Doc du juriste

Consultez plus de 40776 documents en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement >

Accueil › 
 Code civil

Code civil

  
Code civil

Nos documents

.doc
01 Mars 2019

La conception de la famille depuis 1804

Étude de cas de 3 pages - Droit de la famille

Les rédacteurs du Code civil ne semblent pas avoir une conception très "révolutionnaire" de la famille. Il s'agit d'un ensemble encore dominé par le père de famille. On peut la qualifier de famille patriarcale. L'intervention de l'État dans la sphère privée de la famille est très...

.doc
19 déc. 2007

Les modes d'établissement de la filiation maternelle de l'enfant naturel sont-ils compatibles avec la Convention Européenne des Droits de l'Homme ?

Dissertation de 4 pages - Droit civil

Les textes français sur l'établissement du lien de filiation naturelle maternelle pourraient bien faire encourir à notre pays une nouvelle condamnation par la Cour européenne des droits de l'homme tant ils paraissent en contradiction avec la jurisprudence de celle-ci. En attendant une éventuelle...

.doc
16 Nov. 2009

Assemblée plénière de la Cour de cassation, 9 mai 1984 - responsabilité des père et mère du fait de leur enfant mineur

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Bien que le Code civil soit fortement marqué par l’individualisme, dès sa rédaction il prévoyait la possibilité d’une responsabilité du fait d’autrui. La mise en œuvre de celle-ci ne peut avoir lieu que pour certaines catégories de personnes que sont les parents,...

.doc
08 mai 2014

Cas pratique sur la responsabilité du fait des produits défectueux

Étude de cas de 2 pages - Droit civil

Monsieur Druz peut-il demander réparation des dommages consécutifs à l'implosion du robot au fabricant de la pièce défectueuse à l'origine de l'incendie ?...

.doc
21 Mars 2007

Cour de Cassation, 2ème chambre civile, 27 janvier 2000

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le dommage subi par la victime ne peut ouvrir droit à réparation qu’à la condition qu’il soit uni par un lien de causalité avec le fait dommageable imputable au défendeur. L’étude du lien est complexe dans la pratique. Un événement donné est en effet toujours le résultat d’une...

.doc
02 mai 2007

Commentaire d'arrêt : Chambre commerciale 26 novembre 2003, les groupements non immatriculés

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit autres branches

La non immatriculation de certaines sociétés a pendant longtemps posé des problèmes d’interprétation au niveau des modalités de la responsabilité des associés de fait ainsi qu’au niveau de la preuve de celle-ci. En effet, à défaut de personnalité morale, les sociétés créées de fait sont...

.doc
05 Oct. 2007

Dégradation de l'environnement d'un centre commercial et responsabilité du bailleur

Commentaire d'arrêt de 2 pages - Droit autres branches

L'éventuelle obligation du bailleur, propriétaire d'une galerie marchande ou d'un centre commercial, de garantir au preneur la commercialité des lieux loués, tient du serpent de mer juridique. D'après l'article 1719 du code civil, le bailleur est obligé, par la nature du contrat...

.pdf
03 Mars 2008

Les pouvoirs exorbitants de l'administration dans les contrats administratifs

Dissertation de 6 pages - Droit administratif

Le droit des contrats administratifs peut être considéré comme un droit arbitraire. Mais est-ce réellement le cas ? La réponse est bien entendu négative : aucun droit ne peut être arbitraire ! Le droit des contrats administratifs met naturellement à la disposition du cocontractant des droits et...

.doc
16 avril 2008

Bilan des notions de droit civil

Dissertation de 3 pages - Droit civil

Art.55 du code civil : « les déclarations de naissance sont faites dans les trois jours suivant l’accouchement, à l’officier de l’Etat Civil du lieu ». Acte de l’état civil : ce sont des actes juridiques au sens matériel, c’est-à-dire...

.doc
02 déc. 2008

La procédure du renvoi préjudiciel

Étude de cas de 5 pages - Droit européen

Un titulaire d’un diplôme d’une grande école de commerce française décide de mener sa carrière à l’international. Il travaille pour un groupe, société de droit anglais. Fort de son expérience, il désire négocier une augmentation de salaire. Face à ses revendications salariales,...

.doc
02 mai 2009

La procédure d'agrément dans les sociétés civiles

Dissertation de 2 pages - Droit des affaires

La société civile, en tant que société de personnes, est avant tout fondée sur l’intuitus personnae, ce qui signifie qu’à l’inverse de ce qui se passe dans les sociétés de capitaux (SA, SAS) où seuls les capitaux investis ont de l’importance, la personnalité des associés est...

.doc
14 Oct. 2009

Accidents du travail et maladies professionnelles

Dissertation de 5 pages - Droit du travail

Au XIXe siècle, siècle de l’industrialisation, le risque qu’un accident survienne au cours du travail est devenu beaucoup plus fréquent. En effet, sous l’évolution du machinisme et l’apparition de nouveaux appareillages, le travail est devenu plus dangereux. Les ouvriers...

.doc
16 févr. 2010

La responsabilité du fait d'autrui, cas des parents et des enseignants (2010)

Dissertation de 9 pages - Droit civil

La responsabilité du fait d’autrui illustre parfaitement la définition de la responsabilité civile qui est de distinguer l’attribution juridique de la simple attribution matérielle du dommage. Ainsi, la responsabilité du dommage ne va pas peser, ici, sur l’auteur du dommage, mais...

.doc
31 mai 2010

Cour de cassation, première chambre civile, 30 janvier 2006 - le remboursement du prêt consenti par un époux

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit de la famille

Selon l'article 1402, alinéa 1er, du Code civil, tout bien, meuble ou immeuble, est réputé acquêt de communauté si l'on ne prouve qu'il est propre à l'un des époux par application d'une disposition de la loi ; selon l'article 1421, alinéa 1er, du même code, chacun des époux a...

.doc
30 Oct. 2012

Cour de cassation, chambre commerciale, 30 juin 2009: le principe de protection de la caution

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit pénal

Il existe de nombreux mécanismes permettant à la caution qui a réglé la dette d’assurer son recours contre le créancier. En effet, le droit romain exigeait la cession des droits du créancier à la caution qui avait réglé la dette. Le Code civil s’est alors inspiré de ce...

.doc
26 juin 2013

Commentaire d'arrêt de la Troisième Chambre civile de la Cour de cassation du 3 novembre 2011 : la clause de renonciation à la résolution judiciaire

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Au nom de la liberté contractuelle, il est donné en principe la capacité pour les parties au contrat de stipuler les éléments de leur choix. Toutefois, dans l’optique d’éviter que cette liberté dérive vers une forme d’asservissement contractuel de l’individu, des limites...

.doc
04 Sept. 2013

Commentaire de l'arrêt de la Civ. 2Ème du 17 mars 2011: la responsabilités du fait d'autrui

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Dans le Code civil, depuis 1804, il existe quatre responsabilités du fait d'autrui. Elles sont toutes énumérées à l'art 1384. Les responsabilités du fait d'autrui sont des responsabilités sans faute. En effet, c'est le responsable qui ne commet pas de faute, qui va indemniser la...

.doc
13 Oct. 2014

Le dol dans la formation du contrat

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L’article 1116 du Code civil pose le principe du dol : « Le dol est cause de nullité de la contention lorsque les manœuvres pratiquées par l’une des parties sont telles, qu’il est évident que, sans ces manœuvres, l’autre partie n’aurait pas...

.pdf
03 déc. 2010

Effets et conditions de mise en oeuvre de la responsabilité contractuelle

Cours de 3 pages - Droit autres branches

La responsabilité contractuelle est prévue dans l'article 1147 du Code civil :« Le débiteur est condamné, s'il y a lieu, au paiement de dommages et intérêts soit à raison de l'inexécution de l'obligation, soit à raison du retard dans l'exécution, toutes les fois qu'il ne justifie...

.doc
27 juil. 2020

Dissociations propriété du sol, propriété du dessus ou du dessous

Cours de 1 pages - Droit civil

Dans la pratique, il est possible qu'un bien immeuble soit divisé dans un espace déterminé, par dissociation, et par laquelle il existe alors des immeubles distincts pouvant être la propriété de plusieurs individus, propriétaires, distincts eux aussi. Ce constat n'emporte pas d'atteintes...

.doc
28 Nov. 2001

Commentaire de l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation en date du 14 mai 1996

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit des obligations

Le créancier coupable d'une violence ou d'un dol ayant conduit à l'annulation d'une obligation novatoire doit-il pouvoir prétendre au bénéfice de l'action novée ? Ou de façon plus générale, puisque cet arrêt donne une nouvelle approche de la novation, quels sont les conséquences de l'annulation...

.doc
21 Janv. 2002

Les éléments du contrat de travail

Dissertation de 7 pages - Droit du travail

La réhabilitation du contrat synallagmatique en droit du travail vise à créer un sanctuaire d'acquis pour le salarié. L'application stricte et rigide de l'article 1134 du code civil pose des limites à la contractualisation des éléments de la relation de travail et peut avoir des...

.doc
04 Nov. 2002

La distinction meubles / immeubles

Dissertation de 4 pages - Droit civil

L'article 516 du Code civil dispose que « tous les biens sont meubles ou immeubles ». Cette opposition entre les meubles et les immeubles puise ses racines dans le droit romain. Toutefois, à Rome, la distinction fondamentale n'opposait pas les meubles ou immeubles mais les res...

.doc
04 mai 2003

La responsabilité du fait d'autrui. Commentaire détaillé de l'arrêt rendu par la 2ème Chambre civile de la Cour de cassation le 6 juin 2002

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

L'arrêt rendu par la 2ème Chambre civile de la Cour de cassation le 6 juin 2002 retient une solution marquante en matière de responsabilité du fait des choses. Un mineur placé, par décision de justice, dans une association pour adolescents en difficultés a, lors d'un week-end chez ses parents,...

.doc
14 juin 2006

Commentaire d'arrêt: le dol: Cass. 3ème civ. du 2 octobre 1978

Commentaire d'arrêt de 4 pages - Droit civil

Si l’on considère qu’à l’origine, les Romains considérait le dol avant tout comme une « machination », c’est à dire un ensemble d’actes positifs, de manœuvres ou de mensonges visant à tromper le cocontractant crédule, depuis la définition donnée par la jurisprudence...

.doc
01 déc. 2006

Les conséquences de la Révolution française sur les rapports de travail dépendant

Dissertation de 5 pages - Droit du travail

Le droit positif du travail est le fruit d’une longue évolution historique. L’Ancien Régime se caractérise par une grande diversité des structures, car à l’exception du monde maritime avec les grandes compagnies, à cette époque la France ne connaît pas les concentrations...

.doc
18 déc. 2006

Cour de Cassation, 1ère chambre civile, 3 avril 2002

Commentaire d'arrêt de 5 pages - Droit des affaires

La protection du consentement est principalement régie par l’article 1108 du Code civil qui pose quatre conditions de validité du contrat lors de sa formation. On distingue alors la capacité à agir, l’existence d’un consentement non vicié, l’existence d’un...

.doc
05 juin 2007

La preuve et le divorce

Dissertation de 2 pages - Droit de la famille

Depuis la réforme du 26 mai 2004, le Code Civil réglemente de manière spécifique la preuve des causes du divorce (art. 259 à 259-3). Cela ne vaut que pour les divorces « contentieux », puisque ces dispositions sont inscrites dans une section spécifique « relative aux autres cas de...

.doc
19 Sept. 2007

Le recul du formalisme testamentaire

Étude de cas de 4 pages - Droit civil

« L’acte d’un mort n’est pas l’acte d’un vivant. ». C’est en ce que le testament reflète la volonté d’une personne décédée qu’il prend une dimension sacrée. Le testament, selon l’article 895 du code civil, est un acte par lequel le...

.doc
07 déc. 2007

Cass. Civ. 1ère, audience publique du 7 avril 1998

Commentaire d'arrêt de 3 pages - Droit civil

Le droit civil des biens pose la distinction entre biens meubles et immeubles. Certains de ces meubles sont pourtant qualifiés de bien immeubles par destination. Cet arrêt de rejet, rendu par la première chambre civile de la Cour de cassation en audience publique le 7 avril 1998, traite...