûretés sur les meubles : présentation générale. Aux termes de l’article 2329 du Code civil, « les sûretés sur les meubles sont : 1 1° Les privilèges mobiliers ; 2 2° Le gage de meubles corporels ; 3 3° Le nantissement de meubles incorporels ; 4 4° La propriété retenue à titre de...

.doc
04 févr. 2013

Le gage: étude de cas

Étude de cas de 12 pages - Droit bancaire

En effet, la banque Ruinart a consenti un prêt à Monsieur Bowmore afin de l’aider à lancer son activité professionnelle. Monsieur Bowmore s’est engagé en contrepartie à affecter un tableau de valeur en garantie de cette créance. Le tableau gagé appartient à son beau père qui...

.doc
27 août 2010

Le gage avec dépossession

Cours de 6 pages - Droit civil

- Le gage est une sûreté réelle qui en présente donc les caractéristiques : o Sûreté réelle : droit réel sur un bien ou ensemble de biens. o Droit réel accessoire à la créance garantie pour le paiement de la créance : droit réel accessoire et non principal :...

.doc
15 Sept. 2017

Les sûretés mobilières légales : des sûretés sur les meubles

Cours de 5 pages - Droit civil

L'ordonnance de 2006 a profondément modifié certains aspects du droit des sûretés réelles sous réserve de deux observations : il y a des choses qui sont demeurées inchangées puisque la loi d'habilitation ne permettait pas au gouvernement de régler le droit des privilèges. La...